Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos



Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798

MessagePosté le: Ven 17 Juil - 22:04 (2009)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Revue du message précédent :

Argentine: Les cas de mutilations à la hausse
Par Quique Mario du CEUFO (1)
Synthèse & Traduction Mikerynos

Juillet 2009: La semaine dernière, sept bovins mutilés ont été retrouvés dans une ferme près de Puelches, dans le sud-ouest de La Pampa. L'information a été confirmée au CEUFO par les éleveurs qui ont exprimé leur préoccupation face à ces nouveaux incidents, ils ont déclaré que les faits ne sont pas produit en une seule journée, mais tout au long de la semaine. Une femme, propriétaire d’un ranch déclare que des lumières étranges ont été observées dans la région et sur les zones de mutilations plusieurs nuits. Cependant, il convient de noter que dans cette région, la présence de «lumières» et «d’objets» dans le ciel, est tellement courante que les résidents locaux, a plusieurs occasions, ont contacté des membres du CEUFO pour être témoin de ces manœuvres au-dessus du secteur pendant la journée. Une région qui lourdement meurtries par une exceptionnelle période de sécheresse. Viennent s’ajouter à ces témoignages, ceux des policiers ou des personnes des communautés méridionales, venues considérer ce phénomène comme du folklore.


Aujourd’hui, les mutilations du bétail, sont de nouveau dans les conversations des éleveurs et des résidents de diverses régions de la Pampa et du centre de l'Argentine principalement. De temps en temps, presque cycliquement, le sujet des animaux mutilés apparaît une fois de plus dans les médias, particulièrement dans le centre du pays. La province de La Pampa prend les devants de la scène avec un large éventail d'observations. Emergeant alors des discussions, des cafés aux associations d’éleveurs de bovins, et à toutes les villes de la région Centre.

Le souvenir de l’explication absurde du rongeur donné par le SENASA (2) est source de sourire parmi les travailleurs chevronnés bien informés des manifestations étranges dans leur région. Dans ce contexte, le terme «extraterrestre» provoque une sensation de malaise parmi les personnes témoins des étranges manœuvres de lumières dans la nuit, généralement associée à l’inconnue. Depuis longtemps les résidents de ces régions rurales, s'émerveillent de la précision des coupes, et sont bien plus effrayés que les animaux qui refusent d'approcher les carcasses massacrées de cette façon. Les charognards commencent à approcher timidement une carcasse qui s'est trouvée exposé pendant dix à douze jours. Un ancien exploitant déclare que les coupures ne sont pas normales, qu’il n’y a pas de signe de luttes concernant la défense de l’animal contre un assaillant. En revanche, ce dernier est tombé sur le sol, comme endormi.

Un officier de la Division du vol de bétail de la police de La Pampa, déclare « Bien que des rapports soient produits pour chaque événement de ce type, les agents de police agissent de leurs propres initiatives et ne font que les premières constatations sur le terrain, partent ensuite à la recherche de matériaux relatifs à une enquête de police, les rapports sont ensuite examinés par des experts plus qualifiés. Lesquels sont plus aptes à rechercher des détails tel que l’apparente proximité des animaux aux lignes haute tension, le fait qu'il ya toujours un dépôt d'eau à proximité, que certains arbres montrent des signes de griffures ou d'autres traces » C’est dans cette optique, que quelques organismes ont essayé de démontrer que des centaines de cas étaient « normaux » et ont accusé un rongeur du genre Oxymcterus connu sous le nom de « Rojizo de hocicudo » (Museau rouge), mais ignoraient que les spécialistes de la faune et la flore, que des scientifiques ont énergiquement écarté les analyses laboratoire effectuées.


Enfin, le rapport définitif à été fournis au CEUFO par un fonctionnaire de l'École de médecine vétérinaire de l'Université de La Pampa. Après une année d'expériences et de comparaisons, ils ont jugé que les incisions étaient « mécanique » c'est-à-dire, produit par un élément n'ayant aucun rapport avec les dents des rongeurs, charognards et autres prédateurs. Lors des nombreuses incursions menées par le CEUFO dans les secteurs ruraux, nous avons recueilli le témoignage en Mars 2007, d’un d'un vacher de la communauté d'Embajador Martini (province de La Pampa) qui a rapporté un fait intéressant lorsqu’il surveillait un troupeau: « Vers 14h00, j'ai assisté à une ruée produite par un faisceau de lumière circulaire, mesurant 2 mètres de diamètre environ, délivré par un objet en forme de deux bols de soupe joints à leurs bords, qui volait à une altitude et à une vitesse normale » C’est un témoignage qu’il faut garder en tête, mais les questions suivantes se posent immédiatement : Qu’est-ce qui a causé la panique à des animaux ? Il y a-t-il un lien avec les mutilations d’animaux ?
Nous pouvons tirer nos propres conclusions à l'ensemble de ces informations.

