Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le parc de la Gloriette.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Parcs & Jardins en Touraine.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 530
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 19 Avr - 18:58 (2014)    Sujet du message: Le parc de la Gloriette. Répondre en citant

Le parc de la Gloriette.
Tours.


Situé au sud du Cher, avec un accès par la départementale 7 (route de Savonnières), et un accès piéton par la D. 86, le parc de la Gloriette s’étend sur une quarantaine d’hectares sur les 120 ha de la plaine, elle permet la pratique d’activités de plein-air et la découverte de la nature. Par ailleurs, le site est accessible au sud depuis le circuit « Loire à vélo ». Des animations à thème y sont organisées de juin à octobre, autour du potager, de l’eau, du vent…(programme sur demande à la mairie). Nombreux ateliers pédagogiques destinés aux petits et aux plus grands, bar proposant des menus composés de légumes, de fruits de saison, de fleurs et de plantes sauvages... Géré par la ville de Tours et entrenu depuis sept ans, plusieurs aires de jeux pour enfants y ont été aménagées (Une tyrolienne, un bateau pirate en bois, une grande toile d’araignée, des paniers balançoires) des tables de pique-nique, un terrain de beach-volley , un Parcours dans les arbres. Un rucher pédagogique installé en 2013 (à mi-chemin entre l'aire de jeux et le potager, à hauteur du parcours sensoriel) Depuis des années, en effet, des ruches sont installées sur le site, en bordure du golf.


Le parc possède un coin jardin et potager (Honoré du prix du décor potager en 2003 et entièrement refait en 2011) Entre 2002 et 2010, le potager développe sa surface pour passer de 700 à près de 5 000 m, Intégralement ouvert au public, en accès libre, non clôturé. Au fil des années, le potager continue de s'agrandir et se trouve complété par la réhabilitation d'une ancienne habitation désaffectée qui devient la maison de la Gloriette, pôle réunissant les bureaux des employés du site. A l’Ouest du parc, se trouve le golf de 2,5 ha ouvert en 2007. Comprenant plusieurs parcours, il est homologué par la fédération française de golf. En Avril 2011, 25 hectares supplémentaires ont été acquis pour un parcours supplémentaire (9 trous) Ce nouvel équipement qui a triplé la surface de jeu.

Historique.
La plaine de la Gloriette est un vaste espace inondable de 120 hectares situé dans le val de Cher, entre les deux plus importantes communes d'Indre et Loire, Tours et Joué lès Tours. Rattachée, pour sa plus grande partie, à la commune de Tours à partir des années 1960 (en 1964, la ville de Tours a procédé à une extension de son périmètre pour prévenir son manque de logements), la plaine a toujours eu une vocation agricole liée en grande partie à la présence du Cher et à son inondabilité (elle sert de bassin d'expansion des crues, rendu crucial suite au remblaiement de la superficie de bassin d'expansion du territoire des Deux-Lions). Seule sa partie nord-ouest, en bordure du Cher, a fait l'objet d'aménagements de bâtiments, hangars et lieux de stockage pour la plupart, incluant de façon éparse quelques habitations. Si le caractère inondable de la plaine est aujourd'hui pleinement reconnu, garantissant, dans une certaine mesure, sa protection, le quartier des Deux-Lions, qui prolonge la plaine à l'est, initialement inondable, n'a pas connu le même destin. Identifié par l'ancien maire de Tours, Jean Royer, comme un lieu de développement urbain orienté vers l'accueil d'entreprises de nouvelles technologies, il fait l'objet d'un remblaiement titanesque, mettant hors de portée des crues l'ensemble des terrains, au moyen d'apports de couches de matériaux atteignant plusieurs mètres1. La plaine de la Gloriette échappe de justesse au sort des Deux-Lions, la lenteur de mise en œuvre du projet global d'aménagement, envisagé dès les années 1980, venant télescoper la promulgation de la loi sur l'eau datant du 3 janvier 1992. Il faut également reconnaître que la zone des Deux-Lions est, dans une certaine mesure, plus facile à conquérir. La déprise agricole a scellé le sort des prairies inondables tandis que la plaine de la Gloriette continue d'être cultivée.


Photographie Mikerynos

La plaine de la Gloriette à Tours a servi, entre 2000 et 2010, de terrain d'expérimentation de projets de jardins portés par la collectivité. Projet ambitieux à l'origine puis redevenu modeste dès la troisième année d'ouverture en passant du parc thématique au jardin potager, il a permis de mettre en œuvre différents aménagements. Reste que la Gloriette est – et restera – un bassin d’expansion des crues du Cher. Le secteur figure dans le périmètre du plan de prévention du risque inondation. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’a pu être urbanisé, comme Jean Royer l’avait un temps envisagé
______________________________
http://www.projetsdepaysage.fr/fr/2000_2010_dix_ans_d_histoire_de_la_plaine…

Localisation.



_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Avr - 18:58 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Parcs & Jardins en Touraine. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com