Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Crop Circles & Co
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 20:10 (2008)    Sujet du message: Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel Répondre en citant

Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel.
Synthèse par Mikerynos
  


En dehors du phénomène artistique des Cropless Crop Circles et celui plus mystérieux des Crop Circles, il y a d'autres cercles qui ne semblent pas répondre à ce critère artistique, et qui serait plutôt d’une autre origine. Des formations circulaires, des anneaux concentriques, des spirales sont également trouvées sur d’autres supports que le blé, le colza, et les herbes sauvages. Phénomène mondial ne connaissant pas de saison particulière.


Les Tree Cercles. 

Ils apparaissent en pleine forêt, les troncs des arbres sont pliés vers le sol. Des troncs d'arbre épais sont pliés bien au-dessus de la racine et d'une manière semblable aux tiges de blé que l’on rencontre dans les pictogrammes que sont les Crop circles. Les troncs ainsi pliés forme un anneau comme celui qui fut montré à la télévision Italienne et concernant un cas observé en République Tchèque. Il est regrettablement aucune photo n'a été prise à partir d'une certaine altitude, mais il y a de bons plans rapprochés de ce Phénomène très rare.

 

CANADA, Grand Lake, New Brunswick

Deux cercles d'arbres faisant chacun approximativement quatre mètres de diamètre, ont été découverts dans une forêt de jeunes plants d'arbres de pins au Canada vers la fin des années soixante. Les troncs, d’environ trois pouces d'épaisseur, ont été pliés bien au-dessus de la racine. Tous les troncs étaient la tête en bas, le dessus des arbres se dirigeant vers l'extérieur du cercle. Un témoin oculaire rapporte que ce jour là, la police et du personnel de l'armée étaient sur place. Ils ont fait des signes aux gens qui étaient dans leurs voitures, donnant l’ordre de ne pas s'arrêter et de continuer leurs chemins. Quelques mois plus tard, les troncs ont été coupés, et une clôture a été érigée autour du secteur. Malheureusement, il n’existe aucune photographie mais seulement le témoignage d’un canadien âgé aujourd’hui de cinquante ans.

Lieu inconnu.
En 1984, un cercle d'arbre a été découvert par un fermier. Un groupe de pins assez haut de 13 mètres à été couchés dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Le cercle a été examiné, photographié et filmé par des enquêteurs expérimentés en crop circles en 1998, quatre ans après les faits le site était encore chaotique. Le fermier désirant garder l’anonymat du lieu pour éviter toute publicité depuis. Cette histoire à été présenté la première fois par le chercheur-Photographe Busty Taylor, celui-ci à été contacté en 2003 par le CCCS afin d’obtenir les documents (photos et vidéo) sans aucun succès.

Les Ice Cercles & Cercles de Neige. 

Les formations de « cercles de glace » restent une énigme bien qu’il puisse s’agir d’une poche de gaz remontée à la surface et gelée par le froid (cependant cette explication n’est pas adaptée aux surfaces gelées depuis plusieurs jours). Certaines explications peuvent aussi être retenues comme les remous tourbillonnant.


NORVÈGE, Sandvika, Bærum (Banlieue Sud de la ville de Oslo) 

Des cercles apparaissent également sur la glace. Ce givrage parfaitement circulaire est apparu sur le fleuve de Sandvika, en Norvège le 15 février 2002. Le journal local « Asker og Bærum Budstikke » a écrit un article au sujet du phénomène. Gösta Nilsson à découvert cet anneau de glace sur le fleuve en janvier 1987. Le diamètre intérieur de cercle est approximativement de cinquante mètres.





SUÈDE, Fleuve de Piteälven de Älvsbyn (Suède nordique) 


NORVÈGE, Kongsberg, fleuve Gravdøla
Ce cercle de 3 à 4 mètres de diamètre à été trouvé le matin du 18 décembre 2005. Il a été formé au milieu d’un courant assez rapide du fleuve Gravdøla. La surface du cercle était lisse et régulière par rapport à la glace environnante et a sans doute était brusquement dessinée. Le jour de la découverte par Olve Tobiassen et Anne Rygaard, la température était de 14 degrés Celsius et celle-ci avait duré seulement quelques jours avant cette découverte. Ceux ci faisaient un tour au pied des montagnes de Skrim, près de la ville de Kongsberg. Le fleuve Gravdøla se joint au fleuve Kjørstad en contrebas, ensuite ils rejoignent le Numedalslågen un fleuve beaucoup plus important.



 

CANADA - Sudbury, Ontario
Ce cercle de glace à été trouvé le 9 décembre 2005. La formation parfaitement circulaire fait un diamètre compris entre 12 et 18 mètres avec une cannelure en forme de « V » sur le contour de 2,5 à 5 centimètres de profondeur. Une odeur forte et désagréable avait été rapportée quelques semaines précédemment dans ce secteur. La photo a été envoyée au CCCRN pour qu’ils examinent le cliché et trouvent une explication sur l’origine de cet anneau de glace. Il semblerait que quelque chose à gelé la glace a cette endroit de la rivière qui se trouve à gauche. Un enquêteur du CCCRN va se déplacer pour examiner cette matière.

