Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Château de Marmande.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 641
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 1 Avr - 16:32 (2017)    Sujet du message: Le Château de Marmande. Répondre en citant

Le Château de Marmande.
Vellèches (86)



Situées sur la Commune de Vallèches aux confins de la Vienne et de l'Indre et Loire, au Moyen-Âge, le fief de Marigny en indre et Loire dépendait de la seigneurie de Marmande (commune de Vellèches) dans la Vienne. Marmande est une des plus importantes et plus anciennes forteresses de la région. Son premier seigneur, Acharie, se rencontre en 1070. Les barons de Marmande appartenaient aux plus puissantes familles de Touraine, parmi les huit vassaux directs de l'évêque de Tours. Parmi eux, Louis de Navarre, maréchal de France en 1365, et Jean de Sancerre, sénéchal en 1385. Au XVIe siècle, Bonaventure Gillier, écuyer, rend hommage pour la baronnie de Marmande à François 1er, sa famille y demeure jusqu'en 1730 date à laquelle Marc René de Voyer d'Argenson achète la seigneurie. Elle restera dans sa famille jusqu'au début du XIXe siècle. La construction primitive date du XIe siècle: il semblerait qu'il en reste les fossés, les tours et le mur d'enceinte au Nord et à l'Ouest. Ce mur est particulièrement épais comme on peut le constater dans la maison d'habitation. De la deuxième période de construction date le donjon carré, un corps de logis lui fut accolé. Une guette octogonale du XIVe siècle affirmait par sa hauteur tant sa fonction de surveillance que la puissance de la baronnie. Par ailleurs, le château possède un important réseau de souterrains aménagés mais non accessibles aux visiteurs.


Les Souterrains
Le document le plus ancien mentionnant l’existence de souterrains date de 1074, charte 67 du cartulaire de l’abbaye de Noyers qui évoque la destruction du château et de sa roche par la coalition des seigneurs de Châtellerault, l’Ile Bouchard et Faye la Vineuse. Le terme de roche est souvent lié aux souterrains. Plus tard en 1547, Bonaventure Gillier rendant hommage au roi de France son suzerain parle de « plusieurs caves lesquelles anciennement voulaient tenir certains de mes sujets pour leur demeure et retraite de leurs biens en temps de guerre et maintenant sont inhabitées et ont été quittées par les dits sujets, et présentement sont en mon domaine et au bas de mon dit chastel »


Le Marquis d’Argenson en 1853 évoque les immenses souterrains sur lesquels le château a été bâti. Les plus anciens graffitis à l’intérieur datent de 1841 et attestent de la présence de visiteurs. En 1883, l’un d’entre eux se casse même la jambe dans le puits de 13m situé au milieu d’une galerie. Château et souterrains semblent indissociables et peut-être même que ces derniers préexistaient avant la construction du premier château. Les études menées dans les années 77 par un Groupe de Recherches Archéologiques de Nantes ont permis d’inventorier tous les aménagements réalisés pour se protéger en cas de poursuite d’ennemis : des trous de visée entre galeries qui permettent soit d’entendre ce qui se passe soit de tirer des flèches d’une galerie à l’autre, l’une équipée d’un goulot vertical étroit pour accéder à des zones d’occupation, feuillures de fermeture de galeries, puits pour avoir de l’eau, conduits d’aération, fosses d’aisance.

L’état actuel des souterrains ne permet pas de les ouvrir au public. Une étude va être menée par un bureau d’étude pour envisager l’aménagement d’un parcours de visite. Il est actuellement interdit d’y pénétrer.

Le 7 Février 2017.
Le château féodal de Marmande – dont la construction s'est étalée entre le XIe et le XVIe siècle – vient d'être classé « monument historique », après les démarches de la propriétaire actuelle, Véronique Kleiner. « Cette propriété a été rachetée par mes ancêtres dans les années 1830 », précise cette dernière.

A 30 mètres de haut
Point stratégique entre Touraine du Sud et Nord du Poitou, ce site castral situé sur son éperon rocheux domine la campagne sur plusieurs kilomètres à la ronde. Ses ruines, avec douves et courtines, la tour guette de 30 m de haut et la tour maîtresse, ont été ouvertes au public pour la première fois lors des Journées européennes du patrimoine 2016, en septembre dernier. Une opération de sauvegarde de la tour guette vient de démarrer avec l'aide de la Direction régionale des affaires culturelles, sous le contrôle de Bertrand Joubert, architecte du patrimoine, de l'agence Arc et Sites de Poitiers. « Nous avons établi un diagnostic pour identifier les zones prioritaires, on va porter les efforts en particulier sur la tour guette », explique-t-il.


Les travaux ont commencé par l'enlèvement du toit, puis la consolidation – par les charpentiers de l'atelier Perrault d'Angers – de la charpente en très mauvais état. Celle-ci a ensuite été soulevée, la semaine dernière, via une grue déployée par la société MCM levage de Châtellerault, avec l'aide technique des ouvriers en hauteur dans la nacelle. Cette manœuvre très délicate a été couronnée de succès. S'en est suivie la pose d'un toit provisoire pour protéger de la pluie et permettre la suite des travaux. Ce premier chantier est estimé à 35.000 €. La Drac devrait en payer la moitié. Première ouverture au public, en 2016 pour les Journées du Patrimoine…
_________________________
Source : Bulletin - Amis du vieux Chinon, Tome VII No 1 Page 8 (1967)
Plus d’information sur le site officiel : http://latourdemarmande.com/

https://youtu.be/1SgTFrekSyI
_________________________
Base Mérimée : A00046406
Historique. Mentionné en 1061. Enceinte construite pour Acharie vers 1074. Autres parties reconstruites au 15e siècle. Remaniements ultérieurs. En 1735, il appartenait au comte d'Argenson. Etude 1986. - Classé MHI en 2015

Le fief de Marmande se trouve sur la commune de Vellèches, Vienne, dont le seigneur de Marigny était propriétaire : Willelm, dominus Mirmanda, Aimeri de Mirmanda, 1227 (B.N.-Ms Latin 5480, p. 122) ; Bouchars de Mirmande, juillet 1254 (B.N.-Ms Français 18.648, fol. 38, Rôle d’Armes Bigot, n° 27) ; Jehan de Mirmande, juillet 1254 (B.N.-Ms Français 18.648, fol. 38, Rôle d’Armes Bigot, n° 28) ; Guillaume de Mirmande, vers 1270 (B.N. de La Haye, Rôle d’Armes de Wijnbergen, n° 506) ; Godefroy de Miremonde, 1278 (B. Royale de Bruxelles-Ms Français 14.935, Tournoi de Compiègne, n° 280) ; Guis de Marmonde, 1310 (B. Royale de Bruxelles-Ms Français, Tournoi de Monts, n° 67) ; Pierre de Marmande, 1338 (G. Demay, Inventaire des sceaux de la collection Clérambault, n° 5777) ; Le Sire de Marmande, vers 1350 (B.N.-Ms Français 14.356, Armorial Navarre, n° 886) ; Le Sire de Marmande, vers 1380 (B.N.-Ms Français 32.753, Armorial Urfé, n° 56).

Localisation.


Cadastre 1805.


Cadastre 1898.






_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Avr - 16:32 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Insolites & Archéologie Région Centre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com