Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Jehanne d'Arc en Touraine (02)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Histoires Mystérieuses & Légendes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 726
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 19:26 (2017)    Sujet du message: Jehanne d'Arc en Touraine (02) Répondre en citant

Jehanne d'Arc en Touraine (02)
Histoire & Synthèse.

Jehanne d'Arc en Touraine (01)

Chronologie rapide.

Examens à Poitiers (86)

01 Première étape : Le 11 Mars Jeanne arrive à Poitier (86) accompagné de Charles VII. Elle y restera douze jours pour les « enquêtes » auxquelles Jeanne a dû se soumettre. Départ le 23 Mars, elle retourne à Chinon en passant par Châtellerault (le 24 mars) puis fait une halte à Abbaye de Saint-Florent de Saumur (49) le dimanche 27 Mars ou elle séjournera trois jours. Elle arrive à Chinon le 31 Mars 1429 et y restera juqu’a son départ le 5 Avril. S'il est un épisode de l'histoire de Jeanne d'Arc qui semble bien connu, c'est, incontestablement, celui du « signe » La tradition historique s'accorde, en effet, à penser que Jeanne a donné un signe à Charles VII lors fie sa première rencontre avec le roi, à Chinon. Tout au plus argumente-t-on sur tel ou tel aspect de ce signe. Prière mentale ou objet matériel, voilà la seule question que l'on se pose encore…Lorsqu'on lit le procès de condamnation, on se rend compte que l'entrevue du signe a revêtu, aux yeux de Jeanne, une importance capitale. Selon son propre témoignage, cette entrevue a provoqué la fin des enquêtes en même temps qu'elle décidait le roi à la mettre à l'œuvre.

02 Deuxième étape : Jeanne quitta le château de Chinon de bon matin le 5 Avril 1429 dans l'intention de parcourir dans la journée les 48 kilomètres séparant Chinon de Tours. D’abord en direction de Saint-Benois-la-Forêt, puis deux itinéraires presque parallèles étaient alors possibles : à l'est celui qui desservait le hameau de Beugny, à l'ouest le plus direct, donc celui emprunté par Jeanne d'Arc, passant près de la Pomardière, entre un lacis de chemins en sous-bois. Les deux itinéraires se rejoignaient bien plus au Nord, vers le « Chêne l'Abbé » encore existant au XVIIe siècle, mais introuvable de nos jours, par les travaux de l'ancien camp américain et de la zone industrielle qui en est issue. Puis en direction du Nord-Est en direction de la charrière de Port-Huault, puis à l'Ouest, jusqu'au village de Marnay, Azay le Rideau, Joué les Tours et enfin Tours.

    

03 Troisième étape : Arrivée à A Tours le 6 Avril 1429, Jeanne y séjournera 17 jours, le temps de la confection de son équipement. Une fois l'armure de Jeanne confectionnée, on s'inquiéta de l'épée. Le roi voulu lui donner une, mais elle demanda celle de Sainte Catherine de Fierbois « on lui demanda si elle l'avoit oncques veue, et elle dit que non » Un forgeron fut envoyé depuis Tours et découvrit l'épée parmi plusieurs ex-voto déposés là, apparemment dans un coffre derrière l'autel (A partir de 1415 et de la bataille d'Azincourt, des hommes d'armes vinrent déposer tout ou partie de leur armement en remerciement de la protection de Sainte Catherine). C'est parmi ces armes que fut prise l'épée demandée par Jeanne. C’est aussi à Tours que sera confectionné son étendard ou bannière. L’ensemble de son équipement lui sera remis le 22 Avril.

04 Quatrième étape : Jeanne qui quitte Tours le 23 Avril 1429 en direction de Blois en passant par Amboise et Chouzy-sur-Cisse (41) Selon une hypothèse vraisemblable, mais non appuyée sur des archives, Jeanne d'Arc aurait pu y passer la nuit du 24 au 25 avril 1429 au Manoir de Laleu. C’est à Blois que sera regroupée son armée de 3000 hommes. Elle restera trois jours dans cette ville ou elle y fera bénir son étendard à l'église Saint-Sauveur le 26 Avril. Le lendemain, elle quitte Blois, pour ce que les historiens nomment « La campagne de la vallée de la Loire » composée principalement de cinq batailles.