 

CANADA - Delta, Ontario
Ce bel anneau de glace avec des bords propres et nets à été découvert le 2 décembre 2000. dans un étang. Ce cercle à un diamètre d’environ 4 à 4,5 mètres avec une rainure extérieure de 7.5 centimètres de profondeur. La température la nuit précédente la découverte était de –14° Celsius et de la glace flottante à l'intérieur de l'anneau tournait lentement au petit matin. Il y a eu un intérêt de la part des médias sur les semaines suivantes.

 

USA - Norwalk, Connecticut
Le 11 mars 2003, un cercle de glace est apparu dans un étang à Norwalk. Ce cercle qui é été formé pendant la nuit dans une section d’écluse qui aliment le fleuve Silvermine, il a environ 8 mètres de diamètre, et a été « gravé » dans une glace mince sur une profondeur de 0,5 à un centimètre. Il à été découvert par le propriétaire le matin à 6h00, la température de la nuit est tombée à environ -8° Celsius. Le cercle est restée gelée est à fondu plus tard dans l’après midi.

 

USA - Horton, Michigan
Le cercle de la glace a découvert le 28 décembre 2003, par Vaughn Hobe un résidant local, à Horton dans le Michigan, près de « Mud Lake » approximativement à 24 Km au sud de Jackson. Un grand cercle presque parfait de 20 mètres de diamètre a été découvert dans la glace, beaucoup se sont demandé s'il y avait un lien entre la lumière claire aperçu le le 18 décembre, et l’apparition du cercle. Quelques-uns des résidents locaux disent la fin de petite baie du lac où le cercle de la glace émergé à été appelée « la Cavité du Diable » parce que les gens ont vu tant de lumières étranges là.

 


 

Les chercheurs ont rapportés qu’il y avait un cercle de glace plus clair, approximativement de 9 mètres de diamètre au centre du grand cercle. Cette glace était d'un centimètre seulement plus épaisse, il été entouré par une bague blanchâtre de couleur grise et de glace plus épaisse approximativement de 12 centimètres plus profonde, que le groupe a appelé le « bord » extérieur. Les trois sections du cercle de glace ont été mesuré l'est de 17 mètres à l’ouest et 18 mètres du nord à vers le sud.

 

USA - Churchville, Maryland
Peut-être le premier pictogramme de glace… Ce cercle apparu près de Churchville (32 Km au Nord-Est de Baltimore) dans le Maryland, à un diamètre de 10 mètres. Cette formation est composée d’un anneau avec une petite prolongation sous la forme d’une ligne qui est reliée au cercle et qui ressemble à un crop circle anglais apparu en 1987 dans le Hampshire. Ce qui écarte l’hypothèse de la création naturelle.






NORVÈGE - Hardanger Mountain Plateau (Partie centrale)
Le 24 avril 2004, le propriétaire d’une cabine de montagne sur un grand plateau de montagne dans la région méridionale centrale de la Norvège, à 800-1200 mètres d'altitude, a découvert ce cercle de deux mètres de diamètre dans la neige. Ce cercle à été formé près du rivage d'un lac ou au-dessus de celui-ci, car la couverture neigeuse de 2 mètres d’épaisseur ne permet pas de déterminer exactement l’emplacement, aucune trace menant au cercle n’a été trouvée.



 

NORVÈGE - Snåsa, Nord-Trøndelag (Milieu de la Norvège)
Ce Pictogramme découvert le 11 décembre 2003 à Snåsa dans le Nord-Trøndelag (la région moyenne de la Norvège, à 100 kilomètres au nord de la ville Trondheim), il est circulaire et à été fait dans une mince couche de neige recouvrant un champ d'herbe et de fourrage, il fait environ 15 mètres de diamètre pour une légère hauteur de 2 à 3 centimètres.Des échantillons du sol provenant de la terre ont été envoyés à une équipe de recherche de BLT, aux Etats-Unis, pour des analyses pour déterminer si des produits chimiques ont été utilisés. Les analyses n’ont indiqués aucunes irrégularités.




Cliquez pour agrandir


 

NORVÈGE - Hardanger M. Plateau, Haukelifjell (Commune de Midthei)
Cette formation peu commune à été découverte dans la neige en 1991 à la période de Pâques, dans la région de Tovdal. Elle est composée de trois petits cercles de 50 à 60 centimètres, ils ont la forme de plusieurs anneaux concentriques avec une profondeur de cinq centimètres. La distance du bord d'un cercle à un autre est approximativement de trois mètres. Les traces que l’ont voient sur la photographie ont été faite par les skis du découvreur. La photo montre seulement deux des trois cercles.


 

RUSSIE - Moscou.
L'incident a été rapporté dans le magazine russe Ufologique HAO No3 de 1991.
« Ça c'est produit dans la nuit du 20 au 21 décembre 1990. Je ne saurais pas vous dire l'heure exacte, a minuit à peu près. J'allais me coucher. Tout à coup, une lumière dans la fenêtre m'a étonné. Il semblait que ce n'était plus la nuit mais le plein jour. Je me suis approché de la fenêtre et j'ai vu une boule de feu, de deux à trois mètres de diamètre, un peu à ma droite. Je me suis frotté les yeux, je pensais que c'était, peut-être, la lumière des réverbères, puisque la route passe à côté de chez nous. Ensuite j'ai cru que c'était le rideau qui reflétait quelque chose. Je me suis baissé pour soulever le rideau, et j'ai vu alors qu'il n'y était pour rien. En face de moi, se trouvait une boule de feu de deux à trois mètres de diamètre, comme je viens de le dire.

