Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


« Bêtes Féroces » de France.
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> La Cryptozoologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos



Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798

MessagePosté le: Mer 10 Juil - 23:09 (2013)    Sujet du message: « Bêtes Féroces » de France. Répondre en citant

Revue du message précédent :

Cagnes-sur-Mer, La panthère de Villeneuve.
jeudi 31 janvier 2013.

Pas de nouveaux éléments attestant de la présence du félin dans le massif. Les empreintes sont à l’étude à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, qui a placé une caméra sur zone. Depuis sa furtive apparition dimanche sur ce promontoire rocheux qui surplombe la route de Grasse, la supposée panthère se fait discrète. De quoi alimenter, chez certains, le doute. Mais les autorités continuent d'examiner très sérieusement cette éventualité. Pour l'heure, les moulages des empreintes de pas observées lundi ont été transmis aux experts de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Des experts qui doivent maintenant confirmer, ou pas, la thèse du félin. « Ils procéderont sans doute en comparant avec d'autres empreintes qui existent, par exemple au Muséum d'histoire naturelle », expliquait mardi la vétérinaire-chef de la brigade animalière du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis).

Le garde-manger nécessaire à sa survie
Parallèlement à ces expertises, il faut adopter une nouvelle stratégie face à ce félin solitaire et opportuniste, au corps long et musclé. En clair : laisser la bête tranquille. « Effectivement, le secteur où l'animal a été vu doit rester au repos. Car le risque, c'est que la bête s'enfuie ailleurs »,confirme Frédéric Saint-Martin, chef de brigade pour les Alpes-Maritimes à l'ONCFS.

L'ONCFS a tout de même placé hier sur la zone une caméra fixe et automatique, avec des capteurs de mouvement et de chaleur.« Et d'autres seront installées dans les jours qui viennent,ajoute Frédéric Saint-Martin. Nous irons ensuite les relever dans quelques jours. »En croisant les doigts pour que la panthère noire de Villeneuve-Loubet ait montré son museau. En attendant, le félin dispose sur place du garde-manger nécessaire à sa survie. « Les félidés se nourrissent de petites proies en milieu sauvage.Ici, il y a une petite faune sauvage abondante, composée de sangliers, blaireaux, chevreuils, lapins ou renards. » Mais, pour la vétérinaire du SDIS, se pose une tout autre question :« Ce félin dispose-t-il encore de ses griffes ? Car souvent on les enlève aux animaux sauvages en captivité. Et, si nous avons trouvé des empreintes de pas, nous n'avons, en revanche, pas relevé de traces de griffes sur les arbres. Sans ses griffes, ses chances de survie en milieu naturel sont plus réduites. »

Un félin aperçu au hameau des Pomets à Toulon
jeudi 04 juillet 2013.

Un félin a été aperçu sur les hauteurs de Toulon et s'est même approché d'une habitation du hameau des Pomets. Cet animal ressemblant à une panthère a été aperçu une première fois dimanche soir par des riverains. Ces mêmes habitants ont revu ce félin de couleur noir ce mardi soir et ce mercredi en début d'après-midi. La police nationale a été prévenue et s'est rendue sur place en attendant le survol de la zone par un hélicoptère. Christian a vu « la bête faire un bond de trois mètres pour se hisser sur un talus et se sauver », raconte Jean-Pierre George, chef animalier du zoo du Faron...
_______________________
Source: http://www.nicematin.com
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Juil - 23:09 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 6 Sep - 10:39 (2013)    Sujet du message: « Bêtes Féroces » de France. Répondre en citant

Oraison : la fameuse panthère noire a été prise en photo
Digne-les-Bains Oraison / Publié le mercredi 04 septembre 2013.

