Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Des MIB en Touraine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Ufologie Tourangelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 2 Mar - 12:46 (2008)    Sujet du message: Des MIB en Touraine Répondre en citant

Hommes en noir
et phénomènes associés.
Gérard Deforge
  

Il s'agit d'un monsieur au physique solide et au caractère bien trempé. C'est un être rationnel, comme on dit, « qui a les pieds sur terre ». Il n'aime pas perdre son temps en futilités. Il est difficile de donner ici des précisions qui pourraient rompre son anonymat, et je vais expliquer pourquoi. Tout d'abord, cet homme marié a une nombreuse famille, et plusieurs de ses proches sont impliqués dans l'affaire. De plus, la propriété de ce monsieur -une maison individuelle avec son terrain est sise dans un hameau qui ne comporte que trois ou quatre maisons, entre deux villages de dimension modeste. Ce hameau se trouve à la latitude de Tours, et à 4 minutes de vol, environ, de la base aérienne.


  
Remarque d'ordre topographique: la maison est construite sur une lame argileuse, et une espèce de dé en béton a dû être construit comme fondation, afin d'éviter les risques trop grands pour la maison, à cause de l'élasticité du terrain. Cette élasticité a cependant été utile lors d'une petite secousse sismique, il y a trois ans: la maison « s'est comme enfoncée » (sic), et a repris sa place initiale! (J'ai vérifié avec un niveau la verticalité des murs, et tout est correct -NDR).
A cet endroit, des villages clairsemés, à très forte vocation agricole, s'étalent sur un plateau qui rappelle les vastes étendues des plaines de l'Ile de France.
Cet homme ne redoute rien plus que d'être importuné par un voisinage de naturel curieux, qui aime avoir porte ouverte chez son vis-à-vis. D'ailleurs, sa maison était, jusqu'à maintenant, entourée d'une haie d'arbustes de la famille des cyprès, très dense et de grande hauteur.

« Cela fait 12 ans que nous avons emménagé dans cette maison », dit-il. J'ajouterai qu'en dehors du fait que cet homme avait entendu parler de mystérieux phénomènes dans le « triangle des Bermudes », il ne s'est jamais intéressé au phénomène ovni, et n'avait jamais entendu parler de manifestations d’hommes en noir. Jusqu'au jour où... « C'était en été, il y a 5 ou 6 ans. Il faisait vraiment très beau. D'ailleurs, il fait toujours très beau quand ils viennent (sic). Il y avait chez moi mes trois petits enfants…

Les enfants jouaient dans la haie, quand Ils furent tout à coup appelés par leur nom, par des personnes se trouvant dans la rue. Le chien, qui manifestait une nervosité inhabituelle, fut également appelé par son nom... »

(II faut savoir que les petits enfants de ce monsieur ont toujours habité le Nord-Ouest de la région parisienne. Ils se trouvaient en vacances chez leurs grands-parents à cette époque, et presque personne dans la région ne connaissait leurs noms.)

« Les enfants eurent peur, et vinrent me prévenir. Je calmai le chien. J'ouvris le portail
d'entrée, sortis, refermant celui-ci derrière moI; laissant mon berger allemand très nerveux avec les enfants. Je me suis retrouvé face à deux hommes habillés tout en noir, avec un costume impeccable. Ils me firent penser à des employés des Pompes Funèbres, cherchant la maison et la famille d'une personne décédée. Ils étaient tous les deux d'aspect parfaitement identique, très grands: environ 2 m. Je fus surpris par plusieurs choses: tout d'abord leur visage, d'un teint cadavérique, blanc avec des zones bleutées. Les cheveux étaient noirs, ainsi que les yeux, extrêmement perçants. Les sourcils étaient dessinés, ainsi que les lèvres rouges, mais le tout maladroitement.


  
Devant le corps de la maison, il y a un portail à double battant. A gauche de ce portail se trouve une haie (au centre de la photo), qui était un peu moins fournie, à l'époque, et un interstice dans la clôture extérieure permet de voir la route, rectiligne à cet endroit. Quand ils s'exprimèrent, il me sembla que la voix, au ton monocorde, une voix sans timbre, venait de la poitrine, et non pas de la gorge. Cette voix avait néanmoins des intonations douces, elle semblait vouloir me mettre en confiance... » Ils m'appelèrent directement par mon nom et, après m'avoir salué (Ils étaient d'une grande politesse), ils me rappelèrent tout de go que: « Cela ne fait pas longtemps que vous habitez ici... Vous n'avez rien remarqué d'anormal dans votre maison, ou autour de vous? »

-Non, tout va bien.