« La campagne de la vallée de la Loire »

01 Première étape : Après une halte (incertaine) au Manoir de Reuilly à Chécy (45) le 29 Avril 1429. L’armée arrive devant le siège d’Orléans (45) Le même jour par la porte de Bourgogne. Le 4 Mai, prise de la Bastide Saint-Loup, le 6 Mai prise de la Bastide des Augustins et le 7 Mai, prise de la Bastide de Tourelles et prise de Saint-Jean-le-Blanc. Le 8 Mai 1429, c’est la « Grande Bataille » première blessure de Jeanne par un carreau d'arbalète au-dessus du sein, mais la blessure est superficielle. Les Anglais lèvent le siège et Orléans est libérée. Le 9 Mai 1429 Jeanne quitte Orléans.

02 Deuxième étape : Le 10 Mai, Jeanne est à Blois. Puis elle retrouve Charles VII à Tours le 13 Mai. Le 23 Mai 1429, rencontre avec Charles VII aux logis royales de la forteresse de Loches (37) pour une cérémonie devant la cour de France célébrant la victoire. Jeanne convainc le Dauphin de rejoindre ses troupes pour se rendre à Reims, enfin de s’y faire couronner. Elle reste à Loches trois jours.

03 Troisième étape :
Le 6 Juin 1429, Jeanne arrive à Romorantin (41) ou elle passa la nuit. C’est Selles en Berry (appelée à l'époque Celles-en-Berry) qui seras choisie comme le lieu de rassemblement des troupes destinées à l'attaque des garnisons anglaises placées sous les ordres de Raoul de Gaucourt. Les troupes s'échelonnaient dès le départ de Selles et certaines auraient campée dans les bois de Millançay dans la nuit du 7 Juin (troupe de Gaucourt et du Duc d'Alençon) pour se rejoindre par la suite. Les deux frères rejoignirent l'armée de Jeanne d'Arc à Selles-en-Berry. Puis départ le 7 Juin 1429, Lanthenay, Monthaut, Millançay, Neung-sur-Beuvron, La Ferté-Beauharnais. Le 8 Juin 1429, Chaumont-sur-Tharonne, Ménestreau-en-Villette, Marcilly-en-Villette. Le 9 Juin 1429, Saint-Cyr-en-Val, Olivet, et Orléans.

Le 11 et 12 Juin 1429, bataille et prise de Jargeau (45) Deuxième blessure de Jeanne alors qu’elle escaladait à l’aide d’une échelle les remparts, par une pierre, la jettant à terre.
Le 15 Juin 1429 : Bataille de Meung-sur-Loire, les défenses anglaises à Meung-sur-Loire s'établissaient sur trois niveaux : la ville fortifiée, la fortification près du pont et un grand château à l'extérieur du village.
Le 16 et 17 Juin 1429 : Contrairement à Meung-sur-Loire, la place forte de Beaugency était à l'intérieur des murs. Cette place existe toujours et forme une imposante citadelle rectangulaire. Pendant le premier de jour de la bataille, les Anglais abandonnèrent la ville et se réfugièrent dans le château. Les Français bombardèrent le château avec leur artillerie.
Le 19 Juin 1429 : Bataille de Patay (45) ou l'essentiel du combat eut lieu à l'avant-garde de l'armée française. Cet ultime combat fut la seule bataille rangée de la campagne de la Loire
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 22 Fév - 19:41 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 22 Fév - 19:26 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 726
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 19:40 (2017)    Sujet du message: Jehanne d'Arc en Touraine (02) Répondre en citant

« La route du sacre »

