Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Château de Fouchault.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 15 Jan - 16:59 (2015)    Sujet du message: Le Château de Fouchault. Répondre en citant

Le Château de Fouchault.
Vallères.



Le château de Fouchault se trouvait sur la paroisse de Vallères, il dominait « La vallée du Vieux Cher » C'était un fief relevant de la châtellenie de Crassay, et qui appartenait en 1459 à Pierre de Godeau. Le 15 Juin 1489, la veuve de ce dernier, Jeanne Verjuste, fonda dans le château une chapelle qui fut dédiée à Saint-Eutrope et à Saint-Blaise. Elle réserva aux seigneurs du fief, le droit de présentation à ce bénéfice. Johan Godeau, fils de Pierre devient le seigneur de Fouchault et de l’Hommaye en 1486. Au XVIe siècle il était la propriété des Prunier, et passa par mariage en 1596 dans la famille de Chaumejean (Louis de Chaumejean, le 2 Avril 1745) qui s'éteignit en 1765. Jean Prunier, écuyer et seigneur de Fouchault, receveur général des finances, épouse Marie Rolland. Jean Prunier eu trois enfants : Jean, seigneur de Grigny, Artus, seigneur de la Buissière et Anne qui se maria le 3 Avril 1521 à Gilbert Filiol, seigneur de la Fauconnière. Anne Prunier eu en partage les terres de Fouchault. De son mariage, elle eu deux fils : Pierre et Gilbert, qui par acte du 19 Avril 1560 vendirent le domaine à Scipion de Piovenne, chevalier et premier écuyer du Roi, comte de Castel-Gomberte, en Italie. Par son testament, passé à Blois, le 2 Avril 1562, ce dernier demanda à être inhumé dans sa chapelle de Fouchault. Il mourut vers 1625, laissant de son mariage avec Claude Robertet une fille unique : Hyppolyte-Louise dame de Fouchault, mariée en premières noces à François de la Rouère, seigneur d’Esclavolles (tué à la bataille de Senlis en 1589) et en secondes noces, le 6 Janvier 1596 à Blaise de Chaumejean, marquis de Fourilles, Baron d’Huriel et seigneur de Fouchault. Il vivait encore dans ce château en 1620, sa femme mourut au château de Montreuil en Touraine, en 1609 et eu sa sépulture dans sa chapelle de Fouchault. Quelques temps après, son corps et celui de Scipion de Piovenne, furent exhumés pour être transportés à l’église paroissiale de Vallères. Blaise de Chaumejean eut, entre autres enfants, René Marquis de Fourilles et seigneur de Fouchault, capitaine des gardes et grand maréchal des logis du Roi (1638), René-Michel gouverneur de Touraine (1636) mort en 1644 et Michel-Denis. Ce dernier seigneur de Fouchault, après son frère, était conseiller d’état et lieutenant Général des armées du Roi. Il mourrut en 1667. Il avait épousé en premières noces (12 Avril 1632) Geneviève Foulé (veuve de Charles Mesnardeau, seigneur de Beaumont) et en secondes noces, Anne de Croisille le 23 Janvier 1644. Du premier lit, il eu une fille et du second deux fils : Louis et Henri.

- Louis de Chaumejean, Marquis de Fourilles et seigneur de Fouchault, mourut en 1668, il était lieutenant aux gardes françaises et ensuite conseiller d’état.
- Henri de Chaumejean, Marquis de Fourilles, brigadier des armées du Roi décède le 28 Février 1718. Il laissa deux enfants de son mariage avec Marie-Claire Diedeman : Blaise et Louis.

- Blaise de Chaumejean Marquis de Fourilles et seigneur de Fouchault, lieutenant aux gardes françaises mourut à Spire le 13 Juillet 1734 sans laisser de postérité, et sa succession passa à son frère.
- Louis de Chaumejean, Marquis de Fourilles et seigneur de Fouchault, abbé de Saint-Vincent de Senlis mourut le 25 Février 1765. En lui s’éteignit la maison de Chaumejean.

