Touraine Insolite Forum Index

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4
Goto page: <  1, 2
 
Post new topic   Reply to topic    Touraine Insolite Forum Index -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Mikerynos



Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180

PostPosted: Mon 1 Oct - 18:31 (2018)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Previous post review:

Mutilation de bétail à Ojo de Agua (Argentine) Le 22 Août 2018.
Enquête du 30 Septembre 2018.


Ces deux derniers mois, nous avons assisté à un certain nombre d'événements liés à la mort étrange d'animaux. Santa Fe, Entre Rios, Buenos Aires, Rio Negro, toutes les provinces, qui ont fait la une des journaux provinciaux et nationaux. Parmi ces journaux, un titre du Quotidien « Del Nuevo Diario de Santiago del Estero » du 13 septembre nous surprend avec la mort de plusieurs animaux appartenant à Raúl Baez, et qui à l’époque a provoqué une grande agitation dans l’opinion publique.


Il s’agit du décès de 10 animaux survenu dans un élevage à la Paraje La Totorilla, dans le département d’Ojo de Agua, le 22 Août 2018. Monsieur Raúl Baéz est un producteur renommé du département d'Ojo de Agua, et à la fin du mois d'août il a été surpris par la découverte de dix animaux morts, dont quatre avaient des blessures de différentes caractéristiques. A la suite de cette découverte, il a déposé une plainte au poste de police la section No 31 d’Ojo de Agua. C’est le commissaire Pablo Guzmán Baéz qui prend en charge l’enquête, dans cette affaire intervient aussi le procureur le Dr. Julio Vida en charge des informations et des ordonnances judiciaires préalables afin d'établir les causes de la mort des animaux.

Dans le texte de la plainte il est écrit que « Les plaies que présentaient les animaux se trouvaient dans la langue, le système reproducteur, la région anale avec des coupures de type circonférentielle qui présentaient des brûlures sur leurs bords. Aucun trace de sang n'a été trouvé, et cela était frappant pour tous, car les animaux ne se sont pas défendus, aucunes marques caractéristiques de coups de pied. Il n'y avait aucune trace d'empreinte de pas ou de trace et il était frappant de constater que les prédateurs ne venaient pas manger la viande, pas plus que les fourmis... » Le Dr Vidal a ordonné la participation d'un vétérinaire du SENASA, le Dr Renzo Capellini, qui est intervenu pour effectuer une inspection oculaire du corps des animaux afin d'établir la cause du décès.

Sur les dix animaux tués, seul l'un d'eux, guidé par le fils du producteur (également un vétérinaire) Mauro Báez, a également fourni le matériel photographique. Le Dr Baéz a effectué une autopsie pour pouvoir prélever des échantillons de l'animal, mais il a été t impossible d'obtenir du matériel biologique, étant donné l'état de décomposition avancé. Le Dr Capellini informe le bureau du procureur de l’impossibilité de prélever des échantillons, laissant l’affaire réglée dans le procès-verbal comme une inspection oculaire et une vérification des animaux dans leur position géographique. Selon les définitions du vétérinaire SENASA, il s'agit d'un « cas anormal » car il n'y a pas d'explication logique. Il n’y avait pas de déchirure, il n’y avait pas d’empreinte qui se trouvait dans une zone dense difficile d’accès.

L’enquête de terrain par le groupe « Vision OVNI » fait ressortir d’autres détails : L'entretien avec le vétérinaire Mauro Baéz a permis de clarifier certaines données qui, en principe, avaient été mal traitées. D'une part, les photos publiées à l'époque ne correspondent pas aux cas de cette élevage, puisque le seul qui a pris des photos des animaux était le fils du producteur, qui n'est intervenu que dans l'un des quatre animaux multilés. Deux des animaux n'ont même pas été observés, sauf par le gardien M. Mendoza, car ils se trouvaient dans une zone difficile d'accès dans la brousse. Un autre animal avait un état de décomposition avancé, raison pour laquelle aucun test d'expertise n'avait pas été effectué. Le quatrième animal, une nécropsie a été réalisée, qui, en raison de son état, n'a pas pu être levée pour étude.

