Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Les mystérieux chats d’Angleterre ou « Big Cats »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> La Cryptozoologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 671
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 16:27 (2008)    Sujet du message: Les mystérieux chats d’Angleterre ou « Big Cats » Répondre en citant

Les mystérieux chats d’Angleterre ou « Big Cats »
 

Au début de l’année 1983, South Molton, une petite ville d’Angleterre, était sur le pied de guerre. Un mystérieux prédateur s’attaquait aux moutons et aux agneaux. Au mois de juin, on comptabilisait déjà 200 animaux tués. A chaque fois, les victimes avaient été égorgées puis éventrées et dévorées. On déploya des moyens considérables pour traquer la bête mais en vain. Fait étrange, le prédateur ne commettait ses forfaits que tous les trois jours. Il dévora même une brebis adulte en une seule nuit. Il s’agissait donc d’un animal de grande taille.Les descrïptions de cet animal varièrent du puma couleur ardoise à l’énorme chat noir de la taille d’un doberman, doté d’une queue aussi longue que son corps.

La bête d’Exmoor, comme on l’appela, pouvait courir à près de 50 km/h, sauter des haies ou cinq barrières alignées. Le « grand chat britannique » n’est pas un inconnu.
En 1962, un « puma » avait été signalé dans le Surrey. Malgré les battues, il était resté introuvable.En février 1965, un animal à l’aspect de panthère avait été signalé dans le Hampshire et à la fin des années 1970, c’était dans le Devon.Déjà en 1930, un archéologue avait observé un animal à l’aspect de puma.En 1927, en Ecosse, un cultivateur avait tué un animal étrange. Au début du siècle, on parlait surtout de chiens noirs. La notion de félin ou de chat est beaucoup plus récente. S’agit-il des mêmes animaux ?

Des observations semblables ont été faites en Irlande, au Danemark, en Allemagne, en Italie, en France, aux USA et au Canada.S’agit-il d’une espèce de félin inconnue ou de spécimens dits préhistoriques ayant survécu comme cela semble être le cas en Australie et en Afrique ? Les traces retrouvées ont révélé des empreintes de griffes. Or, mis à part le guépard, tous les félins marchent avec les griffes rétractées. La découverte en 1983, en Ecosse, de plusieurs chats noirs de la taille d’un chien, aux griffes non rétractées, ne simplifie pas l’affaire. On a également découvert le crâne d’un chat de la taille d’un lion, à Dartmoor, en 1988. Ces animaux ne sont absolument pas répertoriés et restent pour l’instant une énigme.

Des grands félins en Ecosse.
L’Ecosse est un pays parcourus de montagnes, de forêts et de landes, peuplées uniquement de cerfs et de moutons. Ce pays semble donc un endroit idéal pour abriter de grands félins. Les premiers rapports officiels faisant état « d’animaux de grande taille inconnus » remontent au début du 20e siècle. Depuis les années 20, de mystérieux « félins » ont été signalés un peu partout en Ecosse mais également dans l’ensemble de l’Angleterre. Il semble que des rencontres avec des « pumas » aient été nombreuses depuis. D’où viennent ces félins et comment se fait-il, avec les moyens actuels, qu’ils soient aussi insaisissables ?

Des félins bien réels
Entre 1920 et 1927, des fermiers de l’Inverness-shire ont eu à déplorer de nombreuses pertes dans leurs troupeaux. L’un des fermiers tua « un grand animal sauvage jaune d’espèce inconnue ».La dépouille n’a pas pu être étudiée. Par contre, un autre animal fut prit au piège et le zoo de Londres l’identifia comme étant un lynx.
On pensait l’espèce absente de ce pays. Il peut d’ailleurs s’agir d’un animal relâché dans la nature par un particulier.

Depuis, les témoignages se sont succédés. En 1979, un camionneur vit un grand félin sur la route aux environs de Glasgow : »L’animal était grisâtre, avec des touffes blanches sur les côtés ».

En 1980, un fermier décida de tendre un piège à l’animal qui décimait ses troupeaux. Il se servit d’une tête de mouton comme appât. Le 29 octobre 1980, il revint relever le piège et entendit des grognements. L’animal pris au piège n’était autre qu’un vrai puma bien vivant.L’animal fut transféré dans un parc naturel. Il s’avéra que ce puma était apprivoisé mais avait vécu quelques temps en liberté, selon les analyses de ses excréments. Après enquête, on trouva le coupable. Il s’agissait d’un homme qui, devant aller en prison, avait libéré ses deux pumas dans la nature. Les rencontres avec des pumas dans la région ne s’arrêtèrent pas là. En fait, elles furent de plus en plus fréquentes.