01 Première étape : Le 19 Juin 1429, Jeanne et ses capitaines sont de retour à Orléans. Puis Jeanne se rend à Château-sur-loire (45) et à Giens (45) ou elle arrive le 24 Juin 1429. Dans le même temps, au « Bois-du-Camps » une armée de 12 000 hommes est rassemblée. Jeanne reste trois jours à Gien avant de reprendre la route de Montargis en direction de Auxerre (89) Elle arrive dans cette ville le 30 Juin. Mais Auxerre qui est tenu par les Bourguignons refuse de se rendre au roi. Les autorités de la ville refusent l'entrée à l'armée royale, cependant l’armée du roi sera ravitaillée par ses habitants. Ensuite, la marche de Jeanne et de l’armée du roi se dirige vers Troyes (10) Le 4 Juillet, elle s’arrête à Saint-Phal (10) à quelques kilomètres de Troyes ou, du château, Jeanne écrit une lettre aux Troyens leurs demandant d’ouvrir les portes de leur ville. Mais cette ville, restée fidèle au roi d'Angleterre, refuse catégoriquement d'ouvrir ses portes au Dauphin, la décision de faire le siège de la ville ne se fait pas attendre. Le 10 Juillet, c’est la rédition et la garnison bourguignonne quitte la ville. Le lendemain, l’armée quitte la ville en direction de Châlons (51) ou il séjournerons le 14 et 15 Juillet 1429.Puis enfin Reims où le sacre à lieu en la cathédrale le 17 juillet 1429. Le 20 Juillet, Jeanne qui Reims.

« Le siège de Paris »

01 Première étape : Le cortège royal prends la direction du prieuré de Saint-Marcoul à Corbeny (02) ou il arrive le 20 Juillet. Saint-Marcoul un pèlerinage traditionnel «au retour du sacre» que les rois respectent depuis quatre siècles. Soumission de la ville de Laons. Jeanne passe la nuit du 22 au 23 Juillet à Vailly-sur-Aisn (02) Le 23 Juillet, elle est à Soissons (02) ou la ville se soumet. Elle y reste trois jours. Le 26 Juillet, le roi et son armée sont devant Château-Thierry (02) Le 29 Juillet, c’est la rédition de Provins,Château-Thierry, Coulommiers et Crécy-en-Brie. Le 1er Août, Jeanne arrive à Montmirail, elle en repart le lendemain. Partant de Montmirail (60) l'armée royale arrive à Provins. Le 4 Août, charles VII dirige ses troupes vers Nangis (77) pour y affronter le duc de bedford.. Ce dernier refuse le combat et se replie sur Paris. Du 2 au 5 Août Charles reste à Provins.

02 Deuxième étape : Le 11 Août 1429, Jeanne et le roi arrivent à Crépy-en-Valois (60) Le 14 août 1429, Jeanne arrive à Montépilloy (60) entre Senlis et Crépy. Le 15 Août, c’est la « Bataille de Montépilloy » qui finalement n’aura pas lieu. Le soir, le roi Charles VII quitte ses positions et s'achemine avec son armée à Crépy-en-Valois (60) tandis que le duc de Bedford se dirige vers Senlis. Mais ils ne peuvent pas traverser la Seine car tous les passages sont aux mains des anglais. Les troupes royales refluent sur Provins (77) Le 6 Août. Le lendemain elles sont à Coulommiers et elles arrivent à Dammartin-en-Goêlle (77) le 13 Août 1429. Jeanne passe la nuit à la La Ferté-Milon (02) du 14 au 15 Août. Le 18 Août 1429, elle arrive à Compiègne (60) ou elle y séjournera jusqu'au 25 dans une maison bourgeoise, proche de l'église Saint-Antoine, l’Hôtel du Bœuf.

03 Troisième étape : Le 26 Août 1429, Jeanne arrive à Saint-denis. Elle va à basilique de Saint-Denis où elle put se recueillir sur les reliques du saint ainsi que sur les gisants des ancêtres de Charles VII. A partir du 27 Août de nombreuses escarmouches ont lieu entre l’armée Française et les Anglais. « Le duc d'Alençon avait fait jeter un pont sur la Seine près de Saint-Denis, ce qui permettait de s'étendre à l'ouest, on s'était emparé, entre Poissy et Saint-Germain-en-Laye, de deux châteaux ou forteresses que l'on occupait, ceux de Béthemont et de Montjoie-Saint-Denis. » Pendant près de quinze jours, Jeanne d'Arc multiplie des escarmouches devant les murs de Paris et préparait des actions quotidiennes préparatoires à l'attaque décisive.

04 Quatrième étape : Le 3 septembre 1429 Jeanne d'Arc accompagnée des ducs d'Alençon et de Bourbon, des comtes de Vendôme et de Laval, des maréchaux Gilles de Rais et Lahire et de leurs troupes, loge dans le village de la Chapelle. Le 8 Septembre, départ du village de La Chapelle et donne l’assaut à la Porte Saint-Honoré. Le 10 Septembre le siège continu, la tentative sur la porte Saint-Antoine. Jeanne est blessée pour la quatrième fois par un vireton d’arbalète à la cuisse. Le 11 Septembre, abandons du siège de Paris.

