Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Chupacabra par Jean Luc drevillon.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Le Chupacabras
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 26 Fév - 01:27 (2008)    Sujet du message: Le Chupacabra par Jean Luc drevillon. Répondre en citant

Le Chupacabra par Jean Luc drevillon.
 

Le mot chupacabras est espagnole et veut dire "suceur de chèvre" en rapport avec l'habitude de la créature de vider le bétail de son sang. En Amérique latine l'animal est désigné par divers sobriquets: Canguro (kangourou) et Ciguapas en république Dominicaine, Comeco-gollos (mangeur de bananier), Conejo (lapin), Galiinejo (lapin poulet), Maboya (esprit démoniaque), vampire moca, Sacalenguas (arracheur de langue) au Salvador.

Apparence physique: L'animal est décrit comme faisant 4 à 5 pieds de haut, il a une fourrure courte grise recouvrant une peau munie de taches sombres. Le long de la collone vertébrale court une série d'épines munies de membranes charnues dont la couleur peut ètre rouge, bleue ou violet. Les bras sont fins avec trois doigts palmés et des griffes rouges, les jambes sont musclées et munies de trois orteils griffus. Il n'y a pas de queue. La tète est grosse et rode munie d'énormes sans paupières d'un rouge ardent, les yeux dépourvus de blanc s'étendent sur les coté. Les oreilles sont petites ou absentes, les narines sont petites, la bouche dépourvue de lèvres est munie de crocs pointues.

Comportement: le chupacabras est nocturne, il se déplacerait de manière bipède avec les bras tendus ou par bonds, sont déplacement est maladroit, il pourait sauter dans les arbres. Son régime est carnivore avec une prédominance hématophage, il tue des chèvres, des poulets, des moutons et d'autres animaux de ferme en les vidant de leur sang par deux ou trois trous circulaires pratiqués dans le cou ou la machoire inférieure avec souvent un des trous situé dans le crane. Des organes ont parfois été trouvés manquants.

Répartition géographique: L'animal à l'origine n'était observé qu'à Puerto Rico mais sa présence s'est étendue dans toute l'amérique latine et une partie des USA. On peut citer: Puerto Rico, la République Dominicaine, le Mexique, le Nicaragua, le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, Sao Paulo, le Brésil. Aux USA: San Antonio au Texas, Miami en Floride, Tucson en Arizona, New York, Cambridge. En Europe on a le Portugal et le Pays Basque espagnole.

Observations: En 1970, dans la vallée du Rio Grandé aux USA on trouve un troupeau entier mort, exhange.

En mars 1975 à Moca au Puerto Rico il y a eu une épidémie de meurtres d'animaux de fermes vidés de leur sang et dont les cadavres présentaient des blessures par piqure ou poignard, on surnomma le fautif le vampire de Moca. Un 25 mars un humain fut attaqué par "une horrible créature recouverte de plumes" qui le força à se réfugier derrière des broussailles.

Une autre épidémie de déclara en mars 1991 à Lares, Puerto Rico ou les habitant signalèrent la présence d'une créature simienne, en juin pas loin de là, d'autres déprédations survinrent avec une destruction de bananiers causées par ce que la presse locale surnomma le Comecogolos, un hominoides velu spécifique à Puerto Rico.

En août 1995 à Canovanas, Puerto Rico, 150 animaux meurent exhanges, Madelyne Tolentino put voire le coupable qu'elle décrivit comme un animal d'environ quatre pieds de haut avec ce qui semblait ètre des plumes le long de la collone vertébrale, il avait des bras et des jambes maigres avec des marques de brulures sur l'abdomen.

Un 15 novembre 1995, à Caguas, Puerto Rico on observe un animal velu aux yeux rouges passer à travers la fenètre d'une chambre pour aller s'attaquer à un ours en peluche, en partant il laissa sur le rebord de la fenètre une trainée de viande gluante et rance.

A Naguabo sur la cote est le 14 décembre 1995 plusieurs lapins en cage sont trouvés morts avec des trous à l'arrière du cou, derrière une des cages on trouve une trace de pas à trois doigts.