Dr. Martín Baéz, d'autre part, de manière responsable et cohérente, entretient des consultations permanentes avec des chercheurs de l'Université de Rio Cuarto, afin d'établir des paramètres qui expliquent les décès. Cependant, le jeune professionnel, conscient de la situation des mutilations d'Ojo de Agua, maintient une position ouverte mais objective sur les faits. Sur la base de l'expérience que nous avons accumulée dans des cas de ce type, les animaux de l’éleveur Raúl Baéz présentent des coupes partielles, basées sur la description des témoins et sur la photo du seul animal qui a été pratiqué en chirurgie. . Nous comprenons qu’ils ne sont pas conformes au protocole dans l’identification du type de coupe comme autres éléments intervenant dans les conditions dans lesquelles les animaux ont été trouvés.

Une autre des données qui mérite d’être clarifiée : L’observation d’une « lumière » dans la région a été mentionnée, l’associant à la mort de ces animaux. Une information que nous nions complètement, après que nous avons interviewé toutes les personnes impliquées, aucun n’a fait référence à cette observation.
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 1 Oct - 18:31 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Tue 2 Oct - 16:49 (2018)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Mutilation d’une vache (Argentine) Fin Août 2018
Costa Grande, Département de Diamante, Entre Ríos


Jorge Alberto Menón a eu connaissance que l’un de ses animaux avait disparu. Nous sommes fin août. Pendant plusieurs jours les employés de l’élevage l'ont recherché cette vache de race Angus Noire en vain. Elle avait été aperçue vivante entre le 20 et le 26 Août. Jorge Alberto Menón est un éleveur réputé dans la région, il a été également le représentant du conseil d’administration de Costa Grande pendant plusieurs années. Il était déjà au courant des cas de mutilations des années précédentes, la dernière en novembre 2017. Le 24 Septembre, Jorge Alberto Menón dépose une plainte à la police de la Costa Grande et c’est le commissaire Diego Bonilla qui est en charge de ce dossier.

Découverte.
Le 14 Septembre, c’est l’un de ses employés qui, lors d’une nuit de chasse au lièvre, trouve la vache avec les découpes caractéristiques, dans l’anus, la mâchoire et la région abdominale. La première chose qui attire l'attention de l'ouvrier, bien sûr, sont les caractéristiques des plaies et d'autre part que le lieu de la découverte sous un arbre. Aucune trace au sol (de coup de pattes) caractéristique dans les processus de mort des animaux. Par contre, les charognards et les corbeaux n’ont pas approché de la carcasse, même chose pour le reste du troupeau et du veau qui venait de perdre sa mère.



Le site se la découverte ce trouve à l’intérieur des terres, mais il n’est pas si éloigné de la maison de l’éleveur, puisqu’elle est visible de l’emplacement de la carcasse. La vache à une orientation SO / NE avec la tête orientée vers le SO. Sur cette dernière une découpe en forme de « fer à cheval » est nettement visible dans le maxillaire et en observant l’intérieur de la bouche, la disparition presque complète des tendons.
Coupe des os hyoïdes, au-dessus du support d'articulation de la langue et disparition totale de la langue. La dentition était en bon état malgré la décomposition. Dans la région anale, les coupures présentaient des irrégularités, on suppose donc l'action de charognards dans l'une des parties avec disparition des organes reproducteurs, des glandes mammaires, de la vessie à priori. La vache présente l'extraction de l'oreillette et de tout l'organe auditif, un prélèvement coïncidant avec les cas d'Ojo de Agua à Santiago del Estero.

Aucune trace d'empreinte de quelque sorte que ce soit n'a été trouvée. Aucunes larves de mouches dans les chairs, bien que des mouches aient été observées autour du corps, mais en très petite quantité, comme il est d'usage. Le corps ne dégageait aucune odeur et ne présentait pas de rigor mortis. En fait, j'ai pu très bien manipuler la mâchoire comme les extrémités. Les sabots des jambes ont été séparés des extrémités par décomposition, mais n’avaient toujours aucune perte de poils. Tous ces détails coïncident avec la date approximative du décès et le processus de décomposition.


