Touraine Insolite Forum Index

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Les Mutilations aux USA - 2

 
Post new topic   Reply to topic    Touraine Insolite Forum Index -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Sun 3 Apr - 10:55 (2016)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Les Mutilations aux USA, suite...

Première partie ici:
Les Mutilations aux USA
Historique


______________________________________________________________________________________ 


« Les tueries de Flying M Ranch »
Mormon Lake, Arizona 86038, USA




Mme Kit Metzger propriétaire du « Flying M Ranch » une exploitation familiale de 4 générations, fondé en 1912 et d’une superficie de 90 000 acres, dans le comté de  Coconino, à de nouveau découvert une de ses vaches mutilées le 6 Mars 2016. Sur l’écran de son smartphone, elle montre des photos de vaches dont certaines sont à peine reconnaissables, avec des morceaux de peau ou d'autres parties du corps manquantes. Après avoir été tué et mutilé, les animaux avaient été laissés sur les terres du ranch. Tous les ans, ce sont 4 à 5 animaux qui sont tué et mutilé… Cela depuis 30 ans.

« Les tueries de Flying M Ranch »
sont en cours depuis des années, le premier cas de mutilation est arrivé au début des années 70, et Mme Metzger a dit qu'elle a tout essayé pour attraper les auteurs, mais en vain. Elle espère que rendre publique l'histoire va enfin faire arrêter les tueurs et qu’ils quitteront son ranch. « Ceci est arrivé à un point où cela devient ridicule » dit-elle.


Mme Kit Metzger


Lors d’une discussion avec l’inspecteur local, Mme Metzger se demande si ces mutilations ne sont en quelque sorte liées à des rituels sacrificiels sataniques ou autres. « D'autres éleveurs dans des endroits comme le Colorado et le Missouri ont connu des mutilations de bétail similaires, mais ont été incapables de trouver une réponse, avec toutes sortes d'explications. » Déclare-t-elle. Les photographies de Metzger montrent les animaux avec leurs globes oculaires prélevés, les oreilles ou les lèvres coupées et des coupes circulaires en tranches sur leurs corps, où leurs organes internes ont été enlevés. « Les coupes sont nettes et précises, comme si elle était faite par un scalpel » dit-elle.

De ses propres recherches et d'analyse de ses vaches mortes, Mme Metzger déclare que les tueurs semblent injecter un type de médicament antidouleur et décontractant, (sédatif) peut-être même un analgésique, injecté dans les animaux pour les rendre mou et docile. Ensuite, ils insèrent une sorte de tube dans l'artère et attendent jusqu'à ce que le cœur des vaches pompe tout le sang de leur corps. Il y a rarement de sang sur le sol autour de la carcasse, conduisant Metzger à croire que ces personnes vont en quelque sorte les recueillir. Ces mêmes techniques, y compris le drainage du sang, ont été trouvés dans des cas de mutilation de bétail au Nouveau-Mexique et au Colorado.

« Les mutilations semblent toujours se produire autour de certaines dates, mi-juillet, octobre et autour de Pâques » dit-elle. Elle a essayé d'envoyer des employés du ranch pour veiller sur le bétail la nuit et mis en place des caméras près de réservoirs d'eau et des entrées dans les pâturages. Mais la plupart du temps, ils ont seulement obtenu des images de phares et n'ont pas été en mesure de retracer les traces de pneus sur le sol. Elle a pris contact avec différents services officiels : With the Forest Service, The Coconino County Sheriff, The Arizona Game and Fish Department, qui sont tous à l’affût.



Outre la nature étrange et effrayant de la mort de toutes ces vaches, cela a également porté un coup financier au ranch. Mme Metzger a estimé que les quatre ou cinq vaches qui sont tués de cette manière chaque année, ont une valeur d'environ 16 000 $ Et si les vaches étaient enceintes, c'est des milliers d'autres dollars qui se perdaient. De plus, les veaux laissés seuls auront des problèmes de développement sans leur mère lors de leur première année. Jusqu'à présent son voisin Judy Prosser, propriétaire du « T Bar Ranch » et président de la « Diablo Trust » n’a pas eu de problème sur ses terres, peut-être parce que son ranch est plus difficile d'accès.

Dans les environs du ranch.

Récemment, des mutilations ont été retrouvées chez des wapitis en Août 2015, des fonctionnaires du « Game and Fish Department » de l’Arizona, ont fait le déplacement, suite à la découverte de trois wapitis morts et mutilés près du «Flying M Ranch » au Nord-Est de Anderson. Sur les carcasses, les organes sexuels étaient manquants. Larry Phoenix superviseur sur le terrain pour le ministère a déclaré « Il n'y a pas de preuves montrant comment les animaux sont morts, cela fait 20 ans que je travail dans la région, et c’est quelque chose que nous n’avions pas vu depuis très longtemps… l’affaire est toujours en cours»
_____________________________
https://www.facebook.com/FlyingMRanch/timeline
_________________
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 3 Apr - 10:55 (2016)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Mon 4 Apr - 09:49 (2016)    Post subject: Braselton, Comté de Géorgie, USA Reply with quote

Mutilation de deux vaches.
Braselton, Comté de Géorgie, USA.


Georgia sheriff investigates mysterious cattle mutilations.
Les autorités ont été incapables d'expliquer la mort de deux vaches mutilées retrouvées mortes à 21 jours d'intervalle par leur propriétaire Harold Edge, sur les terres d’une ferme d’Edanville Road, près de Braselton dans le Nord de la Géorgie. Il s’agit de deux vaches de race Black Angus sur lesquelles des coupes propres, sans bords dentelés et en forme de cercle ont été découvert. Selon le rapport du shérif du comté de Jefferson, le premier animal est mort le 16 décembre 2015 et le second le 6 Janvier 2016, avec ce qui semblait être une coupe en forme de demi-cercle autour de la zone annale. Selon ce dernier, il n’y a pas de trace de morsure ou d'indications concernant l'attaque d’un autre animal. La première vache avait été récemment achetée. Les carcasses ont été examinées et aucune trace de morsure ou de blessures par balle n’ont été trouvées déclare l’officier de police Janis Mangum.


La deuxième vache était dans le pâturage depuis quatre ans et Edge a déclaré que son petit-fils l’a vu le jour avant qu’elle décède, et elle était en bonne santé. Le Capitaine Rich Lott de la Criminal Investigations division du bureau du Shériff du comté de Jackson déclare que les enquêteurs ne peuvent pas expliquer la mort de ces animaux. La carcasse de la deuxième vache a été transportée à l'Université de Géorgie.

Il y a quelques années, un éleveur de bétail à proximité, et qui vit dans le comté de Hall a connu une frénésie de mutilation avec environ 20 bovins morts sur une année. Des bovins sur lesquels des parties spécifiques ont été enlevés comme les organes génitaux ou les mamelles.
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Mon 17 Oct - 19:02 (2016)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Mutilation dans le Wisconsin, le 26 Septembre 2016.
Synthèse & Traduction Mikerynos.


