Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Château de Bonaventure.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 7 Jan - 10:59 (2015)    Sujet du message: Le Château de Bonaventure. Répondre en citant

Le Château de Bonaventure.
Huismes.


Le château était une maison de chasse bâtie par Louis XI qui y résida en 1480 et 1482. Le logis principal s'élevait à l'ouest de la cour. Il a été entièrement démoli en 1745, ainsi que la chapelle dédiée à saint Bonaventure. Les ruines se trouvent enclavées dans l'angle Nord-Est du parc du château d'Usage. Cette cour est limitée à l'est par le bâtiment des Offices, parallèle au précédent, dont subsiste le mur gouttereau oriental. Dans le mur nord du parc subsiste la porte d'entrée en plein cintre, accompagnée d'un guichet, et une maçonnerie en brique qui appartenait au logis principal. La tour sud-ouest de l'enceinte, dite Tour des Jardins, est amortie par un crénelage.


Historique.
Fief relevant de la châtellenie de Cravant. Le manoir du 16e siècle se trouve à l'est du château 18e siècle. Il comprend deux corps de bâtiment perpendiculaires dont les étages sont reliés par une vis de pierre logée dans une tour occupant l'angle rentrant. Le château du 18e siècle présente des façades aux travées centrales accostées de pilastres et sommées d'un fronton triangulaire. Il fut prolongé, probablement au début du 19e siècle, par deux ailes. La fuye cylindrique couverte d'un dôme a été convertie en chapelle au 19e siècle. Le château de Bonaventure était une maison de chasse bâtie par Louis XI qui y résida en 1480 et 1482 ; le logis principal s'élevait à l'ouest de la cou ; il a été entièrement démoli en 1745, ainsi que la chapelle dédiée à Saint-Bonaventure ; cette cour était limitée à l'est par le bâtiment des Offices, parallèle au précédent, dont subsiste le mur goutterot oriental ; dans le mur nord du parc subsiste la porte d'entrée en plein cintre, accompagnée d'un guichet, et une maçonnerire en brique qui appartenait au logis principal ; la tour sud-ouest de l'enceinte, dite Tour des Jardins, est amortie par un crénelage.


Le parc du château d'Uzage réunit deux domaines : le fief d'Uzage et le Clos du château royal de Bonaventure dont il ne reste que des vestiges. L'aspect paysager de ce parc entièrement clos par un mur résulte d'une longue évolution. Le plan cadastral napoléonien suggère un parc assez régulier marqué par une perspective nord-sud passant dans l'axe du château et allant vers la route de Chinon. Une seconde perspective ouest-est traverse le potager en direction du Clos de Bonaventure et un espace très étendu jadis marécageux. Après 1837, le parc est remanié en parc paysager. Les deux perspectives sont maintenues avec, cependant, des modifications. Une grande prairie humide remplace le parterre rectangulaire s'étendant vers le sud et deux bras aux rives naturelles alimentent en eau un étang autour d'une île artificielle. Des sentiers traversent la partie boisée située à l'est. Au cours des années 1930, de nouveaux éléments viennent agrémenter l'ensemble tels de petits ponts de bois et de béton, l'aménagement d'un embarcadère devant la pièce d'eau, des plantations de conifères, de buis... Les paysagistes Louis Decorges et son fils René sont probablement les auteurs de ces dernières transformations.
_________________________
Référence Mérimée : PA00097775
MH : 1992. date versement 1993/09/14
PA00097777 (Châteaux d'Uzage et de Bonaventure)
propriété d'une personne privée, protection MH 1952/07/11 : inscrit MH ; 1962/08/08 : inscrit MH ; 2010/03/09 : inscrit MH
Les façades et toitures du château proprement dit, du manoir et de la fuye (cad. G) : inscription par arrêté du 11 juillet 1952 - Les ruines du château de Bonaventure (cad. G 9, lieudit Uzage) : inscription par arrêté du 8 août 1962 - Les parties non encore protégées du parc du château, incluant le mur de clôture et les communs édifiés au 19e siècle et les aménagements du début du 20e siècle s'inscrivant dans la trame du parc classique préexistant : boisements, sentiers, plan d'eau et île artificielle (cad. D 461 ; G 2 à 9, 638) : inscription par arrêté du 9 mars 2010.


