Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Château de Valmer (Parc & Jardins)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Parcs & Jardins en Touraine.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 12:17 (2014)    Sujet du message: Château de Valmer (Parc & Jardins) Répondre en citant

Château de Valmer.
Chancay.


A flanc de coteau, sur la rive gauche de la Brenne, ce trouve ce château édifié au XVIe siècle à la place d’une construction plus ancienne. Le château primitif avait appartenu en 1434 à Catherine de Bueil. Il était en 1461, la propriété de Jacques Binet et restera dans sa famille pendant environ un siècle. En 1562, le domaine était dans les mains de Jean Coustely dont la fille fut torturée par les protestants. Ceux-ci lui chauffèrent les pieds pour la contraindre à révéler l’endroit ou son père avait caché son or et sa vaisselle en argent de valeur considérable. En 1640, Valmer fut acquis par Thomas Bonneau, conseiller d’état. Il appartient ensuite aux familles de Chaban et Valleteau de Chabrefy. De la forteresse primitive, il reste les douves qui au midi la terrasse que borde le château actuel édifié par Jean Binet en 1525.

Plan de la visite.


(01) Demi-Lune.
(02) Accueil & Boutique.
(03) Toilettes.
(04) Terrasse des fontaines florentines.
(05) Chapelle troglodytique.
(06) Ancien château - Château d'If 7 Petit VaImer (privé)
(08) vers le parc.
(09) Haute terrasse – Charmille.
(10) Terrasse de Léda.
(11) Terrasse des vases d'Anduze
(12) Potager.
(13) Verger.
(14) Douves.

Dans un site exceptionnel, sur le flanc d'un coteau où se dessinent les vignes de l'appellation contrôlée Vouvray, vous allez découvrir, sur cinq hectares, une succession de terrasses - ornées de balustrades, fontaines, vases et topiaires - inspirées des villas de la Renaissance italienne et labellisées Jardin Remarquable. Ordonnés selon deux grands axes, les jardins épousent la dénivellation du coteau. Leur créateur a su magnifiquement tirer parti de la pente d'un éperon situé entre deux vallées. L'axe sud-nord prend naissance dans la majestueuse allée de marronniers plantés en double alignement et s'ouvrant en Demi-lune (1) sur les grilles du porche d'entrée. Puis s'étend la Terrasse des Devants (2) bordée de trois bâtiments de communs (1659) Deux imposants Sophora japoninica « Pendula » encadrent-la vue et font pleurer leurs branches jusqu'au font des douves. Le pont permet d'accéder à la Terrasse des fontaines florentines (4) avec ses plates-bandes annuelles.


Dès le mois d'avril, les pivoines arborescentes sont en fleurs, suivies des glycines sur le mur de la terrasse supérieure puis des rosiers « Pierre de Ronsard » La chapelle troglodytique (5) s'ouvre à droite dans le grand mur, sous une statue de Saint-Roch. Messire Jehan Binet, maître d'hôtel du roi, la fit creuser dans le tuf en 1524. La chapelle se compose de deux nefs d'inégale largeur, de deux travées chacune, voûtées sur croisées d'ogives surbaissées. Un petit sanctuaire prolonge la nef principale et abrite l'autel décoré d'un retable en triptyque (classé Monument Historique) où figure une Pietà entourée de deux personnages: A gauche le donateur Jean Bernard, évêque de Tours de 1441 à 1466, à droite son neveu Guy, avec leurs blasons. Les deux chapelles latérales sont ornées d'un autel en bois polychrome et de fonts baptismaux romans. Deux vitraux du XVle siècle représentent la Guérison d'une Possédée et le Miracle de l'Araignée.

Le château principal (6) fut détruit par un incendie en 1948. Alix de Saint Venant l'a redessiné en ifs au même emplacement. Quant au Petit Valmer (7), il date de 1647 et reflète bien l'architecture de son époque. Le second axe, Est-Ouest, prend naissance sur la haute terrasse (9), avec sa charmille et sa colonne provenant de l'ancien château de Chanteloup. De ce point de vue, on domine l'ensemble des jardins et du paysage: au Sud, le pigeonnier du XVème siècle (1339 boulins) et le vignoble d'Appellation d'Origine Contrôlée Vouvray.

La terrasse de Léda (10) a retrouvé en 1999 son dessin du XVIIe siècle avec ses murs couverts de cépages et ses plantes xérophiles parfumées - iris, lavandes et gauras - tandis que des topiaires de laurier du Portugal à feuilles de myrte scandent le mur Ouest. Les narcisses du poète, les rosiers « Marie Pavie » et « Avon » et les hibiscus « Diana » ourlent de blanc les pelouses.