Le propriétaire d’un ranch dans l’état de Wisconsin a retrouvé une de ses vaches morte et mutilée le matin du lundi 26 septembre 2016. Cet éleveur fait garder certaines de ses vaches sur les terres d’un ranch appartenant à un voisin. Le lundi matin lors d’une visite de routine, ce dernier observe que des oiseaux volent en cercle au-dessus d’une zone située sur le haut d’une colline, mais il n’y prête pas plus d’attention mais se demande quand même ce qu’ils faisaient à cet endroit… Le mardi matin, les vautours étaient toujours au-dessus de la même zone et il décide avec son voisin de se rendre sur place. Ils ont alors découvert dans le pâturage une vache étendue sur le côté, sur laquelle une grande section de peau de la mâchoire avait disparue. La coupe était d’une grande précision. Un examen rapide indique que sa langue était aussi manquante. L’étiquette de l’oreille portant le No 51 manquait aussi. Il n’y avait aucune trace de sang sur le site. Ils ont ensuite recherché la cause de la mort, mais n’ont pas trouvé de blessure par balle, ni de griffures. Le museau de l’animal se trouvait dans une bouse (excrément)


Il n’y avait aucune mouche autour de la carcasse, et bien qu’un coyote observe tout près, il n’a pas touché la vache. L’emplacement se situe au sommet d’une colline ou la pente est assez raide et très difficile à grimper. Il aurait été très difficile pour quelqu’un d’y opérer une mutilation. Le propriétaire a fait appel à deux vétérinaires qui ont refusé de faire le déplacement, il a ensuite prévenu la police. Une fois sur place, les policiers n’ont pas examiné la carcasse, mais ils ont fait un rapport en indiquant qu’ils n’avaient aucune idée de ce qui était arrivé. Ils ont aussi alerté le DNR (Department of Natural Resources) mais n’ont pas encore reçu de leur nouvelle. Le propriétaire déclare que les portes du ranch sont toujours fermées et qu’elles sont câblées d’une certaine manière qui serait difficile à reproduire. Elles n’ont pas été ouvertes, de plus aucune trace de véhicule n’a été retrouvée.

Le propriétaire indique que l’animal était une vache âgée de 4 ans, de race Old Champion, enceinte de deux veaux et valant quelques milliers de dollars. La carcasse a ensuite été déplacée par les éleveurs, et pendant 3 jours aucun charognards ne l’a approché. Le propriétaire possède environs 13 vaches dans cette zone, et 200 autres sur ses propres terres et d’autres bêtes dans un troisième ranch situé à 30 mn. Certains éleveurs ont installé des caméras dans l’espoir d’avoir une preuve si quelque chose devait se passer dans leurs propriétés. Le propriétaire spécule sur une intervention extraterrestre, tandis que son voisin pense à une secte. Cependant ceci n’explique pas la mort de cet animal et le fait qu'il n'y a pas de sang sur la scène, et que la cause du décès n'a pas pu être déterminée par des éleveurs expérimentés ajoute un peu plus de mystère à ce phénomène. La zone de la découverte est éloigné d’un peu plus de 8 kilomètres de la première route…
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Sat 12 Nov - 10:25 (2016)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Mutilations récentes aux aux Etats-Unis…
Synthèse de Mikerynos – 2016.


Si récemment j’ai mis en ligne quelques cas de mutilations en Amérique du Sud, principalement en Argentine, épicentre de ce phénomène sur ce continent, il n’en reste pas moins que de nombreux cas de mutilations sont aussi présent dans d’autres pays, et particulièrement aux États-Unis, le premier « foyer » chaud de ce type de manifestation…




Il faut d’abord savoir que ce type d’enquête est difficile, d’abord parce que les éleveurs n’en parlent pas ou peu, et qu’il est donc difficile d’avoir des informations précises lorsque des cas se produisent. Pourquoi ? Ceci pour deux raisons, le « The Giggle Factor » et le « Fear Factor » la première consiste à ridiculiser l’éleveur dans les médias ou par des personnes qui ne connaissent rien aux bovins et à l’élevage. En générale ces personnes sceptiques, qui face à cette une situation qu’ils ne peuvent expliquer ou comprendre les faits, font parfois des blagues ou des plaisanteries douteuses à l’éleveur impliqué. Ce type d'humiliation peut affecter non seulement la réputation du ranch, mais aussi les relations avec les membres de leurs familles, de leurs amis et de leurs voisinages.

La deuxième raison est la peur, car en parler à un enquêteur ou à un média pourrais avoir des conséquences directes ou indirectes sur l’exploitation. Ne sachant qui génère ce phénomène et pourquoi, il est aisé de penser que des « représailles » ou une augmentation des mutilations sur le bétail peut être possible, et ils ont simplement peur d’en parler à n'importe qui. Chuck Zukowski (1) ancien shérif adjoint du comté d'El Paso au Colorado qui enquête depuis des années sur les mutilations, connaît des cas ou les membres d’une famille d’un ranch avaient peur de sortir la nuit dans la région ou des mutilations avaient eu lieu.

Chuck Zukowski a donc enquêté sur quatre mutilations récentes. Une dans le Colorado et trois autres dans d’autres états. Sur ces quatre mutilations, l’un des éleveurs a décidé de ne pas en parler en détail et les trois autres n’ont pas donné les autorisations nécessaires de mise en ligne, photographies comprises. Les raisons invoquées : « Giggle Factor » et « Fear Factor »… Donc, Chuck ne parlera en détail des cas suivants, mais il en fera un petit résumé. Les quatre animaux mutilés étaient couchés sur le côté gauche et exsangue. Ils avaient tous des coupes similaires sur le côté droit de la tête.

Le 13 Juillet 2016, à Northwest dans le Colorado, un éleveur à découvert une des ces vaches de race Black Angus âgée de 4 ans et pesant 450 kg morte et gisant sur le côté gauche. Sur le côté droit de la tête de l’animal, les chairs ont été découpées sous l’œil jusqu'à l’os de la mâchoire inférieure. La langue a également été coupée, aucun signe de saignement n’était visible. Sur le site, aucune trace de lutte pouvant expliquer la cause de la mort. Chuck Zukowski a pu acquérir quelques informations de base sur cet animal, avant que l’éleveur ne décide de ne plus communiquer.

Le propriétaire d’un ranch dans le Nevada perds deux animaux dans les mêmes circonstances que décrit précédemment. Le 1er Septembre 2016, il contact Chuck Zukowski et apporte les précisions suivantes :

Le 25 Août 2016, une vache de race Beefmaster (2) âgée de 5 ans et pesant environ 490 kg est retrouvée couchée sur son côté gauche avec des coupes faciales sur le côté droit, il manquait la langue et également la zone anale. Il n’y avait pas de sang autour de la carcasse. Aucun signe au sol montrant que l'animal a lutté pour survivre. Il semble que l'animal a été placé à l'endroit où il a été trouvé.

Le 31 Août 2016, un taureau âgé de 16 mois, de race Beefmaster et pesant environ 450 kg est retrouvé couché sur le côté gauche avec des coupes similaires sur le côté droit à la mutilation précédente. Langue manquante et incisions parfaites dans la région du scrotum. Aucun signe de prédation n'a été observé à proximité de l'emplacement de l'animal.

Notes intéressantes: Les deux animaux ont été retrouvés près d’une source d'eau, un ruisseau pour le premier cas et un abreuvoir pour le second. (3) C’est dans cette semaine du 25 Août 2016 qu’un groupe de 4 sphères lumineuses a été observé à 25 km au Nord du ranch, volant en ligne droite en direction de l’Est. Un an avant, vers la fin de l'automne 2015, dans le ciel nocturne, une grosse boule de lumière qui s’est divisée en plusieurs sphères a été observé au-dessus des pâturages du ranch avant de filer vers l’Ouest.

