Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Mutilation d’une vache au Montana, le 11 octobre 2006

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 15:14 (2008)    Sujet du message: Mutilation d’une vache au Montana, le 11 octobre 2006 Répondre en citant

Mutilation d’une vache au Montana.
par Linda Moulton Howe
Traduction & Synthèse Mikerynos
 

Des données scientifiques soutiennent la théorie que la vache mutilée est tombée du ciel et à rebondi.
 

Il faut savoir que de 1970 à 2006, les mutilations de bétail se reproduisent chaque année dans cette région, rien qu’en 2001, le bureau du shérif du comté de Pondera a enquêté officiellement sur 14 cas en plus de la douzaine de cas, qui n’a pas été officiellement rapporté.


 
Le surlignage en jaune indique les emplacements de mutilations sur un an.
 

Le 24 novembre 2006, à Valier qui se situe sur comté de Pondera, au Montana, j’ai rendu visite au shérif Tom Kuka, son adjoint en chef Dick Dailey et Ed Erickson dans les bureaux de la cour de la chambre de Conrad. J’avais travaillé avec une équipe de Toronto (Canada) à la réalisation d’une série intitulée « Best Evidence to air on The Discovery Channel in 2007 » J’ai fait le voyage avec le producteur Michael Sheehan, son cameraman indépendant Douglas Monroe de l’Utha et le preneur de son Mike Kasic du Montana. Nous avons rejoint le shérif Kuka et ses adjoints au Ranch de John et Patricia Peterson, à Valier (environ 500 habitants) au Nord-Ouest de Conrad qui à une population de 3000 habitants.

Le dimanche 8 octobre 2006, les Peterson ont fait rentrer une partie de leur troupeau dans un de leur champ clôturé, après que l'orge a été moissonné. Tout était fini à 17h00 de l'après-midi. Ils ont alors fermé à clef la barrière et sont ensuite rentrés chez eux. Tôt, le matin du lundi 9 octobre, un voisin a vu la vache étendue au sol, à environ 50 pieds derrière les barbelés du champ des Perterson, le long de la route, ce dernier n’a pas signalé le fait.


 

La flèche rose indique l’emplacement du corps vue de la route.
 

Le mercredi 11 octobre, les Peterson découvre la vache morte et mutilée, et prévienne le Sheriff Kuka. Plusieurs exploitants de ranch et leurs familles dans rayon de 1,5 kilomètres du corps mutilé à l'Ouest et au Nord n'ont rien entendu ou remarqué de particulier. A 1,5 kilomètres à l'Est, il y a une station de contrôle de lancement de missiles de l’USAF.

Le mardi 21 novembre, nous arrivons en fourgon par la route de « Gravel country » et nous apercevons la vache noire étendue sur le chaume de couleur beige, en plein soleil de cette après midi. Elle est ici depuis six semaines et il n’y a aucune morsure de coyote ou de prédateurs sur le corps. Un résident local nous indique qu’un journaliste de NBC Montana, avait fait découper la tête de la vache le samedi 18 novembre pour la faire examiner par un laboratoire de l’université du Montana, sans aucune permission, ni l’autorisation des Peterson.


 

Le reste du corps indique que la mamelle avait été excisée par une coupe circulaire, comme la région du rectum. Le shérif Kuka et ses adjoints ont indiqué que le 11 ou 12 octobre, il manquait l’oreille gauche de la vache, le globe oculaire, un cercle de tissus autour de l’œil, la langue et chair de la mâchoire avait aussi été enlevé. Cette liste est typique des mutilations depuis les années 1960.

La vache a rebondi sur la terre.


 
ci dessus, le sol après avoir soulevé la vache.
 

Le shérif m'avait appelé après ses premières visites au mois d’octobre au ranch des Peterson, pour me dire qu’il avait remarqué une marque de rebond située à environ 1,2 à 1,5 mètres au Sud-Est du corps de la vache morte. Le sol a été repoussé vers le haut, du côté nord de cette trace, suggérant que le corps de 590 Kilo de la vache soit tombé d’assez haut, pour frapper la terre avec une force considérable pour rebondir à sa place actuelle, avec les pattes et la tête face au nord.


 
La marque faite par le rebond.
 