(1) Centro De Estudios Ufo, Santa Rosa (La Pampa)
(2) Servicio Nacional de Sanidad y calidad Agroalimentaria
www.senasa.gov.ar

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 17 Juil - 22:04 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 12 Aoû - 00:06 (2009)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Quebrachito, département de Victoria, province d’Entre Rios (Argentine)
Le 8 Août 2008 - Vache mutilée.

Traduction & Synthèse Mikerynos

Le mystère des mutilations qui cause des troubles, se répètent dans le département de Victoria. Une équipe (1) composée de Néstor Gaioli, Walter Vergara, Georgina Moreyra, Silvia Pérez Simondini et Andrea Pérez Simondini se sont déplacé à Quebrachitos (situé à 20 km de la ville de Victoria), plus précisément au lieu dit connu sous le nom de « La Capilla » ou à quelques mètres se trouve un animal qui était mort depuis plusieurs jours et ne montrant aucune trace de sang autour. L'animal a été retrouvé par deux jeunes chasseurs qui ont pris contact avec Nestor Gaoli, l'informant qu'une vache mutilé a été découverte, ce dernier a rapidement contacté le reste de l'équipe.



  

L’animal en question est une vache noire, âgée d’environs 3 ans. La carcasse se trouve à seulement quelques mètre de la route, à l’entrée d’une zone boisée ou se trouve une chapelle et une maison abandonnées. Au cours des dernières semaines, d'étranges lumières ont été rapportées dans cette zone rurale selon les habitants.



  

À leur arrivée, ils ont contacté les témoins qui leurs ont indiqué l’endroit après avoir franchi des barbelés. Sur la carcasse orientée Nord-Ouest, il y a une importante incision de la mâchoire jusqu’au cou, la tête est orientée Sud-Est (une situation typique dans de tels cas) Aucune trace de sang n’a été retrouvée autour de l'animal, ni aucune trace au sol des sabots avant, caractéristique de la mort. La mâchoire est entière mais séparée de la carcasse. Les incisions dentelées différentes des blessures classiques sont également évidentes. Nous avons retrouvé des traces du passage de la vache sur le chemin et provenant de l'intérieur de la zone forestière. Le but de cette expédition était de rechercher deux choses : Des restes d’un fluide blanchâtre et d’un autre bleuâtre, mais cette recherche n’a rien donné. Par contre nous avons était heureux de retrouver, grâce à la compétence de Walter Vergara, une coupe dentelée dans la région anale, ce qui a permit de prélevé un échantillon.



 

Échantillon qui servira de comparaison, ce mode opératoire nous permettant de le faire, nous a été donnée par le Dr. Daniel Belot du SENASA lors d’une formation, c’est aussi ce dernier qui a trouvé ce type d’incisions dans le bétail argentin.
Une fois que l'échantillon prélevé, nous nous sommes concentrés sur les glandes mammaires, qui montrait une incision circulaire parfaite, les quatre glandes ont été affectées par cette forme parfaite d'extraction, et des échantillons ont aussi été faits. D’après la rigor mortis (2), la mort remonterait à une semaine, il y avait quelques infimes traces de sang dans la mâchoire inférieure, l’os hyoïde est cassé.
____________________________________________________________________
(1) Membres du groupe « VISION OVNI »
(2) Rigidité cadavérique : La rigor-mortis est la résultante de 2 grandes caractéristiques:
-une baisse de pH, donc une acidification du tissu musculaire.
-une contraction des fibres musculaires.
Source: Planeta UFO et Diario Necochea
http://www.diariovictoria.com.ar/2009/08/vacas-mutiladas-en-quebrachitos/
http://www.visionovni.com.ar/modules/news/article.php?storyid=363
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 15 Aoû - 10:39 (2009)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Corner Doll, département de Victoria , province d’Entre Rios (Argentine)
Le 10 Août 2008 - Veau mutilé.