 


Puisque cette boule était un peu à ma droite, je me suis dirigé vers la cuisine en pensant que je verrais mieux de là-bas. En traversant le corridor j'ai pris mon appareil photo. Me voilà déjà à la cuisine. D'ici je voyais mieux cette boule Mais j'ai compris que ce n'était pas une boule, sa forme n’était pas régulière.
Je ne peux pas dire à 100 % qu'il y avait un objet devant moi, d'autre part, je ne peux pas dire qu'il n'y avait pas d'objet. Une drôle de sensation. Par exemple, c'est comme Si vous étiez la nuit dans la rue et que vous soyez éblouis par les phares d’une voiture qui s'avance dans votre direction. Vous ne voyez pas alors de voiture mais seulement la lumière des phares. J’ai eu l'impression qu'il y avait quelque chose, mais je ne voyais qu’une lumière aveuglante. J'ignore combien de secondes ont passé. Je sors l’appareil de la housse en me demandant comment photographier cette boule, le film chargé ne convenant pas à la prise de vue de nuit. Et je prends la décision de doubler chaque prise. »

 


« A ce moment-là, l'objet a commencé à bouger, s'éloigner de la maison et il a disparu en quelque cinq ou six secondes. On peut dire, instantanément. Je l'ai perdu de vue. Comment est-il parti ? Je n'en sais rien. Ou vers le haut, ou sous un angle de 45 degrés. C'est tout, j'ai attendu encore une trentaine de minutes avant de me coucher. Le matin j'ai dit à ma femme que j'avais vu un ovni. Pour toute réponse, elle a ri. Puis, comme chaque matin, je me trouve dans la cuisine devant ma tasse de thé. Vers dix heures mon voisin téléphone, as-tu regard par la fenêtre? Il y a quelque chose que je ne comprends pas… »

« Je me jette vers la fenêtre et... Vous devez comprendre, si on voit ça... Il y a de quoi être étonné » Le temps total d'observation ? Aux environs de quarante secondes, une minute au maximum. Qu'est-ce qu'on peut ajouter encore ? Quand ça se reculait, alors, il me semble, en haut il y avait une trace, comme une queue. En bas comme des points. Combien ? Je n'en sais rien. Je crois que c'est tout. Voilà les photos des cercles. Celles-ci, elles sont prises de ma fenêtre, puis je suis descendu en bas, pour le reste, regardez vous-mêmes. »

La distance entre les cercles à l'intérieur est de 20 centimètres et la hauteur des sillons est de 6 à 8 centimètres (Le diamètre du grand cercle est égal à 8 mètres. Le pas, c'est-à-dire la distance entre les cercles à l'intérieur, est de 20 centimètres. La régularité des cercles est absolue.) deux jours plus tard, les cercles étaient encore présent.

 


Référence :" OVNI en Russie " de Boris Chourinov - Guy Trédaniel éditeur P293.

RUSSIA, Cyxom Lore (Région de l’Oural)
Très tôt, le matin du 23 novembre 2004, des employés de l’école primaire de la ville de Cyxom ont trouvé trois grandes spirales sur la terre couverte de neige. La plus grande des spirales avait un diamètre de 30 mètres, la moyenne de 10 mètres et pour la plus petite aucune mesure n’a été effectuée. Les employés ont d'abord pensé à une une plaisanterie, mais ils ont changé d'avis plus tard. Les spécialistes qui sont venu examiner le site n’ont pas pu déterminer la source des spirales, ils ont décidé de mesurer la radioactivité ainsi que le rayonnement électromagnétique à cause de la proximité de l’école et des enfants. Aucune valeur anormale n'a été trouvée. Des témoins affirment avoir vu une lueur peu commune au-dessus de l'école la veille de la découverte.

 
A noter la similitude avec celui du 21 décembre 1990 dans un parc de Moscou.
 

NORVÈGE - Hommelstø, Brønnøy
Aucun cercle n ‘apparait sur cette photographie qui a été prise à une date ultérieure. Cependant, la photographie montre le secteur où le cercle a été localisé en hiver 1997, approximativement 50 mètres à la droite des deux élans. La photographie a été prise de la véranda de la maison du témoin.

 


Principales sources :
http://uk.kornsirkler.org/
http://www.rense.com/general6/ice.htm
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Ven 19 Déc - 16:33 (2008); édité 19 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Mar - 20:10 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 20:12 (2008)    Sujet du message: Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel Répondre en citant

CANADA - Est de Caledon, Ontario
Un cercle dans un champ a été localisé par le CCCRN le 18 janvier 2003, dans le Comté Dufferin. Cette formation de forme oblongue, ovale ou elliptique à une dimension de 8 par 9 mètres et 10 par 12 mètres est apparu à la fin de l’hiver 2002, a une date inconnue.



 
  
CANADA - Algonquin Park, ontario
Cercle découvert le 8 Avril 1997.



 
  
USA - Louiburg, Kansas City
Cercle découvert le 15 décembre 2003. (Photo prise après la fonte des neige)



 
  
USA - Wells Gray Park, Clerwater
Cercle observé en hiver 1970 .
En janvier de 1997 nous avons reçu une lettre de R. Ludtke, de Lillooet, qui décrire des événements étranges qui se sont passés dans sa vie. Un de ces événements concernait un cercle de la glace étrange qu’il à vu et photographié pendant qu'il vivait dans un ranch Wells Gray Park. Il y a 17 ans, mon ex femme Nancy est rentré tardivement vers 1h00 à la maison, après une réception donnée à Clearwater. Vers 6h30 ou 7h00 du matin, les chiens se sont mis à aboyer et je me souviens avoir crié pour les faire taire car je ne pouvais pas me lever.



