Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Manoir de Rezay.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 977
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 10 Fév - 10:54 (2018)    Sujet du message: Le Manoir de Rezay. Répondre en citant

Le Manoir de Rezay.
Chemillé sur Dême.



Historique.
Au début du XVIe siècle, Rezay appartenait à la famille Beaufils. En 1504, Jean Beaufils, seigneur de Rezay, est mentionné comme chanoine de l'église de Tours. Le fief passa, dans la 1ère moitié du 16e siècle à Jean Besnard, conseiller au Parlement de Bretagne, par son mariage avec Marie de Beaufils. C'est sûrement durant le 16e siècle, à l'époque où la famille Besnard en est propriétaire que furent construits le logis, comme en témoigne la forme des baies à meneaux du logis 1 et la chapelle, comme pourrait l'attester la mouluration du poinçon et de l'entrait de la ferme principale. Est-ce, Guillaume Besnard, doyen de St Gatien de Tours, en 1646, qui fit construire le portail monumental, dont il ne reste qu'un pied droit. Formé d'une arcade en plein cintre, à claveaux appareillés, et surmonté d'un fronton courbe orné d'armoiries, il fut détruit dans les années 1950, pour faire passer les machines agricoles. Au 18e siècle, Rezay appartient au marquis de Courceriers, demeurant au Mans. Après la Révolution, le domaine est acquis par Armand Rougé, boucher à Neuvy, qui le vend à Jules Poilvillain, meunier et maire de Chemillé en 1876. Rezay est transformé en exploitation agricole. Des bâtiments d'exploitation (écurie, bergerie) sont construits après 1883, puisqu'ils n'apparaissent pas sur le plan de 1883, extrait du plan parcellaire établi lors de la construction du chemin de fer. L'un des logis est transformé en grange, supprimant ainsi toute la distribution intérieure, murant les fenêtres hautes sur la façade Ouest, surmontées peut être à l'origine de lucarnes de pierre, à l'image des manoirs voisins de Mauny à Marray ou rue de l'Averne à Chemillé, et perçant d'autres ouvertures sur la façade Est. La chapelle est utilisée comme grenier à foin, ce qui explique les 2 ouvertures sur la façade Nord : une porte charretière et une porte haute, l'intérieur est séparé par un plancher. La famille Bennevault, propriétaire au 20e siècle vend Rezay dans les années 1990 aux actuels propriétaires soucieux de restaurer cette demeure.


Description.
L'ensemble des bâtiments est disposé autour d'une cour. Au Sud se trouvent l'écurie et la chapelle, au Sud Ouest, la bergerie, au Nord et à l'est, les 2 logis placés en équerre ; le logis situé sur l'aile Est, dit logis 1, est doté au Sud est d'une tour ronde hors oeuvre. Les murs sont en moellon enduit, avec chaînage et encadrement des baies en pierre de taille. Chapelle, de plan rectangulaire, terminé par une abside orientée au Sud, couverte d'un toit en demi croupe, en tuiles et éclairée par 2 baies en arc brisé. Charpente à chevrons formant fermes avec 1 ferme principale avec poinçon et entrait. Logis 1, de plan rectangulaire, toit à longs pans, couvert d'ardoise sur la façade Ouest et de tuiles sur la façade Est. Il est flanqué sur le pignon Sud, d'un bâtiment à destination agricole, au toit en appentis, couvert de tuiles et à l'angle Sud est d'une tour ronde hors oeuvre, coiffée d'un toit conique en ardoise. La tour est composée de 3 niveaux, correspondant aux niveaux du logis 1. Elle est percée d'une porte en arc en plein cintre au rez-de-chaussée, de baies rectangulaires et de meurtrières horizontales, aux étages. Logis 1 percé, sur sa façade Ouest, d'une porte charretière, d'une porte piétonne et d'une porte haute, destinées à l'utilisation en grange. Les baies d'origine de forme rectangulaire ont été murées, il subsiste encore les meneaux. Cave placée à l'extrémité Nord faisant la largeur du bâtiment.


Logis 2, de plan rectangulaire, toit à longs pans, couvert d'ardoise, vestige d'un four à pain sur le pignon Est. Baies rectangulaires. Cave placée au milieu de la façade.

Au XVIIIe siècle, Rezay appartenait au marquis de Courceriers demeurant au Mans, En 1639 à Jean Guesbin, et en 1649 à Guillaume Besanard, conseillé au parlement de Paris. Puis vendu à un boucher de Neuvy, nommé Rougé qui vers 1840 céda Rezay à un meunier Jules Poilvilain, qui fut maire de Chemillé en 1876.

Le château de Rezay possède une vieille chapelle romane et un portail de belle allure qui reflète bien le grand style du XVIIe siècle. Les actes de l'état-civil de Chemillé, qui remontent à 1575, donnent des détails biographiques intéressants sur les seigneurs et les habitants de Rezay, en particulier pour les cérémonies religieuses, les baptêmes célébrés de 1579 à 1664.


André Montoux T2 P55
_________________________
Base Mérimée : IA37000054
Recensement immeubles MH

Rezay. Cne de Chemillé-sur-Dême. Le lieu de Rezay, 1516 (A.D. 37-G 257); Le fief de Rezay, paroisse de Chemillé, 1639 (B.N.-Fonds Châtre de Cangé, n° 4835, Roolle des fiefz de Touraine, roolle de Siant-Christophe, fol. 138) ; Baux de la terre de Rezé, 1639-an 5 (A.D. 37-133 J 445) ; Rezay, 1649 (A.D. 37-E 147 ; G 42) ; Arrest de la Cour de Parlement qui ordonne des réparations à faire sur la terre de Rezé, procès verbaux de visite pour lesdites réparations et quittances des ouvriers qui ont fait des réparations, 1682 (A.D. 37-133 J 443, pièce 72-107) ; La Seigneurie de Rezay, 1695 (A.D. 37-133 J 442) ; Contrats d’acquêt de la terre de Rezé ainsi que le partage et transaction faite avec Madame Bonne Dorothée de Menou, veuve de René Luc Abel de Rougemont, 1758 (A.D. 37-133 J 450) ; Arrêts de la cour de Parlement, pour opérer radia tion de la saisie réelle de la terre de Rezé, des consultation s, des mémoires de l’état et valeur de la terre faits au temps de l’acquisition par Mr de Courceriers, des procès verbaux de visite, montrée et des états particuliers y relatifs faits à la sortie du Sr Boureau et à l’entrée du Sr Dupuy à Rezé en 1762 et 1766 (A.D. 37-133 J 444) ; La terre et seigneurie de Rezay, située sur les paroisses de Louestault et de Chemillé sur Dême, 1776-1781 (A.D. 37-133 J 433) ; La ferme de Rézé, située commune de Chemillé, 6 floréal an 6 (A.D. 37-1 Q 465, P.V. 312. Biens Nationaux) ; Rezay, 1834 (Cadastre) ; Rezay, 1934 (Cadastre). Bien National. Fief.


Localisation.




Cadastre 1834.






_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 10 Fév - 10:54 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com