Synthèse & Traduction Mikerynos

Le mercredi après-midi (le 12), Silvia Perez Simondini reçoit un appel du commissariat de police No 18 de la localité de Doll Corner qui l’informe de la mort d'un veau âgé de 20 jours, avec des coupures étranges. M. Alfredo Arredondo est le propriétaire de l’animal et du terrain. Le lendemain, Silvia et Nestor Gaioli (1) décide de se rendre rapidement sur les lieux pour enquêter. Une fois sur place, ils ont rejoint Eduardo Otero Raul qui fait partie de la police provinciale de Cape, ce dernier avait recommandé à Arredondo de prévenir Silvia.

 

Sur la carcasse de l’animal, étaient absent les deux yeux. Extraction avec une coupe régulière du pavillon auriculaire, coupé au ras avec épilation du poil. Prélèvement complet de l'organe auditif. Une coupe de 8 cm de diamètre dans la partie supérieur de la cuisse, sans saignement. Constatation de la déshydratation des tissus et de brûlure. Prélèvement de l’anus par une coupe circulaire de 15 cm de diamètre. Une fois les constatations faites sur place, le groupe se rend au poste de police afin de rédiger un rapport et pour connaître les détails exacts de la découverte.



 

Le Caporal Raul Eduardo Otero déclare que le matin du 11 août, le propriétaire M. Alfredo Arredondo lui a téléphoné pour signaler la mort d’un veau dans son domaine. Après s’être rendu sur place, il lui conseille de contacter Silvia Perez Simodnini et son équipe. Il prévient également le Dr Daniel Enzenhofer (vétérinaire) afin que des examens soient faits sur l’animal les jours suivant. Aucune trace n’a été découverte sur les lieux, Raul Eduardo indique qu’il vit dans la région depuis trois, et qu’il n’a jamais vu un animal avec ce type de blessure. Il déclare aussi, qu’après enquête de voisinage, des témoins ont déclaré des observations de lumières et d’apparitions de traces dans l'herbe des champs. A l’emplacement de la découverte du corps, à 50 mètres se trouve un ruisseau, qui d'après les déclarations du propriétaire, a subit une baisse significative de son niveau d’eau. Un autre fait intéressant, Arredondo indique que les animaux ne vont jamais paitre dans cette zone du terrain, mais seulement à l’opposé. Dernièrement, Ils y ont retrouvé un veau marchant seul sans sa mère qui, jusqu'à la date d’aujourd’hui (jeudi) n’a pas été retrouvé.



 

Silvia Perez Simodnini suggère que l’animal à été mutilé debout. Ce cas, s'ajoute à la longue série de mutilations dans la région.
____________________________________________
(1) Membres du groupe « VISION OVNI »
Source:
http://www.visionovni.com.ar/modules/news/article.php?storyid=365
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 22 Sep - 23:19 (2009)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Le 22 Septembre 2009, La Pampa (Argentine)
Mutilations de 6 Bovins et d’un cheval.


Les mutilations de bétail continuent de se produire dans toute la région et les éleveurs-producteurs ne les déclarent plus, car personne ne donne de réponse à ces épisodes qui sont source de confusion et de graves pertes économiques pour les propriétaires. A ce stade, sommes-nous au tout début d’une nouvelle vague de mutilation dans la région ? En effet, 7 nouveaux animaux ont été retrouvés mutilés dans une ferme située dans le Sud-Ouest de la province de la Pampa, dans la zone rurale de Puelches : 6 bovins ayant subit des mutilations dites « classiques » (extraction de divers organes) et un cheval qui était mort, sans aucune blessure apparente. Mais lors de l’autopsie par le vétérinaire, ce dernier a constaté que la langue avait été prélevée par une coupe parfaite.

En attente d’informations complémentaires.
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 18:53 (2009)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Rosario del Tala (Argentine) Octobre 2009.
Mutilation d’une vache.

Synthèse & Traduction Mikerynos

Dans l’après midi du 12 Octobre, deux jeunes hommes qui revenaient de la ville de Concordia, ont découvert sur le trajet du retour, une vache couchée sur le bas côté de la route en environs de la commune de Rosario del Tala. La position de la carcasse a attiré leur attention et ils ont décidé de l’examiné de plus près. Grande fut leur surprise, quand ils découvrirent que les blessures correspondaient aux mutilations de bétail qu’ils avaient vu dans les médias. Ils prennent des photos et font une vidéo qu’ils montrent à Simondini Silvia Pérez (1) Cette dernière ne peut donner un avis et leur suggère de prendre des photos plus précises des blessures, de noter d’autres détails plus précis pour une enquête, de retourner l’animal afin de mieux voir les parties manquantes, permettant d’authentifier ce cas comme faisant partie de la série de mutilation qui sévit dans la région. Cependant, les premières constatations indiquent que la carcasse est présente depuis plusieurs jours.