 
  
Le matin, après mettre levé vers 8h ou 9h pour le petit déjeuner, nous sommes allés nourrir le bétail. Sur le trajet, après la grange je suis passé sur un pont qui surplomb un petit cour d’eau, Nancy a prit un autre itinéraire pour nourrir les poulets, en regardant vers le ruisseau, j’ai remarqué ce cercle dans la glace, j’ai alors appelé Nancy. La glace était épaisse, j’ai jeté un bloc de pierre sur celle-ci sans réussir à la briser. Le cercle avait un diamètre de 12 mètres et les bords étaient parfaitement lisses. Le sédiment de couleur orange, au fond du ruisseau, formait aussi un cercle. Plus tard, d’autres personnes sont venues et deux témoins de la scène ont affirmé avoir observé un « satellite » dans le ciel, le soir même.

Source :
http://www.ufobc.ca/Supernatural/Cropcircles/icecircl.htm

USA - Utah
Le NIDS à établis un rapport concernant la découverte d’un cercle de glace qui est apparu dans un canal d’irrigation dans un ranch de l’Utah pendant la nuit du 21 février 2002. Ce canal est utilisé habituellement pour abreuver le bétail. Les enquêteurs du NIDS ont pris des photographies de ce cercle qui mesure 3 mètres de diamètre dans une glace d’environ 2,5 cm d’épaisseur, la rainure autour du celui ci est profonde d’environ 1,5 cm ne semble pas fondu, mais coupée avec un instrument tranchant dans le sens des aiguilles d’une montre, aucuns marquages n’ont été trouvés dans le centre du cercle.



 
  
L’enquêteur déclare qu’un poids de 9 Kg aurait suffit à briser la glace. Des prélèvements de la glace et de la rainure ont été faites pour des analyses au aux laboratoires EarthTech à Austin (Texas) pour fluorescence Xray (XRF) qui ont démontrés des éléments semblable à l'eau du robinet ordinaire.



   


 
  
Pays-Bas - Sud du pays
Au matin du 31 décembre 1996, on a découvert un motif dans un champ gelé et enneigé depuis plusieurs jours. Il s’agisait d’un cercle de 7 mètres de diamètre avec une croix en surimpression. On n’a observé aucune empreintes de pas menant à la formation ou s’éloignant d’elle.



 
  
Source : Les cercles dans les blés et leurs mystères » de Eltjo Haselhoff – Ed.Favre 2002.

USA - Nouvelle Angleterre, Brunswick, Maine
Les cercles ont été tracés dans la neige dans la nuit lundi au mardi, ou très tôt le matin du mardi 7 mars 2006 comme le prouve les images de la Webcam du site. Cette formation est composée de trois cercles concentriques multicolores. Ted Stam, le responsable de l’entretien et de l’équipement du campus de l’université de Bowdoin a dit qu'il était incertain de la provenance des cercles et pense qu’ils ont été dessinés par quelques personnes justes par amusement, il a dit aussi qu'ils semblent être faits avec du colorant alimentaire. La spéculation voudrait que les cercles puissent être liés au carnaval de l'hiver, du « Bowdoin Student Government's » (BSG) prévu pour ce week-end. Les cercles ont disparu lorsque le temps devenait progressivement plus chaud dans la semaine. Toute cette histoire ressemble donc de plus en plus à un Hoax


  

Les SAND CIRCLES ou Les Cercle de sable.
  

USA, Hug-point, Oregon (Plage locale)

Le 13 septembre 1994, une grande formation composée de 33 anneaux concentriques, a été trouvé sur la plage près de « Hug Point » sur la côte méridionale de l'Orégon. La formation de sable a été découverte par David Jinks et quelques amis. Les photographies ont été prises par Karen Svoboda, celles-ci sont les seuls qui existant de cette formation de cercles. Puisque les anneaux étaient situés en dessous de la ligne de la marée haute, les traces physiques auraient été effacées dans un délai de 48 heures après leur découverte. Des échantillons ont été prélevés indiquant une augmentation du niveau d'anion à 51.1% (1) comparé au niveau des échantillons témoins prélevés en dehors des cercles. Cependant, quand la chercheuse Ilyes (de crop circle researcher ) a visité l'endroit six mois plus tard, les énergies de la formation étaient encore mesurables (Méthode Subjective Dowsing). Elle pouvait localiser la position exacte des anneaux qui avaient été effacés six mois plutôt. Le rapport circonstancié en anglais est sur le lien suivant :
http://www.cropcircleconnector.com/ilyes/hug97.html


 
 
(1) Un anion (du grec ana- : " en haut " et iôn : " qui va ") est un ion qui, ayant capté un ou plusieurs électron(s), porte une ou plusieurs charge(s) électrique(s) négative(s). On l'appelle ainsi car il est attiré, lors d'une électrolyse, par l'électrode positive, nommée anode, de la même façon que les pôles de charges opposées des aimants s'attirent.

