Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


L'Abbaye Royale Saint-Michel de Bois-Aubry.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Édifices religieux en Touraine.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 671
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 2 Fév - 10:09 (2014)    Sujet du message: L'Abbaye Royale Saint-Michel de Bois-Aubry. Répondre en citant

L'Abbaye Royale Saint-Michel de Bois-Aubry.
Luzé.


L'abbaye se trouve au sud-est de la commune de Luzé, aux confins de la Touraine et du Poitou, non loin de l'Anjou, à mi-distance entre Tours et Poitiers, véritable chef d’œuvre du patrimoine, l’Abbaye royale Saint-Michel de Bois-Aubry (Bosco Alberici) est célèbre pour son architecture romane (XIIe), en partie remodelée à la période gothique (XIVe et XVe), pour son clocher hors-œuvre (XVe) de 40 m de haut, pour ses fortifications massives (XVe siècle), pour son histoire mouvementée, et enfin, pour son cimetière où reposent les cendres de l’acteur hollywoodien Yul Brynner.

 

Située dans un cadre romantique, l’Abbaye est un riche témoin historique du passage de l’idéal érémitique (oratoire dédié à Saint-Michel fondé en 1110-1120 par l’ermite Robert) à l’esprit cénobitique (Charte de fondation de l'Abbaye datant de 1138 et ratifiée par le Seigneur Brice du Chillou), ainsi que de l’organisation de la vie monastique d’autrefois. A la fois soumise à l’autorité de St Bernard d’Abbeville (Abbaye de la Sainte Trinité de Tiron) et à la Règle de St Benoît, reconnue dans les Cartulaires par les papes Eugène III et Alexandre III, l’Abbaye de Bois-Aubry conquit ses lettres royales sous Louis XI qui participa directement à sa restauration. Charles de Ronsard (frère du poète) y fut abbé en 1544.

Les religieux construisirent, en forme de croix latine et avec une seule nef, une église de 7 mètres de largeur et de 27 mètres de longueur, qui subsiste et dont le style est celui de la transition du roman au gothique. La nef est éclairée par quatre fenêtres à plein cintre séparées, à l'extérieur, par des contreforts qui montent jusqu'à l'entablement décoré des médaillons traditionnels, à figures d'animaux. La voûte, qui s'élève à une hauteur de 12 mètres, est divisée en deux travées distinguées par des arcs-doubleaux et reliées par des nervures toriques. Le transept, de 6 mètres de largeur sur 21 mètres de longueur, a ses extrémités terminées par deux murs droits, confinant l'un avec le clocher, et l'autre avec la sacristie et la salle capitulaire. L'abside, de 8 mètres de profondeur, a pour chevet un mur droit, décoré d'une belle rosace, avec trèfles et quatre-feuilles au-dessus de baies trilobées formées par les meneaux. La fenêtre, qui mesurait 4m50 de largeur et 5m70 de la base au sommet, est aujourd'hui murée, et l'on n'aperçoit plus que la naissance des arcatures.


Deux chapelles latérales accompagnent l'abside; elles sont également terminées par un mur droit, éclairé d'une fenêtre à quatre baies réunies deux à deux, au-dessus desquelles s'ouvre une rose gothique formée de trèfles. Ces fenêtres, dont l'une a été détruite et dont l'autre subsiste avec tous ses arcs sous la maçonnerie qui la ferme, étaient d'un beau style et d'une remarquable pureté. A la chapelle de gauche aboutit un petit couloir voûté, qui communique avec le sanctuaire; à celle de droite touche un escalier circulaire, qui conduit aux combles où se développe une charpente moisée, dont la régularité le dispute à la solidité. La salle du chapitre est fort bien conservée. Elle a neuf mètres de longueur sur sept de largeur. Le dortoir, au-dessus de la salle capitulaire, atteste la simplicité de vie des religieux. En même temps que ces bâtiments s'achevaient et formaient, au levant, l’area interior, on construisit, au midi, la cuisine et le réfectoire, dont la porte d'entrée a son ogive décorée de pointes de diamant et de coquillages. Ces symboles de l'hospitalité ne pouvaient être mieux placés.