(Petite paranthèse, dans la même période des mutilations similaires ont lieu en Argentine, y compris des observations lumineuses dans le ciel)
 

Le 28 Septembre 2016, Chuck Zukowski est contacté par l’éleveur d’un ranch situé dans le Wisconsin à propos de la mort étrange d’un animal sur leur propriété. Il s’agit cette fois d’une vache de race Holstein âgé de 4 ans, pesant 450 kg découverte morte et gisant sur le flanc gauche. Celle-ci avait des coupes faciales similaires sur le côté droit juste en dessous de l'œil. La peau avait prélevé sur la partie inférieure de la mâchoire et la langue était manquante. La tête de l’animal était tourné vers l’Ouest et ne montrait aucune trace de sang à proximité. Sur le corps, aucune trace de griffure ou d’éraflure, pas d’impact par arme a feu. Ici aussi, aucune trace visible sur le sol dans la zone de la carcasse, même pas les empreintes de la vache. L’éleveur a retourné le corps pour une inspection, mais aucun autre dommage n'a été remarqué du côté opposé.

Conclusion.
Quatre animaux ont été trouvés mutilés sur une période de trois mois dans trois états différents, tous présentant le même type de lacérations ou de coupes faciales avec leurs langues manquantes. Les quatre animaux ont été trouvés gisant sur le côté gauche, ils pesaient tous environ 400-500 Kg. L’environnement ne présentait aucune trace de lutte, ni de saignement. Tous les animaux sont exsangues, hors une vache de taille moyenne contient entre 35 et 55 litres de sang, soit 8% de sa masse corporel et tout type de saignement causé par une blessure, serait très perceptible. Des cas anciens ont montré que le sang de l'animal avait été enlevé avant que les incisions soient faites… En outre, tous les cas de mutilation semblent montrer que les animaux ont été enlevés sur leur lieu de pâturage vers un endroit où le sang a été pompé, des incisions et des prélèvements y sont faits. Le corps est ensuite ramené à l'endroit qui est près du voisinage de l’endroit ou elle a été enlevée.

Des sphères ou boules lumineuses ont été vu au-dessus d’un des ranchs, mais pas sur les autres. Aucun hélicoptère n'a été vu avant ou après ces mutilations et aucuns faits anormaux ou inhabituelles n’a été constatées sur le terrain.

Le phénomène des mutilations existe depuis des années aux États-Unis. Depuis le cas médiatisé en 1967 de Snippy, plus de 10 000 cas ont été signalés. Sur ces 10 000 cas qui ont fait l’objet d’une enquête des autorités, aucune preuve, aucune arrestation…Ce qui signifie que personne n'a jamais été jugé et condamné pour ce type de délits. De nombreuses récompenses ont été offertes par les éleveurs, les autorités, et même des associations de défense des animaux, sans aucun résultat. A ce jour, aucune cause concernant le décès de ces animaux n’est explicable…

A partir de ce jour, Chuck Zukowski qui est très sollicité sur le terrain, par de nombreux éleveurs qui le contactent, refusant ensuite que les informations recueillies soient publiées, met en place une nouvelle politique concernant ses enquêtes de terrain. Toute future enquête sur un cas de mutilation dans laquelle il a investit son temps et des frais personnel fera l’objet d’une publication. L’éleveur en sera informé, et tous les renseignements (photographies, localisation, ect…) seront mis sur le web. Chuck considère qu’il est important d’aider les éleveurs concernés, mais qu’il est aussi important d’informer et de diffuser ses données afin que d’autres éleveurs se manifestent, et aussi de sensibiliser le public à ce phénomène.
________________________________
(1) Chuck Zukowski est un enquêteur de terrain depuis 28 ans, il vit à Colorado Springs.
(2) La race Beefmaster est une race bovine américaine, C'est un hybride de bœuf européen, Bos taurus, et de zébu, Bos taurus indicus. Il a été créé sur le ranch Lasater au Texas à partir de 1908. Il comprend environ 25 % d'hereford, 25 % de shorthorn et 50 % de brahmane. Il est élevé au Texas, son État d'origine, mais on le trouve également dans les États limitrophes et même en Australie.
(3) De nombreuses mutilations ont lieu près d’une alimentation en eau, particulièrement en Argentine ou de nombreux réservoirs d’eau ont été retrouvés vides. Comme dernièrement à Santa Rosa dans la province de La Pampa, le 20 Septembre 2016.
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Tue 27 Jun - 15:53 (2017)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Le 3 Juin 2017.
Le samedi 3 juin 2017, un éleveur de 74 ans, Herminio Martinez a retrouvé une de ses vaches mortes sur son ranch San Luis dans le Colorado. L’animal était mutilé et exsangue. A trois kilomètres, le 31 mai 2017, une autre vache avait été également retrouvée morte et mutilée sur le ranch Manuel Sanchez.
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Tue 10 Oct - 09:55 (2017)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Maricopa, Arizona (USA) Juin 2017.
Possible mutilation d’une vache.

Maricopa est une bourgade située au Sud de Phoenix dans le comté de Pinat de l’état l'État de l'Arizona. Dans une zone située entre cette localité et celle de Mobile, le long de la route no 238 que la carcasse d’une vache a été découverte.


L’enquêteur Chuck Zukowski a reçu le 4 octobre, un mail d’un certain Ish Castro l’informant d’une possible mutilation de bovin dans ce secteur. Ce dernier affirme qu’il n’y a aucune trace d’accumulation massive de sang et semble avoir été placé là. Ish Castro a aussi été intrigué, car il n’a observé aucune trace quelconque (empreintes de pas, de véhicule) dans le sol menant à la carcasse, y compris celle de la vache. L’animal semble être une femelle de race Limousine pesant environ 450 kg. Il y a des marques indiquant que des charognards sont venus, mais les blessures particulièrement autour de la mâchoire et de l’oreille manquante sont inhabituelles.
Habituellement, si une carcasse est la cible des charognards, des débris d'os et de peau sont retrouvés à proximité, ce qui n’est pas le cas ici. La chair manquant autour de la mâchoire complètement enlevée, la découpe de la mamelle en forme d’ovale et l’œil manquant font de cette carcasse, un possible cas de « mutilation classique »


Ish Castro a aussi contacté des éleveurs pour connaître leurs avis, un éleveur qui avait eu de multiples mutilations dans le passé, lui a déclaré que cela pourrait être un possible cas de mutilation, avec des blessures altérées par les charognards. Ce qu’il faut savoir, c’est que les propriétaires de ranch trouvent un animal mort dans des circonstances inhabituelles ou extrêmes, il communiquera avec les forces de l'ordre locales. La cruauté envers les animaux est une préoccupation majeure des éleveurs
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Mon 21 May - 20:35 (2018)    Post subject: Mutilations animales au Colorado. Reply with quote

Mutilations animales au Colorado.
Janvier-Avril 2018.