On descend vers le potager par la terrasse des vases d'Anduze (11) rythmée par de gros contreforts d'ifs entre lesquels s'épanouissent l'été les thyrses roses des Lagerstroemia indica « Soir d'Eté » et les abélias. Sous l'escalier se trouve la statue de Saint Fiacre, patron des jardiniers. Le potager (12) montre un dessin classique du XVème siècle: sur un hectare, quatre carrés, bordés de buis, sont eux-mêmes subdivisés en quatre parcelles; au centre un bassin circulaire. De hauts murs ceignent l'ensemble, flanqués de deux petites tours d'angle servant au rangement des outils et autrefois au logement des jardiniers et de l'âne. Deux serres anciennes sont utilisées pour les semis. Un beau portail du XVIIe siècle ouvre sur la vallée et le grand canal. Des arbres fruitiers, accompagnés de narcisses, sont menés en contre-espaliers et espaliers le long des murs: pêchers, brugnons, nectarines, abricotiers, figuiers, nashis, pommiers et poiriers. Les carrés des petits fruits offre groseilles, cassis, casseilles, groseilles à maquereau, framboises. Contre le mur Est, des «stalles» d'ifs servent d'écrin à des céanothes à la brillante floraison bleue, des jonquilles et des géraniums vivaces roses.

Une nouveauté de 2014, une collection ampélographique montre tous les cépages du Val de Loire et divers raisins de table. Un carré est consacré aux cépages blancs, bordé de rosiers jaunes « The Poet's Wife » (David Austin) dont Alix de Saint Venant est la marraine; Un autre aux cépages rouges et rosés, entouré de rosiers « Papa Meilland » Deux pergolas présentent des raisins de table, accompagnés de rosiers grimpants et de clématites. Damiers de couleurs et de saveurs, plantes comestibles inédites, fleurs à déguster, végétaux nectarifères : à Valmer, on teste, on essaie, on goute, on mange ce que l'on cultive. Les pratiques culturales s'attachent à préserver et améliorer la qualité de la terre, de la faune et de la flore (compost maison, paillages, engrais verts etc..) La présence de vivaces mellifères en bordure des carrés assure abri et nourriture aux prédateurs utiles des insectes ravageurs: coccinelle, hérisson, pollinisateurs etc.

Après la tour de l'âne, on accède au verger (13) Une collection de figuiers se déploie le long du mur Nord « Madeleine des deux saisons », « Brunswick », « Violette Dauphine », « Bourjassotte panachée »... Les allées sont bordées de pruniers et pêchers.

Les douves (14) plantées en 1979 forment un jardin à part, tout à la fois frais et ensoleillé, desservi par un curieux escalier à vis du XVe siècle inclus dans le gros if taillé de la Terrasse de Léda. Le mur à l'ombre abrite une collection d'Hydrangéacées : parmi les grimpantes citons Schizophragma hydrangeoides aux fleurs elliptiques blanc-rosé, Pileostegia viburnoides et Decumaria sinensis, rares persistantes aux fleurs blanches mellûeres et parmi les arbustes Hydrangea quercifolia « Snow Queen », Hydrangea arborescens « Annabelle », Hydmngta asper var sargentiana aux immenses feuilles veloutées. Côté soleil s'épanouit dès le mois de mars la floraison odorante des Osmanthus x burkwoodii, suivie par les feuilles tricolores - vert, blanc, rose - de l'Actinidia kolomikta puis fleurissent les orangers du Mexique et les lilas des Indes parmi des vivaces à dominante gris et bleu.

Le parc (8)clos de murs, d'une surface de soixante hectares, a gardé intact son dessin du XVIIe siècle. Les chênes et les charmes dominent, accompagnés de châtaigniers et de merisiers aux splendides couleurs d'automne. Depuis quelques années un arboretum se constitue par l'introduction d'arbres et arbustes rares. Deux grands axes à flanc de coteau mènent à des ronds-points ornés de colonnes de Chanteloup et révèlent des fabriques comme le Belvédère aux trois arcades de brique ou le Vide-bouteille, charmante petite construction de brique et pierre dont le nom évoque bien l'usage en ce pays de vignoble. VaImer est, aussi, un « Jardin dans les Vignes» : Le Clos - parcelle viticole historique de 6 hectares attestée dès le XVIIe siècle - permet de se promener entre les rangs de Chenin.

En retournant à la boutique, vous pouvez déguster le Vouvray du Château de Valmer et découvrir les produits gastronomiques, vous restaurer avec un « grignotage» et dénicher des graines inhabituelles pour couronner votre longue promenade à travers les terrasses. Votre visite contribue à la sauvegarde et à l'entretien de ce Monument Historique privé. Nous vous en remercions…


______________________________________________
Source: http://www.chateaudevalmer.com/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Château_de_Valmer
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Juin - 12:17 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 12:32 (2014)    Sujet du message: Château de Valmer (Parc & Jardins) Répondre en citant

Le Château de Valmer est un lieu unique où la vigne et les jardins ne font qu'un.
Adossé à un parc de 60 hectares, le château de Valmer (XVIe et XVIIe siècles), offre de superbes jardins Renaissance dont les terrasses à l'Italienne épousent la pente du coteau avec un panorama unique. Pendant plus de 10 ans, le potager conservatoire a fait la renommée des jardins de Valmer. En 2014 commence une nouvelle aventure : l'installation d'une collection ampélographique (cépages anciens et raisins de table).
Superficie parc 60 ha, jardins 5ha, potager 1ha / sol argilo-calcaire, limon sablo-argileux et limon sableux.




Localisation.


_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:14 (2017)    Sujet du message: Château de Valmer (Parc & Jardins)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Parcs & Jardins en Touraine. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com