« Alors qu'ils commençaient ainsi à me parler, je remarquai, en face de mon portail, une grosse berline d'aspect américain, noire, avec conduite à gauche. Les fenêtres étaient teintées. Néanmoins, par les vitres à-demi baissées, je pus voir un troisième homme assis à l'arrière, ainsi qu'un chauffeur, qui regardait dans ma direction. »

Les questions continuèrent. Je leur demandai: « Qui êtes-vous ».

Réponse.. « Ne vous inquiétez pas, on ne vous veut pas de mal. Etes-vous en bonne santé? N'y a-t-il pas eu d'épidémies ici pendant l'hiver ? »

La présence de ces individus avec qui je n'avais rien à voir m'exaspéra, et je les congédiai assez rudement, sans autre commentaire, rentrant dans ma cour et refermant mon portail. Je les entendis. s'excuser, très poliment, du dérangement. J'eus aussi le temps d'observer qu'en repartant vers la voiture, leur démarche était d'une raideur extrême, inhabituelle.

Au moment de refermer le portail, je notai une lueur très hostile dans le regard du conducteur. On était à la belle saison... au mois d'août, je crois...

Ils viennent toujours quand il fait très beau. En fait, depuis ce moment-là, ils viennent une fois par an, à la même époque. Ils sonnent. Je sors pour voir qui est là. La voiture est la même, à l'arrêt, même sens de circulation. Ils ne descendent pas. Dès qu'ils me voient, la voiture repart doucement, le bruit du moteur est quasiment inaudible.

Moi, bien entendu, je referme immédiatement le portail.

« Depuis que ces personnages se sont manifestés, certaines choses se sont produites.
Alors qu'une camarade de la fille de ce monsieur se trouvait dans une chambre au premier étage, elle se sentit un jour prise d'angoisse. " C'était en juillet ou en août. Elle perçut des voix qui murmuraient une incantation, comme une mélopée. Près de la cheminée, au rez-de-chaussée, elle ressentit la même chose, mais d'une manière atténuée. Cette jeune fille se trouvait prise comme dans un étau. C'était il y a cinq ans environ, et il faisait très beau, ce jour-là aussi.. .
Une autre fois, l'une des filles a signalé avoir vu un objet par la fenêtre de la chambre, au premier étage, quelque chose, bien sûr, d'inhabituel. Elle est
venue de suite le signaler. Quant à moi, dans l'instant, j'ai vu comme une sorte d'éclair. Il faisait nuit, et le temps était beau.


ci-dessus: l'endroit où stationnait la voiture des MIB
  

Il y a quatre ans, j'ai enregistré une cassette.. un film. Nous avons laissé tourner le magnétoscope, alors que nous étions partis chez des amis.
Lorsque j'ai visionné le film, à un moment, l'image est devenue de mauvaise qualité, un peu neigeuse, mais le son a disparu pendant un moment! Il était remplacé par une espèce de sifflement, absolument insupportable quand on augmentait le volume. »

Notre témoin essaie de retrouver sa cassette, et accepte qu'elle soit analysée. Mais la cassette demeure actuellement introuvable, au grand étonnement du témoin. Mais ce n'est pas tout:
« Depuis la venue de mes visiteurs, je dois vous dire que des modifications se sont produites chez moi, et cela continue encore. A de nombreuses reprises, j'ai été sujet à des coups de chaleur très violents, alors que j'étais au lit. Ces manifestations se produisent toujours vers la même heure. Cela commence invariablement vers une heure et demie du matin, et ça dure environ deux heures. Je ressens une chaleur terrible, comme si je brûlais. Je n'ai pas de sueur. Ma femme n'éprouve pas la même chose, mais ressent que je subis un échauffement qui la gêne. Cela se communique à la chambre toute entière, car si je me lève à ce moment pour aller dans une autre pièce, je ressens bien la différence de température Il y a plusieurs conséquences ensuite. Il arrive que je ne puisse plus remettre les pyjamas ou draps qui ont subi cette température. Ils ont pris une couleur un peu marron, et tombent littéralement en charpie. »

Ainsi, j'ai dû jeter à la poubelle trois draps et deux pyjamas, pour cette raison! Une autre conséquence, c'est que des raies brunes sont apparues sur les lattes de bois de mon sommier, et de mon côté seulement. Du côté de ma femme, les lattes sont restées intactes. Je me suis aperçu (On me l'a fait remarquer, plutôt...) que lors de discussions sérieuses avec des amis, je manifestais des connaissances et des idées que mes amis n'avaient pas l'habitude d'entendre de ma part.

