Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Manoir de La Ganneraie.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 977
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 12:40 (2018)    Sujet du message: Le Manoir de La Ganneraie. Répondre en citant

Le Manoir de La Ganneraie.
Chezelles.



Historique.
La première mention de La Guesneraie remonte à 1483. Le fief de la Ganneraye est mentionné en 1639. Au lieu-dit La Ganneraye, un château est mentionné sur la carte de Cassini. La demeure seigneuriale a disparu à une date indéterminée et il en subsiste un pavillon et une galerie. La disposition actuelle des bâtiments est identique à celle qui figure sur le cadastre napoléonien. Une série d'analyses dendrochronologiques a permis de préciser les différentes phases de construction : le pigeonnier au sud-est date de 1558 ou très peu après. Le pavillon sud-est possède une poutre en remploi datée de 1435 et en partie basse une cheminée du 15e siècle. Des modifications survenues vers 1582 ou très peu après, ont donné au pavillon sa physionomie actuelle. La voûte au rez-de-chaussée a été construite postérieurement, vraisemblablement au moment où l'on a voulu aménager la chai. La galerie a été bâtie après le pavillon comme le montrent les raccords des maçonneries et son plafond a été mis en place en 1711 ou très peu après.


Description.
La Ganneraie est aujourd'hui une grande ferme formant un quadrilatère autour d'une cour fermée, défendue à chaque angle par une tour quadrangulaire. La tour sud-est est un pigeonnier ; la tour sud-ouest est un pavillon dépendant de l'ancien logis seigneurial ; la tour nord-est est habitée et la tour nord-ouest a disparu. A proximité de l'endroit où elle devait s'élever se trouve un souterrain ; les vestiges d'une tour ronde étaient encore visibles en 1987 mais ont aujourd'hui disparu. Les communs de la ferme jouxtent le pigeonnier et s'étendent vers l'ouest. Le logis actuel, au nord de la cour, est accolé à la tour nord-est et le bâtiment se prolonge vers l'ouest, abritant des dépendances. Le pigeonnier de plan carré est construit en moellons enduits terminé par 4 rangs de pierre de taille et couronné d'une corniche à gros modillons carrés ; deux meurtrières sont visibles. Les boulins ont été bouchés au niveau inférieur. Le toit en pavillon est couvert en tuile plate. Le logis et les dépendances sont édifié en moellon calcaire et possèdent des toits à longs pans couverts en tuile plate. La tour nord-est, de plan rectangulaire, est également en moellons avec toit en pavillon couvert en tuile plate. Comme sur le pigeonnier, 4 rangs de pierre de taille et une corniche à gros modillons carrés ceinturent le pavillon construit en moellon enduit et couvert d'un haut toit en pavillon en ardoise. Présence d'une lucarne à fronton triangulaire interrompant l'avant-toit côté ouest et d'une bretèche sur la face sud. La galerie construite en petit appareil de moellon calcaire, est percée à l'est de deux fenêtres en plein cintre. Elle est couverte en tuile plate. Elle comporte un étage auquel on accède par un escalier en charpente. Les menuiseries d'origine (portes et châssis de fenêtre ) sont encore en place, ainsi que les barres en bois munies de crochets métalliques, placées sous les solives et destinées à suspendre des tapisseries. Le bâtiment (actuellement hangar) accolé à la galerie conserve les vestiges de deux cheminées.


C'est un ancien fief. En 1639, il appartenait à Charles de Rosel, chevalier, sieur de Vaudevallère, seigneur de la Ganneraie. En 1678, il demeurait à Roncé-Neuf à Theneuil et il donna La Ganneraie à sont fils, Alexandre-François de Rosel.

André Montoux T3 P76
_________________________
Base Mérimée : IA37000347 - Date versement : 2008/01/21

La Ganneraie. Cne de Chezelles. La Gueneraie, 1483 ; Gasneraye, XVIe s. (Dom Housseau, t. XIII, n° 8279) ; Le fief de la Ganneraye, paroisse de Chezelles, valant 20 l., du 9 juillet 1639, par devant nous, lieutenant général en Touraine, a comparu messire Charles du Rosel, chevalier, sieur du Vaudevallère, lequel a déclaré être seigneur du fief de la Ganneraye, et a été exempté du ban et arrière ban par notre procès verbal de ce jour, 1639 (B.N.-Fonds Châtre de Cangé, n° 4835, Roolle des fiefz de Touraine, roolle de Chinon, fol. 101) ; Charles de Rosel, chevalier, demeurant en son château de Roncéneuf à Theneuil en Touraine, donne à Alexandre François de Rosel, son fils, la Ganneraie à Chezelles, 7 janvier 1678 (A.N.-Y 234, fol. 248) ; La Ganneraie, 1833 (Cadastre) ; La Ganneraie, 1965 (Cadastre). Fief.

Localisation.




Cadastre 1807.






_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Mar - 12:40 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com