COLOMBIE, Tuparro (in the Parque Nacional, on the banks of Orinoco River)
Le17 janvier 1996, l'Américain Michael Brein (Il explorait à l'origine les cavernes antiques) a trouvé une formation dans le sable sur les rives du fleuve d'Orinoco, qui sépare la Colombie et le Venezuela, les circonstances accidentelles ont cependant incité l'équipe à traverser le fleuve étroit. Brein a été très étonné quand il a découvert ces anneaux dans le sable sur l'autre côté du fleuve, à un endroit très isolé en plein parc national colombien. Michael Brein était à ce moment-là enquêteur pour le MUFON et avait visité plusieurs cercles de récolte. Cependant, étant peu familier avec des formations dans le sable. Il a pris au temps à la photographie la formation, mais aucune recherche supplémentaire n'a été effectuée. Michael Brein confirme que ce n’est pas une plaisanterie, il n’y avait absolument personne dans le secteur, j'ai seulement trouvé des empreintes de pas dispersées à proximité des cercles.
Voir le site en langue Anglaise: http://www.michaelbrein.com/tales/circles3.htm


   


 
 
CANADA, Etzikom, Alberta
Le 19 avril 2001 l'organisation canadienne CCCS qui enquête sur les crop circles a reçu un rapport au sujet d'un « cratère en cercle » dans le sol. Le cercle est situé dans un secteur de pâturage à proximité de vicinity of Etzikom en Alberta, la formation pratiquement circulaire fait 3,6 m de diamètre. Des investigateurs (AUFOGS) ont inspecté le cercle. Trois petits trous ont été trouvés à l'intérieur de la formation, dans une configuration triangulaire, près du périmètre extérieur des « flocons »de couleur rouille ont été trouvés sur la terre environnante. CCCS suggère que ce soit probablement un cratère de météorite, bien qu'une étude faite par le département de la géologie de l'université de Lethbridge n'ait trouvé aucune évidence directe de lien avec ce cratère. Un habitant local, voisin du site a rapporté avoir observé un « Entonnoir une lumière de feu » qui a duré environ une heure dans le ciel, au-dessus du même endroit, ceci précédent environ deux semaines la découverte du cratère.


   


 
 
CANADA, Williams Lake, Colombie Britanique
Le 1er septembre 1990, un cercle profond de cinq centimètres a été trouvée dans la surface de gravier de la cour d’une ferme située près du lac williams.L'anneau était de quinze centimètres de large et il mesuré approximativement neuf mètres de diamètre. Le gravier a été compressé sur environ cinq centimètres dans le sol, comme « pulvérisé » à quelques endroits. Une lumière rougeoyante a été observée dans la proche région.



   

_________________


Dernière édition par Mikerynos le Ven 19 Déc - 16:38 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 20:14 (2008)    Sujet du message: Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel Répondre en citant

GROUND IMPRESSIONS & RINGS

Anneaux dans l’herbe, cercles des fées, anneaux de sorcières, qui ne sont pas considérées comme étant liées au phénomène des crop circles, ainsi que les « nids de soucoupes » qui sont aussi un phénomène particulier bien à part. Cependant personne ne peut garantir à 100% un lien pouvant relier tout cela à un phénomène.

NORVÈGE - Espevær
Une nuit de la pleine lune en 1975 dans la région Espevær à été témoin de plusieurs observations dans les cieux d’un objet volant et brillant. Le lendemain une grande dépression circulaire a été découverte à Åkerve sur la partie occidentale proprement dite d’Espevær. La circonférence du cercle est de soixante trois mètres, et la dépression est d'approximativement sept centimètres de profonde et de quarante centimètres de large. Les scientifiques de l'université de Bergen ont inspecté les lieux, mais personne n'a pu expliquer son origine. Cette trace est encore visible de nos jours, malgrès toutes les années passées.


   


   

NORVÈGE - NORGE, Åfjord dans le comté Nord de Trøndelag
Cet anneau qui est toujours présent est composé dans de l’herbe sèche à été trouvé par des chasseurs d’élans en 1999, dans la région d’ Åfjord, situé près de Storfjord. Cet anneau parfaitement circulaire mesure 18,7 mètres de diamètre avec une largeur de un mètre. Au centre du cercle, il y a également un plus petit cercle à environ 2,30 mètres de diamètre. La formation à été examiné le 30 août 2003 par des enquêteurs d’une organisation ufologique de Norvège. Les différents échantillons et les résultats des examens ont mis en évidence des champignons (1)


   


   

(1) Il arrive assez souvent de rencontrer une colonie de Champignons dont les corps fructifères s'accroissent selon une ligne circulaire plus ou moins large: il s'agit des soi-disant « cercles » ou « anneaux de sorcières ». Parmi les espèces qui forment le plus souvent des colonies en anneau, il faut rappeler le Marasmius oreades, l'agaricus tabularis et le Leucopaxillus gigantea, qui, dans une certaine mesure, sont nuisibles aussi aux herbes dans les lieux où ils s'accroissent. De tels dégâts ne doivent pas être attribués à une forme de parasitisme du mycélium fongique vivant à la charge des espèces végétales; la croissance de ces champignons est accompagnée par une série de transformations qui se réalisent au niveau du terrain, c'est à dire la dégradation de résidus végétaux accompagnée par la libération des substances nutritives contenues dans ces même résidus que le champignon utilise; il se reproduit aussi une libèration de toxines par le champignon lorsqu'il se décompose.