Chasse au lion en Grande-Bretagne
Un lion supporte très difficilement le climat pluvieux anglais. De plus, cet animal n’aimant pas le thé, il n’a aucune raison de quitter sa réserve pour faire peur aux vieilles lady.Pourtant, de nombreux témoignages font état de rugissements résonnant dans la paisible campagne anglaise. C’est ainsi qu’un « gros lion » défraya la chronique en juillet et août 1976. Le félin faillit faire mourir de peur deux laitiers qui tombèrent nez à nez avec le roi de la savane alors qu’ils faisaient leur tournée matinale, près de Nottingham. Une battue avec hélicoptères et chiens fut organisée mais le lion resta introuvable. Aucun zoo ne signala la disparition d’un félin.
Après quatre jours de vaines recherches, le lion refit son apparition dans le jardin d’un médecin. Là encore, le lion prit la fuite à l’arrivée des policiers.Au bout d’une semaine de battues et près de 100 témoignages, le lion sembla disparaître dans la nature.Ce qui est étrange c’est qu’il n’y eut dans le même temps aucun mouton ou chèvre tué par un prédateur inconnu.

En 1981, un lion fut observé par plusieurs personnes dans le Belfordshire. S’agissait-il du même animal ? Aucun lion ne manquait dans les zoos voisins et la police ne retrouva pas le fauve qui, une fois de plus, s’évanouit.

Une panthère noire dans le Warwickshire
En 1981 et 1982, des rapports affluèrent faisant état de la présence d’une « créature plus grosse qu’un berger allemand, noire et hirsute ». Des fermiers trouvèrent des agneaux égorgés et un daim. Une panthère noire fut aperçue sur un terrain de sport de Wellington Collège. En Galles du Sud, c’est un félin de 1,80 m de long qui troubla des promeneurs. La naturaliste Di Francis, qui a recherché activement les animaux observés, a noté 370 témoignages en douze mois.

Des félins insaisissables
Bien que les autorités rechignent à l’admettre, il semble bien que des félins de toutes espèces parviennent à survivre en Angleterre. Il est certain que la plupart de ces félins sont des animaux qui se sont évadés de zoos ou de cirques ou qui ont été abandonnés par leurs propriétaires. Il ne s’agit nullement d’animaux mystérieux ou d’espèces disparues comme j’ai pu le lire. Par contre, le mystère réside plutôt dans leur faculté à disparaître sans laisser de traces. Lors des battues intensives, on n’a pas relevé d’empreintes, ni d’excréments. A croire que ces félins sont d’origine surnaturelle. Ce qui n’étonnera d’ailleurs personne car, après tout, l’Angleterre, est le pays par excellence des mythes et des fantômes. La tradition britannique est ainsi respectée.

Revue « Inexpliqué » p.117-120.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Mar - 16:27 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 671
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 16:28 (2008)    Sujet du message: Les mystérieux chats d’Angleterre ou « Big Cats » Répondre en citant

Conférence pour la vérité sur les « Bigs Cats »
Par Fiona Pendlebury

Traduction & Synthèse Mikerynos
 

Qui sont les grands chats ? Existent-ils en Grande-Bretagne ? Ce sont les questions qui seront discutés dans une prochaine conférence où le public est invité à débattre sur les évidences photographiques et physiques. Le « The Big Cats in Britain Group » (BCIB) qui organise cette conférence le week-end du 7 mars 2008, indique qu’ils ont  675 rapports de « Bigs Cats » dans les différents comtés du pays en 2007, dont douze dans le Dorset et six dans le Hampshire. La conférence à lieu cette année au « Tropiquaria » près de Watchet dans le Somerset, elle débute le vendredi le 7 mars jusqu'à dimanche soir, le 9 mars. Un stand de livres, un jeu-concours et une tombola compléteront l’ensemble. Seront présent Merrily Harpur, expert et auteur dans le Dorset, ainsi que le zoologiste Jonathan McGowan.

Le BCIB indique qu’il y a trois observations par jour en moyenne au Royaume-Uni, qu’ils sont maintenant devenus si communs, qu’il n’ait pas possible que les citoyens confondent un grand félin avec un porc. La première place revient au Yorkshire avec 64 observations, la seconde au Devon avec 38 observations et en troisième position le Somerset et ces 37 observations. Lors de cette conférence, nous discuterons pour savoir si ces chats sont des léopards vraiment noirs, des hybrides ou une espèce indigène que nous ne connaissons pas, et qui aurait survécu depuis la Période glaciaire. Le BCIB invite ceux qui sont intéressé par les « Bigs Cats » à avancer et à partager avec les chercheurs leurs connaissances sur le sujet.