Le félin est revenu à Oraison, quartier Saint-Pancrace, royaume des lapins, où elle avait été localisée en juin 2012
Elle a été aperçue pour la première fois fin juin 2012 quartier Saint-Pancrace, sur les hauteurs d'Oraison. Elle a ensuite migré dans le secteur de La Bégude et Bras-d'Asse où elle est restée jusqu'à début septembre. Le jour de l'ouverture de la chasse, elle a remonté la vallée jusqu'à Mézel et a pris ensuite ses quartiers d'hiver sur le plateau de Valensole. Au printemps, elle a été aperçue près de Gaubert et Le Chaffaut, puis au pied du Cousson et aux portes de Digne, et enfin à Entrages en juillet. La voici revenue à Oraison.

Avec ces photos-là, tous ceux qui se gaussent à la lecture des nombreux témoignages relatifs à la panthère noire recueillis au cours des quatorze derniers mois, devront réviser leur jugement. À commencer par Muriel Diouloufet qui refusait obstinément d'y croire et ne se gênait pas pour le faire savoir au maire, Michel Vittenet : "C'est ça, mais bien sûr..." Or, depuis que ses locataires ont eu le loisir d'admirer le félin occupé à batifoler dans le champ devant leur maison de Saint-Pancrace, à une vingtaine de mètres seulement, et ce pendant une vingtaine de minutes, Muriel est la première à vanter la beauté de l'animal qu'elle admire aujourd'hui sur l'écran de son ordinateur.


Cette photo a été prise depuis le gîte, à 200 mètres des oliviers.

Certes, il n'est pas évident de se faire une idée de sa taille sur les quelques clichés pris avec un modeste Canon Eos 550D 200 mm. Mais à 200 mètres, un simple chat ne serait qu'un minuscule point sur la photo. Et surtout, les témoins, comme tant d'autres avant eux, sont totalement dignes de confiance. Thomas Masson (fils de Gérard Masson, président national d'Handisport, présent dans la maison) est catégorique : il ne fait aucun doute pour ce pédicure-podologue, pas plus que pour son épouse Karine, que l'animal était bien une panthère, dont ils n'avaient au demeurant jamais entendu parler, dans leur contrée, du côté de Royan.

"Il était 18h30 ce dimanche 18 août. Mon épouse donnait le bain à notre fille au premier étage, raconte Thomas. Elle aperçoit par la fenêtre une grosse bestiole allongée dans le champ moissonné. Elle pense tout d'abord à un gros labrador. Mais lorsque l'animal s'est levé, elle nous a appelés en urgence et, oh surprise , ce n'était pas la panthère rose... C'était une panthère noire ! Elle s'est mise à courir dans le champ, elle s'éloignait et revenait, elle faisait des virages et des bonds. Elle se déplaçait comme un félin. Elle n'était vraiment pas inquiète. Nous l'avons observée un long moment. Notre fille était morte de rire, elle croyait que c'était un lion".

Thomas effectue rapidement quelques recherches sur internet. "J'ai tapé « panthère noire Alpes-de-Haute-Provence » et je suis tombé sur tous les articles". Il court alors chercher l'appareil photo, mais entre-temps l'animal s'est éloigné vers les oliviers, à 200 m. Il regrette de ne pas avoir fait de photos lorsqu'elle était à 20-30 mètres. "Mais quand on voit la largeur des oliviers, et la bestiole qui passe devant, ce n'est pas un chat, ni un chien, insiste Thomas. On n'a pas fabulé.La couleur de sa robe était magnifique, un velours brillant, sa queue immense et impressionnante, ses oreilles pointues. Musculairement, c'est énorme. Elle devait faire une cinquantaine de kilos".


La petite famille est restée quinze jours. Tous les soirs, en passant devant les fenêtres, difficile de ne pas tourner la tête. "Lors de mes footings, j'ai vu des lapins détaler dans tous les sens. Elle ne doit pas être malheureuse ici". Peur ? "Non, mais le premier soir on a dormi à trois dans le lit, avec la petite Lilie au milieu, rigole-t-il. Il a fallu batailler pour lui expliquer que les panthères, c'est pas méchant ."