Notes Historiques.
Près de la rivière qui sort des fontaines d'Auzon, se trouvaient autrefois plusieurs châteaux : Beaulieu, l'Hermitage. Riparfonds, La Chaussée, le Château royal de Bonnaventure, Razine, Le Marais. De toutes ces demeures seigneuriales, il reste encore aujourd'hui des vestiges. Comme la cour royale résidait alors à Chinon— et qu'à Bonnaventure le roi venait se reposer des plaisirs de la chasse (plusieurs ordonnances de Louis XI sont datées de Bonnaventure) il était naturel que les officiers de la cour aient établi leur résidence à peu de distance de celle du roi. Près le château royal de Bonnaventure, dont elle n'était séparée que par une ruette, se trouve le domaine d'Uzage, sur la route de Chinon à Huismes; et à deux km. de ce bourg. Le château primitif, en bordure de la route, était de peu d'importance, et il ne semble pas que les propriétaires l'aient habité de façon régulière. Aucun document sur les seigneurs d'Uzage avant la fin du XVe siècle: à cette époque, Jean de Razilly en était le propriétaire.

Deux actes, de 1453 et 1454, nous font connaître que « noble personne Jehan de Razillé Chevallier, seigneur du dit lieu de Razillé vend et octroità'noble homme Jehan Bernart seigneur de la Motte d'Arthanne les fief, cens, rentes et devoirs à cause de son fief d'Auzon appelé le fief Dusaîges ». Uzage dépendait de la seigneurie de Cravant: aussi les actes de vente sont reçus et signés de Jacques de Maillé, seigneur de Gravant et par Loys Le Roux, seigneur de la Roche et de Cravant (1456). En 1524, autre acte de vente par noble homme maître Loys Brillart, demeurant paroisse Saint-Maurice de Chinon, à François Jousseaulme, fourrier ordinaire du roy, le fief, droit de justice, juridiction, cens, rentes, devoirs, appartenances et dépendances du fief Dusaige. Sont excepté de cette vente deux septiers seigle et deux septiers froment de rente qui furent délaissés par la mère dudit Brillart pour la fondation d'une chapelle en l'église Saint-Maurice de Chinon. Cet acte est reçu à Cravant et signé par Janot de Mauleon, seigneur de la chastellenie et Baronie de Cravant — Christofle de Qoullayne, seigneur dudit lieu et de Cravant —René de la Roche, seigneur de Cravant.

La propriété d'Uzage a été considérablement agrandie depuis François Jusseaume, au lieu de quelques quartiers, elle comprend en 1674 dix arpents entourés de murailles : c'est presque l'étendue actuelle en y comprenant la terre de Bonnaventure. Dans cet aveu de 1674 sont nommées les familles habitant sur le fief d'Usage et en dépendant : Citons les principales : Damoiselle Catherine de la Barre veufve en dernières noces de deffunt noble homme maistre Jean Dreux sieur de la Courtinière, conseiller du roy et son procureur au bailliage et siège royal de Chinon. Elle fut enterrée en l'église de Huismes le 14 septembre
1685. Christophe Vallée sieur de l'Epinaye éleu pour le roy en l'élection des tailles de Chinon. Anthoine de Plaisance en son vivant fourrier du roy, à la Forge
près Ozon.
___________________________________
Bulletin des Amis du vieux Chinon - Tome 3,No 5, Année 1932 - Page 311.
Tome 2, No 3, Année 1920 – Page 142.

Localisation.




_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Jan - 10:59 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com