Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Les Traces de Wallers (2)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> L'Ufologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 726
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 11 Déc - 17:13 (2016)    Sujet du message: Les Traces de Wallers (2) Répondre en citant

Les Traces de Wallers (2)
59135 Wallers.


Le Vendredi 11 Juin 1976.
Le 11 Juin 1976, entre 4h45 et 5h00 du matin, Monsieur S. est alerté par son chien, très calme habituellement, qui marque alors une très vive agitation, attiré par une fenêtre de la maison qui donne vers les champs d’orge voisins… Cette personne lit quelques jours plus tard dans la presse locale, la relation de l’observation au-dessus de l’usine Chausson de Maubeuge à la même date et à la même heure. Monsieur S. prend une carte sur laquelle il trace la direction prise par le phénomène. Cette trajectoire de 40 km à vol d’oiseau, passe dans sa région, entre Wallers et Hélesme.

Le lundi matin, le 14 Juin, Madame S. allant faire son marché à Escaudain, suit la D13 et remarque dans un champ d’orge un endroit où la culture est couchée d’une manière bizarre. Elle avertit son mari qui se rend sur place et constate qu’aucune trace de passage ne relie la D13ou le chemin vicinal à cette empreinte dans le champ. Il remarque aussi que sa forme ressemble à un « A » majuscule. Il prévient alors Monsieur Naglin, enquêteur local et vont tous les deux sur le site. Ils prennent les coordonnées exactes et reproduisent un croquis fidèle de la trace. Puis en marchant vers d’Est en Ouest, avec une boussole, ils se dirigent vers un point situé à 10 mètres de l’empreinte. Arrivé sur la trace, le Nord magnétique indiqué par l’aiguille dévie de 15° vers l’Ouest. Cette expérience a été renouvelée par deux personnes différentes, chacune avec sa propre boussole, et donna le même résultat. Au ras du sol, bien que les boîtiers soient posés à plat, l’aiguille pivote et s’arrête dans n’importe quelle direction.


La trace a un contour bien net, la rangée d’épis, voisine des épis couchés, est strictement verticale. Pour la plupart, les tiges sont cassées à quelques 10 cm du sol, mais les épis ne sont pas écrasés. Des cailloux gros comme des petites pommes y ont été retrouvés et ne semblent avoir subi aucune pression. Ils ne semblent aucunement avoir été enfoncés dans la terre, n’y ayant laissé aucune marque. Aucune trace de brûlure ou de dessiccation anormale des épis couchés ; ou debouts. Il n’émanait aucune odeur, ni épis, ni du sol… La terre avait le même aspect à l’intérieur qu’à l’extérieur de la trace. Revenus sur place le mercredi 16 Juin, nous constatons que les épis d’orge reverdissaient sur un diamètre de 18 mètres autour de l’empreinte, comme si on l’avait arrosée avec un jet rotatif. L’étude des échantillons d’épis d’orge prélevés dans l’empreinte et à l’extérieur n’amena aucune découverte.


Un appel à témoins a été fait dans la presse locale ou le correspondant de Nord Matin demanda des renseignements complémentaires et vint prendre des photographies. Après la parution de l’article, des curieux se pressèrent sur place et le propriétaire du champ exacerbé par ces mouvements néfaste à la culture, clama que cela était naturel du à la faiblesse du terrain, voir un glissement de terrain ou une averse brutale… La police prévenue abonda dans ce sens et l’affaire fût classée du point de vue officielle.

L’enquête de voisinage indique qu’aucune manœuvre ou exhibition militaire, et qu’aucun hélicoptère privé ou officiel n’avait été signalé dans ce secteur. Nous apprîmes que cet endroit est fait de terre rapportées, ce qui de temps à autre, amène les céréales à être légèrement différentes sur toute une zone, mais depuis 10 ans, cela n’a pas été noté régulièrement. Il n’y a pas eu d’agitation remarqué parmi les animaux des fermes voisines, le vendredi en question.

Retour le 20 Juin avec la boussole, la déviation avait disparu, bien qu’au ras du sol, sur la trace, l’aiguille hésitât avant de se stabiliser sur le Nord.Puis nous apprenons que ce vendredi matin du 11 Juin entre 5h00 et 5h10, un autocar de ramassage d’ouvriers avec plusieurs d’entres eux à bord est passé sur la D13 alors qu’un objet inconnu sombre, hémisphérique était dans ce champ à une trentaine de mètres de cet autocar qui n’a subit aucune perturbation. Tous les passagers ne virent pas l’objet, car plusieurs somnolaient encore à cette heure matinale. Les témoins ont réclamé l’anonymat le plus strict. Il n’a pas été possible de savoir si cet objet inconnu estimé à un diamètre d’une dizaine de mètres était au sol, ou simplement très près du sol. Il y eut donc bien un quasi-atterrissage le 11 Juin au matin avec empreinte au sol, alors que le chien de Monsieur S. de démenait, et cela dans le quart d’heure suivant l’observation de Chausson à Maubeuge…

Renseignements météorologiques pour le 11 Juin à 5h00 :
Pour la région de Maubeuge-Valenciennes (Wallers) Vent 120° NW de ms, visibilité de 6 km, ciel nuageux, cirrus à 7000 m, température12°4, Humidité 75%, pression 1012, 2 mb.
_____________________
Source : LDLN No 163 (1977) P16/17 Enquête de M. Naglin.

Les Traces de Wallers (1)
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Déc - 17:13 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> L'Ufologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com