NORVÈGE - Kragerø
En juin 2004, un anneau a été découvert dans l'herbe près de la ville Kragerø (sur la côte méridionale de la Norvège). Celui-ci est visible à cause de la couleur plus foncée que le reste de l'herbe. Deux plus petits anneaux, dont un au centre du grand anneau et un à la périphérie, sont également évidents. Ces deux plus petits anneaux se composent d'herbes vert-foncées et très vigoureuses qui se sont développée plus haut que l'herbe environnante. La cause de la création de ces anneaux n'a pas encore été clairement établi.

 
 


   

NORVÈGE – Île de Værøy dans Lofoten
Un cercle d’herbe à été découvert dans l’île de Værøy (Archipel de Lofoten, Norvège Nordique) pas loin de la route, à côté d'un rocher montagneux, pendant l'été 2005. Le cercle apparaît parce que l'herbe dans l'anneau est d'une couleur plus foncée que la végétation environnante. Selon des biologistes, de tels anneaux apparaissent après que les champignons accroissant dans un anneau seraient morts.


   

NORVÈGE - Levanger, Nord-Trøndelag
Ce cercle à été découvert sur une pelouse en août 2005 dans la ville de Levanger. Une augmentation marquée de la croissance des plantes de la formation, aussi bien qu'une Coloration plus foncée indique la aussi le phénomène de « l’anneaux de sorcières » le mycète (Sporothrix) est impliqué. Aucun échantillon de sol n'a été prélevé.


   


   

NAMIBIE - Désert sur la côte occidentale de l'Afrique.
Des anneaux de sable qui apparaissent seulement dans les régions de désert de l'Afrique australe sont d’un autre style que les Sand Cercle. Ils sont apparus dans le sable du désert qui se trouve dans le secteur de la côte occidentale de l'Afrique australe, dans la région méridionale de l'Angola et vers le bas en la Namibie. Les cercles mesurent de 2 à 15 mètres de diamètre, et il y en a des milliers, souvent entourés d’un anneau étroit de végétation. La zone de distribution totale correspond environ à 3500 km2.


   

Le professeur Gretel van Rooyen de l'université du département de Botanique de Pretoria qui a mené une étude de quatre ans dans « les cercles féeriques » dits que son équipe avait ne pu pas expliquer le phénomène. L'étude, qui a également fait participer des scientifiques de l'école d'enseignement technique de Windhoek de la Namibie, a éliminé l'activité du mycète, la radioactivité, les termites (l'équipe a creusé des fosses jusqu'à 2 mètres de profondeur autour des cercles, mais n'a trouvé aucun signe de ces insectes ou de leurs nids) en tant que causes possibles. L'activité humaine a été également en grande partie escomptée parce qu'ils apparaissent dans des régions éloignées et inaccessibles. Les résultats ont été publiés dans une revue scientifique. Quelques autres hypothèses ont été avancées pour expliquer les cercles : Impact de météorites, « bains de la poussière » faits par les zèbres ou les autruches.


   

Les cercles repertorié en 1978 (des études on été faite de 1974 à 2000) sont toujours présent et nous ne connaissons pas leur durée de vie. Les cercles apparaissent dans des secteurs extrêmement secs, où les précipitations sont comprises entre 100mm et 150mm par an. Des légendes racontent que « les personnes antiques » les Ovahimba, vécurent dans les cercles ou les utilisés pour la danse. En Namibie ont crois que c'est une « force d'extérieur » ou un champ magnétique souterrain qui fait apparaître les cercles.

L’ensemble de ces cercles reste une attraction touristique pour le pays à cause de leur célébrité.

Sources:
http://www.margheritacampaniolo.it/crop%202004/fairy_circles_della_namibia.…
http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/africa/3587431.stm
http://ufoarea.com/misc_fairy_rings.html

USA – Région de Finger Lakes (Fiel), Etat de New-York
Un cercle est apparu après la fonte des neiges le 30 mars 2005, l’anneau principal de 4 à 6 mètres de diamètre à une largeur de 1,2 mètres avec un centre de couleur brun, et un creux bombé de 10 centimètres de profondeur. Un témoin habitant une maison environnante affirme qu'il y a 4 ans aperçus au même endroit des colonnes de lumières oranges avec des faisceaux lumineux éclairant vers le haut à travers les bois, ainsi q’une boule lumineuse d’un diamètre de 90 centimètres et une forte odeur d’ozone.


   

FRANCE - Col de Vence.
Le 14 mars 1993, Ce jour là, Pierre Beake découvre une trace circulaire sur le plateau du Col de Vence, qui se distingue nettement des « ronds de sorcières » que peut produire le mycélium de certains champignons. Pierre Beake fit déjà une découverte similaire en 1985, une empreinte de six mètres de diamètre, ou la terre avait été comme enfoncée, ou décapée, avec une dénivellation de 2 ou 3 cm. très visible sur le bord du disque.
Sur la photo qu’il prit quatre ans plus tard, on note que l’herbe est nettement moins vivace à l’intérieur du disque qu’alentour. Depuis, l’aspect de cette trace a très peu évolué : l’herbe ne repousse toujours pas, mais la netteté des bords tend à s’estomper progressivement.