Synthèse Mikerynos

Les mutilations animales avaient plus ou moins disparu de l’actualité, on pouvait imaginer qu’elles s’étaient raréfiése, mais ce n’est visiblement pas le cas, en témoigne cette nouvelle histoire de mutilation : Chuck Zukowski (1) déclare : « Le samedi 21 avril, j'ai reçu un appel de la fille d'un éleveur de Westcliffe, au Colorado, à propos de la mort du cheval de son père. Au moment de l'appel, j'étais à l'extérieur de la ville et je n'ai pas pu parler à l'éleveur avant le mardi 24... »

Il s’agit ici d’une jument âgée de 10 ans et enceinte de 8 mois qui a été retrouvé mort, couché sur le côté gauche face au Nord. Sur la carcasse de l’animal aucun signe ou trace permettant de déterminer la cause de la mort. La nuit précédente, l'éleveur avait vu sa jument qui ne présentait aucun signe de maladie, ni de comportement nerveux ou bizarre. L’animal semble être tombé au sol sans trace de lutte pour rester en vie, ne laissant aucune empreinte de sabot. La seule blessure visible est une coupe ronde d’un diamètre d’environ 15 centimètres, profonde de 12 centimètres dans la région anale, avec un peu de sang sur la peau près de cet orifice.

   

« L'éleveur, Thomas Walker, avait déjà perdu deux chèvres adultes et un porcin une semaine auparavant dans des circonstances similaires, sauf en l'absence de signes de dommages physiques. Craignant que lui et ses animaux ne soient la cible d'une personne en colère, il a contacté le bureau du shérif du comté de Custer.. »

Le rapport du bureau du shérif :
« Vers 9h51 le vendredi 20 avril 2018, je soussigné (nom retiré) du bureau du shérif du comté de Custer (CCSO), a été envoyé à (adresse enlevée) comté de Custer, état du Colorado, sur un rapport de 4 animaux mutilés.

Je suis arrivé sur les lieux et j'ai vu une jument brun-roux étendu sur le sol et j'ai remarqué que l'anus avait été retiré du cheval. Les bords semblaient être très lisses, sans autres blessures sur le cheval. Le cheval était raide, ses yeux n'étaient pas troubles et sa langue encore collante. Le cheval semblait avoir été en bonne santé, et je n'ai pas observé de traces autour du cheval, mais il y avait une couche de neige fraîche sur le sol. »

Note: Sur la feuille supplémentaire du rapport, l'éleveur a déclaré qu'il avait vu la jument vers 21 h 30 la nuit précédente, et qu'elle était enceinte. L'éleveur a également déclaré qu'il était présent dans sa maison toute la nuit et qu’il n'a rien entendu ou vu pendant la nuit. Après avoir longuement discuté avec le policier, l'éleveur Walker a décidé de contacter un vétérinaire afin de faire pratiquer une autopsie. Walker a donc contacté un vétérinaire de Canyon City (Colorado) et transporté le cheval à son laboratoire. Chuck Zukowski n’a pas eu accès au rapport de nécropsie, mais il a pu interroger le vétérinaire par téléphone, et ce qu’il a appris est étonnant :

- La jument était en bonne santé.
- Aucun signe de maladie, possible maladie du foie mais non confirmé.
- Léger trace de matière fécale dans la région anale.
- Cœur et poumons normaux.
- Cause de la mort est indéterminée.
- La jument n’était pas enceinte.

Des échantillons d'eau dans la région de Westcliffe ont été testés et n'ont montré aucun signe de contamination. Les échantillons de sang de la jument ont été envoyés et testés au laboratoire vétérinaire de l'Université d'État du Colorado, et ont été négatifs. L’éleveur pense que d'autres types de tests sanguins ont également été effectués, mais ils lui sont refusés. Quelque chose semble être suspect, dit-il.

L'éleveur prétend que la jument était enceinte à cause du poids de son ventre et qu'elle ressentait aussi les coups de pieds du poulain non-né. Le vétérinaire a déclaré que la jument ne présentait aucun signe de grossesse. Ce qui est encore plus intéressant, c’est que le vétérinaire a déclaré qu'il essayait de confirmer que 6 autres chevaux et 30-40 têtes de bétail ont également été trouvés morts dans les environs au cours des deux derniers mois.

   

D’autres mutilations ?
Chuck Zukowski suite à cette information, a commencé à enquêter et a découvre qu’un ranch voisin a perdu des chevaux dans les mêmes circonstances que l'éleveur Walker, et qu'un autre ranch a perdus environ 40 têtes de bétail à proximité. Ce bétail a été perdu sur une période de 2 mois et les carcasses ont été immédiatement enterrées. Chuck apprend également qu’au mois de Janvier 2018, qu’un autre éleveur local avait perdu un taureau « primé » avec un scénario « classique » des mutilations d'animales. Carcasse exsangue, aucun signe de lutte, coupes chirurgicales dans la tête et aucun signe apparent de la façon dont il est mort. Chuck Zukowski a également été contacté en janvier par un éleveur de Trinidad, au Colorado, affirmant qu'il avait peut-être un animal mort sur sa propriété, mais ne pouvait pas confirmer à 100% une mutilation. La décision a été prise de ne pas enquêter sur cette affaire mais de rester en contact avec les éleveurs locaux au cas où un autre animal serait trouvé mort.

Alors, que se passe-t-il ?
Taureau mutilé, les 40 têtes de bétail, les 6 autres chevaux, tous morts dans un rayon de 32 kilomètres autour du ranch de Thomas Walker, sur une période de quelques mois. Une autre animal mort dans le même laps de temps à la Trinidad à plus de 160 Kilomètres ?

Enquête de terrain.
Le vendredi 27 avril, Chuck Zukowski interview l'éleveur Walker à l'endroit où le cheval a été trouvé, il effectue des tests sur le terrain, notamment : Lectures EMF, contrôles de rayonnement, analyse vidéo « Full Spectrum » et enregistrement vidéo par un drone à la recherche d'anomalies au sol. L'analyse vidéo par le drone n'a montré aucune anomalie. Les données EMF étaient de 8 à 10 microteslas (normal) et aucun pic de rayonnement n’a été détecté. Au sol n’apparaissaient que les traces du tracteur a chargement frontal qui a servit à soulever l'animal pour le placer sur un camion à plateau pour le transport chez le vétérinaire. Chuck a également effectué des vérifications CEM et de rayonnement là où le cheval est enterré, et n'a trouvé aucune lecture inhabituelle.

La suite...
Le dimanche 6 mai, Chuck est contacté par l'éleveur Walker qui l’informé qu'il a perdu un autre animal, cette fois-ci c’est un bouvillon âgé d'un peu plus d'un an. L'animal a été retrouvé mort à environ 30 mètres à l'Ouest de sa maison. Couché sur son côté droit face au Nord (La jument morte a été retrouvée couché sur son côté gauche, face au Nord aussi !) Le bouvillon ne présentait aucun signe de dommages causés par les prédateurs, aucun cause possible de sa mort, aucune trace d'éraflures décrivant une lutte au sol. L'animal semblait avoir été placé là, tout comme le cheval...

Le vendredi 18 mai, Chuck récupère le rapport du vétérinaire chargé de la nécropsie effectuée sur le bouvillon. Aucun signe apparent de la façon dont il est mort, mais d'autres tests/Analyses sont en cours à la recherche d'une réponse. En raison de l'incertitude des résultats de l'analyse sanguine de la première nécropsie de la jument, l'éleveur a pris la décision de contacter un laboratoire différent pour la nécropsie et les tests sanguins. L’enquête est toujours en cours...


