Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Château de Brosse ou Brosses.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 13:13 (2015)    Sujet du message: Le Château de Brosse ou Brosses. Répondre en citant

Le Château de Brosse ou Brosses.
Luzillé.


Le Château de Brosse ou Château de Luzillé, ainsi que sa Ferme furent édifiés au XVème siècle et furent reconstruit et agrandi au milieu du XIXème siècle, le château lors de la reconstruction fut accolée au logis du fermier. Le château de Brosse remplace une ancienne forteresse dont il ne reste aujourd’hui que les douves, une importante fuie à toit plat du XIVe siècle, ainsi qu'une tour quadrangulaire.


Ancienne châtellenie, relevant, à foi et hommage-lige, du Chapitre de l'église de Tours, à cause de la seigneurie de la Tour-Isoré. Le seigneur avait le droit de haute, moyenne et basse justice; il tenait ses plaids de quinzaine en quinzaine et ses assises quatre fois l'an. Dans plusieurs titres nous voyons quelques propriétaires de cette terre qualifiés de marquis de Brosses. L'origine de ce titre nous est inconnu et nous remarquons que jamais, dans les documents des XVIIe et XVIIIe siècles qui ont passé sous nos yeux, la terre de Brosses n'est appelée marquisat, mais seulement seigneurie ou châtellenie. Parmi les domaines qui étaient tenus à des redevances envers la chàtellenie, se trouvait le moulin de la Rochette, situé dans la paroisse de Francueil et dont l'état féodal offrait une singulière particularité: la roue du moulin et son arbre relevaient seuls du châtelain de Brosses. Ce dernier avait le droit, sans avertissement préalable, de faire scier l'arbre, si le propriétaire manquait de lui payer une redevance annuelle de huit deniers de cens et deux chapons. La Mairie de Brosses constituait un fief relevant du château.


Les seigneurs de Brosses.
1 - Jean Tiercelin, Éc, maître d'hôtel de Charlotte de Savoie, chambellan du roi et capitaine-
gouverneur du château du Plessis-les-Tours (1483), est le premier seigneur connu de Brosses. Il était fils de Marc Tiercelin et de Nicole de Brosses, celle-ci fille de Jean de Brosses, comte de Penthièvre. Il épousa Louise de Longchamps, fille de Brieul, seigneur de Longchamps, et de Jacqueline de Gamaches.
2 - Adrien Tiercelin, premier du nom, fils du précédent, chevalier, seigneur de Brosses et de Sarcus, chambellan du roi et chevalier de ses ordres, sénéchal de Ponthieu, capitaine-gouverneur du château de Loches, mourut à Blois en 1548. De son mariage avec Jeanne (ou Françoise) de Gourlay, il eut Aymar, seigneur de Brosses Adrien II, seigneur du même fief, après son frère – Charles, abbé de Fontaines-les-Blanches, Nicolas, abbé de Beaulieu, évêque d'Évreux;Jacques, seigneur d'Argenton; René, capitaine de cinquante hommes d'armes; – Philippe, Baron de Ferté, gouverneur d’Amboise et Madelaine, abbesse de Maubuisson.
3 - Adrien Tiercelin, chevalier, seigneur de Brosses, capitaine des gardes du corps de Charles IX, mourut sans postérité vers 1560.
4 - Adrien Tiercelin, deuxième du nom, chevalier, seigneur de Brosses et de Sarcus, capitaine de cinquante hommes d'armes, lieulenant général en Champagne, conseiller d'État, mourut à Mouzon en 1503. Il avait épousé Barbe Rouault, dame de Saveuse, fille de Thibault Rouault, seigneur de Riou, gouverneur de Hesdin, et de Jeanne de Saveuse.
5 - Geoffroy Tiercelin (fils de Charles, soigneur de Saveuse), chevalier, marquis de Brosses et de Sarcus.
6 - Adrien-Piorre Tiercelin, chevalier, marquis de Brosses, baron de Houdenc.
7 - Henri Tiercelin, chevalier, marquis de Brosses, rendit aveu au Chapitre de l'église de Tours, pour sa terre de Brosses, le l8 mars 1683. II épousa, en premières noces, Anne-Marie-Louise Tiercelin de Saveuse.
8 - Henri-François Tiorcelin, chevalier, marquis de Brosses, colonel d'infanterie, mourut à Fribourg, au mois de novembre1713.
9 - Angélique-Henriette -Mario Tierceliu, marquise de Brosses et de Savause, dame de
Houdenc, épousa, le 30 août 1734, Louis-Henri de Pons, marquis de Pons, comte de Verdun. Par acte du 30 mai 1750, elle vendit la terre de Brosses et ses dépendances au suivant, au prix de 66,000 livres.
10 - Louis-Claude-Armand Dupin, Écuyer, seigneur de Brosses, ancien secrétaire du cabinet et de la chambre du roi et l'un des fermiers généraux, épousa, en 1749, Louise-Alexandrine-Julie, fillede Bertrand, vicomte de Rochechouart.
11- Claude-Sophie Dupin de Rochefort, Éc, seigneur do Brosses, capitaine de dragons, mourut le 18 septembre 1788, sans laisser d'enfants de son mariage avec Mlle de Saint-Germain. Ses héritiers étaient Madeleine-Suzanne Dupin, femme de Pierre-Armand Vallet de Villeneuve, trésorier général de la ville de Paris, et de Maurice-François-Élisabeth
Dupin, fils de Louis-Claude Dupin de Francueil, et de Marie-Aurore de Saxe. Il y eut
une licitation, et la terre de Brosses fut adjugée le, 12 juin 1790, à Madeleine-Suzanne Dupin et à son mari.
12 - Pierre-Armand Vallet de Villeneuve, Éc., seigneur de Brosses, du Breuil-de-Monts, de la Vasselière et do la Senegolière, comparut, en 1789, à l'assemblée do la noblesse de Touraine.Il mourut le 11 mars 1794.
_____________________________________
Brosse. Cne de Luzillé. L’hébergement de la Brosse en la paroisse de Broies et en la paroisse de Lezillé en Touraine, 11 avril 1347 (A.N.-X1A, t. 12, fol. 190) ; Le lieu, fief et seigneurie de Broce, 20 mai 1488 (A.D. 37-E 39, G 77) ; Le fief et chastellenie de Brosse, paroisse de Lezillé, 1639 (B.N.-Fonds Châtre de Cangé, n° 4835, Roolle des fiefz de Touraine, rolle de Montrichard, fol. 62) ; La Brosse ou Noble Brosse, XVIIe s. (A.D. 37-E 30 ; G 79) ; Le fief, terre et seigneurie de la Brosse, paroisse de Luzillé, 14 juin 1751 (A.D. 37-G, chapitre de Tours, aveu) ; Marc Brette, marchand fermier de la seigneurie de Brosse paroisse de Lusillé, 1769 (A.D. 37-3 B 156)


Localisation.



Cadastre 1826.




_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 13:13 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com