Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Chateau de Villedieu-sur-Indre.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 13:41 (2015)    Sujet du message: Le Chateau de Villedieu-sur-Indre. Répondre en citant

Le Chateau de Villedieu-sur-Indre.
36 320 Villedieu-sur-Indre.


La commune est située dans le centre du département, dans la région naturelle de la Champagne berrichonne.Elle se situe à 13 km de Châteauroux et 14 km de Buzançais.


« Nous ne sommes pas dupes, le château, on n'en fera plus rien mais les communs et les écuries, on peut encore les sauver… » se désole Bernard Gontier, maire de Villedieu-sur-Indre. Dans un monde idéal, l'élu pourrait contempler un chef-d'œuvre hôtelier depuis les fenêtres de sa mairie. Grâce à un pur hasard. Dans les années 1990, un Allemand tombe sous le charme du domaine du château de Villedieu. Il se rapproche de la famille Guillon, propriétaire du site. En 2004, à la fin d'un imbroglio juridique, le château est intégré dans l'actif de la société Opus Corporation. Sauf que cinq ans plus tard, Jean-Paul Thibault est mort, le château approche l'état de ruine et Bernard Gontier, élu en 2010, ne peut que constater que rien ne se passe. « Jean-Paul Thibault le maire de l’époque a remué ciel et terre mais à la fin, lui-même n'avait plus de nouvelles. En 2012, nous avons menacé le propriétaire de prendre un arrêté d'abandon, ça l'a fait réagir, reprend l'élu. Il nous a prévenus qu'il allait faire le nécessaire pour assurer la sécurité autour du site. Puis, il nous a dit que si l'on trouvait un acquéreur, il était vendeur. » Désormais, l'architecte Joël Aubert, cherche d'autres partenaires pour mener à bien l'aventure… (Le 28 Janvier 2013, Source NR, Alexandre Larue) Situé sur les rives de la Trégonce et créé en 1989, le Golf du Val de l’Indre s’étend actuellemement sur les anciennes terres du Château.


Histoire du château et de sa terre.
La terre de Villedieu relève dès son origine de la Principauté de Déols, après avoir appartenu aux Princes de St Gyldas qui la cédèrent en 1034 au Prince Eudes de Déols.n Elle est séparée de la Seigneurie de Châteauroux en 1218, lors du partage des terres, après la mort d’André de Chauvigny. En 1287, un arrêt du Parlement condamne Philippe de Chauvigny à voir sa maison rasée pour le rapt d’Isabelle de Bommiers. Le château de Villedieu est donc détruit à cette époque.

L’autorisation de reconstruire sera donnée par le Roi Philippe Le Bel, 10 ans plus tard, en 1297. Mais ce n’est qu’en 1401 qu’apparaît à nouveau dans les écrits le “chastel de Villedieu” qui vient d’être reconstruit un siècle après sa démolition. Il fut vendu en 1456 à Jean d’Orléans, comte d’Angoulême. En 1540 apparaît la première description du “chastel et pièce fort dudit Villedieu”. A la fin du XVIIe siècle on décrit : “un château et une maison haute consistant en 4 corps de logis et 4 tours, et au milieu une cour. Tout le château est fermé de fossés remplis d’eau vive où passe le ruisseau de la Trégonce” … On parle “d’un canal qui sépare le jardin et une prairie au dessus de laquelle il y a une vigne de grande étendue qui produit un vin délicat
et délicieux à boire” …

On parle aussi d’un “grand porche sous lequel on entre le dit châteaupar un pont levis …, des écuries, des cuviers, greniers et tours carrées où sont les colombiers bien fournis de pigeons”… Ce qui subsiste de cet ancien château date donc du débit du XVe siècle (ou fin du XIVe), date de sa reconstruction, soit un corps de bâtiment flanqué de 2 tours. Il fut adjoint à ce château, donnant sur le parc, une partie moderne due à Monsieur Brown, propriétaire du château vers 1825.


En 1847, les “émeutes de la faim” déclenchées à Buzançais gagneront Villedieu et quelques communes alentours. Le château sera pillé à cette occasion. A Buzançais où il y eut mort d’hommes, trois des émeutiers furent guillotinés et une répression terrible s’abbatit. A titre de réparation à la suite du pillage du château par les émeutiers, la Commune de Villedieu cédera à la famille de Montalivet (qui avait acquis cet édifice et ses terres peu auparavant de M. Brown), une parcelle située à l’entrée des communes. Elle sera alors close par un double mur, sans doute pour assurer une sécurité supplémentaire en cas de nouveaux événements de ce type. La Commune a depuis lors et récemment récupéré cette parcelle et fait abattre ce deuxième mur, libérant l’entrée des communs et la vue sur la Trégonce à cet endroit. Le château de Villedieu a cessé d’être habité un peu avant la seconde guerre mondiale durant laquelle il fut occupé par l’armée à trois reprises.