A suivre...

________________________
(1) Chuck Zukowski enquête étudie les OVNIS et d'autres phénomènes paranormaux depuis plusieurs décennies. Il est actuellement l'expert en mutilation animale du MUFON. Ingénieur de formation, il a été jusqu’en 2011 Shérif adjoint du comté d'El Paso. Il travail aussi avec sa sœur Debbie Ziegelmer qui est la directrice du MUFON Missouri, et membre du conseil d'administration de MUFON.
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Wed 1 Aug - 09:32 (2018)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Comté de Huerfano Trinidad, Colorado (USA) Le 16 Juillet 2018.
Mutilation d’un vache.


Le matin du lundi 16 Juillet, alors qu’il parcourait ses terres, l'éleveur Tom Miller a vu au loin, des oiseaux tourner dans le ciel au-dessus d'une zone spécifique. Inquiet, ce dernier pense qu’il a perdu un de ses animaux. Alors qu’il se rapproche du site au volant de son 4x4, une odeur inquiétante dans l'air confirmait sa crainte. En y regardant de plus près, il découvre la carcasse d’une de ses vaches Red Angus. Sa crainte augmentât d’un cran, lorsqu’il remarqua que l’animal avait été horiblement mutilé. En l'absence de traces immédiates de la mort de l'animal, ce dernier semble avoir été tué, et placé à cet endroit. Il y a quelques jours, il avait vu le troupeau dans le pâturage et n’avait remarqué aucun signe indiquant que les vaches étaient malades. Il est certain que cette vache était enceinte, car elle était placé près d'un taureau.


Il faut savoir que les terres du Ranch Miller n’en sont pas à leurs premières mutilations animales.Tom Miller indique que c’est son 12ème ou 13ème animal qui meurt dans des circonstances inconnue depuis 2009. Ce qui est encore plus inhabituel, c'est que de tous les ranchs de la région, c’est son ranch qui semble être le plus ciblé. Tom a donc prévenu Chuck Zukowski le jour même, ce dernier ayant déjà effectué des enquêtes sur ses terres (1)

Pendant les mois chauds de l'été, les mouches pullulent généralement autour des carcasses. A partir du moment où une mouche adulte pond un œuf, la larve émerge entre 12 et 24 heures selon les conditions climatiques. Nous pouvons déterminer l'heure estimée de la mort d'un animal basée sur la larve se nourrissant de la carcasse. L'éleveur a trouvé cet animal le lundi 16 juillet et, compte tenu de la taille et de la quantité des larves, l'animal est décédé deux jours plus tôt, le samedi 14 juillet. Cette date coïncide également avec le moment où les animaux ont été vus pour la dernière fois dans cette zone. Chuck Zukowski a été contacté le lundi 16 juillet par l'éleveur, et selon la description de l'animal, le décès a dépassé la fenêtre d'opportunité des 24 heures durant laquelle des échantillons biologiques pouvaient être prélevés pour analyse. À ce stade, la seule chose qui reste à faire est de voir la carcasse, à la recherche d'autres indices. En raison des agendas de Tom et Chuck, la carcasse n’a pu être examiné par ce dernier que le 18 Juillet. Mais ce n'est pas trop grave, car si des champs électromagnétiques (CEM) élevés existaient au moment de la mort, ou même de la radiation, il restait suffisamment de temps pour détecter toute contamination résiduelle avant qu'elle ne se dissipe.

Lorsque Chuck Zukowski atteint l'animal le mercredi, un ours et deux oursons ont malheureusement dérangé la partie arrière de la carcasse la nuit précédente. Il est apparu qu'ils ont laissé l'incision chirurgicale inconnue dans la zone du visage seul. La mâchoire était toujours intacte et n'était pas séparée comme l'une des pattes de derrière. La vache de race Red Angus avait entre 4 et 5 ans et pesait plus de 490 kg, elle semblait avoir été en bonne santé (déterminée par son poids, sa couleur et ses dents) et peut-être enceinte au moment de sa mort. L'animal a été retrouvé avec la zone arrière et la région du sac de lait évidé, et la peau autour de la ligne de la mâchoire complètement dépouillée jusqu'à l'os (2)

Les mesures prises n’ont montré aucune élévation du niveau CEM, ni aucun niveau de rayonnement à proximité ou autour de l'animal. La décoloration autour de l'animal sur le sol est dû à la décomposition des fluides libérant des tissus des tissus et des graisses animales. Les seules traces de sang observées par l'éleveur étaient quelques gouttes sur la jambe avant droite, près de l'articulation du coude. Aucune quantité massive de sang n'a été vue démontrant l’attaque d’un prédateur.


Pour la première fois, Chuck va utiliser un drone (DJI Phantom 4) un outil supplémentaire qui va permettre de découvrir d’éventuelles traces. On peut voir clairement la végétation altérée en raison de l'activité du bétail. C'est aussi la deuxième fois que l'éleveur Miller a une vache mutilée près d’un arbre, habituellement, elle se trouve dans un champ. A 60 metres de haut, on peut remarquer l’abondance ded pistes d'animaux menant vers, et depuis le site de la mutilation. On découvre que la végétation autour de l'animal est perturbée, peut-être en raison de la mutilation elle-même, ou éventuellement des autres vaches curieuses.

Observation d’OVNI ?
Ce qui rend cette mutilation animale plus significative, c'est qu'un OVNI a été observé la nuit de la mutilation. Juste à l'Est du ranch à l'extérieur de la localité d’Hoehne, au Colorado. Un ami de l'éleveur Miller l’a contacté au sujet d'une observation qu'il avait eu quelques nuits auparavant. Le samedi 14 juillet, vers 23h00. Ce témoin a vu des lumières rouges orangé de forme circulaire clignotant. Elles tournaient comme une grande roue de la taille d'un pneu de bicyclette. Ces lumières se dirigeaient vers l'Ouest, vers l'emplacement général du site de la mutilation. Tout en regardant les lumières tourner et s'éloigner de l'emplacement du témoin, elles ont soudainement disparu, comme si elles n'étaient jamais là. Cette zone n'est pas étrangère aux lumières inhabituelles, certains chasseurs qui utilisent les terres de l'éleveur ont dit au rancher qu'ils ont vu une boule de lumière zigzaguer dans un champ voisin avant de disparaître soudainement dans le ciel sombre, tôt le matin...
_________________________________
(1) voir enquête du 13 Décembre 2015.
(2) Il n'y a aucune raison pour qu'un charognard prenne de la peau autour de la mâchoire à cause du manque de chair et de graisse dans cette zone
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Wed 8 Aug - 09:52 (2018)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Westcliffe, Comté de Custer, Colorado (USA) Le 7 Août 2018.
Morts suspects d’animaux.