Muriel Diouloufet a signalé la présence du félin aux gendarmes. Quant à ses gîtes, elle pourra toujours ajouter sur les dépliants « Safari-photos pour le prix de la location ... » Reste à espérer que cette saison encore, comme cela leur avait été demandé par les présidents de sociétés, les chasseurs joueront le jeu et ne la supprimeront pas.
_______________________________
Source: http://www.laprovence.com
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 14 Nov - 10:37 (2014)    Sujet du message: « Bêtes Féroces » de France. Répondre en citant

Seine-et-Marne. Le tigre en liberté court toujours !
Le jeudi 13 Novembre 2014.


Des policiers, gendarmes et une dizaine de militaires du Centre national des sports de la défense (CNSD) de Fontainebleau se sont stationnés peu avant 7?h?00 sur le parking du supermarché de Montévrain, où le tigre a été aperçu jeudi matin par une riveraine, dans l'attente d'instructions en vue de la reprise des recherches.


La première alerte a été donnée jeudi vers 08H30 par la femme du gérant d'un supermarché de Montévrain, qui l'a pris en photo. « C'est mon épouse qui l'a vu ce matin, sur le parking de l'Intermarché », a relaté à l'AFP ce commerçant, Jean-Baptiste Berdeaux. "Elle n'est pas sortie de la voiture et m'a appelé pour me dire « je crois que j'ai vu un lynx » a-t-il ajouté. La femme a pris l'animal en photo, que le couple a montrée à des policiers qui se trouvaient là. Sur ces clichés, on aperçoit un fauve au pelage roux sur un monticule d'herbe. Des joueurs de tennis ont également déclaré avoir vu l'animal, selon une source proche de l'enquête.


Un hélicoptère équipé d'une caméra thermique continue à tournoyer au-dessus de la zone de recherche, vaste comme quatre à cinq stades de football, à quelques dizaines de kilomètres à l'est de Paris. Les opérations de recherche pour capturer un tigre en liberté, aperçu jeudi matin en Seine-et-Marne mais qui reste introuvable, sont allégées pour la nuit mais repartiront de plus belle vendredi matin.

« Les battues vont être suspendues pour la nuit et jusqu'à l'aube. L'hélicoptère équipé d'une caméra thermique continuera, lui, de tourner jusqu'au lever du jour », a déclaré une source préfectorale. En début de soirée, sept camions de la gendarmerie transportant plusieurs dizaines de gendarmes ont quitté les lieux, selon un journaliste de l'AFP, après plusieurs heures de recherche infructueuse. Depuis jeudi matin, plus d'une centaine d'hommes sont mobilisés pour cette traque à une quarantaine de kilomètres à l'est de Paris. Une vaste battue a été organisée dans l'après-midi avec une trentaine de gendarmes dans une zone boisée grande comme quatre à cinq terrains de football, entre Montévrain et la commune voisine de Chessy.

Mais, en dépit de « recherches approfondies » elle s'est soldée par un échec, a reconnu le sous-préfet de Torcy, Frédéric Mac Kain. Près de douze heures après la première alerte, la bête, dont l'origine reste pour la police un mystère, court donc toujours. L'hélicoptère a cru repérer l'animal dans cette zone, et des empreintes, identifiées comme pouvant appartenir à un tigre, y ont été retrouvées, a précisé le sous-préfet. La préfecture et les spécialistes intervenus jeudi se sont montrés catégoriques: les photographies et les analyses des empreintes confirment qu'il s'agit bien d'un tigre. Par le passé, plusieurs alertes semblables ont finalement abouti à la conclusion que l'animal repéré était en fait un gros chat.

« Je crois que j'ai vu un lynx »
La chasse au tigre en liberté est notamment compliquée par son penchant pour les siestes. Il peut par exemple s'endormir sur une branche d'arbre et, immobile, demeurer de longues heures inaperçu, a fait valoir une source proche des opérations. Ce spécimen d'une espèce protégée doit être capturé de préférence vivant. « Dans la mesure du possible, on essaie de l'endormir. S'il se montre dangereux ou agressif, l'ordre sera donné de l'abattre » a expliqué la préfecture.