05 Cinquième étape : Le 12 Septembre, Jeanne d'arc quitte Saint-Denis, en passant par Chelles et rejoint le roi à Lagny-sur-Marne. Jeanne d'Arc casse son épée (celle de Sainte-Catherine de Fierbois selon la tradition) sur le dos d'une prostituée qui suivait l'armée. Le lendemain, départ pour Provins avec un arrêt à la Basilique Saint-Denis, et arrivée à Bray-sur-Seine le 14 Septembre 1429. Le 19 Septembre, après un arrêt à l'eglise Sainte Madeleine, le roi et son armée séjournèrent au château de Montargis, tandis que jeanne fut reçue par Pothon de Xintrailles en sa maison de la Ponthonnerie. Le 21 Septembre, Jeanne et Charles VII arrivent à Gien (45) L’armée est dissoute. Le 24 Septembre, Charles se replie sur Bourges (18) entrainant avec lui Jeanne...


« Période de repos et de Guérillas »

01 Première étape : Le 28 Novembre 1429, Jeanne arrive à Mehun sur Yèvre (18) Suite à sa blessure de la Porte Saint-Honoré, Jeanne est sans doute soigné par le chirurgien du roi, Renault Thierry et loge dans son Hôtel particulier. Jeanne est guérit en cinq jours. Le 29 Septembre 1429, anoblissement de Jeanne et de sa famille suite à la requête de ses frères.

02 Deuxième étape : Arrivée à Bourges le 3 Octobre, elle loge chez Marguerite la Touroulde, qui est l'épouse d'un fonctionnaire des fiances royales. Elle reste trois semaines dans cette ville. Hiver 1429, Jeanne d'Arc accepte une série d'opérations militaires ordonnées par Charles VII. Le 20 octobre 1429, le Conseil de la couronne se réunissait et confiait à Jeanne, sous le contrôle du sir d'Albret, mission de reprendre, aux forces anglo-bourguignonnes, la cité de La Charité sur Loire.

03 Troisième étape : Départ de Bourges le 23 Octobre, direction Sancoins (18) puis Saint-Just (18) et Blet (18) ou elle passa la nuit. Puis direction Saint Augustin (03) qui la mena au gué de Le Veurdre (03) puis Livry (58) et enfin Saint Pierre le Moutier (58) le 25 Octobre 1429. Jeanne d'Arc et sa petite troupe s’installent devant Saint Pierre le Moutier. Devant cette ville Jeanne prit le temps nécessaire à l'organisation de son camp, à l'observation des défenses ennemies et aux positionnements de ses soldats. Après plus de huit jours de siège, la ville capitule le 4 Novembre 1429.

04 Quatrième étape : Départ le 8 Novembre 1429 par Le Veurdre (03), Château-sur-Allier, Mornay, Neuvy-le-Barrois, Apremont, Cuffy, Cours-les-barres et Moulins (03) le 9 Novembre 1429. Jeanne séjourne huit jours à Moulins. Elle logea très probablement dans la maison située à l'angle de la rue d'Allier et de la rue de la Flèche. Durant son séjour à Moulins, en dehors de ses occupations guerrières, elle visita les édifices religieux de la ville et des environs et rencontra sainte Colette au couvent des Clarisses.

05 Cinqième étape : Départ de Moulins le 21 Novembre en direction la Charité-sur-Loire (58) en empruntant l’itinéraire suivant : Le Veurdre, Montilly, Bagneux, Aubigny et Montfaucon en Berry (18) aujourd’hui Villequiers, ou elle arrive le 21 Novembre 1429. Le 24 Novembre 1429, c’est le siège de la Charité-sur-Loire qui va durer un mois. Cependant, le siège fut mené vainement, les assiégés résistèrent âprement et Jeanne dut se résoudre à faire lever le siège entre le 22 et 25 Décembre 1429. Il semble que Jehanne quitta La Charité sur Loire entre le 19 et 22 décembre 1429 donc un peu avant le retrait de ses troupes

