Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


La Collégiale Saint-Martin-de-la-Bazoche.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Édifices religieux en Touraine.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 10:12 (2014)    Sujet du message: La Collégiale Saint-Martin-de-la-Bazoche. Répondre en citant

La Collégiale Saint-Martin-de-la-Bazoche.
Tours.

En 843, une bande de Normands, sous la conduite d'Hasting vint mettre le siège devant la ville de Tours. Un assaut furieux fut donné, la brèche était pratiquée, et les assiégés allaient céder au choc impétueux des Barbares, lorsque parut au haut du rempart la châsse qui contenait les reliques vénérées de saint Martin. À cette vue, les Tourangeaux reprirent courage, culbutèrent à leur tour les Normands et les forcèrent à one fuite honteuse. « Dans cet endroit de la ville, où le corps de saint Martin, déposé sur la muraille, devint le premier gage de la victoire, existaient des ruines de vieilles constructions que l'on prétendait avoir été le palais de Valentinien. C'est là qu'assis orgueilleusement sur son trône, cet empereur avait dédaigné de se lever devant saint Martin, jusqu'à ce qu'un feu subit, consumant son siège, le forçât à rendre au saint l'honneur qui lui était dû. Sur cet emplacement l'archevêque de Tours, avec le concours pieux de son peuple, construisit en l'honneur du saint l'église qu'on appelle Saint-Martin de la Basoche »

De ce passage et de deux autres de la grande chronique de Tours, qui n'en sont que l'abrégé, il ressort de la manière la plus positive : 1° que la construction de l'église de la Bazoche eut lieu à l'endroit même où la châsse de saint Martin avait été apportée pendant le siège; 2° que cette église fut bâtie sur les ruines du palais de Valentinien. Sala, d'après le glossaire de Du Cange, signifie le plus ordinairement un grand édifice, un palais. La qualification de Salle Maudite serait due alors au souvenir de l'injure que l'empereur Valentinien fit essuyer au saint évêque.


Rues et places à l’intérieur de la clôture canoniale
1 Rue de la Psalette
2 « Cul de sac du terreau »
3 Place Grégoire de Tours/Place du Terreau
4 Tronçon septentrional de la rue de la Bazoche
5 Tronçon oriental de la rue Racine/ « Grand rüe du cloître »
6 Rue longeant le Doyenné
7 Rue Montaigne
9 Carrefour « les Quatre Coins »
10 Tronçon méridional de la rue de la Bazoche
11 Tronçon occidental de la rue Racine/ « Grand rüe du cloître »
12 Rue Manceau/Rue Creuse
13 Rue Fleury/Passage de Sturbe
14 Rue du Général Meusnier
15 Rue de la porte Rouline
Portes du quartier canonial
I Porte de l’Horloge
II Porte Saint-Laurent
III Porte Saint-Nicolas
IV Porte de l’Ormeau
V Porte Rouline
VI Porte de l’Œuvre
La porte de la cathédrale
VII Entrée de la cathédrale par les chanoines


La plupart des auteurs qui se sont occupés de l'histoire de Touraine, se fondant uniquement sur le nom de « Basilica » (Salle de Justice). Bazoche, qui fut donné à cette église, pensent qu'elle fut construite sur l'emplacement de la basilique romaine de la cité antique, c'était le lieu où se rendaient les jugements et où se traitaient les affaires du commerce : à ce double titre, l'édifice pouvait avoir mérité de la justice du peuple le nom de Salle Maudite. Sala, dans la latinité du moyen âge, a été employé quelquefois dans l'acception de tribunal, palais des plaids. Une troisième opinion veut que l'église de Saint-Martin de la Bazoche, ou Notre-Dame de Consolation, car elle portait ces deux noms, ait été rebâtie sur les ruines d'une vieille église; Maan dit que cette église était celle de notre-dame, commencée par Ommatius et terminée par Injuriosus 4 , et M. Vicart 5 est du même sentiment. Dès les premiers siècles, elle fut le siège de la corporation des clercs. Une chapelle dite N.D. de Consolation y était attenante.Le double vocable de l'église semble donner quelques probabilités à cette opinion. Quoi qu'il en soit de ces diverses attributions, que l'église Saint-Martin de la Bazoche fut élevée aussitôt après la victoire, pour consacrer l'endroit de l'exposition des reliques pendant l'assaut des Normands ; Que si elle remplaça un édifice ancien, ce ne put être qu'une église et non point la Salle Maudite, qui resta encore longtemps debout.

L'église de la Bazoche fut démolie de 1787 à 1789, à cause de sa vétusté et de l'insuffisance des revenus du chapitre pour la réparer ou la relever. Tous les anciens plans de Tours la placent à peu près à égale distance entre la tour du Petit Cupidon ' et le grand bastion qui fait saillie sur la muraille méridionale de Coesarodunum, à quelques pas de la seule porte antique encore intacte de l'enceinte gallo-romaine. Le fief de la Bazoche se trouve aussi sur plusieurs anciens plans ; il embrasse un grand terrain limité au midi et à l'est par la muraille antique, au nord par la rue du Faubourg-Saint-Pierre-des-Corps , à l'intersection de la quelle se trouvait la porte d'Orléans; enfin, à l'ouest par la rue Montaigne, qui, tournant à son extrémité sud à angle droit, court dans la direction de l'est à l'ouest et se termine à la rue de la Bazoche, qui a tiré son nom de l'église où elle conduisait.

Ce fief de la Bazoche, qui appartenait naguère à l'établissement des Orphelines, représente certainement le terrain de quatre-vingt seize perches dont parle le diplôme de Charles le Simple. Entre la rue de la Bazoche, à l'extrémité nord-ouest et le mur au midi, ce fief est encore borné à l'ouest par un vaste ensemble de constructions, tant antiques que modernes, rayonnant toutes vers un centre commun; déprimé vers le milieu, il s'élève progressivevement sur les bords en formant une enceinte circulaire.La rue de La Bazoche perdit son nom de 1799 à 1816 où elle s’appela rue de Preuilly. Dans cette rue se trouve la tribune extérieure de l’ancien palais des plaides où étaient annoncées les condamnations.
________________________
Référence Mérimée : IA00071351
historique Église fondée au 9e siècle, érigée en collégiale en 1171 ; distincte de Notre-Dame-de-Consolation, attestée au 6e siècle ; fonds limité au sud et à l'est par le chemin de ronde des remparts gallo-romains (dossier fortifications d'agglomérations) ; église et bâtiments annexes en ruines au 18e siècle ; rattachement du chapitre à celui de la cathédrale en 1742 ; destruction de l'église vers 1787 ; à partir de 1838 construction d'un orphelinat pour la congrégation de la Sainte-Famille-de-Bordeaux
état détruit - site protégé - secteur sauvegardé.

Collégiale-Saint-Martin-de-la-Bazoche. Cne de Tours. Capitulum de Basilica Turonensi, vers 1330 (Pouillé de Tours, p. 18) ; Capitulo Beati Martini de Basilica, fin XIVe s. (Pouillé de Tours, p. 41) ; Chanoines de Sainct Martin la Bazoche, 10 janvier 1411 (A.N.-JJ 165, n° 383, fol. 229). Cette collégiale fait suite à celle de Notre-Dame-de-la-Consolation. A.D. 37-G 602.

- L'amphithéâtre romain de Tours d'après les chartes. André Salmon. Année 1857, Volume 18 pp. 216-227.

Localisation.






_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Avr - 10:12 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Édifices religieux en Touraine. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com