Un chien d'ours de Carélie, canidé spécialisé dans la chasse à l'ours et au gros gibier, a également été lancé sur les traces du félin, une bête dont le poids est estimé à 70 kg, selon le maire de Montévrain, Christian Robache. Par mesure de précaution, les autorités continuent de « préconiser le confinement » aux habitants de cette ville et des communes voisines. Plus tôt dans la journée, il leur avait été conseillé de prendre la voiture pour aller chercher leurs enfants à l'école.

Evasion d'un cirque, fuite d'un zoo, bête détenue illégalement par un particulier? Les autorités cherchent aussi à savoir d'où l'animal s'est échappé. Le Parc des Félins, à Nesles, à une trentaine de kilomètres de Montévrain, et un cirque passé récemment dans les environs ont été interrogés, mais aucune perte d'animal n'a été rapportée. Ce cirque, installé sur le parking du supermarché, en est parti il y a quelques jours, mais « n'avait pas de tigre » a ajouté M. Robache. Montévrain est aussi à deux pas de Disneyland Paris, mais la fuite du tigre n'a a priori pas de rapport avec le parc d'attraction, de source proche de l'enquête.
_______________________________
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/13/un-tigre-en-liberte-traque…
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 7 Aoû - 11:00 (2017)    Sujet du message: « Bêtes Féroces » de France. Répondre en citant

 

Un « Félin » dans la Manche ?
Juillet-Août 2017
.


Selon les autorités, un animal de taille assez importante aurait été aperçu vendredi 28 juillet, vers Villedieu-les-Poêles, et dimanche, entre Canisy et Quibou, soit 30 km plus au nord. Dans les deux cas, un dispositif de recherche a été déployé. Mais rien n’a été découvert. Tous les services de l’État sont prêts à réagir en cas de nouveau signalement. Ce lundi aucune trace ne permet d’identifier l’espèce de l’animal en question.

Lionne, puma, hyène ? Qui est, ou sont, ces « félins » signalés depuis le 20 juillet en Mayenne et dans la Manche ? Des témoignages ont été recueillis ces derniers jours au sujet de la divagation d’un animal sauvage sur les secteurs de Villedieu-les-Poêles vendredi 28 juillet et de Canisy dimanche 30 juillet. Dans les deux cas, un dispositif de recherche a été déployé. Mais rien n’a été découvert. Les gendarmes ont déployé d’importants moyens : plusieurs patrouilles, des motos et l’hélicoptère.
Ce lundi, les éléments recueillis sont en cours d’analyse. L’hypothèse d’un animal sauvage en divagation dans le département de la Manche est toujours étudiée mais non encore confirmée dans la mesure où aucune trace ne permet d’identifier l’espèce de l’animal en question.

Tous les services de l’État sont prêts à agir en cas de nouveau signalement. La préfecture de la Manche réitère son appel à la vigilance et au discernement. Toute personne apercevant cet animal ne doit pas s’en approcher et est invitée à rapidement prévenir la gendarmerie nationale. De même, la présence de traces ou de tout autre indice permettant d’indiquer son passage pourra être signalé au même service.

À noter qu’un « félin » aurait aussi été aperçu à Saint-Jean-sur-Erve, en Mayenne, le 20 juillet par un chauffeur routier. Deux jours plus tard, il aurait été vu à Changé, toujours en Mayenne, par un habitant qui l’aurait vu passer depuis la fenêtre de sa cuisine et la description faite n’a laissé aucun doute sur le sérieux du témoignage selon les gendarmes. D’après nos informations, les gendarmes de Mayenne travailleraient depuis plusieurs jours sur l’hypothèse d’un puma concolor…
_______________________________________
Source : Ouest France le 31 Juillet 2017

AFP, publié le samedi 29 juillet 2017 à 14h13
Un félin en liberté a été signalé vendredi dans la Manche, déclenchant une opération des forces de l'ordre et une mise en garde de la préfecture, a indiqué samedi le sous-préfet de Cherbourg.