L’environnement.
En guise d'observation, l'arbre est le seul dans cette zone du champ. Un examen permet d’affirmer qu’il n'y avait pas de coupures dans les branches, aucune apparence de déshydratation ou de brûlures. Un réservoir d’eau d’une contenance de 60 000 litres a été complètement vidé, cela été déjà arrivé en 2016. Ce réservoir alimente les abreuvoirs. Pour ceux et celles qui connaissent un peu ce sujet, la disparition d’eau est régulièrement mentionnée dans les cas de mutilations de bétail (y compris aux USA)

Note.
Un autre cas de vache mutiée a été découvert avec les mêmes caractéristiques dans le champ voisin, situé à 300 mètres, sur les terres de l’éleveur Menón.
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Wed 3 Oct - 17:19 (2018)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Mutilations à Paraje Santa Lucía (Argentine) Août 2018
Département Ojo de Agua


Monsieur Cesar Ariel Peralta éleveur de moutons à Paraje Santa Lucía constate, le 18 Août, la mort de 8 de ses animaux retrouvés sur les terres de son exploitation. Sur le corps des 4 premiers animaux, il note une découpe circulaire dans la région abdominale et les oreilles qui ont été prélevées. Cinq jours plus tard, quelque chose de similaire est découvert sur 4 autres moutons, mais cette fois ci, seul les oreilles manquaient. Les moutons avaient été vus vivant la dernière fois le 16 Août, ils ne comportaient aucune infection. Dans le deuxième groupe d'animaux, Peralta a souligné qu'il manquait tout l'organe auditif visible à travers le trou qu’il décrit comme si une « griffe pointue » qui était entrée et avait enlevé toute l'oreille. Dans un cas comme dans l’autre, aucunes traces de sang ou de marques pouvant indiquer la cause du décès n’a été trouvé.


Dans le même secteur, toujours à Paraje Santa Lucía (Département Ojo de Agua) le 16 Août, monsieur Alfredo Acosta est alerté par la découverte de trois ce ses vaches gestantes mortes et mutilées. La famille Acosta, avait recherché pendant trois jours les vaches dans leurs 180 ares de terre, jusqu'au quatrième jour, où elles ont été découvertes séparément et à différents endroits dans le pâturage. Sur les corps, une découpe en « fer à cheval » au niveau de la mâchoire, une extraction des glandes mammaires et une coupe parfaite dans la région anale. Là aussi aucune trace de sang n’a été remarquée au sol, pas de trace de défense (coups de pattes) aucune action des charognards. Les chiens de la famille se sont tenus à l'écart des carcasses.


La famille déclare avoir aperçu des lumières dans le ciel quatre à cinq jours avant la découverte. Acosta raconte « J'étais chez moi et nous avons vu un appareil qui a attiré notre attention. Il ressemblait à un avion stationnaire, arrêté et sans bruit ni quoi que ce soit. Mes enfants ont dit qu'ils ressemblaient à des drones en forme d'OVNI, comme ceux des films. La couleur de la surface de l'objet était noire, semblable à celle de la nuit, avec des lumières rouges comme à chaque point. Il n'avait pas d'ailes, c'était comme un carré. Il a avancé et s'est arrêté. Il a disparu dans la SE » Le dessin fait par le témoin simule un losange. Cette objet est réapparu vers le début du mois de Septembre.

Les deux éleveurs n'ont pas déposé une plainte, mais ils ont prévenu le poste de police de Sumampa et d'Ojo de Agua, comme l'exige la juridiction, afin de conserver une trace des faits. Cependant, les autorités d'Ojo de Agua (police, Senasa et le parquet) ont ouvert une enquête (Commissaire Pablo Guzmán Báez et Dr. Veterinario, Mauro Báez)

Remarques.
Quelque chose s'est produit à Ojo de Agua et aux endroits limitant et atteignant les zones de Sumampa, entre le 12 et le 22 août 2018. Les rapports de ces animaux mutilés présentent des caractéristiques similaires dans les coupes. Dans tous les cas, il n'y a eu aucune action des charognards ou des prédateurs. Aucune traces au sol.