C’est un des mystères indique le shérif Kuka, à l’évidence le corps à rebondi du sud au nord, tout le chaume de l'orge haute de 15 centimètres en dessous du corps a été soigneusement aligné et aplati au nord, et au sud dans la direction opposée. Je m’étais arrangée début octobre, après l’appel du shérif, pour parler avec le Biophysicien W.C. Levengood du Michigan, sur la façon de prélever des plants d’orge et de chaume. Aujourd'hui j'ai interviewé W.C. Levengood dans son laboratoire au sujet de ses analyses, qui jusqu'ici soutiennent la théorie de Kuka, au sujet du corps déjà mutilé qui a été lâchée d'en haut.

L’entrevue.

Le Dr. W.C. Levengood du Pinelandia Biophysical Laboratory, PO Box 388, Grass Lake, MI 49240, à déjà fait des analyses sur des crop circles et d’autres cas de mutilations.

« Grâce au très bon travail du shérif Tom Kuka, j’ai eu d'excellents échantillons du sol et d'orge à étudier, ces derniers ont été pris à diverses distances du corps, dans les directions nord et ouest. J’ai trouvé la même chose que dans les autres cas de mutilations, je peux mesurer et comparer l'énergie libérée dans les plants souillés dans un rayon de 6 mètres autour du corps. Les énergies mesurées sont plus hautes autour, et baissent uniformément sur la distance se rapproche du corps. C’est exactement ce que j’ai trouvé dans le cas de Pondera, en plus de certaines anomalies. »

« Je mesure les impulsions de CDP, qui sont des plasmas de densité de charge. Quand je fais référence à ses impulsions, je me réfère à dix ans de données que j'ai étudiées depuis le milieu des années 1990. Le Dr. John Gedye et moi avons publié au sujet de ces impulsions de charges qui peuvent être produites par plusieurs choses y compris le « stress » ou impulsions lors de l'impact. Ces impulsions sont organisées et groupées très spécifiquement et l’organisation d'isomères moléculaires est spécifique (configurations moléculaires différentes) dans la matrice des molécules de l'eau, dans ce cas-ci, j'étudie le sol. »

Note du rédacteur : Le biophysicien Levengood a étudié les énergies négatives chargées d'ion dans l'eau, le sol et les plantes depuis le milieu des années 90. Son travail a été édité dans la très respectée revue botanique « Physiologia plantarum » Revue d'exploration scientifique, les énergies subtiles et la médecine d'énergie indiquée ci-dessous. La référence aux énergies mesurées dans cette recherche de vache mutilée sur le comté de Pondera est une référence « Aux plasmas de densité de charge. » © 2003 de publication de Levengood et de Gedye dans les énergies et la médecine d'énergie subtiles Vol. 13, le numéro 2, page 131-153. Plus tard, le biophysicien Levengood a changé l’appelation « énergie mesurée » pour «charge des plasmas de densité. »

 

L’interview.
L.M : Vous avez trouvé le plus grand changement d’énergie à 60 mètres au sud du corps de la vache ? Les énergies étaient extrêmement hautes ?

Dr. W.C. L : Oui, c’est une anomalie pour moi et je l’expliquerais un peu plus loin dans le sujet, mais il y a deux exceptions éblouissantes. Le shérif Kuka pense dans ce cas, que l'animal est tombé sur le sol et a rebondi quelques mètres plus loin en faisant une dépression dans la terre. Dans cette dépression, les plants d 'orge avaient été renversées et assez bien écrasé. Ainsi, j'ai demandé au shérif Kuka d'obtenir des échantillons de cette dépression et d’autres se trouvant sous le corps de la vache.

J’ai été totalement dérouté par l’analyse des échantillons provenant de la dépression (marque du rebond), qui avaient une énergie très basse. Quelque chose que je n'ais jamais observé sur mes trois ans d’investigations concernant des formations de récolte et des emplacements d'excision de bovin, car l'énergie était presque à zéro.
Le sol sous la vache était peu un plus haut en énergie, mais toujours extrêmement bas, comparé aux échantillons normaux du sol témoin, cela m'a laissé perplexe. J’ai trouvé une autre anomalie à environs 60 mètres au sud du corps de la vache, et cela n’a pas beaucoup plus de sens, parce qu’aussi éloigné nous comptions avoir des échantillons de base comme témoins.