Le clocher quadrangulaire, d'environ dix mètres de côté, est étayé de robustes contreforts terminés par des pinacles ; il a deux étages séparés par des voûtes en appareil moyen, auxquelles correspondent des fenêtres à plein cintre en nombre inégal sur chaque façade. La tour, de 73 pieds de haut, est couronnée par une galerie avec balustrade pleine, décorée en dehors d'arcatures en style flamboyant. On y accède par un escalier en spirale, renfermé dans une tourelle hexagonale percée de huit petites ouvertures carrées. La flèche, également en pierre et jadis surmontée d'une croix avec une girouette, mesure environ quarante- cinq pieds de hauteur, ce qui donne pour le clocher tout entier une élévation de quarante mètres.

Les religieux reconstruisirent également la demeure abbatiale et le logement des étrangers, qui ferment la cour du côté occidental. Le logis de l'abbé, situé au midi, se composait de plusieurs pièces actuellement en ruines. Le bâtiment pour les hôtes, qui subsiste en entier, comprend la cuisine, un réfectoire assez vaste avec un dortoir au-dessus ; on y remarque des écussons vides sur les portes en ogive et sur une grande cheminée.


Dessin Mikerynos- 2014. 

Après la Révolution de 1789 l'abbaye est vendue comme bien national, par la suite elle deviendra une propriété agricole. Le 23 février 1978 achat de la propriété par une Communauté monastique orthodoxe qui s'activera pour réhabiliter autant qu'elle le peut les bâtiments. Si l’Abbaye fut maintes fois malmenée au cours des siècles (Guerre de cent ans, brigandages, Guerres de religion, Révolution française) elle fut classée Monument Historique en 1944, malheureusement cela n’a pas suffi pour mettre un terme aux dégradations et aux rapines. Actuellement, le site de l’Abbaye (Abbaye et cimetière) est un site privé (En septembre 2006 le site devient propriété de la famille Gribomont) Si à la fin du XIIe siècle les principaux bâtiments de l'abbaye sont construits ce n'est pas dans leur stricte conception architecturale romane initiale qu'ils nous parviendront. Au fil des siècles les hommes et les événements en ont décidé autrement, un remaniement gothique s'opérera. Entre le XIIIe siècle et le XVe essentiellement l'abbaye connaîtra des transformations plus ou moins importantes, des restructurations succédant aux destructions provoquées par les incendies et les pillages. C'est ainsi que la charpente en bois de l'abbatiale sera remplacée par des voûtes d'ogives, l'abside et les absidioles semi-circulaires deviendront rectangulaires à fond plat, des fenêtres à remplage seront installées, le clocher de plan carré hors oeuvre se substituera au clocher primitif, un jubé flamboyant en pierre sera édifié, des fortifications seront entreprises.
_________________________________
Référence Mérimée : PA00097853
Monuments historiques, 1992 - date versement 1993/09/14 - date mise à jour 2014/01/10
Société archéologique de Touraine. Bulletin de la Société archéologique de Touraine. 1899/01-1900/12. - L'abbaye bénédictine de Bois-Aubry, par M. l'abbé L. BOSSEBOEUF

Abbaye bénédictine fondée au 12e siècle, modifiée dans plusieurs de ses parties au 15e siècle, abandonnée à la Révolution et en partie détruite au début du 19e siècle. Subsistent l'église et, au sud de celle-ci, continuant le bras sud du transept, le bâtiment contenant la salle capitulaire au rez-de-chaussée et le dortoir au premier étage. L'église, dont les parties les plus anciennes avec les fenêtres primitives sont conservées dans les parois latérales de la nef, fut rebâtie et complétée au milieu du 12e siècle, puis coupée des deux premières travées de sa nef au 15e siècle. Les ruines de l'ancienne façade subsistent encore en avant de la façade actuelle. Les voûtes retombent sur des chapiteaux ornés de feuillages. Au mur ouest de la nef est adossée une étroite galerie du 15e siècle, à usage de secretorium. La tribune qui surmontait cette galerie a disparu. Sur le transept s'ouvrent à l'est deux chapelles à chevet plat du 13e siècle. Le clocher du 15e siècle s'élève à l'extrémité nord du transept. Le bâtiment perpendiculaire à l'église et continuant le bras sud du transept, renferme au rez-de-chaussée une salle capitulaire qui s'ouvre à l'ouest sur l'ancien cloître détruit. A l'ouest subsiste également l'hôtellerie des étrangers, comprenant une grande salle à cheminée au rez-de-chaussée et un ancien dortoir au premier.