Au début du printemps, le rancher Thomas Walker (61 ans) avait une demi-douzaine d’animaux vivant sur les terres de son ranch situé dans les environs de la localité de Westcliffe au Colorado. Quatre d'entre eux sont morts quelques jours plus tard... Cela a commencé par un cochon, puis deux chèvres et ensuite une jument qui appartenait au petit-fils de Walker. Puis quelques semaines plus tard, c’est au tour d’un bouvillon que son petit-fils élevait. Ce qui inquiéta Walker, c’est la façon dont tous ces animaux sont morts. Il déclare « Je n’ai jamais vu d’animal tomber au sol sans laisser de traces, de griffures, ni rien » Il essaye donc de trouver une explication rationnelle. Son beau-fils, Keith McNew déclare que les animaux avaient tous reçu différents types d'aliments spécifiques à leurs espèces, sauf les chèvres qui mangeaient un peu partout. « Vous savez, les animaux meurent. Mais quand ils commencent à se succéder... » déclare McNew. Il a également précisé, que des analyses de l’eau ont été effectuées, et que les résultats ont été négatif a un quelconque contaminant.


La carcasse de la jument a été déposée chez un vétérinaire d'État à Canon City peu après sa mort, afin de pratiquer une autopsie. C’est le docteur Keith Roher qui au bureau de la CSU extension office à Rocky Ford qui a pris en charge l’examen. Le foie de la jument était jaune et se décomposait rapidement, cependant, l'autopsie a montré que l'animal était mort de ballonnement, probablement causé par un changement de nourriture. Walker ne soupçonnait pas que le ballonnement pouvait se produire si rapidement. Cependant, le Dr Roehr déclare que cela pouvait arriver. « C’est avec plusieurs ballonnements aigus qu'ils peuvent passer d'une vie normale en une heure ou deux, à une situation critique pouvant entraîner la mort » a-t-il déclaré.


La famille Walker qui s'impatientait de ces explications décide de faire appel à Chuck Zukowski. C’est un enquêteur qui à une longue expérience dans le domaine des mutilations animales. « Quand vous ne savez pas, vous essayez de vérifier chaque hypothèse » a déclaré Walker. Zukowski est connu dans le pays pour sa théorie sur ce qu'il appelle la « super autoroute paranormale » C'est une théorie qui s'est développée grâce à ses travaux et sur ses enquêtes sur les mutilations animales : « Je dessine toujours la manière dont l'animal est couché et la direction dans laquelle l'animal est allongé, et je mets toujours les coordonnées GPS » a-t-il expliqué. Il y a quelques années, alors qu'il comparait les notes des différents cas, il a remarqué qu'ils avaient tendance à se regrouper à environ 37° degrés de latitude Nord. Le cas de la jument de Walker correspondait au profil géographique. Donc, il fallait en particulier, recherché d’autres anomalies sur la façon dont le cheval est mort. Dans son rapport, le shérif adjoint indique « J’ai remarqué que l’anus avait été enlevé et les bords semblaient très lisses »

Les coupes lisses font parties des indices qui concernent les cas de mutilations animales au Colorado depuis des décennies. La jument aurait également été enceinte au moment de sa mort, mais rien dans l’autopsie ne le confirme. Selon Walker, si elle s’est débarrassée de son poulain, cela aurait dû être une semaine avant sa mort. Cependant, il n’a jamais vu l’animal saignant. Le vétérinaire qui a pratiqué l'autopsie sur la jument a dit à Zukowski que plusieurs morts d'animaux inexpliqués avaient eu lieu récemment dans cette partie de l'État.

« Nous étions au courant de ce diagnostic et un certain nombre de personnes dans la communauté étaient légitimement concernées... » a déclaré le Dr Keith Roehr. Il a ajouté qu'il n'y avait pas de fil conducteur commun qui expliquait toutes les morts d'animaux survenues dans cette partie de l'État. Nous avons visité l'un des ranchs où un grand nombre de vaches seraient mortes. Le fermier ne nous autorisait pas à filmer sur sa propriété mais nous a montré qu'il n'y avait pas beaucoup de bétail mort sur ses terres. Il avait jeté les carcasses de trois ou quatre vaches dans un ravin. Elles avaient été toutes diagnostiqués avec une anaplasmose, une forme de fièvre jaune. Le reste du troupeau a reçu des aliments médicamenteux par mesure de précaution.


« Cela me fait peur parce que je sais comment gérer les choses paranormales, mais si cela se transforme en virus ou en quelque chose qui est aérien, les gens qui vivent dans cette région ont le droit de savoir, ils ont besoin de savoir... » déclare Zukowski, il ajoute « C'est une affaire sur laquelle j'ai enquêté et qui concernée plusieurs animaux morts. Je crois que certaines de ces morts sont définitivement inexpliquées, mais certaines sont un peu plus effrayantes parce qu'elles peuvent être virales. Les mutilations animales sont de loin, les plus dangereuses à enquêter parce que vous ne savez pas vraiment ce qui a tué l'animal et si cela peut vous affecter, vous ou votre équipe... »

Pour finir, Chuck Zukowski déclare que toutes ses enquêtes ne sont pas inexpliquées, « Il n’y a pas autant d’animaux morts dont la cause reste mystérieuse.. » Dit-il. Cependant, il reste encore intrigué par la coupe circulaire lisse. Interrogé au sujet de cette blessure le Dr Roehr explique que les coyotes et autres charognards mangent souvent les tissus mous des animaux morts à proximité de leurs organes sexuels. Il a ajouté que ces prédateurs peuvent déchirer la chair de manière à laisser une coupe nette.
____________________________________
Source : KOAA New du 7.08.2018
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Sun 21 Oct - 19:02 (2018)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Williams, Arizona (USA) Le 2 Septembre 2018
Mutilation de bovins


Williams est une ville du comté de Coconino, Arizona, située à 45 kilomètres à l'ouest de Flagstaff. John Mahan ajuste son chapeau de cow-boy bien usé alors qu'il s'appuie contre sa jeep recouverte de poussière et pointe du doigt un genévrier où, il y a quelques jours, il a trouvé deux de ses bovins abattus mystérieusement...


Au cours de ses décennies de vie dans les forêts de Pinyon Genévrier, au Nord de Williams, John Mahan âgé de 66 ans, a élevé des chevaux et de petits troupeaux de bétail, et a vu de nombreux animaux tués par des prédateurs tels que les lions des montagnes ou des coyotes. Il a vu des charognards et des corbeaux se nourrir des carcasses, mais il n’a jamais été témoin d’une mutilation délibéré, dès qu’il a vu la semaine dernière. La famille Mahan détient depuis près de 70 ans le bail des parcelles de l’État, principalement des chevaux et quelques bovins dans les pâturages.


Les faits.
Le samedi 8 septembre, il s'est rendu dans son pâturage à 20 minutes au Nord de Williams pour rassembler son petit troupeau de 15 vaches, dont un taureau Angus de 18 mois, pour commencer à les marquer. Le taureau n'avait pas été vu depuis le mercredi précédent et il manquait également une vache gestante. Lui-même et d’autres membres de sa famille ont commencé à chercher le bétail disparu. Le 10 septembre Après avoir fait des recherches tous le week-end, ils sont alertés par des essaims d'oiseaux et une odeur putride qui les ont conduit au taureau mort et non visible de la route principale, dans un labyrinthe de genévriers. La vache morte se trouvait à quelques mètres du taureau, près d’un chemin non entretenu.