Dans les échantillons ouest et nord, l'énergie était beaucoup inférieure à la gamme normale auquel je m’attendais. Ainsi, j'ai décidé de me concentrer sur ce problème, afin de résoudre cette anomalie du sol sous le corps de la vache qui possédait une énergie aussi réduite. Dans les dernières décennies, j’ai examiné et testé de nombreux sols afin de déterminé quelle énergie ils contenaient. En d'autres termes, les mesures indiquent que le sol peut contenir l'énergie. Mais dans le cas du comté de Pondera, nous trouvons que les mesures sont extrêmement basses près la vache et de la dépression du rebond.

L‘impact du corps de la vache sur le sol.
Mon hypothèse est la suivante : quand la vache a été lâchée sur le sol, elle a réduit l'énergie normale des molécules d'eau du sol. Le type de silicate normal dans le sol, a une charge négative sur les petits grains et cristaux de sable.


 

La flèche verte indique la direction du rebond, la flèche rose l’accumulation de saletés le long de la patte arrière. Suite à la force d’impact, les intestins sortent par l’orifice fait dans le rectum, car dans la plupart des cas de mutilations, cela reste un trou sec et vide.

Ainsi, je pense que la vache d’un poids significatif de 590 Kilo a produit une vague ou une impulsion d'énergie positive qui a neutralisé l'énergie négative dans le sol. Ainsi, temporairement, le sol proche et sous de la vache a vu son énergie descendre presque a zéro. Cela cadre parfaitement entre l’impact initial et le second, les énergies des plants se sont neutralisées.

L.M : La marque en haut du rebond ou le sol s’est entassé, est l’endroit ou la vache à percuté le sol ?

Dr. W.C. L : Je ne me rappelle pas avoir vu ce degré enorme de directionnalité nord-sud sur des sols ou des plantes. Habituellement elle est en anneaux autour des animaux, et pas dans une direction spécifique.

Essais de choc de sol.
Pour évaluer mon hypothèse, j'ai imaginé un système de pendules dans mon laboratoire. J'ai attaché un poids au pendule, posé un récipient avec les côtés flexibles que j’ai remplis de la terre collectée, j’ai mis mes plaques de collecteur de charge que j’utilise depuis trois ans, sur les quatre côtés. J'ai alors fait des essais d’impacts contrôlés parallèles et latéralement à la surface de la terre. J’arrivais, alors à une impulsion d’énergie dans les quatre directions, en frappant sur le dessous et à demi distance du récipient.

Ce que j’ai trouvé interessant dans le cas de Pondera, c’est qu’il y avait un pic d’energie plus haut au nord qu’au sud. Les essais effectués dans mon laboratoire confirme donc la thèse du rebond.

L.M : Vous avez en outre constaté que l’énergie était basse sous le corps de la vache ?

Dr. W.C. L : Mais presque pas aussi bas que la marque du rebond et cela va parfaitement dans le sens qu’elle est tombée avec une force considérable, moins que celui de l’emplacement ou on l’a retrouvée.

L.M : Ainsi, vos recherches soutiennent l’hypothèse du shérif Kuka, qui dit que la vache a été lâchée d’une certaine hauteur, ce qui à réduit lors de l’impact, la densité de l’énergie de la charge de plasmas ?

Dr. W.C. L : Exacte.

Une Technologie avançée de faisceau ?
L.M : Si nous parlons d’une technologie avancée de faisceau (comme certains témoins oculaires l’ont décrit), est-il possible que la vache ait été suspendue dans les airs, par l’angle d’un faisceau qui se déplaçait et a agit sur le sol à 60 mètres de l’endroit ou le corps de la vache a été trouvée ?

Dr. W.C. L : C’est possible, je n’ai aucun moyen précis de dire d’où vient cette énergie. Mais c’est une hypothèse raisonnable, parce que j’ai trouvé sur certains cas de mutilations, la ou il y a une évidence physique d’une chute, l’indication d’un pic d’énergie dans les mesures situé dans un cercle régulier de 6 mètres autours des corps.

L.M : Cela pourrait indiquer qu’il y a un faisceau de 6 mètres de diamètre qui formerait un cercle dans le sol et à l’emplacement ou l’on retrouve des animaux mutilés ?

Dr. W.C. L : Oui, c’est exacte, c’est une possibilité.

L.M : En allant plus loin dans la spéculation, est-il possible que cette technologie de faisceau ait déplacé le chaume du nord vers le sud, avant que le corps de la vache ait frappé le sol au sud, avant de rebondir vers le nord ?

Dr. W.C. L : Peut-être.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Mar - 15:14 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com