_____________________________________________
(1) Simondini Silvia Pérez
Source :
http://www.visionovni.com.ar/
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Ven 26 Mar - 23:44 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 15 Nov - 18:09 (2009)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Voir aussi ce cas:
Le 5 Septembre 2009, Puerto Gaboto (Argentine)
Abduction d’une vache.

Le 28 Octobre 2009.
Un éleveur qui possède un pâturage à environ 5 Kilomètre des rives de la rivière Coronada, à Puerto Gaboto indique que l’un de ses veaux à été retrouvé mutilé le 28 Octobre avec des coupes similaires à celles observées en 2002 dans le reste du pays, manquaient les yeux et les organes génitaux, sa langue avait aussi été coupée à la base. Le veau a été enterré aussitôt. Ce témoignage de première main reste cependant fiable.
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Dim 20 Déc - 09:22 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 20 Déc - 09:20 (2009)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Argentine, nouvelles mutilations de bétail.
Le 16 Décembre 2009.


Lors des premiers jours de Décembre, une étrange avalanche de décès s'est produite chez des animaux dans un champ bordant le lieu dit « Angel Gatti » ou 45 autres mutilations ont été découvertes et étudiées dans le passé. Aujourd’hui, ce sont dix animaux (7 veaux et 3 vaches) qui ont subi des incisions mystérieuses et précises, particulièrement autour des mamelles. Malheureusement, le propriétaire du champ, ayant peur des visites effectuées par les curieux et les médias, a décidé de mettre le feu dans les carcasses et d’imputer la perte de ces animaux à des attaques de chiens locaux. Ceci est la seule version de l'événement rapporté aux oreilles des autorités policières de la ville de Bartolomé Bravo, qui face aux circonstances, restent néanmoins en état d'alerte avec les correspondants de la FAO (1) dans la région.
_____________________________________
Source : Luis Burgos
(1) The Food and Agriculture Organization of the United Nations
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 17:51 (2010)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Rocamora (Argentine) Le 16 Mars 2010.
Mutilation d’une vache.

Synthèse & Traduction Mikerynos

Ce mardi matin, Jacobo Schwartz qui est boucher professionnel, a retrouvé une de ses vaches morte dans son terrain de 15 hectares situés dans la province d’Entre Ríos, à Rocamora. Cette localité se situe à environ 14 kilomètres de Basavilbaso. La génisse, âgée de un an et demi, pesait environ 350 Kg et faisait partie d’un troupeau de vingt bêtes qui paissent dans le champ, son cadavre gisait sur le sol mort et mutilé. Pour le propriétaire, sa découverte de ne date pas plus de deux jours.


Sur l’animal, le maxillaire gauche de l'animal et la mâchoire supérieure étaient complètement nu jusqu’a l’os, sans aucuns restes de muscles ou de chairs. La peau est coupée proprement et sans dentelure. Il lui manquait aussi un œil et sa langue, une partie d’une oreille était aussi manquante. Aucune trace de sang n’était visible à proximité, et Jacobo Schwartz n’a rien remarqué d’anormal sur les lieux, y compris dans le reste de la ferme. L’homme déclare n’avoir jamais rien vu de semblable « La disparation de la chair sur la mâchoire était comme si elle avait eu lieu depuis longtemps »
____________________________
Source :
http://www.entreriosya.com.ar/
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Ven 26 Mar - 23:45 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 23:44 (2010)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

La Mutilation de « Schwartz » Rocamora, Concepción del Uruguay (Argentine)
Le Mardi 16 Mars 2010 - Mutilation d’une vache.

