Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Manoir de Bergeresse.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 816
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 11 Sep - 17:30 (2017)    Sujet du message: Le Manoir de Bergeresse. Répondre en citant

Le Manoir de Bergeresse.
Azay sur Indre.


L'ancienne ferme monastique de Bergeresse (aujourd'hui lieu-dit « le Grand-Bergeresse ») se trouve à 2 km au Nord-Ouest du bourg d'Azay-sur-Indre presque en bordure de la D 943, sur le plateau de la Champeigne tourangelle. L'environnement de la ferme est constitué de parcelles de terres cultivables qui constituaient probablement son domaine. Bâti au XIVe siècle par les religieux de la Chartreuse du Liget, a été agrandi au XVIIe siècle (partie Ouest du bâtiment) Il présente une tour d’escalier hexagonale au Nord, une galerie en briques et charpente au Sud, une grande grange dîmière XIVe siècle et une chapelle renfermant des fresques du XVe siècle découvertes en 1949 (Saint Christophe, Saint Gabriel, Saint Georges, la Vierge et le Père Eternel)


La ferme de Bergeresse était jusqu'en 1274 un fief dépendant du Fau (ancien nom de Reignac-sur-Indre) À cette date, son propriétaire, Philippe de Bergeresse, le vend aux moines de la Chartreuse du Liget qui agrandissent le domaine et en gardent la propriété jusqu'en 1789. Un cartulaire du Liget du XIVe siècle mentionne d'ailleurs à plusieurs reprises des achats de terre pour le compte de « Bergeresce ». L'utilisation dans ce cartulaire des termes « airal » ou « maison » semble indiquer qu'il se trouve au centre d'une exploitation agricole ; au XVIIe siècle; Bergeresse est cité comme « fief » Au titre de ce fief, le Liget perçoit la dîme de Bergeresse qui, au XVIIIe siècle ne porte plus que sur le vin.

La construction du bâtiment principal semble dater du milieu du XIVe siècle, hypothèse corroborée par les résultats des analyses dendrochronologiques des bois de charpente.Au début du XVIe siècle, le bâtiment est profondément réaménagé avec la construction de la tourelle extérieure et le remaniement des salles; c'est peut-être au même moment qu'est construite la chapelle, si toutefois il ne s'agit pas de la reprise d'un bâtiment de la fin du XIVe siècle. Au XVIIe siècle, le logis principal est prolongé vers l'ouest par une construction qui lui est accolée. Saisi comme bien national sous la Révolution française au même titre que toutes les possessions de la Chartreuse du Liget, le fief de Bergeresse est vendu. À cette époque, cinq métairies sont sous sa dépendance. Ce sont le portail d'entrée (au nord), en arc brisé, ainsi que le bâtiment principal qui font l'objet de l'inscription à l'inventaire des monuments historiques le 14 septembre 1949.


L'architecture générale de l'ensemble, qui allie un bâtiment principal doté d'aménagements de confort inhabituels (latrines) à des secteurs dévolus au stockage, qui possède sa proche chapelle, semble assez comparable à celle d'une grange cistercienne ou d'un prieuré.

Logis principal.

Le logis principal; mesurant à l'origine 24 × 9 mètres, est un bâtiment à trois niveaux séparés par des planchers. Le style des baies qui l'éclaire est différent d'un niveau à l'autre. Les traces d'une ancienne tourelle datant de la construction du bâtiment, au XIVe siècle, ayant pu abriter des « latrines » sont visibles. On suppose l'existence d'une galerie extérieure en bois, côté sud, permettant de desservir les différents étages. Si le premier niveau semble avoir été divisé par des cloisons en bois, les deux étages supérieurs sont constitués d'une salle unique. Quatre contreforts épaulent le mur Nord. Au début du XVIe siècle, le bâtiment est l'objet de profonds remaniements : la tourelle d'escalier hexagonale est construite du côté Nord à la place de l'un des contreforts, les planchers sont repris, et le troisième étage, séparé en deux niveaux par un plancher dégageant des combles, semble dès lors consacré au stockage. L'une des pièces du premier étage est munie d'une cheminée dont le manteau porte un blason à trois fleurs de lys.