La terre et le domaine passe ensuite à Charles-Louis Prévost de Saint-Cyr, ancien colonel du régiment d’Angoumois et chevalier de Saint-Louis (1776), puis à Nicolas-Charles-Claude Prévost de Saint-Cyr, maitre des requêtes de l’Hôtel du Roi de 1777-1789. Les Prévost de Saint-Cyr sont restés possesseurs du domaine en 1789. En 1793, le domaine vu vendu au sieur François Pertuis qui fait figure d’homme de paille. En 1826, le château passa au sieur Souriau, un marchant de bois, qui le démolit en 1830 et en dispersa les matériaux. Ce qui restait, la chapelle et les constructions au Nord du bâtiment principal, furent acquis par Pierre-René Pescheloches dont l’arrière petit fils, M. Maurice Pescheloches était encore l’actuel propriétaire (1958)


_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 15 Jan - 16:59 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 15 Jan - 17:02 (2015)    Sujet du message: Le Château de Fouchault. Répondre en citant

Le Château de Fouchault.
Vallères. (Suite)



Depuis 1830, la route départementale No 7 traverse la cour et le bâtiment occidental de l’ancien château en partie démoli en 1827-1828
et ce qui en subsiste, en bordure de route, correspond au front Nord et à la tourelle d’angle Nord-Ouest du bâtiment principal, là où étaient situés la salle de garde et le donjon. Le long du coteau subsistent aussi les vestiges de l’ancienne chapelle et des bâtiments de la métairie.

Sur une longueur d’environ 135 mètres, la forteresse fortifiée, était l’une des plus importante de la Touraine. On y pénétrait par deux ponts-levis franchissant des fossés creusés dans le roc. Il n'en subsiste qu'un corps de bâtiment carré en bel appareil de tuffeau, ruiné, flanqué de deux échauguettes et de gros contreforts. L'éperon rocheux sur lequel fut construit le château fut séparé du coteau par une tranchée constituant des douves au midi. Des vestiges des murs d'enceinte subsistent de ce côté et d'autres plus importants au Nord. La façade de la chapelle est encore partiellement conservée avec quelques bas-reliefs de la première renaissance figurant notamment un dauphin, un médaillon et un candélabre. Le château a été étudié dans le cadre du pré-inventaire normalisé sur l'arrondissement de Chinon par B. Toulier, dans Monuments historiques, mars 1978, et évoque sa mutilation vers 1826 (la partie supérieure a été détruite en 1827) et de sa destruction en 1830 pour laisser le passage de la route Tours-Saumur. Il ne reste que l'angle Nord-Ouest qui est encore visible sur la gauche de la RD7 (direction de Villandry) transformé en une habitation privée. Il n’existe malheureusement aucun plan de ce château, seulement une description:

« En face de la première porte d'entrée du château est une avenue de jeunes ormes et pour entrer audit château une grande et une petite porte à main droite desquelles est une tour à cheminée, ensuite une avant-cour en terrasse fermée au Nord et appui en pierre appelée carneaux et de l'autre côté par un grand mur où sont deux portails pour passer aux cours et bâtiments et caves dont sera si après parlé. Pour parvenir à la cour est un pont-levis, un autre portail flanqué de deux petites tours et dans l'une desquelles est un escalier pour monter ledit portail, tours et murs à costé ayant d'anciens créneaux et meurtrières. Cette cour est fermée aux vents d'abas et du midi par le château bâti en retour d'équerre, et au Nord est une balustrade et appui comme ceux de l'avant-cour. En l'alignement des entrées des cours et avant-cours et en face d'elle est un perron demi-ronde en pierre par lequel ont entre dans le grand corps de bâtiments dudit château où après un vestibule se présente un escalier beau et solide pour monter aux et grenier et descendre aux pièces basses dont nous allons incessamment faire mention. A droite dudit vestibule est une grande chambre lambrissée en bois, ladite chambre ayant deux cabinets et un autre par lequel ont communique dudit vestibule à main gauche duquel en entrant est une grande salle ayant communication à l'escalier. Vis à vis de la porte d'entrée de ladite chambre, et une autre porte pour passer dans une grande chambre ayant droit au cabinet voûté duquel on passe à droite et à gauche à deux cabinets aussi voûtés. Et dans un des angles de ladite chambre, est une ouverture à deux portes qui communiquent à l'autre corps de bâtiments formant à la gauche le retour d'équerre dont sera incessamment parlé. »

