Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Château de la Fuye.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 950
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 7 Avr - 09:27 (2018)    Sujet du message: Le Château de la Fuye. Répondre en citant

Le Château de la Fuye.
Chinon.


La Fuye, appelée parfois « Villiers » était un fief relevant à la fois du château de Chinon et de l’abbaye de Turpenay. Il aurait été donné à l ’abbaye au début du XIIIème siècle par Mathieu Anguille. Selon Ranjard, le manoir daterait du XVIème siècle. Claude de Bottereau en serait le constructeur. Le manoir de la Fuye resta dans la famille de Bottereau et ses héritiers jusqu’en 1785, date à laquelle le manoir et ses dépendances seront vendus par les époux de Bonnaire à Adrien Charles Vallée, prêtre à Chinon. Ce dernier revendit à son tour en 1793 « la maison et métairie de la Fuye » à Charles Claude Tenneguy Lebourgoys de La Siverie et Amable de Guéroust Saint-Mars,son épouse, originaires de Normandie. Le manoir et ses dépendances passèrent ensuite dans la famille Bernard de la Roche en 1811 par le mariage de Amable Geneviève Lebourgoys de La Siverie avec Joseph Bernard de la Roche. Le manoir resta dansla famille Bernard jusqu’à la mort de leur fils Elie en 1894.


Les archives du manoir de la Fuye près de Chinon ont été déposées aux Archivesdépartementales d’Indre-et-Loire le 13 janvier 2000 par Mme Briard, née Coudrin. Elle a reçu le manoir en héritage de sa grand-mère qui était la fille de Louis Poitevin et de Marie Beugnet, anciens intendants et légataires de M. Elie Bernard. En 1954, le manoir fut vendu à Mme Carvallo, propriétaire de Villandry. Ses héritiers le revendirent en 1999.


Historique
Le fief relevait de Chinon et de Turpenay. En 1559, les propriétaires font fortifier le logis seigneurial. Le manoir présente deux bâtiments en équerre aux hauts pignons dont le rempant en rondelis était orné de crochets. Une tour d'escalier polygonale se place dans l'angle rentrant. Un bandeau sculpté sépare les étages et se décroche pour surmonter l'emplacement de l'écu et les fenêtres de la tour. Des lucarnes ornées de coquilles éclairent les combles. D'importantes tours percées de meurtrières assuraient la défense. Il en subsiste une rectangulaire accolée au château, dont les mâchicoulis sont intacts. Une tour ronde au nord flanquait l'ancienne porte d'entrée. Une autre au sud a perdu sa hauteur primitive. Petite chapelle du 17e siècle.

Description.
Le manoir bâti au XVe siècle, a été remanié aux XVIe et XVIIe siècles, puis restauré en 1970. Ce manoir comprend deux corps de logis perpendiculaires avec une tourelle polygonale d'escalier dans l'angle rentrant et deux lucarnes inégales ornées d'un fronton à coquille. La large d'entre elles, à deux fenestrelles, surmonte les deux fenêtres à croisée de pierre de l'aile Est, alors que la plus étroite domine les baies à simple traverse de l'aile Nord. Des tours assuraient sa défense. Celle de l'Ouest, rectangulaire, a conservé ses mâchicoulis. La tour circulaire Nord, coiffée en poivrière, protégeait l'ancienne entrée aujourd'hui murée. Elle présente deux rangées de meurtrières. Une autre tour cylindrique, plus basse, est construite à l'angle sud-est des corps de logis. Il existe une petite chapelle du XVIIe siècle


André Montoux T3 P86
_________________________
Base Mérimée : IA00011505
protection MH : 1965/01/13 : inscrit MH : Les façades et les toitures de l'ensemble des bâtiments (cad. C 217) : inscription par arrêté du 13 janvier 1965
_________________________
Base Mérimée : PA00097687
Edifice remontant au XVe siècle ; remanié dans le premier quart du XVIe siècle, puis au XVIIe siècle; il fut restauré par François Benjamin vers 1970, cheminée en remploi. Le château de la Fuye se compose d'un étage carré, emploi du moyen appareil calcaire réservé uniquement à la façade du corps de bâtiment principal, le reste étant en moellons et chaînages. Il est surmonté d'un toit polygonal, toit en pavillon, toit conique, toit à longs pans, pignon découvert et recouvert d'ardoise.

La Fuye. Cne de Chinon. La Fuye ou Villiers, 1686 (A.D. 37-H 589) ; Joseph de Bottereau, chevalier, seigneur de la Fuye, ci devant capitaine au régiment de Champagne, 15 juin 1744 (A.C. de Rivarennes, GG 6) ; Déclaration féodale des domaines et héritages par Joseph de Bottereau, seigneur de la Fuye envers le fief, terre et seigneurie d’Usage, 1747 (A.D. 37-108 J 42) ; Vente de la maison et dépendances de la Fuye, 1785 (A.D. 37-108 J 44) ; Éventillation des maisons et dépendances de la Fuye, 1786 (A.D. 37-108 J 44) ; La Fuye, XVIIIe s. (Carte de Cassini) ; La métairie de la Fuye, 2 mars 1793 (acte Péan-Chinon) ; La Fuye, 1837 (Cadastre) ; La Fuye, 1967 (Cadastre). A.D. 37-108 J. Fief relevant d'Usage.

Localisation.




Cadastre 1837.




_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Avr - 09:27 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Vestiges & Patrimoines disparus. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com