Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 5

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 11:51 (2016)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 5 Répondre en citant

Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 5
Historique.



_______________________________________________________________________  


Mutilations de bétail en Amérique du Sud.
Article de Mikerynos - 2016


Les mutilations sur le bétail n’ont jamais cessé en Argentine depuis 2002, cependant depuis plusieurs mois ont observe une recrudescence de ce type de phénomène. J’ai volontairement exposé un cas qui a été étudié par le SENASA (Le Service National de la Santé et de la Qualité de l'Agroalimentaire) cet organisme gouvernemental qui avait rendu un rapport très contesté le 1er Juillet 2002 à propos des nombreuses mutilations de bovins sur son sol la même année. Je me contenterais donc ici, de prendre quelques cas récents, pour illustrer ce qui se passe actuellement dans ce pays...

Le 20 Avril 2016, à Paraje Las Maravillas dans le département de de Copo (Santiago del Estero) à la límite de con Chaco, plusieurs vaches de la famille de Véliz Santillán ont été retrouvé mutilé, sans langue et sans mamelles dans la montagne. Malgré l’intervention de la police et des vétérinaires présents, le ou les coupables n’ont jamais été inquiétés.


Le 3 Mai 2016, le long de la route nationale Nº 18 entre Concordia et General Campos, dans la province d’Entre Ríos (Le lieu précis se situe dans un pâturage exactement à 30 km de Concordia et à 10 km du péage) Miguel Lugrin qui est éleveur à découvert une vache de son troupeau mutilée, l’animal avait une coupe en forme d’ovale au niveau de la mâchoire, la langue manquante et les organes reproducteurs manquants. Ce dernier déclare « De toutes mes années de vie et de travail dans cette exploitation, c'est quelque chose que je n’ai jamais vu… » Les coupes sont précises et nettes. M. Lugrin a mentionné que l'animal ne dégageait aucune odeur « Je l'ai trouvé par hasard, et quand je l'ai vu, j'étais à 30 mètres et je pensais qu’il dormait… » Les nécrophages ont délaissé la carcasse.


_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mar 27 Sep - 11:03 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 26 Sep - 11:51 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 22:10 (2016)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 5 Répondre en citant

Le 13 Mai 2016, à Perú, Département de la Guatraché, province de La Pampa, Agustín Gusol responsable d’un élevage à découvert le 16 Mai une vache comportant de nombreuses mutilations classiques visibles sur les photos. La date de la mort remonterait au 13 Mai selon ce dernier. L'état de décomposition de la tête était de plus d'une semaine et l’état du corps mort ne correspond pas. Il avait du sang coagulé. Le propriétaire de l’exploitation dit qu'il a déjà subit la perte d'un autre animal à la même date l'an dernier, avec la même type de blessure et dans le même laps de temps, il déclare qu’il n'a jamais réussi à avoir une explication des événements. Un autre fait curieux est que, Augustin rapporte que le lendemain (le 17 mai), il est retourné sur les lieux et a constaté que les mamelles de l’animal avaient disparu.


Le 15 Mai 2016, à Caminiaga situé dans le département de Sobremont, Dardo Arreguez un éleveur local à découvert une de ses vaches morte et mutilée dans on exploitation sur le versant de la rivière. Sur l’animal, il manquait la langue, un oeil et la peau de la mâchoire avait été prélevé en forme d’ovale. Sur le lieu de la découverte, aucune trace de sang. La carcasse est restée quelques jours dans le pâturage sans qu’aucun autre animal ne vienne s’approcher...


Le 16 Mai 2016, à Estancia Yuqueri(Concordia) dans la province d’ Entre Ríos, Carlos Lugrin et ses frères ont découvert le long de la route No 22 le corps d’une vache avec des coupes dans les différentes parties caractéristiques de ceux déjà connus dans les cas de mutilations dites « classiques » Peau de la mâchoire prélevée en forme de « U » prélèvement complète de la langue avec la disparition totale des muscles et des tendons, prélèvement des yeux, des glandes mammaires ainsi que l'appareil reproducteur. Daniel Belot vétérinaire et titulaire du SENASA a fait le déplacement. L’animal semble avoir été mutilé dans la nuit du samedi soir 14 Mai au dimanche 15h. Carlos Lugrin déclare que près de son pâturage, dans la région de Tiguá, un bovin avait été découvert avec les mêmes blessures...


Le 21 Mai 2016, à Chajari (Colonie Santa Maria) dans la province d’ Entre Ríos, l’éleveur Oscar Dell Orto découvre que l’une de ses vaches a été tuée et mutilée sans une goutte de sang alors qu’il était exsangue, l’animal pesait environ 450 kg. Une partie de la peau de la mâchoire a été coupée avec netteté méticuleuse, en plus de la région anale, la queue a également été réduite de moitié. Aucune trace de véhicule ou de pas n’a été retrouvée à plusieurs mètres de la carcasse. Cependant, Oscar Dell Orto affirme avoir perçu une odeur de souffre qui provenait du corps. Monsieur Zangalli, le voisin de monsieur Dell Orto, éleveur lui aussi a également subit la perte d’une de ses vaches le même jour. Selon lui, les coupes sont similaires mais seulement au niveau de la mâchoire et dans le dos de l’animal. La zone marécageuse ou a été découvert le corps est très difficile d’accès, sois à pieds ou à cheval. Cet homme nous informe également qui avait déjà été retrouvé 2 vaches mutilées dans la région de Chajari.

