Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Château de Montsabert.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 12:01 (2016)    Sujet du message: Le Château de Montsabert. Répondre en citant

Le Château de Montsabert.
Couture 49 320.


Situé à mi-chemin entre Angers et Saumur, sur la commune de Couture, ce château de la guerre de cent ans était une vaste forteresse dotée d'une double enceinte. Cette forteresse construite pour contenir le parti anglais, ne servit jamais…



En parcourant la route de Saumur aux Ponts-de-Cé, par Gennes, vous apercevez tout à coup, à hauteur de Coutures, et dans la direction de Saint-Rémy-la-Varenne, une forteresse, dressée sur le coteau, dont les hautes tours crénelées semblent défier et le temps et le voisinage. C'est le château de Montsabert, l'une des plus anciennes résidences seigneuriales de l'Anjou. Primitivement, le fief avait été détaché de la terre de Trèves qui le gardait dans sa mouvance. Jusqu'au début du XIVe siècle, il donnait son nom à une famille de chevalerie, les Montsabert.

Au XIIIe siècle, le château de Montsabert appartenait à Guy de Pommerieux, seigneur de Pommérieux en Mayenne angevine. Par la suite, le château passa à Jeanne de Laval-Tinténiac. En 1371, elle apporta ce bien en dot lors de son mariage avec le connétable Bertrand Du Guesclin. Entre 1374 et 1380, du Guesclin apporta d'importantes modifications au château. En prévision d'une éventuelle attaque de la part des Anglais, en cette période conflictuelle de la guerre de Cent Ans, il transforma l'ancien château en petite forteresse avec deux enceintes. Le château est protégé aux angles par trois tours de gabarit différent et d’un pavillon carré à échauguette et mâchicoulis. À la mort du connétable, le château resta dans la famille de Laval. Le château devint propriété de Gilles de Rais, petit-neveu du connétable du Guesclin. Le domaine passa ensuite à Guy II de Laval-Loué puis à Pierre de Laval-Montmorency et à ses enfants jusqu'en 1575. Cette année-là, le château passa dans la famille d'Aubigné qui fit édifier la chapelle.

Par la suite d'autres propriétaires se succédèrent : Le Maistre puis Goislard de Monsabert. Chacun apporta sa touche en rénovations et modifications. Construction d'une loggia, aménagement de la cour intérieure avec création d'une orangerie, installation d'une balustrade, agrandissement des fenêtres. Tous ces aménagements lui donnèrent un aspect de style Renaissance. En 1752, les terres dépendante du château de Montsabert furent érigées en comté.


Au XIXe siècle, l'architecte angevin René Hodé restaura entièrement le bâtiment en 1872, c’est un natif de la région, à qui l'on doit le château angevin néogothique de Challain-la-Potherie. Le château fut inscrit aux Monuments historiques en date du 7 août 1986. Durant plus d'une trentaine d'année, il fut un centre de colonie de vacances pour les enfants âgés de 3 à 10 ans de l'usine Francolor, devenue par la suite Francolor Kulhmann située sur les communes de St Denis (93), Villers st Paul (60) et Oissel (76) St Clair du Rhône(38) .


Photo de 1956.


Descriptif.
L'édifice extrêmement remarquable comme aspect féodal est érigé surune butte élevée et il domine la campagne environnante, bien qu'il semble enfoui et étouffé dans la verdure. Sa façade sud est étroite, le corps de logis, à mâchicoulis, est encastré entre deux tours rondes surmontées d'échauguettes. Sa façade orientale, plus longue, se termine vers nord par une tour carrée. Sa façade occidentale prend jour sur la basse cour. Enfin la façade nord correspond au château primitif existant avant l'époque de Du Guesclin.