06 Sixième étape : Jeanne rejoint le roi à Mehun sur Yèvre le 20 Décembre 1429, Puis elle repart pour Jargeau le 22 Décembre en passant par Souesmes, Pierrefite Souvigny et passa la nuit à Vannes-sur-Cosson. Le lendemain Jeanne et son équipage reprirent leur chemin vers Jargeau en passant par Tigy. Le 25 décembre Jehanne passa Noël à Jargeau près d'Orléans chez une famille amie rencontrée lorsqu'elle avait libérée Jargeau en juin. Là, elle rencontrera pour la deuxième fois Catherine de La Rochelle ainsi que la petite bretonne Pieronne qui elle affirmait voir Dieu, et qui toutes deux suivaient Frère Richard. Le 29 décembre, jour de la Saint Ursin, Jehanne était de nouveau à Mehun sur Yèvre.
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 22 Fév - 19:57 (2017); édité 2 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 726
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 19:47 (2017)    Sujet du message: Jehanne d'Arc en Touraine (02) Répondre en citant

« La Capture »

01 Première étape : Le 18 Janvier 1430, Jehanne quitta Mehun sur Yèvre pour se rendre à Orléans ou elle arrive le 19 Janvier. Elle logera cinq semaine chez Jacques Bouchet qui l'avait déjà logée lors du siège en mai 1429.

02 Deuxième étape : Le 26 Janvier, Jeanne est à Vierzon, puis Mehun sur Yèvre et Bourges. Elle passera l'hiver 1430 en alternant ses séjours entre Mehun et Bourges au gré des bons vouloirs du roi et de la cour. Lorsqu'elle séjournait à Mehun, Jehanne allait souvent prier à l'abbaye de Beauvoir, une des rares abbayes cisterciennes pour femmes en Berry, se situant non loin de la paroisse de Marmagne. Durant cette période d'inactivité hivernale berrichonne, Jeanne ira à Tours pour assister le 9 février 1430, au mariage d'Héliotte Power, fille d'Hamish Power artisan qui lui avait confectionné son étendard et pennon. Retour à Orléans.

Après cette date, plus rien. Où Jeanne s’est-elle rendue ? Où a-t-elle séjourné depuis la fin de Février jusqu’à la mi-mars, date de son retour à Sully-sur-Loire ?

03 Troisième étape : Le 29 mars 1430, Jeanne quitte Sully-sur-Loire (45) pour rejoindre une armée de partisans à Melun (77) et Lagny-sur-Marne (77) Elle recruta, pour son propre compte, une compagnie de 200 mercenaires italiens dirigés par le capitaine Bartelemi Baretta. A ses propres frais, sans doute soutenue financièrement par ses frères et ses proches comme Jean d’Aulon. Puis, sans rien dire, elle mit le cap sur Lagny-sur-Marne (77) C’est durant ce séjour (entre le 5 et 7 Avril) que se produit ce que l’on retient dans le procès de condamnation, comme étant le « Miracle de Lagny » Jeanne d'Arc s'y défait de six épées. L'une d'elles, l'épée de Sainte-Catherine-de-Fierbois. Elle arrive à Melun le 15 Avril 1430 et en repart le 18 Avril.

04 Quatrième étape : Retour à sur Lagny-sur-Marne le 23 Avril 1430. Bataille de Vaires-sur-Marne dans la banlieue de la ville contre Franquet d’Arras. Apès la victoire, elle garde l’épée de ce dernier jusqu’à Compiègne. Départ pour le Château de Vez (60) ou elle arrive le 28 Avril. Elle serait venue plusieurs fois inspecter le château. Elle aurait alors écouté la messe dans la chapelle et se serait tenue longtemps dans la tour pour surveiller les environs. Elle retournera à Lagny-sur-Marne le 6 Mai, puis à Elincourt-Sainte-Marguerite, ensuite Pont-l'Evêque (près Noyon), puis Choisy-au-Bac le 15 Mai.

Jeanne arrive à Compiègne (60) le 16 Mai 1430. le 23 mai 1430, en tentant une sortie, elle est encerclée par les Bourguignons et capturée par un archer picard qui la livre à son seigneur Jean II de Luxembourg.

A suivre...
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:41 (2017)    Sujet du message: Jehanne d'Arc en Touraine (02)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Histoires Mystérieuses & Légendes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com