Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Château du Bois du loup.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 12 Sep - 12:11 (2015)    Sujet du message: Le Château du Bois du loup. Répondre en citant

Ce n'est pas dans la région, mais l'histoire de ce château est particulière...


Le Château du Bois du loup.
56 800 Augan.


Aujourd’hui en ruines, le château du Bois du Loup est la propriété de l’état depuis le 1er juin 1911. Il avait été construit de 1871 à 1874 par le comte Roland des Clos de la Fonchais. Les travaux avaient commencé 2 ans avant le début de l’installation du camp militaire. Sa veuve, née Blanche le Mintier de Léhélec, y est décédée le 24 décembre 1910, l’année même de son expropriation.Ce château a été habité et entretenu par l’autorité militaire française de juin 1911 à juin 1940. Pendant l’occupation, jusqu’en juin 1944, les Allemands délaissèrent le château ; ils manœuvraient surtout alentours. De janvier à juin 1945, ce sont les Américains qui séjournent à Coëtquidan ; Le château leur servit de cible pour leurs exercices de tir, il fut partiellement démoli. Sa reconstruction n’a jamais été envisagée..





Historique.
Situé sur la commune d’Augan, route de Beignon dans le Morbihan, le domaine du bois du loup est inscrit comme Maison et Métairies nobles aux réformations de 1440 à 1536. Lors de la réformation du domaine royal de Ploërmel en 1679 il est dit : « Seigneurie du bois du loup » Le premier château du Bois du Loup fut reconstruit en 1686, avec les matériaux de celui de l’Escoublière par Jean-François Larcher Seigneur du Bois du Loup et Colonel de Dragons. Sa famille a été propriétaire du domaine de 1660 à 1732. On remarque que ce manoir était situé à 200 mètres au Sud-Est du premier château. Il en reste aujourd’hui encore, une partie du mur d’enceinte. Son père, Jean Larcher, écuyer, seigneur de l’Escoublière avait épousé le 2 décembre 1632 : Madeleine Riou, Demoiselle du Bois du Loup. Ils eurent douze enfants. Il devint propriétaire de tout le domaine en 1660.

Le deuxième château du bois du Loup a été construit de 1871 à 1874 par le propriétaire du domaine, le comte Roland des Clos de la Fonchais né le 6 Octobre 1821 et décédé le 20 Mai 1898, marié à Blanche le Mintier le 27 Mai 1860. Son père, Adolphe des Clos de la Fonchais, capitaine au 21e régiment de ligne, dont la famille originaire de Bavière s’était établie en Bretagne au XVIe siècle, avait acheté le domaine du bois du loup en 1805. Les travaux débutèrent exactement deux ans avant le début de l’installation du camp militaire.

Ce nouveau château, de style renaissance et d’une superficie de 650 mètres carrés ; présente une façade Sud entièrement en pierres de taille. La façade Nord est mixte : encadrement des ouvertures en granit et murs en schiste pourpre. L’aménagement intérieur est excellent et le rez-de-chaussée est entièrement lambrissé.

En 1880, lors de la création du champ de tir d’artillerie, 178 hectares du domaine du Bois du Loup furent expropriés, moyennant la somme de 200.000 francs. Ce sont les terres situées autour de la grande bosse, au sud de la capitale de tir. Suite à cette première expropriation, le domaine a subi une forte dépréciation. En 1898, par acte de donation de sa mère, Monsieur Raymond de la Fonchais en devient propriétaire. C’est donc lui qui conduira les négociations. Mais sa mère en gardera l’usufruit. Une décision ministérielle du 16 avril 1910 ordonne la vente du château, de la chapelle, des terres et des dépendances. Le prix de vente, convenu après d’âpres négociations, s’élève à 900 000 Francs. Les différents matériaux entrant dans sa construction sont mis en vente : cheminées, vitraux, etc… trouveront preneur, mais pas le gros œuvre. Peu après l’expropriation, Monsieur le chanoine Eric de la Fonchais, frère cadet de Raymond, comte de la Fonchais ; fit bâtir un nouveau château à un kilomètre à l’est d’Augan, sur la route de ce bourg à Guer : c’est le château des Landérieux.


Après l’accord de vente, la famille devait quitter les lieux en novembre 1910 ; mais il obtinrent d’y rester en location jusqu’en juin 1911. La veuve de Roland des Clos comte de la Fonchais, bâtisseur du château : née Blanche le Mintier de Léhélec, a été tenue à l’écart de toutes les négociations de vente. Elle est décédée le 24 décembre 1910 en son château, l’année même de son expropriation. C’est donc un château pratiquement neuf, qui devint ainsi propriété de l’état.

La famille « Des Clos de la Fonchais », aura donc vécu 37 ans dans ce nouveau château et un peu moins de 67 ans dans l’ancien. Mais de 1878, date d’installation du champ de tir permanent à 1911 année de leur départ : soit pendant 33 ans, ils vécurent dangereusement ; leur château étant situé à moins de 500m de la limite sud du champ de tir.

Ce château, occupé par l’autorité militaire de juin 1911 à juin 1940 soit pendant 29 ans, a été régulièrement entretenu. Il accueillait pendant les grandes manœuvres, les généraux commandants les divisions et leurs état-majors. De 1935 à 1938, il sert de cantonnement à la compagnie d’aérostiers de Toulouse. L’armée allemande occupa le camp de Coëtquidan de juin 1940 à juin 1944. Situé à égale distance de la Manche et de l’Atlantique, le camp leur servait surtout de base d’entraînement et de repos. Ils délaissèrent le château. Bien qu’abandonné, il était encore en bon état.


Destruction.
Le château fut détruit par les américains lors de leur séjour au camp de Coëtquidan de janvier à juin 1945. Ces mitraillages massifs de la façade et bombardements volontaires de la tour Sud-Est (qui s’était effondrée et dont les pierres de granit ont servi à renforcer la digue de l’étang de la Prée-neuve), ont été l’objet d’un film. Ce film de propagande anti-nazie fut projeté dans les écoles de Ploërmel et au-delà pour sensibiliser la population sur les prétendues exactions allemandes dans la région en général et sur la patrimoine local en particulier, pendant l’occupation du camp.

Le château du bois du loup faisait parti d'un village de 30 maisons, où plus de 80 personnes résidaient, à l'écart du bourg d'Augan. Toutes les habitations ont été rasé, et mes gravas ont permis de construire des baraquements pour l'arrivé des espagnoles en 1938.


_______________________________
Coordonnées : 47°55'54"N 2°14'1"W




_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 12 Sep - 12:11 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 12 Sep - 12:14 (2015)    Sujet du message: Le Château du Bois du loup. Répondre en citant

Cadastre 1812.



  

Cadastre 1848.



  

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:11 (2017)    Sujet du message: Le Château du Bois du loup.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com