Écrit Daniel Ubaldo Padilla (Journaliste)
Synthèse & Traduction Mikerynos

Suite à une information concernant une mutilation de bovin à Rocamora dans la province d’Entre Rios, Daniel Ubaldo Padilla et le Dr Roberto Lezcano, se sont déplacés sur place le mercredi 17 Mars pour rencontrer le propriétaire Jacobo Schwartz, vers 15h30 à son domicile. Ce dernier déclare que M. López qui travail pour lui, avait averti qu’une vache était malade ou agonisante vers 9h00 le même jour. Quarante minutes plus tard, James décide de rendre visite à l’animal. Lorsque celui-ci arrive sur place, l’animal était déjà mort. Le choc et les blessures qu'il avait dans la tête, comme le déclare Jacobo, sont des choses qu’il n’avait jamais vus en 70 ans de vie à la campagne. Ce qu’il avait devant les yeux n’était en aucun cas assimilable à une attaque d’animaux sauvages et aux prédateurs de la région. Son attention fut aussi attirée par le fait que ses chiens n’approchaient pas de la carcasse.

Après cette macabre découverte, il appela Le Dr. Daniel Bel, le vétérinaire local pour lui demandé son avis. L’animal se trouvait dans une parcelle partagée avec les autres animaux du troupeau et il craignait une épidémie ou une contagion, principalement d’Anthrax. C’est pour cette raison qu’il décide de transférer les restes de l’animal vers un pâturage voisin. M. Bel a pratiqué une autopsie vers 7h30 le lendemain matin, la nécrose avait commencé. Pour lui, l’animal était sain et non malade, l’animal était nourri normalement. Lors de l’autopsie, l’appareil digestif était plein. Interrogé au sujet des blessures à la tête, il déclare qu’elles sont «post mortem» et probablement attribuables aux charognards de la région. Ce qui contraste nettement avec l’opinion exprimée par Jacobo. Le Dr. Daniel Bel ne fera pas d’analyse car la mort daterait, selon lui, à plus de 24 heures. Dans la conclusion de son rapport, celui-ci indique un décès pas empoisonnement, mais compte tenu du degré de décomposition, il n’est pas en mesure de confirmer ce diagnostique.

 

Il a également observé que ce pâturage était pauvre en herbe, pas assez pour l’alimentation du troupeau, que le long la clôture qui l’entoure, ce trouve des arbustes (duraznillos) dont l’ingestion des baies toxique.

De notre côté, nous avons aussi procédé à un examen de la carcasse, malgré la forte concentration de mouches sur le corps mutilé de la vache. La mâchoire supérieure et la mâchoire ont été laissées «nue». Nous avons découvert certaines marques frappantes coïncidentes avec d’autres cas étudiés. En particulier une marque visible sur la photo 1 de forme concave comme imprimée ou « marqué à chaud » Au niveau des cuisses (photo 2) des traces gélatineuses sont observées dans les poils, là aussi il y a une similarité avec d’autres cas, mais ici elle est différente. D’autres protubérances sous forme d'ampoules pourraient être attribuées à la décomposition du corps de l'animal (photo 3)





 

Les photos en haute résolution sont disponible sur ce lien :
http://www.enigmavirtualovnisymutilaciones.blogspot.com/

Le 18 Mars, une enquête est ouverte par l’officier de Police Suárez. Ce dernier rend visite au pâturage ou l’animal à été découvert, puis ensuite à l’établissement du vétérinaire. L'enquête est en cours..
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 11:49 (2010)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Belgrano, Entre Ríos (Argentine) Le 2 Juin 2010.
Mutilation d’une vache.

Synthèse & Traduction Mikerynos.

Une deuxième vache a été retrouvée mutilées dans la propriété de Sírtori dit «Chito » bien connu dans la région. Il convient de rappeler que le 11 Mai dernier, une autre vache avait été découverte mutilée à 50 mètres de celle-ci dans une plantation de pastèque. Vingt jours après, la carcasse avait complètement disparu, il ne restait que les os. Ce dernier a appelé le docteur Patricio Norman qui est le vétérinaire local. Celui-ci déclare « Il ne faut pas se précipiter pour émettre des hypothèses, mais de toute évidence il y a des éléments surprenant, comme la langue qui a été coupée nette » l’animal a été découvert quatre jours après son décès, les os du tronc sont brisés, ce qui a surpris le vétérinaire. Une enquête est ouverte par la brigade d’Abigeato et de la Police de Entre Ríos, les autorités sanitaires ont aussi été prévenues.


Source: http://www.talcualchajari.com.ar/nota.php?id=2753
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Dim 12 Sep - 15:15 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 3 Sep - 18:08 (2010)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Jacinto Aráuz (Argentine) Le 1er Septembre 2010.
Mutilation d’une agneau

Synthèse & Traduction Mikerynos.