_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Thu 10 Jan - 18:35 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Santa Rosa (La Pampa) Argentine. Le 2 Janvier 2019.
Mutilation d’un mouton et d’une brebis


L’endroit de la découverte se situe entre Santa Rosa (La Pampa) et Toay. Le lundi 7 Janvier 2019 à 7h00 du matin, Salvatore Valentin Carta se rends sur le site ou a été découvert la carcasse d’un mouton et d’une brebis, il est enquêteur de terrain pour le groupe Visio-Ovni. Il a été informé le dimanche 6 janvier par Mme Lucia qui, avec sa famille, est la propriétaire de l’animal et de la ferme. Cette exploitation est entièrement clôturée et dans certains endroits, elle possède des fils de fer jusqu'à environ 1,60 m et des portes coulissantes atteignant 2 mètres de haut. Le site est naturellement protégé par les dunes qui l’entourent, on y accède par une grande porte centrale, au milieu de l’exploitation se trouve un grand bassin, ou réservoir d’eau de 10 m sur 50 mètres, entouré d’un périmètre grillagé.

Mme Lucia indique qu'entre le 1er et le 3 janvier, ils n'étaient pas avec leur famille à la ferme et que dans le pâturage se trouvait un mouton et une brebis, le mouton était attaché à un arbre avec un abreuvoir. Quand ils sont revenus le troisième jour, ils ont trouvé le corps du mouton mutilé avec des coupures caractéristiques, mais à première vue, la brebis ne se trouvait plus dans le pâturage, elle avait disparu. Par contre ils ont remarqués de nombreuses empreintes de celle-ci près du bassin.


Ils remarquent que dans le bassin, il manque 15 cm d’eau, ce qui représente 7500 litres. Puis attiré par une odeur pestilentielle, ils découvrent le corps de la brebis derrière des buissons. Sur la carcasse toute la partie concernant la zone de reproduction avait disparue, laissant à la place un trou béant. L'animal était déjà en cours de décomposition avancée avec de nombreux vers. Il y avait aussi des arbustes noircis à proximité du cadavre.




On remarque tout de suite deux coupes bien nettes. Ces coupes ont la particularité de laisser le tissu avec un noircissement des bords.

Lucia indique également qu’elle a trouvé curieux que les animaux du voisin, chevaux d’élevage et chiens, ne les accueillent pas comme ils le font habituellement à chacun de leurs retours. Ce jour là, ils sont restés très éloigné. La famille a déposé une plainte auprès de la police qui va enquêter sur ce cas.


_________________
Back to top
juanmariau
Nouveau Membre

Offline

Joined: 08 Mar 2009
Posts: 2
Localisation: tours nord
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Thu 10 Jan - 21:48 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Toujours aussi impressionnantes, ces mutilations !
Il manque des analyses biologiques post mortem...
_________________
Suit de près l'actualité ovni depuis de nombreuses années
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Wed 8 May - 11:05 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Le 4 Mai 2019, El Roble, Département de Sucre (Bolivie)
Mutilation d’un veau.

Les cas de mutilations de bovins sont-ils moins nombreux en Bolivie, ou les informations sortant de ce pays sont-elles moins connues ? Cependant elles existent.. En fin de semaine sans doute entre le jeudi après-midi et le vendredi matin du 4 mai2019, un veau appartenant à Reinel Vergara a été retrouvé mort et mutilé dans une parcelle dénommée «Los Marcelos» un terrain qui appartient à « Asociación Empresarial Villa Marcela » une association caritative dédié au soutien de l’agriculture, située dans la ville d’El Roble.


Selon le témoignage de Reinel Vergara, le vendredi à l'aube, il est arrivé comme d'habitude sur sa parcelle avec un collègue pour la traite, mais il a découvert qu'un de ses animaux était mort. L’animal, un veau de race Chianina de un an, à des coupures parfaites sur la peau de la mâchoire, et on lui a sorti la langue et tous les organes par la bouche. Selon certaines sources, les glandes salivaires auraient étaient extraites. Les producteurs de la région n’expliquent pas comment cela pourrait se produire, ce qui rend l'affaire encore plus mystérieuse. Aucune empreinte ou trace de lutte n’a été découvert sur le terrain, ce qui indiqueraient que l’animal n’a pas cherché à se défendre. Bien sur cette histoire à fait naître des inquiétudes chez les producteurs-éleveurs locaux.


