Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


L'Église d'Argenson.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Édifices religieux en Touraine.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 816
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 11 Sep - 11:47 (2017)    Sujet du message: L'Église d'Argenson. Répondre en citant

L'Église d'Argenson.
Maillé.


 

L’Eglise.
Privée de sa toiture depuis une trentaine d'années, ce n'est plus qu'une ruine pitoyable dont la visite est rendue difficile par les ronces et les orties qui s'y développent à loisir ! C'est le 27 février 1666, au cours d'une de ses nombreuses retraites à Paris, que le pieux René II de Voyer reçut la grâce de bâtir une église dédiée au Père Éternel à Argenson. Ce n'est cependant que le 24 mai 1667 que l'autorisation de poser la première pierre fut donnée par l'archevêque de Tours. Sa construction devait durer cinq ans. Elle était donc terminée en 1677 où le 18 mai, pour la plus grande joie de son père on y célébra le mariage de sa fille Antoinette-Catherine avec Louis de Valory, seigneur de Destilly. L'année suivante, Monseigneur Amelot de Gournay accomplit sa visite pastorale le 11 mai 1678 dans la paroisse du Père Éternel d'Argenson.

Car par la volonté de son constructeur, ce sanctuaire fut le siège d'une nouvelle paroisse empiétant sur le territoire de celle de Maillé, ce qui fut cause de nombreuses contestations dont nos bulletins se sont faits l'écho. Elle ne compta jamais plus d'une dizaine de fidèles et n'eut jamais ni conseil de fabrique, ni sacristain, ce qui n'empêcha pas les différends avec leur pasteur. Monsieur l'abbé Bourderioux leur ayant consacré un chapitre dans son livre, nous n'en ferons pas plus ample mention ici. Édifiée dans le style classique de cette seconde moitié du XVIIe siècle, l'église a gardé intacte sa façade surmontée d'un fronton triangulaire et épaulée par deux contreforts.

 

La porte est également sommée d'un fronton semblable, supporté par deux consoles et a gardé ses vantaux de bois. Au-dessus est percé un grand oculus circulaire. Celui-ci à l'intérieur porte ces mots gravés dans le bandeau inférieur: Quis Sicut Deus Qui est comme Dieu ", tandis que la partie supérieure est encadrée de part et d'autre d'un ange semblant dérouler un parchemin.

La nef est éclairée par des baies en plein cintre et deux portes latérales sont chacune, accostées d'un bénitier à la base d'une niche. Une piscine à burettes de même facture est plus soignée avec coquille saint Jacques et bassin renflé orné de feuillage. Deux ailes de chaque côté forment comme un transept de dimension réduite, chacune ayant son autel avec retable. Celui-ci est encadré de pilastres doriques supportant l'entablement d'un fronton triangulaire portant une croix en son sommet. Celui du chœur est doté d'un fronton courbe, flanqué de part et d'autre d'un ange en prière. Au centre est sculpté un soleil de gloire symbolisant le Père Éternel, vocable auquel les Jésuites s'étaient montrés assez hostiles. A noter également, logée sous une arcature en anse de panier, une stèle funéraire de forme pyramidale portant un vase de fleurs. Elle semble reposer sur deux coussins de pierre posés sur un socle massif.

 

Au chevet du chœur aux angles arrondis, René de Voyer fit édifier une chapelle extérieure dite du Calvaire sans doute en raison de la grande croix fixée sur la muraille, au-dessus d'une motte de pierres de taille ayant un autel à sa base. Elle était terminée en 1672 puisqu'on y remarque au levant la plaque funéraire de Jacques Porcher maître d'hôtel de messeigneurs les comtes d'Argenson, père et fils, ambassadeurs à Venise et premier bienfaiteur de cette église à laquelle à sa mort le 2 mai 1672, il avait légué 20 livres de rente pour une messe tous les mois. René de Voyer fut enterré du côté de l'Epître le 1er mai 1700 et son épouse Marguerite Houlier de la Poyade le 18 avril 1707. Un couloir reliait cette chapelle à deux cellules construites après 1673 où tous deux faisaient retraite. Sur le linteau de la porte on lit cette inscription en latin signifiant: Si tu veux bien vivre, mon fils, prépare-toi à mourir. Si l'une est encore debout, l'autre contiguë au presbytère est en ruines.

Le Presbythère.
De tout cet ensemble à vocation religieuse que nous venons de décrire et malgré le mauvais état de ses huisseries, c'est le seul élément entièrement hors d'eau qui peut encore être sauvé. Il est largement postérieur à l'église, puisque suivant un procès verbal de Me Girard, notaire royal à La Celle-Saint-Avantndu 4 janvier 1736, il était alors en état de loger le sieur curé messire Jacques Galloche Un acte d'assemblée tenue à la porte de l'église d'Argenson le dimanche 3 juin 1736, indique avec précision les circonstances qui amenèrent sa construction: Feu illistrissime et révérandissime François-Hélie de Voyer de Paulmy, conseiller du roi en ses conseils, vivant archevêque de Bordeaux, primat d'Aquitaine avait légué une somme de 600 livres (seulement, fait-on remarquer) pour faire bastir un presbytaire pour loger le curé de la paroisse fondée par son père René II. Mais pour mener l'entreprise à bien le marquis d'Argenson René-Louis (1694-1757) dut ajouter 5 000 livres. A cette réunion il offrit aux fidèles de leur abandonner le presbytère gratuitement si le curé s'engageait à faire dire des messes chaque année et à perpétuité, selon la volonté de l'archevêque.

 

Voir sur le forum:
Le Château d'Argenson.
Maillé.
_________________________________________
Source : Bulletin SAT 1991 – André Montoux

Base Mérimée : PA00097855
Protection MH : 1947/10/21 : inscrit MH : Château d'Argenson et ses dépendances, à savoir : l'église, le presbytère, le prétoire, les deux pavillons et la fuye : inscription par arrêté du 21 octobre 1947
Fief relevant du château de Nouatre. En 1700, le fief fut érigé en châtellenie, puis en marquisat en 1718. En 1667, une église paroissiale fut bâtie à l'emplacement de l'ancienne chapelle seigneuriale. Le château fut construit ou commencé à la même époque, et n'a jamais été terminé. Bâti au nord d'un enclos rectangulaire entouré de murs, l'ensemble comprend une église, un presbytère, un prétoire, deux pavillons, le château et la fuye. L'église est de style classique avec façade couronnée par un fronton. Le transpet était accompagné de deux chapelles dont ne subsiste que celle du nord. En 1678 fut ajoutée la chapelle du calvaire. Le presbytère est situé derrière l'église. Le prétoire se présente comme un petit bâtiment à arcades. Les deux pavillons servaient de logement au personnel et d'écurie. Le château comprend un corps de logis central et une aile le prolongeant au nord, ainsi qu'une aile symétrique au sud et un corps de bâtiment projeté à l'est, jamais construit. La fuye cylindrique date de 1683

La construction de l’église, commencée en 1667 dura cinq ans ; Antoinette-Catherine, fille de René II, s’y maria le 18 mai 1677 avec Louis de Valory, seigneur de Detilly et René II, décédé le 30 avril 1700, y fut enterré. Un presbytère fut ajouté en 1736, grâce à un legs de François-Hélie de Voyer, archevêque de Bordeaux.


Localisation.



 

Cadastre 1827





 

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Sep - 11:47 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 816
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 11 Sep - 12:01 (2017)    Sujet du message: L'Église d'Argenson. Répondre en citant






_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:32 (2017)    Sujet du message: L'Église d'Argenson.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Édifices religieux en Touraine. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com