   

Mais c’est un tout autre genre de rond que Pierre découvrit le 14 mars 1993 à 1300 m. du site de la trace de 1985. Cette trace mystérieuse fût découverte en mars 1993, et rappelle ce que certains dénomment les « ronds de fées », elle était encore visible plusieurs années après sa découverte. Il s’agit cette fois, non plus d’un disque, mais d’une couronne, d’environ 12 m. de diamètre extérieur, et 10 m. de diamètre à intérieur, ou l’herbe est plus verte qu’ailleurs. En fait, à l’intérieur comme à l’extérieur de cette couronne, c’est comme si elle avait été aspirée, et seule l’herbe nouvelle, bien verte, apparaît. Plusieurs années plus tard, la trace était encore visible, mais elle avait perdu de sa netteté.


 
 
Dans un cas comme celui-ci, il aurait été intéressant de procéder à toutes sortes d’analyses du sol et de la végétation. Existerait-il un champignon dont le mycélium soit capable de se développer ainsi en couronne, et de fragiliser ainsi les herbes sèches, au point de faciliter leur arrachement par le vent ? Souhaitons qu’un mycologue nous lise, et puisse apporter une réponse à cette question.

Source : Col de vence

FRANCE - Pyrénées Atlantiques (64)
En août de cette année 2003, une amie travaillant comme saisonnière dans un restaurant de haute montagne dans les Pyrénées Atlantiques (64) me téléphone, me signalant avoir un cliché qui pourrait fort bien m'intéresser. Lui demandant quelques précisions sommaires, cette amie me confia que l'un des bergers présent au restaurant lui avait dit qu'il s'agissait de « ronds de sorcières ».


   

On assimile les « ronds de sorcières » aux « Crops Circles » mais je me suis demandé quelles céréales pouvaient bien être cultivées à cette altitude ! J'ai donc demandé à cette amie de venir me montrer cette photographie et, comme vous pouvez le comprendre en regardant ce cliché mon intérêt fut immédiat. Je me suis rendu sur place avec l'un de mes confrères pour effectuer quelques clichés et mesures... absolument stupéfiants !


   

Non seulement il y avait effectivement des grand cercles clairs mais une fois sur place, nous avons constaté la présence d'autres cercles, plus petits et dont la végétation était complètement cramée… Je ne peux pas dire brûlée puisque chaque brin d'herbe était debout, entier bien que...Troublant.
En effet, l'herbe figurant dans les cercles clairs était de nature complètement différente de la végétation hors cercles…il s'agissait d'une autre variété (que nous n'avons pas encore réussi à déterminer, faute de moyens financiers pour analyses en laboratoires, mais nous conservons les échantillons) mais ce n'est pas tout ! La variété figurant dans les cercles « noir » est également différente de celle des cercles clairs et de celles environnantes !
C'était à n'y rien comprendre ! Bien entendu, il ne s'agissait nullement d'écobuage et encore moins de culture en cercle comme il se fait dans certaines régions. Nous étions là en pleine montagne, sur un flanc en pente où les animaux en liberté (chevaux, moutons et vaches) n'ont pas accès.Nous avons remarqué que les brins sains contenaient encore leur graines... qui ne peuvent loger dans les brins « cramés »... une altération de la nature a bien eu lieu mais comment et pourquoi ? Il semblerait donc bien qu'il y ait eu là une transformation de la végétation due à « quelque chose » émanant des airs... oui mais quoi ? Un ou plusieurs engins en sustentation ? Un test militaire ? Dans ce cas, dans quel but ?


 

Toujours est-il qu'à l'heure actuelle, plus rien ne demeure de visible. Ces traces pour le moins impressionnantes sont restées visibles pendant deux mois et ont disparu comme elles étaient venues. Si vous avez une idée ou de semblables témoignages, merci de bien vouloir nous en faire part.

Source : Sanchez Ghislain de la Centrale Ufologique de France

Le mystère des ronds de sorcières.


Un rond de sorcière est un rond d'herbe bien vert causé par des champignons. On attribuait autrefois cette disposition particulière aux danses des fées au clair de lune ou aux rondes des sorcières... Phénomène naturel, le rond de sorcière consiste en une colonie de champignons disposés en cercle. Ils doivent cette disposition à leur mode de prolifération partant de la germination d'une unique spore répandant le mycélium dans toutes les directions à vitesse égale. Il s'ensuit une progression circulaire de la colonie. Psalliotes, tricholomes, cortinaires et clitocybes produisent parfois cette formation. Le Moyen Âge y voyait la main du diable ou la trace de génies nocturnes tels les korrigans ou les farfadets.

Le déroulement du phénomène est le suivant :
-Apporté par le vent, un spore se fixe dans le sol
-Croissance radiale du mycélium
-Au bout d'un certain temps, "floraison" sous forme de la sortie périphérique circulaire d'un grand nombre de champignons.
-Après maturation et émission des spores, les champignons se lysent sur place
-La lyse ainsi produite constitue un excellent engrais et l'herbe poussera de 15 à 30% plus haute l'année suivante
-Poursuivant son cycle de croissance, le mycélium peut donner un autre cercle de champignons, plus grand que le précédent
-Au bout de quelques années, le champignon dégénère, les cercles produits deviennent très irréguliers, se rompent et finissent par ne plus réapparaître

On raconte qu'en Angleterre, on a observé un rond de 3 miles (4,8 km) de diamètre !
Les champignons produisant ces ronds de sorcière sont en particulier les marasmes des oréades (ou champignon des fées, ou mousseron d'automne, ou pied dur, ou faux mousseron...), qui sont d'excellents comestibles. Mais il existe d'autres sortes de champignons qui produisent aussi des ronds de sorcière.