__________________________
Source : Le journal « El Universal » du 4 Mai 2019.
Diego Zubieta Martinez qui est inspecteur vétérinaire à IMBA S.A dans la ville de Cochabamba, en Bolivie. Il a fait ses études à la faculté de médecine vétérinaire à Zootecnia située à General Escobedo au Mexique.
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Tue 11 Jun - 17:14 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Mutilations récentes en Argentine.

A Calchaquí, Santa Fe (Argentine) Le 9 Juin 2019.
Le corps d’une vache mutilée a été découvert dans un champ situé à 25 km au Sud-Est de Calchaquí dans la province de Santa Fe. L’animal qui pesait 400 kg était exsangue, le pis, les organes génitaux, une partie de la mâchoire et la langue ont été prélevée sans trace de sang. Les éleveurs de la région indiquent que des faits similaires sur des animaux se sont produit en 2016, et plus récemment le 18 Août 2018.


Il faut noter que le 5 Juin, à Esquina (province de Corrientes) une vache avait été également retrouvée morte et mutilé au lieu-dit « camino a Malvinas » Ce sont les propriétaires qui ont fait la découverte le mercredi matin. Le corps de l’animal était intact, cependant les yeux et la langue étaient manquante. Peu de sang sur le sol. Ils ont indiqué que ce n'était pas la première fois que cela arrive.


Le mardi 4 Juin, à El Puestito, une petite ville situé près de San Antonio (Département de La Paz) les éleveurs de cette région sont inquiets après la disparition de plusieurs de leurs bêtes, même s’ils déclarent qu’ils sont victimes de vols, ils sont extrêmement surpris après la découverte d’une vache mutilée. Ce ne serait pas le premier animal avec ces caractéristiques étranges de mutilation retrouvée dans la région déclare un des producteurs.

Le 21 mai, ce sont deux bouvillons morts et mutilés qui ont été découvert par leur éleveur qui a été surpris par le degré de précision des découpes. Les corps étaient dans un coin du champ. L’endroit se situe dans la province d’Entre Ríos au sud de la province de Corrientes. Des voisins ont également affirmé avoir vu d'étranges lumières dans le ciel tôt le matin.


_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Fri 28 Jun - 10:13 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Bordenave, El Pincen (Argentine) Le 22 Juin 2019.
Mutilation d’une génisse.

Bordenave est une petite ville du sud de la province de Buenos Aire, le samedi 22 Juin un couple d’éleveur résidant au lieu-dit « El Pincen » (entre Bordenave et Azopardoont) ont observé dans le ciel une forte lueur, comme s'il s'agissait d'une étoile filante, il était minuit. L’un d’eux raconte : « Nous avons entendu les vaches courir et une qui bêlait. C'était la seule chose qui a été entendue et nous n'avons vu que cette lueur... C’est ce matin qu’ont trouve ça ! » à déclaré l’un des jeunes propriétaires du champ où l’animal mutilé a été découvert.


La description faite par le couple d’éleveur au moment de sa découverte est très précise et elle a été transcrite à la police. Le corps de la génisse gît à 500 mètres de leur maison. Ces éleveurs habitués aux animaux morts et la prédation déclarent qui n’ont jamais vu cela : « Nous avons toujours entendu parler des cas, mais c'est la première fois que nous en voyons. Ces coupures ne peuvent pas être faites par un animal, elles sont précises et sang et la vache à été complètement vidée. Il est impossible que quelqu'un puisse faire ça dans le pâturage. Nous avons l'habitude d'abattre des animaux mais nous n'avons jamais rien vu de tel ! En plus il n'y a aucune trace, rien ! » Sur le corps de génisse, les mamelles, l’anus et la peau de la mâchoire ont été prélevés, un œil et la langue.