« Cela les a suffisamment impressionnés pour qu'ils m'en parlent, alors que moi, je ne m'en suis pas tellement rendu compte. Par exemple, sur des sujets d'ordre culturel, social, voire médical. Et puis, autre chose encore.. je me suis aperçu que par moments, je ressens comme une possibilité d'actes de guérison, dans mes mains. Je ressens de la chaleur. Ainsi, ma fille avait une douleur permanente à l'épaule, lors de l'un de ses séjours ici. Je lui ai appliqué mes mains sur l'épaule. Elle a ressenti de la chaleur et des picotements (comme en électrothérapie- NDR). Sa douleur a définitivement disparu. J'ai aussi guéri une espèce de luxation que le chien de ma fille s'était faite. Lors de /'imposition des mains, il s'est mis à gigoter dans tous les sens. Sa boiterie a disparu ensuite, définitivement.
Enfin, sur le plan de mon caractère, je m'aperçois que je deviens moins fermé, plus ouvert, plus à l'écoute des autres... »

Est-ce dans le cadre de cette évolution que notre témoin a brutalement décidé, ces derniers temps, d'étêter drastiquement sa haie, et de la désépaissir aussi bien? Et notre témoin finit par se poser une question: lorsqu'il a emménagé dans cette maison, il se souvient qu'un jour, alors qu'il promenait son regard sur son terrain, depuis le vélux, il fut surpris de découvrir un cercle dans son gazon, bien marqué.  Ce cercle était délimité par une couronne de terre vierge de toute végétation, de 10 cm de large et d'un dia métre de 10 à 12 métres environ. Partout ailleurs, c'était du gazon, de « l’ herbe à vache ». La couronne de terre n'était pas repérable quand on observait le terrain au niveau du sol. Sur cette couronne de terre vierge de végétation, rien n'a poussé pendant cinq ans. La question est de savoir s'il y aurait un rapport entre tout cela...

Ce 17 mai 2003, j'ai pu discuter avec les « petits enfants », qui ont 17 et 15 ans aujourd'hui. Les parents n'ont pas souhaité faire venir le plus jeune, en train de jouer dans les étages, ce garçon étant très jeune à l'époque des faits. Et cela afin de ne pas réveiHer en lui des souvenirs susceptibles de le perturber inutilement. J'ai parfaitement compris cette réticence. En tant que parent, j'aurais agi de même. C'est l'aîné, A. qui s'est exprimé le plus librement sur ce qui leur est arrivé. Le frère cadet, J. s'est contenté de confirmer les dires de son frère, en attirant cependant notre attention sur un point précis.
A. «Notre grand-père était dans la maison, nous jouions dehors, le long de la haie. Nous avons vu une limousine noire, arrêtée. Les vitres de la voiture étaient teintées. La glace du conducteur était baissée, et il regardait bizarrement dans notre direction. Ils avaient tous un chapeau.


  

L'aîné des deux jeunes témoins a dessiné l'aspect de la tête, et affirme que pour lui, il était évident que ces personnages étaient chauves. Son frère a précisé que
les chapeaux étaient munis d'un bandeau. Ils étaient contre la haie. Ils se sont adressés à nous. Les yeux étaient sans expression. Leur visageétait blanc. Ils étaient grands. Ils avaient du rouge à lèvres. Ils me demandèrent si mes parents étaient là. L'un d'entre eux voulut me serrer la main, et cela me fit une impression très forte. Mais notre chien, Rex, vint immédiatement s'interposer entre moi et la haie, m'empêchant ainsi de serrer la main à cette personne que je n'arrivais pas à quitter des yeux. On était au mois d'août, il faisait très chaud. » Les trois enfants finirent par se sauver vers la maison, alors que le grand-père sortait pour voir ce qui se passait. Le frère cadet, J. approuve ce que dit l'aîné. Mais on ressent qu'il a du mal à s'exprimer sur ce sujet. Par contre, il confirme de manière définitive que ces personnages avaient un chapeau.

Une semaine après ces événements, arriva leur tante L., qui n'était absolument pas au courant de ce qui venait de se produire. Afin de mieux situer cette personne (dont je n'ai pas encore fait la connaissance à ce jour), il semble qu'elle aime beaucoup lire, et s'intéresse depuis longtemps aux phénomènes inexpliqués. Elle n'arriva pas les mains vides: elle voulut montrer à ses neveux le dernier livre qu'elle avait emprunté à la bibliothèque: un livre très documenté sur les ovnis et... les MIB ! Feuilletant ce livre en sa compagnie, ils tombèrent sur des dessins représentant des MIB, et s'écrièrent aussitôt: « Mais! Ce sont les mêmes ! »

Lisant l'article concernant ces entités, le frère aîné découvrit que certains de ces individus semblent pouvoir faire oublier des événements passés à ceux des humains qu'ils contactent, par le seul fait de leur serrer la main. Et il établit immédiatement la relation avec ce qu'il avait vécu un an auparavant, en compagnie de quatre autres enfants de la famille, qui jouaient un soir, dans les combles de la maison.