Bientôt un projet hôtelier lui redonnera son allure et son faste d’antan. La terre de Villedieu dépendant du château fut toujours très étendue ; elle couvrit jusqu’à 4 500 hectares au début du XXe siècle, la 3e terre après Valencay et Lancosme. Depuis le Xe siècle, c’est-à-dire la fondation du prieuré par le Prince Raoul de Déols qui fit don de sa terre de Villedieu aux moines de St Gyldas (qui, par la suite, la cédèrent à Eudes de Déols en échange de certains privilèges dont celui de haute et basse justice : 1012-1034)

Les propriétaires de la terre de Villedieu en furent :
- Ebbes de Déols, fils de Eudes, jusqu’en 1160.
- La famille de Chauvigny, qui y règnera plus de trois siècle, de 1189 à 1503.
- La famille Bouteiller, sans doute à l’origine de la reconstruction du château au tout début du Xve siècle, après sa destruction de 1287 sur ordre du Parlement, Guillaume le Bouteiller, prisonnier des anglais durant 24 ans, fut délivré par le comte d’Angoulême moyennant caution. Il cèdera en 1456 à Jean d’Angoulême son “chastel, terres et seigneurie de Villedieu avec toutes ses appartenances dans le but de le mieux récompenser”.
- François, comte d’Angoulême, futur François 1er, hérita alors de la terre et du château de Villedieu; il n’est pas sûr qu’il y vint. Il en fit don le 24 décembre 1514 à Arthur Gouffier, comte d’Etampes, neveu de Philippe de Montmorency, élevé à la cour de Charles VIII. Gouverneur de François 1er pendant sa jeunesse, Arthur Gouffier fut comblé de biens et d’honneur par François 1er, le plus illustre propriétaire du château de Villedieu. Arthur Gouffier ne profita guère des largesses de son protecteur François 1er puisqu’il mourut en 1519. Son frère Adrien Gouffier mourut à son tour à Villedieu en 1533.
- La famille Gouffier se sépara du château et de ses terres en 1588 au profit de Imbert de Roche fort, Baron de Gargilesse et de Villedieu, pour 10 000 livres.
- Charles de Gaucourt, marié à Charlotte de Rochefort, seigneur de Bouesse, se ruina par des acquisitions successives et dût se réfugier au prieuré de Villedieu, chassé de son château par ses créanciers …
- Les familles du Mouchet et Guilloteau en furent les propriétaires du début du XVIIIe siècle à la Révolution Française ; le dernier seigneur de Villedieu à porter ce titre féodal fut André Guilloteau.
- Après la Révolution, la terre de Villedieu passa entre plusieurs mains, dont François de Mendi bourg, duc d’Albe, grand d’Espagne demeurant à Madrid.
- James Brown, un anglais, l’acquit en 1823, l’agrandit de 3 600 hectares, modifia le château pour lui donner son aspect actuel, et le revendit 20 ans plus tard à la famille Masson de Montalivet, dont Georges fut ministre de l’Intérieur du Roi Louis Philippe.
- Elle resta la propriété de la famille de Montalivet jusqu’en 1922, avant d’appartenir au baron de Pelichy qui l’abandonna à la dernière guerre.


À noter que Jeanne de Montalivet, l’un des quatre enfants d’Adélaïde et de son mari, mourut en 1936 après avoir préalablement épousé le Baron Raoul d’Astier de la Vigerie. Cette célèbre famille eut donc des racines à Villedieu et trois des enfants furent faits Compagnons de la Libération et furent de grands résistants (dont le fameux Emmanuel d’Astier de la Vigerie).


Localisation:




_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 13:41 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 13:44 (2015)    Sujet du message: Le Chateau de Villedieu-sur-Indre. Répondre en citant

Cadastre 1826.






_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 13:45 (2015)    Sujet du message: Le Chateau de Villedieu-sur-Indre. Répondre en citant








_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:05 (2017)    Sujet du message: Le Chateau de Villedieu-sur-Indre.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com