Enfin, les chiens des éleveurs qui sont habitué à manger la viande des animaux morts. Un petit chien du couple qui se trouvait à 50 m de la carcasse, a reculé en ayant un comportement peureux (une vidéo a été faite)
https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=RoeT4hzkQRw

Une autre information importante fournie par la police locale indique que des plaintes ont été déposées concernant l'observation de lumières dans la région, ainsi que d'autres cas d'animaux tués avec des blessures étranges.


_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Sun 7 Jul - 18:16 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Algarrobo del Águila (province de La Pampa) Argentine. Le 27 Juin 2019.
Mutilation d’une vache.

Le journal « El Diario » dans son édition du 27 Juin 2019 rapporte dans un article qu’une vache avait été retrouvée morte avec des découpes inhabituelles dans la région d’Algarrobo del Águila. Les restes de l'animal ont été trouvés à environ 200 mètres des rives de la rivière Atuel pampeano, sur les terres de l’élevage « La Buena Fe » entre les villages d’Algarrobo del Águila et Santa Isabel.

Le propriétaire de l’animal, Carlos Lucero déclare « Le corps avait des coupures à la tête, il manquait également les mamelons du pis, la langue, un œil et le système reproducteur » un voisin étonné déclare « Ils l'ont vidé à l'intérieur sans laisser de trace » Une autre particularité visible est que le crane ne comporte plus de chairs, l’os apparaît blanc comme si la vache était morte depuis des mois, mais le reste du corps est complet. Carlos Lucero dit également que « Les chimangos (une espèce d'oiseaux rapaces de la famille des Falconidae) se rapprochent, mais ils ne le mangent pas. C'est étrange, il y a quelques mois, un cheval est mort à quelques mètres de l'endroit où se trouve la vache. Les vautours l'ont mangé dans quelques jours. Désormais, seuls les chimangos s’approchent de la vache, mais ils ne la mangent pas... »


Le phénomène du bétail mutilé n'est pas nouveau. Pendant des années, il y a eu des cas répétés dans toute la région de Pampa, qui alimentent des histoires de phénomènes paranormaux. Ce cas est aussi rapporté dans le journal « Zonal Noticias »
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Fri 26 Jul - 07:27 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Rancul, La Pampa (Argentine) Le 17 Juillet 2019.
Mutilation d’un veau.

Le journal local « Zonal Noticias » indique dans les pages de son édition du Jeudi 18 Juillet, qu’un veau de 170 kilos a été retrouvé mort et mutilé dans l’après-midi du mercredi 17 Juillet sur les terres de l’élevage « El Cholito » à environ 4 kilomètres à l'Est de Rancul. La carcasse de l’animal se trouvait dans un pâturage de la propriété à 1,5 km de la route et de la voie ferrée. Le propriétaire José “Cholito” Ferrero déclare « La mâchoire était complètement nue, près de la queue une autre lésion de même ampleur, comme si elle avait été coupée et cautérisée en même temps... Il manquait également ses yeux et le corps donnait l'impression qu'il était vide à l'intérieur ! » Comme l'a signalé le propriétaire du terrain, l'animal a été retrouvé par un collaborateur qui visitait le site. L’animal a été mutilé dans la nuit du Mercredi au Jeudi.




_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Thu 1 Aug - 07:38 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Actuellement les cas de mutilations animales se multiplient en Argentine, plus particulièrement dans les provinces de La Pampa, dans une zone située au Sud de Buenos Aires, et au Nord de Rio Negro. Les autorités, les vétérinaires, et encore moins les organismes compétents dans ce domaine (INTA/SENASA) n'ont toujours pas donné d’explications. Les cas découverts dans la partie sud de la province de Buenos Aires ont un impact important sur les éleveurs/producteurs et sur les travailleurs ruraux, au point que personne ne veut plus travailler la nuit, que beaucoup d'autres quittent leur emploi par peur de ne pas savoir de quoi il s'agit. Les dommages économiques commencent également à se faire sentir (quota Hilton) Ces mutilations sont nombreuses, mais les cas apparaissent seulement lorsque les gens sont encouragés à les dénoncer, ce qui n’est pas fréquemment le cas.