Le jeune cousin de A. présent lors de notre entretien, et qui était là lors de cette fameuse soirée dans les combles, confirme totalement le récit de A. que voici:

« Donc, nous jouions dans le grenier, quand notre regard a été attiré par des lumières tournantes dans le ciel, que l'on voyait au travers du lanterneau.
Ces lumières faisaient comme des taches jaunes, avec un fort dégradé sur les contours. Elles tournaient ensemble, mais, en plus, chacune était animée d'un mouvement de rotation autour d'elle-même. Tous les cinq, on a vu la même chose. Et puis d'un seul coup, tout cela s'est éloigné ensemble, disparaissant en un instant sur le fond du ciel.
En lisant cette histoire de serrage de main, j'ai immédiatement pensé que l'homme en noir, c'est cela qu'il voulait nous faire oublier. »

Le texte entier de ce rapport a été soumis aux témoins, qui ont bien voulu le valider par écrit: le grand-père par sa signature, les autres témoins par e-mail. J'ajouterai que j'ai récemment obtenu confirmation de l'essentiel de cette affaire par l'épouse du grand-père. Les visiteurs ne se sont pas manifestés au cours de l'été 2003.

Source: revue LDLN - http://www.ldln.net
site sur les MIB: http://www.ovni.ch/conspira/mib1.htm
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 24 Sep - 09:27 (2008); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Mar - 12:46 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 2 Mar - 12:47 (2008)    Sujet du message: Des MIB en Touraine Répondre en citant

Men In Black:
L'étrange affaire des hommes en noir et des ovnis
Joël Mesnard
 


Les témoignages sur les MIB (Men in black : hommes en noir) constituent l'une des facettes les plus obscures du phénomène OVNI. L'invraisemblance de ces manifestations, au premier abord, est telle qu'on serait tenté de douter de leur réalité. Tout se complique quand on constate que l'ensemble des récits présente une cohérence assez marquée, et que des apparitions de ce genre ont été décrites dans de nombreux pays (jusqu'en Chine dès 1963), toujours à la suite d'observations d'ovnis. Qu'il s'agisse de " visions " (au sens non optique du terme) ou de quelque chose de plus matériel, les MIB nous soumettent une énigme d'un genre nouveau, aux limites de l'ufologie.

L'auteur, Joël Mesnard, assure depuis 1988 la publication de la revue ufologique Lumières dans la Nuit, fondée en 1958. Il lui est arrivé à plusieurs reprises d'obtenir, en France, des témoignages de cette sorte. Sa position sur ce sujet est claire : il estime nécessaire de recueillir, avec soin, les récits des témoins, lorsqu'aucune circonstance particulière n'incite à douter de leur bonne foi. En revanche, il croit prudent de réfréner toute volonté de les interpréter prématurément, et craint que notre imagination ou nos présupposés de toute sorte puissent nous suggérer de fausses solutions. Pour lui, les faits ont plus de valeur que tout ce qu'on peut en dire. Il est convaincu que la meilleure manière d'affronter ces mystères consiste à respecter les données brutes, et à se montrer exigeant sur la qualité de l'information, notamment en allant, chaque fois que c'est possible, au plus près de la source.

Edition Le Mercure dauphinois
http://www.lemercuredauphinois.fr/nonClasses/nonClasses.htm#men
_________________
Revenir en haut
qDrjc41
Nouveau Membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2010
Messages: 19
Localisation: chenonceaux
Masculin

MessagePosté le: Jeu 9 Sep - 12:49 (2010)    Sujet du message: Des MIB en Touraine Répondre en citant

J accroche vraiment à ce témoignage.Temoignage ayant beaucoup de détails . Tou parait possible . Histoire qui reste troublante!! Mais vous savez dans quel hameau cela aurai pu ce produire.? Merçi...
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 9 Sep - 22:36 (2010)    Sujet du message: Des MIB en Touraine Répondre en citant

La prochaine fois que je rencontre Joël Mesnard, et si j'y pense, je lui demanderais.. Mais honnêtement, je pense que le lieu est tenu anonymement pour la tranquillité des témoins, s'ils y habitent toujours.
_________________
Revenir en haut
qDrjc41
Nouveau Membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2010
Messages: 19
Localisation: chenonceaux
Masculin

MessagePosté le: Jeu 9 Sep - 23:06 (2010)    Sujet du message: Des MIB en Touraine Répondre en citant

a ok, oui c'est fort possible...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:16 (2017)    Sujet du message: Des MIB en Touraine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Ufologie Tourangelle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com