Le lundi 13 Juin 2016, Primo Sager producteur de bovins dans la communauté de La Loma (district de Colonia Durán, province de Santa Fe) à découvert un de ses veaux mutilés le lundi matin. Sur la carcasse de l’animal, avait été prélevés les yeux, une partie de la mamelle, les oreilles et le cœur. Il n’y avait aucune trace de sang et les mouches ainsi que les corbeaux ont ignoré la carcasse. Primo Sager indique que l’année dernière en Juillet ou en Août un cas similaire avait été découvert mais concernait une vache…


Le lundi 13 Juin 2016 Le même jour, c’est à Zona de islas (Puerto Ocampo) dans le domaine de Cracogna, c’est la famille Dora qui découvre un des veaux de son exploitation mutilé. C’est le fils de la famille qui en a fait la découverte, le veau couché sur le coté, et il pensait qu’il dormait. Mais quand il s’est approché, il a vu que les yeux étaient manquants ainsi que la peau de la mâchoire, la langue était aussi manquante. Il a ensuite réalisé qu’il n’y avait pas de sang et ni d’insecte sur la carcasse. Les oiseaux et autres charognards n’avaient pas touché au corps.


_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mar 27 Sep - 11:37 (2016); édité 3 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 22:14 (2016)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 5 Répondre en citant

Le 27 Juin 2016, une vache de race Hollandaise de 400 kg a été retrouvée morte et mutilée (les oreilles manquantes, la peau de la mâchoire, les organes de reproduction et l'anus) le corps était situé dans la zone industrielle de la localité de Viale dans la province d’Entre Rios. Dans ce contexte la police de Paraná chargé de l’enquête avec l’aide de la SENASA a ordonné une autopsie de l’animal 5 jours après et une étude approfondie avec l’aide de plusieurs vétérinaires. La conclusion de ce rapport est la suivante « il a été conclu que les mutilations observées sont le résultat de l'action des prédateurs et des charognards faune locale » Il a également été rapporté que dans la région, la végétation comporte des herbes toxiques. Ce sont les conclusions données par l’officier de police José Luis Luna et du vétérinaire le Dr. Gladis M. Uzman qui a mené l'examen du corps de l'animal.


Cet incident démontre deux choses, la première est que les autorités peuvent mettre des moyens en place et qu’elles prennent très au sérieux ce problème de mort suspect d’animaux. Mais aussi qu’elles mettent tout en œuvre afin de dédramatiser une situation qu’elles n’expliquent pas en trouvant une solution rationnelle comme il a été fait lors de la vague de 2002

Le 27 Juin 2016, un autre cas de vache mutilée a été découvert dans un champ de la localité de Chapalcó, au Sud-Ouest de la ville de Toay dans la province de La Pampas. C’est une génisse enceinte qui a été retrouvé morte avec des nombreuses coupes au niveau de la tête, une partie de l’oreille manquante. Le reste du corps est intact. L'animal ne semble pas avoir succombé à un coup de feu. L'animal présente également le ventre ouvert, mais, contrairement à ce qui est observé d'habitude, les charognards ont pris plusieurs jours pour commencer à manger. Au cours du dernier mois, cinq cas ont été signalés chez deux espèces d'animaux comme les bovins et les ovins, mais aussi sur d’autres animaux.


Le 28 Juin 2016, dans le hameau d’El Segundo à Maria Grande, situé dans la province d’Entre Rios, un jeune poulain a été retrouvé mort avec des blessures étranges compatibles avec ce que l’on peut observer dans le cas des mutilations classiques. Le propriétaire de l’animal Cacho «Sacks » déclare qu’il a découvert l’animal dans l’après midi du mardi 28 juin. Concernant l’état de l’animal, les photographies parlent d’elles-mêmes. L’officier de police Cristhian Graciani de la brigade de Parana a été saisi de l’enquête. A noter qu’une mutilation similaire a lieu au même endroit il y a quelques années, mais elle concernait un bœuf.


_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 22:16 (2016)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 5 Répondre en citant

Le 3 Juillet 2016, des producteurs éleveurs de la localité de Campo Rosso ont été surpris de découvrir que certains de leurs animaux qui ont été mutilés dans la nuit. C’est le long de la vieille route qui fait la connexion avec l’avenue Belgrano que les carcasses ont été découvertes. N’ayant jamais vu ce type de blessures, les éleveurs sont inquiets et se posent de nombreuses questions sur le ou les auteurs de ces actes. Les animaux impliqués sont des chèvres. A Chelcos, une chèvre a été découverte avec une blessure particulière au niveau du cou, une coupe rare et très précise sans doute faite avec un scalpel. Les organes internes ont été prélevés par une coupe formant un ovale sur le côté. Aucune trace de sang n’est présent sur la scène. Les habitants parlent du chupacabras…


Le samedi 6 Août 2016, la famille Orlandi qui possède un élevage à Laurencena dans la province de Nogoyá, a découvert un de ses bovins mutilés. L’animal a subit des coupes chirurgicales dans la région de la bouche et des organes génitaux sans signes apparents de violence. Cependant des brûlures ont été découvertes sur le cuir de l’animal. La vache était enceinte, et à quelques mètres de la carcasse, le corps presque à l’état de squelette de ce qui semble être un veau avec des malformations, et sans oreilles, a été découvert. Les autorités ont été informés.