Faits révélateurs de paralysie et d'électromagnétisme.
Comme nous avons pu le découvrir dernièrement, dans la région de Villa Ana (1) se sont 11 animaux qui ont été découvert morts et mutilés, plus précisément des bovins, y compris plusieurs veaux (8 femelles, 3 mâles) appartenant à l’élevage d’Armandito Whirt, entre le 7 juillet (3 premiers cas) et le 21 juillet (4 derniers cas)

Si les animaux ne sont pas exsangues, les coupes présentes (Langues, anus & Parties génitales) montrent un mode opératoire similaire à ce qui a déjà été vu. Armandito Whirt élimine l'utilisation d'un couteau dans les coupes, en limitant le fait que les chiens ne mangent pas de viande. Un autre détail qui souligne est que les animaux morts restent à l'endroit où ils semblaient être mutilés et qu'ils ne se détériorent pas rapidement. Un fait révélateur est que trois des animaux étaient paralysés : « ils ressemblaient à des statues, électrocutés, disant cela parce qu'ils n'avaient aucune mobilité... Sans mouvement, et le lendemain, ils semblaient morts » explique l’éleveur. Dans un veau qui était l'un de ceux qui étaient restés paralysés et qui semblait mort le lendemain, une découpe a été faite par le l’éleveur, découvrant que la viande semblait avoir été brûlée, elle était tout simplement noire. « Il semble que la viande ne se décompose pas et que tout reste intact » déclare Armandito.

« Un des employés de l’exploitation a voulu prendre plus de photos, le téléphone portable c’est éteint. Il pensait que la batterie était épuisée, mais non... Ensuite, une enseignante est venue d'une école située à proximité, car elle voulait filmer la vache, son téléphone portable était également hors service.. » Armandito poursuit « Je ne peux pas expliquer ce qui se passe. C'est comme s'il s'agissait d'un champ magnétique ou de quelque chose qui vous empêche de prendre des photos. Heureusement, mon employé a pu en prendre avant que son téléphone ne s'éteigne... »
_________________________________
(1) commune située au nord-est de la province de Santa Fe dans le département du Général Obligado.
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Fri 2 Aug - 10:40 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Realicó, La Pampa (Argentine) Le 31 Juillet 2019.
Mutilation d’un veau.


Realicó est une ville de l'extrême Nord-Est de la province de La Pampa, elle est aussi le chef-lieu du département qui porte le même nom. Je donne cette information avec toute la réserve qui s’impose. Il s’agit d’un possible cas de mutilation animal, celle d’un veau qui a ensuite été retrouvé vivant. Dans édition le 31 Juillet, le journal « Ala Arena » raconte le récit des faits qui se sont produit à 15 kilomètres à l'Est de Realicó, et à 7 km à l'Ouest de Adolfo Van Praet. Ce veau appartient à la famille Sánchez, qui possède une tambo (petite ferme) dénommée « El Boyero » au kilomètre 466 de la route nationale 188. Localisation : 35°03'15.4"S 64°07'10.3"W


Ce veau est né dans des conditions normales le jeudi 25 Juillet, en d'autres termes, il ne présentait aucun signe de blessure. Puis l’animal a disparu le lendemain alors qu’il n’était qu’à quelques mètre de la ferme. Sánchez déclare : « Nous ne l'avons pas vu toute la journée du vendredi. La mère était seule dans le pâturage. C'est pourquoi nous l'avons emmenée au corral... » Le samedi le veau n’avait toujours pas été retrouvé. Après avoir disparu 4 jours, le lundi après-midi l’animal est découvert par son propriétaire dans un endroit éloigné de l’élevage. Sánchez fait remarquer : « Il n'y a pas d'explication logique, car si le veau avait été attaqué par un animal sauvage, il l'aurait tué.. Il faut se rappeler qu’il y a quelques mois, un couguar a tué un bœuf en zone rurale... » Ce veau nouveau-né est donc resté vivant plusieurs jours après sa naissance éloignée de sa mère, seul dans un lieu inconnu.




