Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Château de la Ferté-Vidame.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 19:01 (2016)    Sujet du message: Château de la Ferté-Vidame. Répondre en citant

Château de la Ferté-Vidame.
La Ferté-Vidame (28)

Les ruines du château de la Ferté-Vidame se trouvent dans l’Eure-et-Loir dans la commune de la Ferté-Vidame. Il s’agit des ruines d’un château construit en 1771 par l’architecte Le Carpentier pour le financier Jean-Joseph de Laborde à l’emplacement de l’ancien château du duc de Saint-Simon. Le château fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 24 février 1976 pour les bâtiments (les ruines du château, les façades et toitures des communs, la grille d'honneur du château), ainsi que d'un classement le 26 février 1991 pour son parc et ses pavillons. Il est également inscrit en date du 26 septembre 2007 pour la partie appelée « le petit château »


Dessin 1695

Un château fort existait déjà avant l'an Mil. Au 15e siècle, le château présentait une large enceinte entouré d'eau et cantonnée de tours rondes ou carrées. Au 17e siècle, la demeure est modernisée tout en conservant une allure médiévale marquée par les neuf tours, les douves et le plan irrégulier. L'édifice fut le séjour de Louis, deuxième duc de Saint-Simon, dont les Mémoires témoignent de la cour de Louis XIV. Il fait bâtir de nouveaux communs, appelés Petit Château. Au 18e siècle, l'édifice est agrandi et embelli. Le château, presque entièrement rasé jusqu'aux fondations, fut reconstruit en style classique et monumental par l'architecte Antoine Le Carpentier.


Dessin 1793

A l'intérieur, les appartements sont enrichis de peintures et de stucs. Le parc fut redessiné à la française avec avenues, bassins parterres, canaux et balustrades. En 1784, à la demande du roi, le duc dut cédé son château au duc de Penthièvre, petit-fils de Louis XIV. A partir de 1795, le château est pillé. Déjà saccagé par des pillards, le château de La Ferté-Vidame est vendu le 27 mars 1798 au sieur Cardot-Villers qui, fortement endetté, récupère tous les matériaux qui peuvent l'être, d'où l'état actuel des bâtiments, et saccage la forêt en abattant 31 000 arbres. Ne parvenant pas à payer le prix de son acquisition, il est déchu de ses droits. Le domaine est remis en vente en juin 1803, mais il ne trouve pas preneur et reste dans le domaine de l'État.En 1798, la démolition du Grand Château est annoncée : destruction des intérieurs, suppression des toitures, arrachement des menuiseries et ferronneries. En 1815, Louis-Philippe, duc d'Orléans, puis roi, reprit possession du domaine et envisagea la restauration du Grand Château qui ne fut pas exécutée. Propriété de l'Etat en 1946, ce domaine a été acquis par le conseil général d'Eure-et-Loir en 1987 en vue de le sauvegarder.




Soixante hectares de parc à la française reçoivent jardins, canaux et pièces d'eau, ouvertures et perspectives composent un paysage fascinant chargé d'histoire.



Le Château des Saint-Simon et du marquis de Laborde

Un château est attesté à La Ferté-Vidame dès 985. Il faut néanmoins attendre 1374 pour que la famille de Vendôme entreprenne la reconstruction de celui-ci. Cette famille détient alors un titre de noblesse rare celui de vidame de Chartres. Trois siècles plus tard, en 1635, le château devient la propriété de Claude de Rouvroy, duc de Saint-Simon. Ce célèbre mémorialiste, favori du roi Louis XIII, loge dans cette demeure qui possède encore, à l'époque, son aspect de forteresse médiévale et qui l’inspire son travail d'écriture. Très vite, le duc entreprend la construction des écuries. Encore visibles aujourd’hui à l’entrée du parc et appelées le « petit château ».

En 1755, Louis de Rouvroy de Saint-Simon, fils de Claude de Rouvroy de Saint-Simon, meurt. La petite fille de Louis, Marie-Chrétienne de Rouvroy de Saint-Simon de Ruffec, hérite du château. Elle garde la bâtisse quelqueschateau-ferte-vidame-feodale années puis décide de la céder avec 900 hectares au financier Jean-Joseph de Laborde. Le financier entreprend alors la reconstruction du château avec l'aide de l'architecte Antoine Matthieu Le Carpentier. Ces travaux lui coutent la somme démesurée de 14 millions de livres. Le château est alors méconnaissable. Les donjons féodaux, à l’exception d’un, font place à des murs de briques et de pierres. Le bâtiment compte désormais 167 pièces dont plusieurs appartements et salons. Avec son nouveau château, Laborde reçoit les grands noms de la noblesse comme Louis XV ou encore Joseph II d’Autriche. En 1783 Louis XVI impose au duc de Penthièvre de lui céder le château de Rambouillet, ce dernier accepte mais demande en contrepartie, La Ferté-Vidame. Laborde est alors contraint de vendre son château pour la somme de 5.5 millions de livres.
Du château aux vestiges


A la mort du duc de Penthièvre, en 1793, le château de La Ferté-Vidame revient à sa fille, la duchesse d’Orléans. Mais celle-ci émigre et ne peut s’occuper du bien. En 1798, la bâtisse est vendue au sieur Cardot-Villiers. Ce nouveau propriétaire est très endetté. Il décide de récupérer tous les matériaux qui peuvent l’être et de les revendre pour renflouer ses dettes, réduisant ainsi le château à l’état de ruines. Il se voit déchu de ses droits et contraint de céder le domaine.

A la restauration, le château revient à la duchesse d’Orléans. Elle meurt sans avoir eu le temps d'entreprendre les travaux nécessaire à la reconstruction. Son héritier, Louis-Philippe, futur roi de France, ordonne la renovation du Château avant que la révolution de 1848 mette fin prématurément au chantier. Plusieurs successeurs ont pris possession des lieux comme la société André Citroën en 1923. En 1991, l’Etat cède le château au Conseil général d’Eure-et-Loir qui entreprend des travaux afin de le rendre accessible au public.


_________________________
Base Mérimée : PA00097106
protection MH : 1976/02/24 : classé MH ; 1991/02/26 : classé MH ; 2007/09/26 : inscrit MH
Les ruines du château ; les façades et toitures des communs ; la grille d'honneur du château, en fer forgé (cad. B 301 ; D 84) : classement par arrêté du 24 février 1976 - Le parc du château avec ses allées plantées ou non et ses pièces d'eau, ainsi que les pavillons du garde et du jardinier et le saut-de-loup avec ses grilles de part et d'autre (cad. D 6, 78 à 83, 85, 87 à 89, 115, 118, 123, 124, 126, 129, 131 ; A 127 à 133, 182 à 183) : classement par arrêté du 26 février 1991 - Les intérieurs et les décors des communs du château, appelés " Le petit Château ", en totalité, situés place Saint-Simon (cad. B 301) : inscription par arrêté du 26 septembre 2007.

Localisation.




Cadastre 1810.






_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Sep - 19:01 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 19:03 (2016)    Sujet du message: Château de la Ferté-Vidame. Répondre en citant




_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:18 (2017)    Sujet du message: Château de la Ferté-Vidame.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com