Le 9 Août 2016, Près d'un pâturage de la route No 154, à un peu plus de 35 km de Rio Colorado, aux portes de la Patagonie et à 35 km de La Adela, dans la province de La Pampa, vers 21h00 des éleveurs et des ouvriers agricoles ont observé plusieurs lumières, pensant que se sont des voleurs, ils sont sortis avec leurs armes et se sont dirigé vers la zone pour essayer d'attraper « en flagrant délit » les maraudeurs. Quand ils arrivent, les lumières ont disparues, et ils découvrent 40 bovins mutilés avec des coupes parfaites dans leurs mâchoires. Vue le nombre important d’animaux tués, le SENASA a fait le déplacement.

Le lendemain deux ouvriers agricoles affirment avoir observé la nuit et dans la zone deux êtres de petites tailles « de couleur grisâtre et laid, avec des écailles dans le dos » et leurs avoir tiré dessus avec leurs fusils sans aucun effet. Le matin vers 9h00 un des deux ouvriers est retourné parcourir le terrain afin d’avoir plus de détail et c’est retrouvé de nouveau face à l’un des deux êtres aperçu dans la nuit. Il a ensuite alerté ses collègues sans succès. Cependant, il est apparu que l'on a retrouvé des traces toutes les 10 mètres laissant pensé que cette créature se déplace par bond. Le SENASA qui participe à l'enquête menée par la police, entretient une forte discrétion sur l'événement. Le propriétaire de l’exploitation qui a demandé l’anonymat a fait installer des caméras de sécurité autour de la zone.


_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 22:18 (2016)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 5 Répondre en citant

Le 18 Août 2016, des blessures importantes ont été découvertes sur la croupe d’un poulain que le vétérinaire local Miguel Borda n’explique pas. Des blessures (parties semi-membraneux et tendineux muscles) incompatibles avec celle d’un prédateur comme un Puma par exemple. L’animal appartient à Juan Leiva qui possède un pâturage à Stud María del Carmen Rosario, dans la région d’Esquina Corrientes. Il à fait cette découverte le jeudi matin en rendant visite à son poulain qui avait réussi à se détacher et a fuir, sans doute au moment de l’attaque dans la nuit.






Entre le 25 et le 28 Août 2016, l’éleveur Carlos Dietz qui possède une exploitation à Carmen de Patagones (Province de Buenos Aires) a découvert une de ses vaches avec des mutilations dites « classiques » la peau de la mâchoire a été prélevée, ainsi que d’autres organes. La carcasse de l’animal qui pesait entre 500 et 600 Kg a été découvert à 400 mètres de la maison de Carlos Dietz. Ce n’est seulement qu’a près 2 à 3 jours que les busards et autres charognards ont commencés à venir sur la carcasse qui a mit une quinzaine de jours avant d’être complètement « nettoyée »
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Sam 1 Oct - 21:36 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 22:19 (2016)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 5 Répondre en citant

Le mardi 20 Septembre 2016, à Santa Rosa dans la province de La Pampa, un veau a été retrouvé mutilé (la langue manquante, peau de la mâchoire, coupe des deux oreilles, langue manquante jusqu'à l'os hyoïde et deux coupes rondes parfaites sur la peau au niveau du cou) Luis Diaz le propriétaire de l’animal déclare que dans la nuit du mardi au mercredi, ses quatre chiens ont aboyés et qu’ils étaient nerveux, mais il n’y a pas porté beaucoup d'attention car cela arrive parfois à cause d’autres animaux errants. L’animal mutilé se trouvait en compagnie de deux de ses vaches âgées de 2 ans ½ enceintes et sur le point de donner naissance.

Toutefois, lorsque le mercredi matin, il a retrouvé le veau de la veille dans le ventre de sa mère, il était né mais mort, situé à proximité d'une porte et d’un «réservoir» cylindrique en fer. Visiblement, les vaches et le veau se sont mis à courir puisque du liquide amniotique a été retrouvé sur une distance de 40 mètres jusqu’a l’endroit ou a été retrouvé le veau mort. La question est: qu’est-ce qui leurs a fait peur ? Les quatre chiens étaient loin près d'une clôture…


Sur le veau, outre les mutilations classiques, sur le côté droit il y avait deux trous avec des poils et du sang et clairement nettoyés avant de percer. Il y avait aussi une coupe au-dessus et derrière elle patte droite. La famille Diaz a montré des photos à un vétérinaire qui a été surpris des coupes, mais ce dernier n’est pas venu sur place.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:17 (2017)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 5

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com