« Nous avons eu le témoignage d'une automobiliste et d'un gendarme hier après-midi (vendredi, NDLR) qui ont déclaré avoir aperçu ce qui leur semblait être un grand félin dans le secteur de La Colombe, au nord de l'A84 » a dit le sous-préfet Michel Marquer, pour qui l'animal pourrait aussi être un lynx.

Une trentaine de gendarmes, pompiers ainsi qu'un vétérinaire et un hélicoptère équipé d'une caméra thermique ont aussitôt été engagés sur le terrain pendant plusieurs heures pour tenter de retrouver l'animal. L'opération s'est avérée infructueuse et le dispositif a été levé vers 19H30. Dans un communiqué publié vendredi soir, la préfecture de la Manche recommande à toute personne qui verrait l'animal de ne pas s'en approcher et de prévenir immédiatement la gendarmerie.
« Nous n'avons pas mis en place de nouveau dispositif de recherche car nous sommes face à l'hypothèse d'un animal très mobile et très craintif » a indiqué Michel Marquer, ajoutant toutefois que des recherches auront lieu en cas de nouveau témoignage.

« Ca peut-être un lion, un lynx. Les spécialistes disent qu'un lion mange 4 kilos de viande par jour et que si c'était un lion, on aurait retrouvé des carcasses de moutons ou de chiens » a souligné le sous-préfet de Cherbourg. Il y a une semaine, plusieurs témoignages avaient également signalé la présence d'un félin, cette fois dans le département de la Mayenne, à une centaine de km plus au sud. Les recherches engagées n'avaient rien donné. « L'idée que quelqu'un ait pu élever un lion chez lui qui se serait échappé est peu probable car au bout de deux-trois mois, il se serait retrouvé débordé par les événements, même avec un grand jardin. Ce type d'animal est d'une force non maîtrisable » a poursuivi M. Marquer.
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Lun 7 Aoû - 11:08 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 7 Aoû - 11:04 (2017)    Sujet du message: « Bêtes Féroces » de France. Répondre en citant

Un Puma en Mayenne ?

La lionne de Mayenne serait en fait un puma concolor. Un félin aurait été aperçu vendredi à Villedieu-les-Poëles dans la Manche. S'agirait-il de celui aperçu du côté de Saint-Jean-sur-Erve, en Mayenne, le 20 juillet dernier et qui serait en fait un puma concolor ?

Toujours est-il qu'une trentaine de gendarmes et pompiers ont été mobilisés vendredi après-midi dans le secteur de Villedieu-les-Poëles. Ils étaient accompagnés d'un vétérinaire. Un hélicoptère équipé d'une caméra thermique a également été engagé dans ce dispositif de recherches. En vain, le félin n'a pas été retrouvé. Ces recherches font suite au témoignage d'un automobiliste et d'un gendarme. « Ils ont déclaré avoir aperçu ce qui leur semblait être un grand félin dans le secteur de La Colombe, au nord de l'A84 », a précisé le sous-préfet de Cherbourg Michel Marquer pour qui l'animal pourrait aussi être un lynx.


Dans un communiqué publié vendredi soir, la préfecture de la Manche recommande à toute personne qui verrait l'animal de ne pas s'en approcher et de prévenir immédiatement la gendarmerie « Nous n'avons pas mis en place de nouveau dispositif de recherche car nous sommes face à l'hypothèse d'un animal très mobile et très craintif »a indiqué Michel Marquer, ajoutant toutefois que des recherches auront lieu en cas de nouveau témoignage.

Cette histoire pourrait être à recouper avec celle du félin aperçu le 20 juillet dernier en Mayenne. L'animal a d'abord été repéré au sud de Laval. Il aurait ensuite été vu aux alentours de Changé. Villedieu-les-Poëles n'est distante que d'une centaine de kilomètres de Laval. La théorie selon laquelle le félin aurait pu faire route vers la Normandie serait alors possible. Cependant, Christian Huchedé, créateur du refuge de l'Arche en Mayenne, est, depuis le début de l'affaire, circonspect. Selon lui, les gendarmes auraient déjà du retrouver des carcasses d'animaux, un lion, l'hypothèse de départ, pouvant rester assez peu de temps sans manger.