Il pense que la mort des deux animaux remonte au dimanche 2 septembre « Je pensais qu’ils avaient été abattus. Je ne savais pas ce qui s’était passé », a-t-il déclaré « Il manquait des organes, ils ont été mutilés... » Ils ont été tués du jour au lendemain. Une oreille coupée. Une section de peau prélevé. Le scrotum et le pénis ont été soigneusement retirés. La cavité vaginale a disparu. Aucune trace visible n’a été trouvée à proximité des carcasses, qui gisaient près d’une route peu fréquentée. Il y avait peu de sang sur le sol et la vache était coincée dans un arbre comme si elle essayait de s'échapper de quelque chose...


« Il est tout à fait irréel que les gens viennent tuer et mutiler intentionnellement un animal pour leur propre plaisir. C’est écœurant ", a-t-il dit en mettant ses mains froides dans ses poches usées «C'était notre premier taureau et notre première vache, nous venions tout juste de commencer à créer ce troupeau» »

John Mahan prévient alors « l’Arizona Department of Agriculture » qui envois l’inspecteur Reidhea qui se rend sur place dans l'après-midi du 11 Septembre. Reidhead habite à proximité et ces animaux seraient les derniers d'une série de bovins étrangement mutilés sur lesquels il a enquêté au cours de ses deux années de travail. L’enquête démontre que le taureau a été tranquilisé avant d’être mutilé, que la vache avait été effrayé par quelque chose avant d’être retrouvé dans un arbre.

À l'aide d'un détecteur de métal, Reidhead a recherché toute trace d'enveloppe de douille ou de fragments de balle sur le sol ou dans les animaux, sans résultat. Il à aussi noté qu’aucune morsure liée à aux charognards n’étaient présentes sur les carcasses. « Ces animaux ont été tués par une drogue, ils n'ont pas été tués par balle » a-t-il déclaré « Ils ont été essentiellement tués pour certains de leurs organes »
______________________
Source : Journal « Williams News » September 18, 2018 By Wendy Ho
_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Fri 23 Nov - 21:31 (2018)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Comté de Huerfano Trinidad, Colorado (USA) Le 18 Novembre 2018.
Mutilation d’un vache.


Le mardi 13 novembre 2018, Tom Miller informe Chuck Zukowski qu’un de leurs animaux a été retrouvé mort dans des circonstances mystérieuses. Le dernier décès analogue remontait au 18 Juillet. Il faut savoir que les terres du Ranch Miller, situé près Trinidad dans le Colorado, n’en sont pas à leurs premières mutilations animales. Au moins 14 morts suspects et connu d’animaux sont survenus au cours de ces 15 dernières années. A la connaissance de Chuck, aucuns autres éleveurs voisins du ranch Miller n’ont eu de bétail mutilé, cependant lors d’une enquête de terrain en 2009, un éleveur déclare avoir retrouvé son chien mort près de sa maison. L’animal était exsangue et les 4 pattes étaient manquantes et semblaient avoir été prélevées chirurgicalement. Ce dernier, pensant au un rituel d’une secte, c’est mis à chercher les coupables avec son fusil. La loi du Colorado autorisant les éleveurs à utiliser leurs armes sur leurs propriétés pour protéger leurs bétails, et leurs chiens ne font pas exception.

Les deux animaux retrouvés cette année ont jusqu’à présent subi des dommages très similaires. La coupe en ovale de la peau autour de la mâchoire et l’absence de langue était présente dans les deux cas. La mutilation du 18 juillet a été découverte quelques jours après le décès, déterminée par la taille des larves de mouches trouvées sur la carcasse. Le mois de Juillet 2018 a été un mois très chaud (1) La mutilation de novembre a été découverte à l'origine dans la neige et, en raison du temps froid, aucune larve de mouche n'était présente. La date exacte de la mort n’a pu être déterminée.


C’est l’éleveur voisin de Tom Miller qui a découvert cette nouvelle mutilation le 18 Novembre. Il ne restait plus grand chose du corps, la carcasse ayant été « nettoyée » par les charognards et les coyotes, qui pendant les mois d’hiver, n’hibernent pas et ont besoin de se nourrir. Lorsque que le voisin est revenu le lendemain, des coyotes étaient présents et deux d'entre eux ont été abattu. Le ranch Miller a connu ce type de mutilation extrême dans le passé, en 2013, lorsqu'un veau a été retrouvé complètement dépouillé de sa peau. Comme dans la plupart des cas de mutilation sur lesquels Chuck Zukowski a enquêté, l'animal semble avoir été jeté avec une certaine force à l'endroit où il a été retrouvé. La colonne vertébrale brisée illustrée sur cette photo explique la position inhabituelle dans laquelle l'animal a été retrouvé. On peut voir clairement une fissure de contrainte dans l’os, et sur les côtes environnantes, dont certains os complètement cassé en deux (2)




Ce cas particulier de mutilation ne présentait aucun niveau élevé dans la mesure de champ électromagnétique, aucun signe de rayonnement et aucune anomalie inhabituelle du sol à proximité. Il a toutefois montré des signes de marques d'incisions étranges par rapport aux mutilations précédentes dans cette région.

Le site.
Cette image a été prise par drone de Chuck à environ 80 mètres au-dessus du site de la mutilation. On peut voir la rivière Purgatory à proximité et les réminiscences de la neige dans la région. La majorité des enquêtes sur les mutilations animales ont eu lieu près de sources d’eau. D'étranges boules de lumière ont déjà été vues près de sources d'eau à Trinidad et à Westin, dans le Colorado. Ces boules de lumière pourraient-elles être responsables des mutilations dans cette région ?


Une sélection ?
Les mutilations animales ne semblent pas être aléatoires, mais très sélectives. Il semble que le même éleveur soit frappé à plusieurs reprises au cours des années, même s'il est entouré par d'autres éleveurs de la région. Toutes les enquêtes de Chuck Zukowski sur les mutilations animales sont faites sur des animaux qui paissent librement et qui ne sont pas génétiquement modifiés. Peut-être un supplément de vitamines a-t-il été ajouté quand ils étaient veaux, mais aucun type d’injection de stéroïdes n'a été administré. Serait-ce la raison pour laquelle des éleveurs particuliers sont ciblés ? Peut-être parce que les animaux en liberté ne sont pas confinés à un seul endroit ? Bien qu'un cas à Kansas City, dans le Missouri en Floride il y a quelques années contredit cette théorie, car des animaux mutilés ont été trouvé dans un établissement de type corral.

Un éleveur expérimenté connaît la différence entre une mort animale commune sur leur propriété et une mort très inhabituelle, comme ces mutilations. Dans la région de San Luis au Colorado, des chiens, des moutons et des chèvres, et la mort récente de ces bovins est une cause d'inquiétude chez les éleveurs...
___________________________________
(1) Juillet était un mois très chaud et la gestation de larve de mouche a été déterminée entre 16 et 24 heures. Cette durée est trop courte pour que la larve puisse nettoyer la peau et le muscle autour de la mâchoire.
(2) À première vue, un œil inexpérimenté penserait que les animaux pourraient le faire, mais un os devrait être complètement sec et patiné pour que cela se produise à cause des charognards qui tirent sur la carcasse. Généralement un ours pourrait le faire, mais pas les coyotes, ni si peu de temps après la mort de l'animal.


_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Sat 5 Jan - 18:22 (2019)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Biche mutilée, Illinois (USA) Le 22 novembre 2018.

