Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Château de la Roche.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 641
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 21 Mar - 19:25 (2017)    Sujet du message: Le Château de la Roche. Répondre en citant

Le Château de la Roche.
La Roche Clermault.


Située à 4 km de Seuilly et à 10 km de Lerné, La Roche-Clermault est le point culminant de la région avec une colline où un château-fort fut élevé au 12ème siècle. Le château actuel est une construction du 17ème siècle bâtie sur les vestiges de l’ancien château-fort du 12ème siècle.


C'est au XIIe siècle que nous entendons parler pour la première fois du château de la Roche-Clermault : son possesseur, le chevalier Maingot, est mentionné dans un acte de 1142. Ses principaux successeurs furent Bouchard de Marmande (1256), Guillaume de Marmande (1278), Pierre de Marmande auquel l'on doit la fondation en 1343 de chapellenies à la chapelle du Pont de Chinon. Le château passa ensuite, par mariage, dans la famille de Sancerre (XIV* siècle), puis de Bueil (1420) : il appartenait en 1500 à Jeanne, fille naturelle de Louis XI, et passa en 1515 à sa fille Anne de Bourbon, épouse de Jean II d'Arpajon, puis à leur fille Charlotte. Il passa ensuite à la famille Gillier, Joachim ayant épousé Isabeau de Bueil, le château échut ensuite en 1619, par mariage, entre les mains des Le Breton, seigneur de Villandry, et en 1713 passa aux d'Aubigné. Fortuné Bouin de Noiré, chanoine de Saint-Mexme de Chinon, possédait la Roche juste avant la Révolution.

Il fut alors vendu nationalement et connut plusieurs propriétaires. L'actuel est M. Hubert Gouin, qui a si aimablement reçu notre Société lors de notre visite du 2 mai 1965. Le château de la Roche-Clermault, en son état actuel, date du XVIIe siècle. Des constructions plus anciennes, il ne reste que quelques bases de murs formant la limite Nord du jardin méridional. Le seul document qui les représente est à notre connaissance, le dessin fait en 1699 par Gaignières : « Veue du chasteau et du village de La Roche-Clermault en Touraine, à une lieue de Chinon, appartenant à M. de Villclandry, 1699 ». L'on y aperçoit des ruines de bâtiments à l'architecture imprécise, au Sud de l'actuel Logis.

Le château comprenait une enceinte quadrangulaire de quelque 60 mètres de côté, au sud et au nord, sur 125 mètres à l'est et à l'ouest. Cette enceinte doit dater vraisemblablement du XVIe siècle. La chapelle édifiée en son angle sud-est, portée sur le dessin de Gaignières et aujourd'hui en ruines, présente une inscription où il est dit qu'elle fut édifiée en 1602. Le mur d'enceinte subsiste encore en grande partie, mais en mauvais état : les tours S.-W. et N.-E. en particulier n'existant plus. Le bâtiment principal, daté de 1638 (inscriptions sur une pierre de la façace S.-W. et au 1er étage) a encore fière allure, surtout sa façade sud, bien que ses fenêtres du l'sr étage aient été partiellement aveuglées et celles des mansardes, visibles sur le dessin de Gaignières, totalement supprimées. Un lier monumenlal conduit esca- à l'étage et des arrachements visibles à l'Orient mon- trent que le bâtiment ne fut jamais achevé.


Les pièces du rez-de-chaussée ont été aménagées pour l'habitation ; celles du 1er étage, deux très grandes salles à cheminées monumentales, sont en moins bon état. L'on a, de leurs fenêtres, sur La Roche-Clermault, le Coudray-Montpensier, la Devinière, Seuilly, Lerné, Cinais et même Loudun et le Véron, une vue magnifique. Le château commandait en effet la vallée du Négron (la Vède de Rabelais et des vieux plans), couloir d'accès direct du Poitou en Touraine. La Roche, première paroisse de Touraine, gardait les approches de la vallée de la Vienne.

Des armoiries, en divers endroits du château, ont été martelées à la Révolution. A l'est du bâtiment principal, à la base du mur d'enceinte, prend naissance un très imposant souterrain-refuge médiéval, avec personnage énigmatique sculpté dans la roche d'une des chambres, ensemble que nous avons décrit par ailleurs.