Le 23 décembre 1995 à Guanica, Puerto Rico, Osvaldo Claudio Rosado était occupé à laver sa voiture lorsqu'il fut aggripé par derrière par ce qu'il décrit comme un animal de 5 pieds de haut similaire à un gorille aux poils noirs qui le serra si fort qu'il lui laissa des coupures sur l'abdomen.

Le 19 mars 1996, Jose Pellot en entendant le chien de son père hurler, tombe sur un chupacabras qui le regarda fixement, se dressa sur ses jambes et poussa des cris stridents, il s'enfuit el laissant le chien mort bien entendu.

A Sweetwater en Floride en mars 1996, environ 69 chèvres et volailles furent tuées et les autorités attribuent le forfait à des chiens sauvages, mais Teide Carballo aurait vu une créature simiesque et bipède brun foncée ayant une allure voutée.

En mars et mai 1996, le Mexique connut une vague de déprédations ou 300 animaux et quatre personnes subirent des attaques du chupacabras, le 9 mai 1996 les chiens de Violetta Colorado acculèrent un animal à Zapotal, Mexique, cet animal siffla et s'enfuit; neuf moutons moururent cette nuit là.

Un 20 novembre 1997, on trouva 50 animaux exhanges dans une ferme à Utuando, Puerto Rico, ils avaient des doubles perforations triangulaires au niveau de leurs estomacs.

Un 3 mai 2000 à Concepcion au Chili, Romero Castillo vit la nuit dans son jardin une créature humanoide ailée de 7 pieds de haut, le matin suivant on retrouva un chien mort exhange avec deux marques de piqure dans la gorge. Ce mème mois on trouva dans la région de Calama 200 moutons morts et une créature mi humaine et mi animale aurait été vue. La responsabilité des évènements fut mise sur le compte d'expériences génétiques par la Nasa. Dans la mème région un 28 aout 2001, un couple observa sortant des buissons et traversant la route une petite créature velu blanche et grise qui fila d'une manière rigide comme en suspension au dessus de la chaussée. Un 12 janvier 2002 une créature de forme ronde, à la tète de chien de 6 pieds de haut bondit en direction de deux adolescents, elle avait trois doigts et trois orteils et une queue de deux pouces d'épaisseur.

Explication: Le chupacabra est une des créatures les plus difficilement diagnosticables en cryptozoologie car dans de nombreux témoignages on semble décrire des espèces différentes impliquées, c'est un phénomène composite.

Dans beaucoup de cas les affaires sont liés aux mutilations de bétail et impliquent un phénomène paranormal ou ufologique qui ne sont pas de notre domaine. La superstition et le folklore jouent un role important en contribuant a enjoliver et a déformer des incidents au départ banals. Viennent s'y ajouter des meurtres rituels commis par des pratiquants de cultes sataniques ou des adolescents désoeuvrés.

La démarche bancale sur la terre ferme et les extrémités munies de trois doigts et trois orteils poussèrent Loren Coleman à classer l'animal comme un sirénien, le plus dangereux de cette catégorie à coté des kappa, kalanoro et autres singes de mer.

La belette à longue queue (Mustela frenata) et la mangouste ont été introduites sur l'ile de Puerto Rico qui n'a pas de mammifères prédateurs dans le but d'endiguer la prolifération des rats dans les plantations de canne à sucre, il se peut que les rats ne soient plus suffisants à les nourrir.

Des macaques rhésus se sont échappés d'un centre d'expérimentation animal à la Paraguera dans les années 1970 et se sont dispersés dans toute l'ile, mais habituellement ces animaux ne s'attaquent pas à des chèvres, tout au plus mangent ils occasionnellement des petits animaux dans leur régimes à dominance herbivore.

La fausse chauve-souris vampire (Vampyrum spectrum) a été désignée par Humberto Cota Gil comme la coupable des attaques aux Mexique, mais ce pays ce trouve en dehors de son aire de répartition et l'animal ne se nourrit que d'oiseau, de petits rongeurs et d'autres chauves-souris.

L'engoulevent à miroir (Caprimulgus longirostris) pourait ètre responsable de certains cas car on l'appelle en espagnole chotacabras, mais son régime n'est qu'insectivore.

Source:
http://jeanluc.drevillon.club.fr/encyclo_chupacabra.html
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Fév - 01:27 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Le Chupacabras Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com