Le château, qui comporte trois étages, remonte ainsi dans son ensemble au XIVe siècle; il a subi quelques transformations au cours des XVe et XVIe siècles et finalement a été restauré par Hodée au XIXe siècle. Le rez-de-chaussée comporte divers locaux de service et une salle à manger qui fut sians doute jadis la Salle des
Gardes. Un seul étage est utilisé. Il se compose de trois magnifiques salons, d'un boudoir, d'une salle à manger décorée de boiseries sculptées aux armes et initiales des Goislard, enfin les appartements privés des propriétaires. Dans les salons on trouvait jusqu'en 1901, date de la vente, de nombreux portraits (famille Goislard). Y étaient conservés en outre, deux belles tapisseries (une Beauvais XVIIIe, signée Leyniers, et une Gobelins, signée de Cozette, 1771), et un dessin à la plume, chasse au cerf, signée Goislard de Montsabert 1697. Ces objets ont été dispersés. Mais actuellement les salons ont été meublés et décorés avec infiniment le goût par Mme Bichatton, qui d'ailleurs est un peintre de talent. De nombreuses cavités souterraines sont également présente sur le site.

La chapelle construite au xvesiècle dans la basse cour a été réédifiée etbénite le 22 décembre 1707 en présence de Marc-Antoine Goislard et de dame Anne Le Maistre, son épouse. Il est intéressant de signaler que cette chapelle n'a subi aucune transformation ni aucune modification dans son aménagement depuis cent cinquante ans, c'est-à-dire depuis que l'abbé Noël Pinot, vicaire à Coutures, chapelain du château et précepteur des enfants de Louis-Marie-François Goislard de Montsabert, quitta le pays pour aller occuper la cure du Louroux-Béconnais. On sait que Noël Pinot fut guillotiné à Angers, place du Ralliement, le 21 février 1794. Le 22 janvier 1919 le pape Benoît XV a ratifié l'avis de la Congrégation des rites en vue de la béatification de l'abbé Pinot. Le procès a été fait à Angers au début de 1921 et la béatification prononcée le 31 octobre 1926, par le pape Pie XI.

Aujourd’hui.
« On ne lui a rien épargné, à ce château ! » Il est aujourd’hui la propriété de la marquise Yolande de Boisgrollier de Ruolz et de Bruno Mabille. Le châtelain Bruno Mabille, antiquaire à la retraite, se bat pour rénover l’édifice qu’il a ouvert à la visite dont il est le guide. Tous les ans, un thème (sous la forme d’une exposition) est réalisé dans les salles du 2ème étage.

Bruno Mabille raconte comment le château et la chapelle ont été pillé et vidé de son contenu. Les différents aménagements désastreux qui ont réalisé à l’époque ou le site servait de colonie de vacances. Il ne reste que deux cheminées sur les quarante qui étalent présente dans le château, ont également été vendu les sculptures qui ornaient les lucarnes. L’Orangerie transformée en sanitaire, les deux étages du château en dortoirs. La chapelle a également subit des transformations par l’ajout d’un étage en bois qui servait de bureau. Les vitraux ayant été démonté, ect… Une piscine a été construite en 1966.

Les jardins à la française ont disparu et 10 hectares du domaine sont devenus un camping 4 étoiles, le « Yelloh Village »
_____________________________
Référence Mérimée : PA00109068
protection MH 1986/08/07 : inscrit MH
Façades et toitures du château et de l'orangerie, la chapelle en totalité (cad. A 151) : inscription par arrêté du 7 août 1986
Historique. Très important château tenu au 14e siècle par Guy de Pommerieux, possédé ensuite par la famille de Laval, puis par Bertrand du Guesclin par son mariage avec Jeanne de Laval en 1371. En 1575, le château passa ensuite dans la famille d'Aubigné qui fit transformer le château et édifier la chapelle. Le château, composé de trois corps de bâtiments, avec deux tours dont l'une remonte au 14e siècle, a été restauré au 19e siècle par Hodé. Le grand corps de logis est couronné d'un mâchicoulis avec échauguettes aux angles. L'ensemble présente de beaux détails sculptés de toutes époques.

Localisation.




Vue aérienne.


Cadastre 1836.






_________________


Dernière édition par Mikerynos le Ven 12 Aoû - 22:17 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 12:01 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 12:03 (2016)    Sujet du message: Le Château de Montsabert. Répondre en citant

Quelques photographies...








_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:29 (2017)    Sujet du message: Le Château de Montsabert.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com