Selon nos dernières informations, l'animal ne serait pas un lion mais un puma concolor ou couguar, de même couleur et au physique assez proche de celui d'une lionne. Même si l'animal n'est pas réapparu dans le département, les gendarmes de Mayenne poursuivent leur enquête.
_____________________________________
Source : France 3 Pays de Loire, le 29 Juillet 2017

Félin de Mayenne : l'animal est réapparu à Epineux-le-Seguin.
Ce mercredi, deux nouveaux témoins ont rappporté avoir vu un « gros félin »en Mayenne. L'animal, identifié comme étant un puma, et parti un temps en Normandie, serait donc revenu dans notre région.

Un premier témoin dit avoir vu le puma ce mercredi matin à 4h45 entre Laval et Entrammes.Le second témoin a croisé la route de ce « gros félin » vers 11h30 sur la commune d'Epineux-le-Seguin, à une trentaine de kilomètres d'Entrammes.

« Je faisais du repérage pour du balisage de chemin, lorsque j'ai vu un gros félin que je ne saurais qualifier de lionne ou de puma » raconte cet employé communal d'Epineux-le-Seguin qui préfère garder l'anonymat « Il a traversé le chemin sur lequel je me trouvais, tranquillement, sans aucune agressivité » L'animal se trouve alors à 20-30 mètres de cet homme. « Même s'il n'y avait aucune agressivité de la part du félin, je suis quand même retourné à reculons à la voiture » plaisante-t-il. C'est cependant ensuite qu'il a réalisé avoir croisé un animal qui n'avait rien à faire là. Car l'employé municipal d'Epineux-le-Seguin était parti serein sur les chemins de Mayenne. « Je me disais que, dans cette affaire, c'est l'imagination des gens qui avait travaillé » ajoute-t-il, précisant avec un trait d'humour qu'il retourne cet après-midi sur les chemins, mais je change de secteur.

« Le félin était de couleur ocre, d’un gabarit d’1,20 mètre de long et environ 60 cm de hauteur. Ce qui m’a frappé, c’était sa démarche chaloupée de félin. Pas de doute, ce n’était ni un renard, ni un gros chat. Je n’y connais rien en félins, impossible pour moi d’identifier l’espèce, qui s’en est allée dans les taillis sans me fuir, vers la départementale 566 » a-t-il expliqué à Ouest France.

Les gendarmes de Mayenne poursuivent leur enquête. L'animal serait visiblement coincé par les cours d'eau et les autoroutes qui bordent le secteur où il se trouve.
Sa première apparition date du 20 juillet vers Saint-Jean-sur-Erve, à une douzaine de kilomètres d'Epineux-le-Seguin.. Les premiers témoignages laissaient penser qu'il s'agissait d'une lionne.Ce félin serait en fait un puma concolor ou couguar. Il aurait été aperçu le week-end dernier à Villedieu-les-Poëles dans la Manche, à une centaine de kilomètres de Saint-Jean-sur-Erve
_____________________________________
Source : France 3 Pays de Loire, le 2 Août 2017

Félin de Mayenne : Des témoins l'ont photographié à Rochefort-sur-Loire

Un couple en week-end à Rochefort-sur Loire, dans le Maine-et-Loire, se baladait à vélo dimanche 30 juillet lorsqu'il a croisé la route du félin, paisiblement allongé dans un champ.