Un porte-parole du BCIB déclare «  Il est maintenant généralement accepté qu’il y ait des grands chats dans la campagne britannique, la question est : qui sont-ils ? . Nous sommes aussi intéressés par les nouveaux témoignages et les photographies, les témoins garderont l’anonymat s’ils le souhaitent, il y a de l’intérêt de la part de nos citoyens qui pourront avoir des informations venant d'experts, et de nombreux témoignages qui les ont réellement vus avec leurs propres yeux ».

Le zoologiste Jonathan McGowan, indique qu’il y a de nombreux types de chats dans le Dorset. « Il y a certainement  des animaux qui viennent de la captivité comme le Léopard, le Lynx et le Puma, mais il y a aussi une autre race qui sont bien une centaine, ce sont des animaux sauvages qui se défendent mais qui ne sont pas dangereux, les chiens et les guêpes sont bien plus dangereuses. Ils vaquent à leurs propres affaires, ne tiennent pas compte des humains et font partie du paysage »

Pour plus de détail : Organisateur : Mark Fraser  (Tél :07940 016972) et le site web :  bigcatsinbritain.org
Source : http://www.thisisdorset.net/display.var.2000430.0.conference_thats_feline_for_the_truth.php
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 671
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 16:28 (2008)    Sujet du message: Les mystérieux chats d’Angleterre ou « Big Cats » Répondre en citant

De Alix Posté le 31/01/2008 11:01:52

C'est nouveau cette histoire de Big Cats ?

Je connais pas grand chose aux animaux, mais je pensais de prime abord à des chats sauvages, j'en ai vu un empaillé au château de Chambord qui n'était pas aussi gros qu'un léopard mais bien plus gros qu'un chat domestique.
Comme tout le royaume-Uni est concerné (majorité des cas semble au Centre (Yorkshire) et au Sud-ouest de l'Angleterre..)

Je ne crois guère aux félins échappés d'un zoo ou cirque, vu le nombre observé.

De plus, ce Mark Fraser me dit quelque chose...
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 671
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 11 Juin - 18:05 (2008)    Sujet du message: Les mystérieux chats d’Angleterre ou « Big Cats » Répondre en citant

Nouvelle observation de la « Bête de Bretton »
Le 7 juin 2008 Par Tara Dundon

Traduction & Synthèse Mikerynos

La bête de Bretton serait longue de plus d’un mètre, haute de 90 centimètres avec une queue de 60 centimètres, un pelage noir brillant et serait de retour en ville, en particulier dans le Sud de Peterborough. Ce «Big cat » se cacherait dans les buissons et broussailles des sites les plus populaires de la ville, comme « Orton Mere » près de « Ferry Meadows ». Cette créature semble tiré partie de ses neufs vie par rapport à son environnement : Routes et phériphériques à grand traffic autour de la ville.

Michelle Esposito est entrée en contacte avec le journal local « The Evening Telegraph », après avoir aperçu le lundi en soirée une grande bête de la taille d’un grand chien au travers de la route, entre Hampton et Yaxley. Elle déclare : « La créature ressemblait à un grand chat de couleur foncé, elle se déplacait à la manière d’un félin, je me suis demandé s'il y avait un grand chat, tel un puma, habitant à Peterborough »

Sam Stockwell, qui habite à Helpston, près de Peterborough, déclare qu’il a observé par deux fois un grand chat noir dans son village. Kevin Parsons conduisaient le long de la route express de Fletton, à la jonction de Hampton, il a dû ralentir pour éviter de percuté ce qu’il décrit comme un grand chat.

Jennifer Pratt est l’un des premières personnes à avoir vu la bête, c’était le long d’un sentier près de la rivière « River Nene » en 2006, près de « Orton Mere ». Elle déclare : « Je faisais une ballade en vélo le long du sentier piéton et me dirigeais vers le centre ville, quant à environ à 50 mètres devant moi, j’ai vu ce que je décris comme une panthère noire qui regardait dans les buissons, j’ai stoppé pour me faire plus discrète, elle à jeter un regard vers moi et à disparu dans la broussaille. Ses yeux étaient grands et jaunes. J’ai attendu un peu et mis une distance de sécurité avant de reprendre la route »

Mme Pratt a repéré la bête deux ou trois jours plus tard et à une autre occasion, elle à entendu comme un grognement venant des buissons, mais n’a pas observé ce qui l’a émis.

Source :
http://www.peterboroughtoday.co.uk/
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:37 (2017)    Sujet du message: Les mystérieux chats d’Angleterre ou « Big Cats »

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> La Cryptozoologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com