Jacinto Aráuz est une ville de l'est de la province de La Pampa, en Argentine, située dans le département de Hucal. L’agneau noir qui à été retrouvé mutilé se trouvait dans un herbage avec d’autres animaux de son espèce dans un champ attenant à la ville de Jacinto Aráuz. C’est la propriétaire et son fils, qui en ont fait la découverte dans la matinée du mercredi 1er Septembre 2010. Tout de suite, ils ont trouvé cette mort étrange en découvrant l’animal, une autre chose a aussi attiré leur attention, des traces inconnues retrouvées sur le lieu. Sur l’animal, une partie de peau avait été prélevée, la découpe avait une coupe rectangulaire. Il manquait la langue, les yeux et l’oreille droite. Un proche résident qui vit dans une villa située à environ 500 mètres, a déclaré que le matin des faits, il a entendu des aboiements intenses des chiens, mais qu’il n’y a porté peu d’importance. Un autre habitant déclare qu’il a découvert un agneau, vivant de quelques jours, et errant près d’une citerne à 80 mètres de l’endroit ou a été découvert la mutilation. Il a expliqué qu'il lui a fallu ramener l'animal rapidement au troupeau de mouton. Ce type d'épisode est récurant dans différentes régions de la province, il y a une série de mutilation sur les bovins et ovins, mais les éleveurs et propriétaire ne portent jamais plainte, car ils savent que celle-ci n’aboutira pas.


Source : http://www.arena.com.ar
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Dim 12 Sep - 15:15 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 12 Sep - 15:10 (2010)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Mutilation en série à Chascomus (Argentine)
Juillet - Août 2010.

Synthèse & Traduction Mikerynos.

Chascomus se situe dans la province de Buenos Aires. En dehors de la ville, dans les terres des exploitations agricoles, de nombreux animaux ont été mutilés. Un fait surprenant est que ces animaux n’ont pas de propriétaire. Selon le premier rapport préalable, il s’agit d’une vache, de deux porcs, d’un chien et d’un coq mort bizarrement. Les éleveurs de la région préfèrent garder le silence. Et lorsque que l’équipe d’enquêteurs de Silvia Pérez Simondini, accompagnait de Miguel Angel dit « Tato » et de Martinez Marcelo dit « Tano » deux animateurs populaire de la radio locale, sont arrivés sur place, ces derniers ont compris que l’investigation ne serait pas facile dans cette partie de la lagune de Chascomus. Dans cette zone peu habitée, on y trouve quelques fermes...

Les faits.
Le premier cas concerne un coq, découvert mort à un kilomètre à la sortie du bourg vers l’Est, en direction de la rivière « Rio de la plata » Les restes du volatile était encore là. Sur la carcasse, la totalité des plumes étaient encore présente, les parties molles du corps avaient presque durci mais n’étaient pas décomposé, cependant, il y avait une légère odeur de décomposition. Une particularité : L’animal était totalement propre au niveau de la nuque, de la tête et du bec. Aucune rupture, ni de trace de mutilation dans les chairs n’a été observée.

A 200 mètres plus loin où le coq git, il y a un mois une vache fut découverte morte sans explication, elle portait les traces d’une mutilation « classique » observée dans de nombreux cas, aujourd’hui elle est réduite à l’état de squelette. Un peu plus loin, à 100 m au Nord, se trouve un fossé ou la carcasse d’un chien à été découvert, près d’un porc lui aussi mutilé. Un autre fait, est que près de l’endroit, il y a plusieurs restes osseux d'autres animaux morts précédemment.




Le deuxième cas est celui d’un porc retrouvait mutilé le 15 Août 2010, ce cochon est un cosanglier (croisement hybride entre le cochon et le sanglier) C’est une femelle en état de grossesse avancée. Le propriétaire de l’animal n’est pas connu, il a été découvert sur le bord d’un chemin rural. Sur l’animal, quatre des glandes mammaires ont été extraient, ainsi que l’anus et l’appareil reproducteur avec une perte importante du fluide au niveau du placenta. Du sang a été découvert dans le pavillon auriculaire gauche, suite à l’éclatement de la membrane du tympan. Sur le groin un saignement lié à une trace circulaire montrant le caractère domestique de l’animal. Aucune trace de perforation liée à un impact de balle n’a été trouvée sur le corps, ou d’une autre arme. Cependant, des incisions et des hématomes de formes semi-circulaires ont été découvertes au-dessus des glandes mammaires (voir sur la photo les flèches qui indiquent les incisions mentionnées) L’extraction de ces glandes avec une coupe circulaire et propre est nettement visible.