« On est deux à l'avoir vu, ma femme et moi » nous explique le témoin de la scène qui souhaite conserver l'anonymat, "on passait devant un champ à vélo et ma femme me dit "c'est bizarre ce veau qui semble tout seul dans un pré". On arrivait à un cul-de-sac et donc on a fait demi-tour. En regardant l'animal, on s'est alors dit que c'était un félin." D'autant plus flagrant pour le couple qu' "un chat de couleur noire était dans le même pré en train de regarder l'animal »


« On s'est dit : « Vite on se barre » A 20 km/h en vélo on ne fait pas le poids. Mais le mari décide de faire demi-tour pour prendre une photo. "L'animal était en train de se diriger tranquillement vers les taillis. Il était à une quarantaine de mètres de moi quand j'ai fait la photo. J'ai zoomé pour essayer de mieux l'avoir »

Le couple a ensuite mis quelques minutes avant de retrouver ses esprits et d'appeler la gendarmerie. L'auteur des photos les a transmises au Refuge de l'Arche qui voit bien "que l'animal ressemble à un félin mais ils m'ont dit que son pelage semble trop clair pour être celui d'un puma". Comment expliquer qu'un félin aurait également été aperçu le vendredi 28 juillet en Normandie à Villedieu-les-Poëles à près de 200 kilomètres du lieu où il aurait aussi été vu le dimanche 30 ? Pour l'auteur des clichés de l'animal, « il y aurait deux félins qui se seraient échapper de chez un particulier »

Le dernier signalement de l'animal date du mercredi 2 août lorsqu'un employé communal d'Epineux-le-Seguin a vu un félin traverser un chemin à une vingtaine de mètres de lui.
_____________________________________
Source : France 3 Pays de Loire, le 5 Août 2017.

un habitant de Changé a vu la lionne passer devant sa fenêtre.
Le félin serait passé entre les mailles du filet et filerait déjà vers la Bretagne, selon Ouest France. Samedi 22 juillet dans la soirée, une lionne en liberté, recherchée depuis plusieurs jours, aurait été vue à Changé.

La traque continue. La lionne qui a été aperçue ce week-end dans les alentours de Saint-Jean-sur-Erve, une commune située à l'ouest du Mans (Sarthe), serait désormais en Mayenne, dans les communes de Changé et de Forcé, rapporte Ouest France. Malgré un important dispositif de gendarmes et de policiers, le félin est passé une nouvelle fois entre les mailles du filet. C'est un habitant de la commune de Changé qui a vu la lionne passer devant la fenêtre de sa cuisine. Le Refuge de l'Arche, centre d'accueil des animaux blessés ou abandonnés situé à Saint-Fort (Mayenne), a été réquisitionné: « En Mayenne, nous sommes peu à être équipés d’un fusil hypodermique. C’est pour cette raison que la gendarmerie a fait appel à nous » a déclaré à Ouest France le directeur du refuge Yann Huchedé.

La lionne se dirigerait vers la Bretagne

L'animal a été repéré, mais impossible de retrouver sa trace, indique-t-il: « Ça interroge. Il y a des témoignages mais pas de traces. Et c’est difficile d’évaluer la dangerosité de l’animal car on n’a aucune idée de son histoire, de sa proximité avec l’humain... » Yann Huchedé douterait presque de l'existence de la lionne: "je me demande comment la lionne aurait parcouru tant de kilomètres en étant si peu vue alors qu’il y a des routes et des habitations partout. Selon Ouest France, le félin, qui se dirige actuellement vers la Bretagne, longerait la rivière Mayenne, parce qu'il ne peut pas traverser les points d'eau.
_________________
Revenir en haut
Alix
Membre VIP

En ligne

Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 401
Localisation: CHAUVIGNY - Vienne
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Lun 7 Aoû - 23:11 (2017)    Sujet du message: « Bêtes Féroces » de France. Répondre en citant

Bien, ce bilan de l'affaire.   Merci de l'avoir fait, ça permet d'avoir une vue d'ensemble.
Encore une fois, la seule photo disponible est suffisamment floue pour ne pas pouvoir trancher. Comme d'habitude quoi
Photo sans doute prise avec un portable vue la mauvaise qualité de l'image.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:07 (2017)    Sujet du message: « Bêtes Féroces » de France.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> La Cryptozoologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com