Enfin, dans les caves à vin situées sous le jardin (leur réseau rejoignait probablement
celui du souterrain-refuge), trois sculptures sont visibles, faites elles aussi dans le tuffeau : un archer et deux quadrupèdes. Plusieurs plans du XVIIIe siècle sont conservés dans le château : ils ont été présentés aux membres de la Société lors de notre visite. Le plus intéressant est le plan des fiefs de La Roche, par le géomètre Dubois, daté de 1782 : il comprend la majeure partie de l'actuelle commune. Il est à souhaiter que les Archives d'Indre-et-Loire puissent consolider ces vénérables documents afin de permettre leur conservation, et les rendre à leur propriétaire après les avoir photographiés et étudiés. Ils comptent en effet parmi les seuls subsistants de la région qui soient antérieurs à la Révolution. Tous les vieux noms du terroir, les chemins anciens, les carrois, y sont portés.

Voir Souterrains de La Roche Clermault


Source : André Montoux T2 P168
Raymond MAUNY - Société des Amis du Vieux Chinon.
Bulletin - Association des amis de Rabelais et de la Devinière T2-N4 1965
_________________________
Base Mérimée : IA00011732
Historique. Ancienne châtellenie et seigneurie ; en 1142 au chevalier Mangot ; en 1256 à Bouchard de Marmande ; 13e siècle à la famille de Sancerre ; en 1490 à Edmond de Bueil ; en 1619 à Balthazar Le Breton, seigneur de Villandry ; c'est son fils Simon qui rend hommage en 1643 ; le château actuel fut construit en 1638, date portée, mais inachevé ; le château antérieur est en ruine sur l'aquarelle de Gaignières (1699) ; la chapelle porte la date 1602 ; fin 18e siècle appartient à Fortuné Bouin de Noire, chanoine de Saint-Mexme à Chinon

Le Château-de-la-Roche-Clermault. Cne de La Roche-Clermault. Hommage des terre et seigneurie de la Roche de Clermau, mouvant de Chinon, rendu au Roy par Jean de La Grutuze, chevalier, seigneur d’Ussé, conseiller et chambellan du Roy, 9 octobre 1480 (A.N.-P 16, n° 132) ; Hommage de partie des terre et seigneurie de la Roche Clermault, mouvant de Chinon, rendu au chancelier par Antoine, seigneur de Bueil, comte de Sancerre et baron de Chasteaux et Valjoyeux, 16 août 1485 (A.N.-P 12 , n° 435) ; Balthazar Le Breton de Villandry, seigneur de La Roche Clermault, 21 mai 1638 (acte Lesergent-Chinon, archives de Sonnay, commune de Cravant-les-Coteaux) ; La chastellenie et seigneurie de la Roche Clermau, paroisse de La Roche Clermaux, valant 300 l., 1639 (B.N.-Fonds Châtre de Cangé, n° 4835, Roolle des fiefz de Touraine, roolle de Chinon, fol. 104) ; Mon chastel [de La Roche Clermault], 24 juillet 1640 (A.D. 37-G10) ; La terre et seigneurie de la Roche Clermeau, 20 mars 1715 (A.D. 37-G 10) ; La terre et seigneurie de La Roche Clermault en Anjou, 5 octobre 1748 (acte Cherbonnier-Savonnières) ; Vente de la terre, fief et seigneurie de La Roche, paroisse de La Roche Clermault, 19 août 1770 (acte Gueret-Paris).


Localisation.




Cadastre 1837.








Vue du château et village de La Roche-Clermault dessinée par Louis Boudan en 1699.
« Cette vue de La Roche-Clermault est précieuse à plus d'un titre. Outre la
chapelle qu'elle nous donne en son entier, elle reproduit les ruines du premier
château, la demeure féodale que Rabelais a vue et qui était peut-être fort dégradée
en 1532. Au-dessous du village et de l'église, dont le clocher est fort exact,
coule la Vède et l'on distingue très bien le moulin du Pont, la route et le gué.
Boudan a même donné un nom au cours d'eau qu'il appelle « la Busse doute »
sans parce que les habitants lui avaient dit que c'était « la rivière de Beuxe »

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Mar - 19:25 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com