Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Les Caves Fontaines.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Le Monde Souterrain
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 6 Déc - 09:19 (2016)    Sujet du message: Les Caves Fontaines. Répondre en citant

Les Caves Fontaines (Chinon)
Eugène Pépin.


Sur les caves des Fontaines, appelées quelquefois et incorrectement « caves de la Brèche » (1), il n'existe aucun document antérieur au XIXe siècle. On sait seulement, ainsi que l'a noté M. Tourlet, pharmacien, dans son Etude sur les eaux d'alimentation de Chinon du XVIe siècle l'une des deux fontaines publiques débitant, de « L’eau de source » était la fontaine des Halles, alimentée par l'eau des sources de la Brèche. Cette fontaine, ajoute M. Tourlet, « existait peut-être depuis longtemps déjà. En réalité, ce n'était pas une source qui alimentait cette fontaine, mais de l'eau de ruissellement recueillie le long des parois d'un réseau de galeries, dont le plan a été levé en 1861 par M. Daviau, architecte à Chinon, au moment où la Municipalité se proposait d'alimenter en eau potable divers quartiers de la ville. Il s'agissait alors de construire à la sortie des galeries un réservoir supplémentaire afin de compléter les ressources en eaux provenant du puits artésien, foré en 1837-1839 et dont les eaux s'écoulèrent librement jusqu'en 1864 vers la Vienne en traversant les rues d'Enfer (Emile Hébert) et de la Lamproie. Déjà, en 1847, le Préfet avait prescrit à la ville d'entretenir en bon état les conduits et bassins qui sont au-dessus des caves Trutteau et des Vaslins, lorsque la ville céda, en 1880, à la Compagnie du Gaz, la jouissance de toutes les sources et pompes publiques de Chinon, cette compagnie eut alors la charge de cet entretien, entretien difficile, disait-elle, étant donné les dépôts calcaires obstruant fréquemment les conduits.

Ce réseau de caves s'ouvrait, derrière la maison de Beauvais, à l'extrémité d'un petit passage souterrain, par deux bassins ; puis une galerie de 14 m orientée vers le Nord se dédoublait en deux branches, l'une vers l'Est, l'autre vers l'Ouest, qui après un trajet assez court remontaient toutes deux vers le Nord. La branche Est s'arrêtait à un puits situé à l'endroit où le chemin rural 175 oblique vers le Nord. La branche Ouest, dont une amorce murée prenait la direction du puits dit « des Coccinelles», se poursuivait ensuite vers le Nord, suivant un parcours correspondant en surface à quelques mètres à l'Ouest de la rue de la Porte-du-Château et se terminait en deux spirales à une dizaine de mètres de la route de Chinon à Tours. Deux puits permettaient de situer exactement cette branche : l'un au coin S.-O. de ladite rue, l'autre dans une cour près de l'ancienne porte de ville, appelée « Porte de la Brèche» (porte du Château actuellement).

Ces galeries avaient 2,10 m de hauteur et une largeur de 0,80 m. Elles étaient entièrement creusées dans le rocher dont les parois étaient couvertes de concrétions calcaires. Le sol était constitué de petites briques posées de champ, avec de chaque côté, deux petites rigoles pour recueillir les eaux ruisselant le long des parois. Le sol s'élevait en pente douce ; de loin en loin de petits bassins en briques unissaient les deux rigoles.


Croquis des Caves des Fontaines d'après le plan Daviau (1861).
Les galeries sont marquées par un trait fort et les puits communiquant avec elles, par des cercles.


A la sortie des bassins existait une conduite, de 0,20 m de diamètre, en poterie vernissée intérieurement et noyée dans un mortier rose très Dur. Peut-on raisonnablement faire une hypothèse sur l'origine de ce réseau de caves ? Sans doute, la découverte, à maintes reprises, de fragments gallo-romains sur et près de l'emplacement des maisons démolies pour établir le parking (2) peut laisser supposer qu'il y avait là à cette époque un important établissement, s'étendant peut être jusqu'à la Vienne. Mais il y a plus de raisons pour attribuer aux caves des Fontaines, une origine romaine. Un premier indice est sans doute le sol de briques des galeries et le ciment rose qui entoure le conduit en poterie. Ensuite, si l'on relit le passage du De Gloria Confessorum où Grégoire de Tours raconte le siège de Chinon en 446 par Aegidius et le miracle de Saint-Mexme et surtout si l'on relit le passage du « Propre de Saint-Mexme » sur le même sujet, on est frappé par le mot latin rivolus (aquarum qui in puteoriebant rivulos) Si l'on doit complétement écarter l’hypothèse souvent formulée que le puits tari par les assiègents aurait été celui du fort Coudray, puisqu'aucun conduit n'y aboutit, le puits tari dont parle les textes pourrait être soit celui dit « des Coccinelles », soit tout autre puits existant sur la branche Ouest des caves des Fontaines et alimenté par ces galeries (rivulos). Le creusement de ces caves des Fontaines serait donc antérieur à l'an 446.

______________________________________
(1) Les Caves de la Brèche s'ouvraient à l'Ouest des Caves des Fontaines à un niveau légèrement inférieur à celui des Caves des Vaslins, dont elles étaient à peine séparées, ce qui a facilité, lors de l’effondrement de 1921, l'évacuation d'une grande quantité. Ces caves ont été primitivement une carrière ; un puits d'extraction de 4 m de diamètre existait dans la partie S.-O. Du même côté, des effondrements rejoignaient celui qui apparaissait derrière la scène de la cave du Syndicat des Vins.
(2) Des morceaux de cette conduite et du ciment ont été mis au jour et peut-être conservés par l'entrepreneur Fleuriau chargé des travaux du parking. Ces caves ont été primitivement une carrière ; un puits d'extraction de 4 m de diamètre existait dans la partie S.-O. Du même côté, des effondrements rejoignaient celui qui apparaissait derrière la scène de la cave du Syndicat des Vins. L'entrée du réseau des « Caves des Fontaines » est encore visible au-dessus du parking de la Brèche.


_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Déc - 09:19 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Le Monde Souterrain Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com