C'est au XVIIe siècle qu'est construit, à l'usage du fermier, une extension vers l'Ouest du logis sous la forme d'un bâtiment accolé au logis principal. Ce n'est pas avant 1825 que le logis principal est séparé en deux propriétés distinctes, cloisonné et remanié.

Chapelle.
La chapelle est placée près du portail de l'enceinte, disposition souvent rencontrée. Sur un plan rectangulaire, elle devait prendre jour par une baie en arc brisé dans son mur oriental. Ses murs sont décorés intérieurement de fresques en mauvais état datant du XVIe siècle et représentant des scènes religieuses, découvertes en 1949, année de l’inscription de Bergeresse à l’inventaire des monuments historiques. Elles représentent saint Christophe, l'ange Gabriel, saint Georges et la Vierge de l'Annonciation. Un médaillon représentant le Père Éternel couronne l'ensemble.

Mur d'enceinte et dépendances.
Le mur de l'enceinte trapézoïdale, construit en moellons, est ouvert, côté nord, d'une porte charretière surmontée d'un arc brisé et accolée d'un porte piétonne masquée par une construction récente. Deux granges sont appuyées sur les côtés est et ouest du mur d'enceinte. Ce dispositif est complété, dans l'angle intérieur sud-est, d'une petite construction ayant pu servir de boulangerie.

La ferme de la Bergeresse est vendu pour 200 000 francs en 1878.
________________________
Base Mérimée : PA00097556
protection MH : 1949/09/14 : inscrit MH
La porte d'entrée sur la cour et le bâtiment d'habitation : inscription par arrêté du 14 septembre 1949.
Historique.
Bergeresse formait un fief relevant du Fau et constituait une seigneurie. En 1274, le lieu est vendu par Philippe de Bergeresse aux Chartreux du Liget qui agrandirent le domaine. Les moines en demeurèrent propriétaires jusqu'à la Révolution. L'accès à la cour se fait par une porte en arc brisé accompagnée d'un guichet à linteau droit, percée dans un mur aboutissant à l'ouest à l'ancienne chapelle qui conserve des vestiges de peinture murale. Le bâtiment d'habitation occupe le côté sud de la cour et a été prolongé à l'ouest au 17e siècle. Sur la façade nord fait saillie une tour polygonale contenant une vis en pierre. Le rez-de-chaussée de la construction du 14e siècle est divisé en plusieurs salles. Le premier et le second étages ne comprenaient qu'une vaste pièce. A l'angle sud-est de la cour, un petit bâtiment ouvert par une porte en arc brisé servit probablement de cuisine ou de boulangerie.

Bergeresse. Cne d’Azay-sur-Indre. Bergeresse, 1255 (Dom Housseau, t. VII, n° 3305) ; Villa de Bergeresse, in parochia de Azayo dicto Chetif, 1273 (Dom Housseau, t. VII, n° 3311) ; Territorium de Bergeresia de Azayo, 1287 (Dom Housseau, t. VII, n° 3553, Charte du Liget) ; Bergeresse à Azay le Chétif, avril 1407 (A.N.-JJ 161, n° 221, fol. 154) ; La mestairie de Bergeresse, paroisse d’Azay, 11 octobre 1526 (A.N.-Z1E 1133, fol. 40 v°) ; Jean de Marsay, écuyer, sieur de Bergerèce, 6 novembre 1624 (A.C. de Descartes-Balesmes-GG 1) ; Le fief de Bergeresse tenu du Fau Valbert, paroisse d’Azay sur Indre, valant 137 l., 1639 (B.N.-Fonds Châtre de Cangé, n° 4835, Roolle des fiefz de Touraine, roolle de Loches, fol. 49) ; Bergeresse, XVIIIe s. (Carte de Cassini) ; Bergeresse, 1792 (A.D. 37-1 Q. Biens Nationaux) ; Grand Bergeresse, 1826 (Cadastre) ; Bergeresse, 1934 (Cadastre). Fief.

Localisation.




Cadastre 1825






_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Sep - 17:30 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com