Non loin du cosanglier près du chemin de terre, se trouve un fossé remplis d’eau sale dans lequel a été découverte la carcasse d’un chien semi-submergée dans état de décomposition importante, mais sur laquelle ont remarque les mêmes marques de mutilations. La date du décès remonterait à 3 jours, d’après le témoignage de lugareñod, une personne qui vit dans la région. Comme pour le cosanglier, le propriétaire de l’animal n’est pas connu et aucun des exploitants ou propriétaires terriens ne connaissaient leur provenance. De toutes les personnes interrogées, aucunes ne déclarent en être les propriétaires. Ce fait, indique la possibilité que ces deux animaux soient étrangers à la région où ils ont été retrouvés.

Cette hypothèse pose la question sur la manière dont ces animaux sont arrivés sur les lieux. Évidemment la réponse à cette question est difficile. Auprès de certains riverains, nous avons réussit à obtenir l’histoire de deux frères d’une famille vivant dans la montagne, qui entrainaient des chiens avec des animaux capturés dans la montagne, leur adjugeant la mort des animaux découverts. Mais ce récit n’a apporté plus de contrariété que de confirmation, même entre riverains et voisins, dont certains n’entretiennent pas de bon rapport avec cette famille. Une recherche dans les proches environs nous informe qu’a 600 m du lieu de la découverte se trouve un poste de transformation électrique.

Conclusion.
Ces mutilations variées sont très intéressantes, toutefois, nous pouvons seulement nous concentrer sur celles qui produisent des preuves, celles-ci sont rares pour nous forger une opinion positive. D'abord, de tous les cas dénoncés, seulement deux animaux ont pu être observés, un à l’état squelettique, mort depuis plusieurs semaine, sans possibilité d'analyse. Le second datant de 24h mais ne remplissant pas les exigences du protocole mis en place. En effet, il y a des éléments trouvés, qui ne sont pas compatibles avec les règles de ce dernier :
- Trace de fluide dans la zone des blessures.
- Présence de sang dans la zone des coupes.
- État de rigidité cadavérique dans les extrémités inférieures de l'animal.
- Saignement découvert dans le pavillon auriculaire gauche.
- Saignement abondant au niveau du groin et déchirure des tissus.
Cependant ce cas reste étrange, plusieurs anomalies ont été découvertes :
En analysant les coupes des glandes mammaires, nous avons remarqué que les poils étaient coupés au ras, coupe nette et sans déchirure, incompatible avec celle d’une morsure. Par conséquent, ce dossier reste ouvert jusqu'à la découverte d’autres éléments permettant de le conclure définitivement.



Source : http://www.visionovni.com.ar
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 12 Sep - 16:07 (2010)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant


_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 30 Oct - 10:37 (2010)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Rosario, Santa Fe (Argentine) Le 17 Octobre 2010.
Mutilation d’un cheval.

Synthèse & Traduction Mikerynos

Pueblo Esther, est une petite communauté au sud de Rosario dans la province de Santa Fe. Ces derniers jours, plusieurs personnes affirment avoir vu des lumières nocturnes au-dessus des champs. C’est dans cette période d’observations qu’un nouveau cas de mutilation à été découvert. Il s’agit d’un jeune cheval, trouvé avec une incision typique des chairs de sa mâchoire en ovale, un prélèvement du globe oculaire, l'excision de l'oreille et de la langue, laissant à nu l’os hyoïdes (Os qui se trouve au-dessus du larynx dans la partie antérieure du cou, au-dessous de la base de la langue)

C’est Fernando Schienke qui a trouvé l’animal, le Dimanche 17 Octobre dans une parcelle près de sa maison. Stupéfié par les blessures, il a essayé de trouver des informations supplémentaires et nous attendons toujours plus de détails de ce témoin. En attendant, nous divulguons quelques détails du début de l'enquête. Une série de photographies à été faite. Nous pouvons observer que la principale blessure de forme ovale présente une incision nette avec une déshydratation du tissu sur les bords de la coupe, les poils sont coupés à ras. Il n’y a pas de déchirure, ce type de blessure ne peut être l’œuvre d’un prédateur.

 

La présence de mouches : Ce facteur est très intéressant, puisque beaucoup de pathologistes soutiennent que la perte des tissus mous est due à la phagocytose (1) par des larves de mouche. Dans ce cas précis, nous pouvons observer comment elles commencent leur travail sur la carcasse. Aucune bactéries et aucunes larves de mouche ne sont visibles. Cela indique que c’est le premier contact des insectes avec la carcasse. Cependant, les blessures sont aussi latentes que les incisions.