Abbaye-Saint-Michel-de-Bois-Aubry. Cne de Luzé. Conventus Luciacensis ; Sanctus Michael Lucizensis, de Lucezio, Luxexium, 1138, 1139 (Cartulaire de Thiron, t. 1, charte 221) ; Monasterium Lucediense, 1190 (Cartulaire de Noyers, charte 643, 657) ; Sancta Maria de Lucezio, 1195 ; Monachi de Nemore Auberici, vicinos de Nemore Auberici, 1247 (Querimoniae Turonum, n° 970) ; De Bosco Alberici, Turonensis Diocesis, 22 février 1320 (Cartulaire de l’archevêché de Tours) ; Abbacia de Bosco Alberici, vers 1330 (Pouillé de Tours, p. 28) ; Abbati de Bosco Alberici, fin XIVe s. (Pouillé de Tours, p. 42) ; Abbatia de Bosco Alberici, fin XIVe s. (Pouillé de Tours, p. 387) ; Martin Guillart, tavernier à Bois Aubry, juin 1415 (A.N.-JJ 168, n° 238, fol. 153) ; Abbas de Bosco Alberici, Turonensis, 1516 (Cartulaire de Thiron, charte 419, t. 2, p. 235) ; Monasterium Sancti Michaelis de Bosco Alberici, 1566 ; Fulmination de bulles accordées par Notre Saint Père le Pape l’an 1749, le 8 des ides de janvier, à Jean François Nau, pour l’abbaye de Bois Aubry, 21 février 1750 (A.D. 37-2 C, Tours) ; Bois Aubry, abbaye royale, XVIIIe s. (Carte de Cassini) ; Abbaye de Bois Aubry, 9 mars 1792 (A.D. 37-1 Q 99, P.V. 656. Biens Nationaux) ; Bois Aubry, 1836 (Cadastre) ; Bois Aubry, 4 janvier 1858 (acte Dufour-Paris) ; Bois Aubry, 1939 (Cadastre). Bien National. Abbaye, puis prieuré dépendant des bénédictins de l’abbaye de la Sainte-Trinité de Thiron, Eure-et-Loir, fondée en 1135 par Brice de Chillon (Cartulaire de Thiron, charte 213), érigée en abbaye en 1138 (Cartulaire de Thiron, charte 221), mentionnée en 1147 (Cartulaire de Thiron, charte, bulle du pape Eugène III) et en 1170 (Cartulaire de Thiron, charte 220, bulle du pape Alexandre III). A.D. 28 H. A.D. 37-H 22 et 23.
________________________________________
Sources :
http://www.aarsmba.com/
http://michelouis.chez.com/abba-3.html
http://www.abbayedeboisaubry.fr/fr/
https://www.facebook.com/pages/ABBAYE-DE-BOIS-AUBRY/103914159863

Localisation.




_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Fév - 10:09 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 671
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 10:54 (2015)    Sujet du message: L'Abbaye Royale Saint-Michel de Bois-Aubry. Répondre en citant

L’Abbaye Royale Saint-Michel de Bois Aubry (Luzé)
Visite le dimanche 28 Juin du site avec Marc-Olivier Gribomont, le propriétaire du lieu depuis 2006…Un homme simple, honnête, généreux avec beaucoup d’humour. Nous sommes arrivées à 15h00 et repartit à 19h00, durée de la visite 3h30… Une visite à faire absolument, je vous le conseille fortement. C’est aussi à cet endroit que se trouve la tombe de l’acteur Yul Brynner.




___________________________________________
Page FB: https://www.facebook.com/pages/ABBAYE-DE-BOIS-AUBRY/103914159863
https://www.facebook.com/marcolivier.gribomont
Site: http://www.abbayedeboisaubry.fr/fr/
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 671
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 11:04 (2015)    Sujet du message: L'Abbaye Royale Saint-Michel de Bois-Aubry. Répondre en citant

Cadastre 1836






_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:37 (2017)    Sujet du message: L'Abbaye Royale Saint-Michel de Bois-Aubry.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Édifices religieux en Touraine. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com