Mais quand Sánchez s’est approchés de l’animal, il a pu observer qu’il avait des blessures importantes au niveau de la maxillo faciale, la partie supérieure de son museau est manquante. Il n’y a aucun signe de saignement. Malgré les blessures, l'état de santé est bon. L'animal présente non seulement une absence de toute la partie musculaire, mais aussi de ses os, y compris ses dents. Les lacérations superficielles qu'il présente sur sa langue ne saignent pas, elles sont sèches et brûlées. Ce qui est étonnant, c'est que le veau a gardé ses fonctions corporelles normales et peut être nourri malgré son incapacité à allaiter. Sánchez précise : « Il boit du lait avec une bouteille, ne présente pas de problèmes majeurs à manger, malgré son incapacité à bien téter. De cette façon, nous essaierons de le nourrir pour sauver sa vie car il ne peut pas manger par ses propres moyens... » Pour le moment, il n'y a aucune explication logique cet événement. Les éleveurs de la région excluent que les blessures présentes proviennent d'un animal sauvage.

Le 1er Aout, le vétérinaire Carlos Arese a déclaré « Les propriétaires sont prédisposés à le nourrir avec une bouteille, mais il n'y a aucune possibilité de survie dans cet état, car les parties manquantes ne se régénèrent pas. Il faudrait donc le sacrifier... » L’animal toujours en vie est enfermé dans un petit enclos près de la maison des propriétaires, il est régulièrement contrôlé par un vétérinaire de Realicó.


_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,180
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Sat 7 Sep - 08:55 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4 Reply with quote

Laguna del Pescado, Victoria (Argentine) Le 30 Août 2019.
Mutilation d’un veau.

Le matin du vendredi 30 Août, dans un champ de la Laguna del Pescado, des travailleurs ruraux découvre un veau mort et mutilé au niveau de la mâchoire, une coupe de forme ovale dans le maxillaire supérieur. Il n’y a pas d’autres mutilations visibles sur le corps « Ils ont trouvé un veau mort dans des circonstances étranges, avec une coupure énigmatique » Hors l’animal était vivant et en bonne santé dans l’après midi du jeudi 29. Il a été retrouvé parmi des buissons et gisait au même endroit où ils avaient vu des heures plus tôt en vie.


Cependant, seule cette blessure unique a été observée. Dans les photographies fournies, peut voir la coupe en forme de « de dents de scie » avec un détachement très intéressant des tissus de la mâchoire (une caractéristique qui n’est pas observée dans les autres cas) Silvia Pérez Simondini déclare « Qu’il est bon de rappeler que depuis quelque temps, nous avons pas vu une coupe si parfaite.. » Cette coupe est incompatible avec celle d’un prédateur.


Une autre anomalie qui a attiré l'attention des habitants est que l'animal a présenté en quelques heures un gonflement qui prend habituellement plusieurs jours et qu'il a émis une odeur de pourriture très forte et peu commune, pendant une période si courte. Enfin, la carcasse a été dépecée pour nourrir les chiens qui ont refusé de manger la viande, et qui sont resté terrifié. Le pourrissement pourrait expliquer la réaction des chiens.


Ce veau est le troisième cas en moins d'un mois. Le chef de la Brigade de police de Victoria, Ariel Ricle a déclaré « Qu’au niveau de la police, les événements mentionnés ne sont pas connus... Nous ne rejetons pas les faits, mais nous disons qu'il est rare qu’un éleveur ait un animal mutilé, deux ou plus. S'il y a trois animaux présentant les mêmes caractéristiques, nous ne le savons pas » Les policiers de la brigade d’Abigeato, ont indiqué qu'ils se concentreraient sur l’enquête afin de déterminer si les informations étaient vraies, si elles concernaient des événements d'un autre mois, ou s'il s'agissait simplement d'un mensonge. À la demande de toutes les parties, le lieu des faits et le nom des intervenants et des propriétaires de l'hacienda ne seront pas divulgués, afin de préserver l'enquête.
_________________
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 10:52 (2019)    Post subject: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 4

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Touraine Insolite Forum Index -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2
Page 2 of 2

 
Jump to:  

Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group