Au cours des années d'enquête nous avons pu établir quelques modèles de base, le début d'action des mouches et des charognards qui sont les premiers, apparaissent environ 72 heures après la découverte d'un animal présentant ce type de mutilation. Les oiseaux ont tendance à laisser des excréments à l'arrière de l'animal.

Nous attendons plus de détails sur ce cas, avec un suivi du secteur, dans les prochains jours.

________________________________
(1) La phagocytose, en biologie, est le procédé par lequel les microbes sont détruits par certains globules blancs ou leucocytes: ce sont les phagocytes.
Source:Vision - Ovni
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 8 Déc - 16:11 (2010)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Zone rurale de Lonquimay, Argentine.
Mutilation animale - Le 2 Décembre 2010.


Les mutilations animales se poursuivent en Argentine, un membre de l’équipe du CEUFO à mener une enquête dans la région isolée de Lonquimay, il a découvert un nouveau cas de bovin mutilé. C’est un jeune homme de 12 ans prénommé Isaías qui en a fait la découverte, ce dernier à pris une photo avec son portable. Il faut savoir que le phénomène des mutilations d'animaux se produit dans toute la région et de façon permanente. Les cas qui sont en augmentation présentent des chiffres préoccupants chez les éleveurs et propriétaires des différentes exploitations.
Le mois dernier, dans l'Ouest de la province, plusieurs chèvres ont été attaquées, tuées et retrouvées avec les mêmes caractéristiques mutilatrices que les bovins. Pendant ce temps, aucune réponse à ce phénomène n’est apportée, y compris sur les observations d'étranges objets lumineux qui, silencieusement, traversent la région à tout moment.


Source: CEUFO
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 11:27 (2011)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2 Répondre en citant

Casbas, Buenos Aires (Argentine) 15 Mars 2001
Mutilation d’un cheval.

Synthèse & Traduction Mikerynos


La ville de Casbas dans la province de Buenos Aires est connue pour de nombreux cas de mutilation, en Mai 2002 l’équipe de Vision OVNIS avait rencontré le Dr Jorge Omar Fernández, le vétérinaire local, lors d’une enquête sur la mort de trois veaux. Cette fois ci, le correspondant du groupe, Cesar Lomar, à reçu des informations et a commencé des investigations sur la mort d’un cheval (Photo No 1). Casbas se localise à quelques kilomètres de la ville de Salliquelo ou le Dr Daniel Belot à découvert le premier cas de mutilation en Argentine. Cesar Lomar en donnant les détails des événements, indique que l’enquête à débuter dans les 24h, comme l’exige le protocole pour ce genre d’affaire : Les données recueillis datent de la veille et les photographies ont été prises le 17 Mars.


L’animal à été découvert dans un pâturage entouré d’une haute clôture grillagée (Photos No 3 et 4), à environ 1000 mètres de la lacune de Guamini. L’endroit exact connu de l’enquêteur mais ne sera pas révélé à la demande du propriétaire. Il s’agit d’une région composée d’espace boisé et de plage (Photo No 10). Le 15 Mars, vers 21h00, des témoins racontent qu’ils ont entendu un bruit fort provenant de la lacune, et qu’ils ont eu peur. Lorsque que l’animal à été découvert, des photos ont été prises avec un téléphone (Photos No 4,5 et 6) sur ces dernières on remarque une décoloration de blanchâtre sur les poils au niveau des coupes de l’oreille et de la mâchoire : Une décoloration que l’on ne retrouve pas sur les photos du 17 Mars (Photos No 7, 8 et 9)


Toutes les coupes ont été faites sur un seul côté, les organes internes ont été prélevés par une large découpe en ovale, ainsi qu’un œil. Cesar Lomar n’a pas remarqué d’odeur de putréfaction lors de sa visite. Les autres animaux ne se sont pas approchés de la carcasse. A 600 mètres, des traces de 8x9 cm ont été découvertes sur la plage (Photos No 11, 12, 13 et 14) Cesar a essayé de les suivre sans succès, car celles-ci se perdaient dans l’eau de la lacune.


____________________________________
Source : http://www.visionovni.com.a
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:28 (2017)    Sujet du message: Mutilations de bétail en Amérique du Sud – Partie 2

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com