L’information n’a été donnée que le 15 Décembre 2018. « Cahokia Mounds » se situe dans l'Illinois, à 13 km l'Est de la ville de Saint-Louis dans l’état voisin du Missouri. Le témoin (identité connu) mais qui souhaite garder l’anonymat, est un entrepreneur des services publics. Il faisait une randonnée dans les sentiers du parc, lorsqu’il a découvert le corps d’une biche gisant sur le sol dans un champ à la lisière du bois. Nous sommes le jeudi 22 Novembre, il est 11h30, le témoin prend trois photographies, puis examine le corps.




Il n’y a aucun signe de traumatisme sur le corps de l'animal qui indiquerait la cause de la mort. Sur la carcasse, le côté tourné vers le haut ne présentait aucun signe de blessure ni de perforation. Il n'y avait pas de sang sur l'animal ni sur le sol. Aucune trace de prédation (morsures, griffures) n’a été remarquée, ce qui est très inhabituel. La peau dans la zone autour de la mâchoire, qui a été coupée en ovale, est typique de ce que nous voyons dans de nombreux cas de mutilation d'animaux. Il est très rare de trouver une carcasse de biche avec ce type de mutilation. Si l’animal avait été tué illégalement par des braconniers, pourquoi n'a-t-il pas été dépouillé ? On peut écarter cette hypothèse, sauf si ces derniers ont été dérangés dans leur travail.

Il faut noter que l’emplacement de la découverte est remarquable, car de nombreux objets volants non identifiés ont été signalés dans les environs de la colline de Cahokia qui fut l'une des plus grandes cités amérindiennes d'Amérique du Nord.


_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Wed 30 Jan - 22:50 (2019)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Fletcher, Oklahoma (USA) Le 28 Janvier 2019.
Mutilation d’une vache.


Fletcher est une ville du comté de Comanche dans l'état de l’Oklahoma, des éleveurs de cette communauté ont constaté dans leurs pâturages que certaines de leurs vaches avaient été tuées et mutilées. Le shérif Kenny Stradley a déclaré avoir enquêté sur des cas similaires dans le passé, mais pas à une telle ampleur. La semaine dernière, Betty Bessire a découvert dans son pâturage une vache enceinte qui avait été tuée, éloignée du troupeau et près d’un bosquet d’arbres. Sur le corps, l’animal avait été prélevé les mamelles, l’œil et l’oreille droite, ainsi que l’utérus. Les coupes sont, je cite « d’une « précision chirurgicale » Bessire qui vit à l'Est de Fletcher depuis plus de 40 ans affirme n'avoir jamais rien vu d'aussi horrible. « «Quelqu'un a dû la tranquilliser, puis lui donner un coup parce qu'il n'y a pas eu d’impacte de balle, ni rien», a-t-elle dit. En ce qui concerne les autres agriculteurs et éleveurs, Bessire n’a qu’une chose à dire: « Gardez les yeux et les oreilles ouverts... »

 

À ce stade de l’enquête, Stradley a déclaré qu'ils n'avaient aucun suspect et comptaient sur la communauté pour signaler les comportements suspects. Ce dernier à fait une déclaration à la chaîne TV KSWO. Information à suivre...

 

_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Thu 28 Feb - 08:11 (2019)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Browning, Montana (USA) Le 1er Mars 2013.
Mutilation d’une vache.

Retour sur un ancien cas de mutilation qui n’a pas été porté à la connaissance des autorités (bureau du Shérif) à l’époque des faits. Nous sommes le vendredi 19 Avril 2013, des témoins habitant un ranch signalent d’étranges lumières inhabituelles dans le ciel, celles-ci seront observées pendant plusieurs nuits dans cette région du Montana. C’est à la suite de ces observations que ce cas de mutilation a été révélé.


Ces même témoins signalent une mutilation qui a eu lieu le vendredi 1er Mars 2013, sur les terres de leur ranch, situé à 5 km au Sud de Browning (MT 59417) le long de la « Heart Butte red » Comme c’est souvent le cas au printemps, le beau-frère et la sœur responsable de l’exploitation indiquent qu’ils assistaient à une opération de « mise à bas » sur une de leurs vaches. Il était 4h30 quand les vérifications ont été faites sur l’animal qui était bien enceinte. A 6h30, quand le jour commença à se lever (le lever du soleil était à 7h10) l’animal a été retrouvé mutilé. Des coupes nettes et précises ont été observées autour de la bouche ainsi que d’autres dans la région de la tête. Quelques traces de sang étaient présente autour de la bouche. Le veau était également mort. Le témoin a pris plusieurs photos quelques heures après que la mutilation a été constatée, il a également remarqué que les prédateurs (y compris les corbeaux et les vautours) ne touchaient pas au corps. Ce cas n’a pas été signalé à la police du comté par peur du ridicule.




_________________
Back to top
Mikerynos
Administrateur

Offline

Joined: 26 Feb 2008
Posts: 5,154
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Tue 25 Jun - 17:10 (2019)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2 Reply with quote

Le Samedi 19 août 2017, Dan Zimmerman, résident de Grays River, près de Naselle, dans l'État de Washington, a découvert la carcasse d'un jeune taureau qu'il faisait paître dans un champ. Le jeune taureau a été retrouvé gisant dans le champ clôturé non loin de la nationale No 4. La langue de l’animal avait été prélevée. Zimmerman déclare que c’est la deuxième fois en 2 ans que cela se produit : « Dans les deux fois, la langue de l'animal avait été enlevée.. La première fois en Septembre. »


Le Mardi 29 août 2017, Warren Anderson, un habitant de Deep River près de Naselle, dans l'État de Washington, découvrit qu'une de ses génisses avait été tuée et que sa langue et son cœur avaient été prélevées. La mutilation s’est produite à moins de 120 mètres du domicile de ses parents à Naselle, dans l’État de Washington, où Anderson élevait un petit troupeau de bovins de boucherie. Anderson pense que la vache de race Angus Hereford, âgée de 8 mois, a peut-être été tuée la veille au soir. Il déclare : « J'étais ici dimanche et je n’ai rien remarqué, à moins qu’elle ait été tuée le soir. La carcasse était plutôt fraîche le mardi, alors je pense qu'il a été tué lundi soir.. » Anderson a déposé une plainte au bureau du shérif du comté de Pacific, et un adjoint du shérif est venu sur place. Ce dernier indique dans son rapport « Je suis arrivé sur les lieux et j'ai contacté Warren Anderson. Anderson m'a conduit dans son pâturage où il avait découvert qu'une de ses vaches avait été tuée la nuit précédente. Anderson a déclaré que la vache avait été touchée et que la balle avait été récupérée par le tireur. Anderson a déclaré que la trachée et le coeur avaient été sectionnée dans la vache. Il n'y a pas de suspect pour le moment » Cependant, le 2 septembre, le rapport de l’enquête n'était pas encore complet, et par conséquent, le bureau n'était pas en mesure de commenter la cause du décès. John Greenewald Jr qui est un enquêteur, indique qu'après avoir lu le rapport de police, soutient que quelqu'un qui est allé sur la propriété et a abattu la vache, puis a décidé de la mutiler, pour une raison quelconque...

Rapport du shérif : https://drive.google.com/open?id=1POD2gmwZSC0Zk9gkQaWueUorTD-CMv33


_________________
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 14:50 (2019)    Post subject: Les Mutilations aux USA - 2

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Touraine Insolite Forum Index -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group