« Dans l’escalier se trouve en montant, un cabinet qui communique d’un côté à une chambre au-dessus de celle lambrissée, ladite ayant aussi deux cabinets dans les tours et communication d'autre part à un colidor d’où l’ont passe dans un cabinet voûté et dudit cabinet à une grande salle. Près de celle-ci dessus près de laquelle salle est un autre cabinet voûté. Et dans l'angle main droite de ladite grande chambre ou salle sont deux cabinets aussi voûtés qui se communiquent de l'un à l'autre. Et à main gauche est le passage pour aller à l'autre corps de bâtiments. Continuant de monter ont trouve en haut dudit escalier une espèce de plate forme ayant une ouverture cintrée avec balustrades, et puis en bas, et en pierre comme celle des cours et avant-cours. Laditte ouverture donnant sur la cour, de là on passe dans les galetas et grenier à droite et à gauche régnant sur les appartements si devant décrits… »

Suit la description du donjon, de la chapelle, de la boulangerie, de la fuye octogone et des jardins. Le Moulin appelé « Boudre » sur le Cher appartenait également au domaine.

La description complète se trouve dans le « Bulletin de la Société archéologique de Touraine T.XXXII » de 1958 en page 126-129 (Arsène Bailby)
___________________
Référence Mérimée : IA00011401
Château fortifié 15e siècle et 16e siècle ; ruiné en grande partie en 1830 ; vestiges du logis, de la chapelle et de l'enceinte. parties non étudiées : douves ; cour ; chapelle et enceinte.
époque de construction : 15e siècle ; 16e siècle.
Fouchault. Cne de Vallères. Cappella sita in manerio de Fouchaulx, in honore beatorum Eutropii et Blaisii fundata, in parochia de Valleria, XVe s. (Pouillé de Tours, p. 49) ; Le fief, terre et seigneurie de fouchault, paroisse de Vallère, 1639 (B.N.-Fonds Châtre de Cangé, n° 4835, Roolle des fiefz de Touraine, rolle de Montbazon, fol. 68) ; René de Chaumejan marquis de Fourilles, de présent en son chastel de Fouchault, 15 février 1640 (A.D. 37-E 24) ; La terre de Fouchault a le titre de châtellenie prévôté, 1767 (A.D. 37-E 24) ; La métairie de la Basse cour de Fouchault, dite paroisse de Vallère, 3 novembre 1783 (acte Ferré-Azay le Rideau) ; Fouchault, XVIIIe s. (Carte de Cassini) ; La Maison appellée Fouchaut, située commune de Vallère, 10 messidor an 5 (A.D. 37-1 Q 458, P.V. 907. Biens Nationaux) ; Fouchault, 1813 (Cadastre) ; Art. 123. Une maison d’habitation située à Fouchault, commune de Vallères, joignant au Nord la route de Lignières à Villandry, 9 février 1901 et 25 mai 1902 (acte Rouget-Cinq Mars la Pile) ; Fouchault, 1964 (Cadastre). Chapelle Saint-Eutrope et Saint-Blaise. Fief.

Localisation.




_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 21 Jan - 12:06 (2015)    Sujet du message: Le Château de Fouchault. Répondre en citant

Le cadastre de 1835 donne un aperçu de la taille du château.




_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:22 (2017)    Sujet du message: Le Château de Fouchault.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com