   
Un rond de sorcière de 3,5 mètres de diamètre

Les Légendes.
Les fées, lutins, korrigans et elfes ont un amour de la musique et ils aiment danser en formant une ronde. Ils forment ce qu'on appelle communément "cercles de fées" ou "ronds de sorcières", des anneaux d'herbes drues dans les prairies et les clairières qui, a certaines périodes de l'années, se parent de champignons. Garde ! à celui qui met un pied au centre du cercle. Il pourrait bien être pris dans la ronde danse des fées, et mourrait d'épuisement. Le temps en féerie est totalement arbitraire. Il semble dépendre de l'humeur des fées. Un jour dans le monde des hommes peut durer un an ou un siècle dans celui des fées, ou bien l'inverse. Parfois, en féerie, le temps s'arrête même. La personne enlevée par les esprits restent alors dans un état d'immobilité parfaite.

Si vous entrer en féerie, n'acceptez pas le baiser de la fée, ni la boissons délicieuse de l'elfe, ne touchez à rien, car alors vous en resteriez prisonnier.

Les Champignons.
L'origine de son nom vient de ce qu'il était dédié, par les anciens, aux Oréades, nymphes des montagnes, qui avaient pour habitude de danser en rond dans les patûres. Comestible, il est fort apprécié quand en sauce il est accompagné ! D'autres champignons poussent en cercles plus ou moins réguliers, dans les prairies, au bord des chemins ou dans les bois. Mais certains mériteraient plus le nom de ronds de sorcières que celui de cercles de fées : mangez en et vous aurez des troubles importants.

Il n’est pas rare de voir dans les prés ces étranges formations de champignons blancs, disposés en cercle appelés “ronds de sorcière”. Longtemps considérés comme une manifestation maléfique, ces ronds sont en fait parfaitement naturels. L’explication se trouve sous le sol, au niveau du mycélium d’un champignon comme le rosé, le mousseron ou l’agaric. Partant du centre du cercle, le mycélium étend ses ramifications complexes à partir du spore originel. Progressivement, il meurt dans la zone centrale, seules ses extrémités restent vivantes. Et c’est au bout de ces ramifications qu’apparaissent les fruits ! Chaque année, le “rond” s’élargit de 20 à 40 cm, et peut finalement atteindre une trentaine de mètres de diamètre. La plupart des champignons formant de tels ronds, sont dits “saprophytes”. Ils ont en effet la particularité de se nourrir des végétaux et animaux morts, ainsi que des excréments d’animaux. Grâce à leur action, ces débris se transforment en humus qui enrichissent la terre. Les champignons ont un rôle très utile dans la nature.
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Ven 19 Déc - 16:43 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 20:16 (2008)    Sujet du message: Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel Répondre en citant

Ice Circle et faisceau de lumière.
Le 6 décembre 2006, Amasa, Michigan (USA)


Un cercle de la glace est apparu sur la Rivière Hemlock près d'Amasa, dans le Michigan. Un homme qui revenait du travail vers 1h00 du matin début décembre, a remarqué un faisceau de lumière vibrante, et le lendemain en passant le long de la rivière il a observé ce cercle sur la surface. Des photos et des vidéos ont été faites. Bien sûr nous savons que les cercles de la glace peuvent être faits par les courants naturels dans un ruisseau ou dans une rivière, mais ce fait est intéressant étant donné qu’il y a eu une observation de lumières et il pourrait y avoir un raccordement entre ces lumières et ce cercle.


 

« Alors que  je vérifiais le hangar a sel, un voisin résidant à Amasa m’a demandé si je voulais entendre une histoire intéressante, il m’a dit que la nuit passée, son voisin qui revenait à sa maison après son travail, vers 0h45, a remarqué des lumières et un faisceau palpitant venant du secteur de Townline Road crosses, près de la rivière Hemlock. Il a noté cela alors qu’il roulait le la route No 141. En approchant de la colline « hill which » ou la rivière passe dans un bassin, les lumières ont disparu. Pensant qu’il  était devenu fou, il est rentré pour se coucher. »


 

« Le matin suivant cette observation, il a appelé l’homme avec qui je parle et lui a dit ce qu’il avait vu et l’a conduit jusqu’au pont de la rivière et ils ont trouvé un cercle de 15 mètres de diamètre, qui a coupé la glace dans le sens de rotation des aiguilles d’une montre. Je suis descendu sur place, et j’avoue que ceci est très étrange ».
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 20:17 (2008)    Sujet du message: Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel Répondre en citant

Les pièges et confusions
  L'œuvrede la nature ou celle de l'homme ?

Comment reconnaître du ciel ce qui est dû à l'homme et ce qui est dû à la nature ? Mystérieux ou pas ?


Ces cercles n'ont rien d'archéologique ni de mystérieux, ils résultent de l'arrosage par des engins rotatifs dans les pâturages !
  


À l’arrière plan, le cercle est un manège actuel pour
l’entraînement des chevaux. Au premier plan,
le cercle et sa nécropole est protohistorique.
Fouilloy (Somme).
  


Maisnières. Les Avergnes des fées.
Il est significatif que ces cercles de rosée matinale,
bien visibles sur cette pente crayeuse, aient été attribuées aux fées par les paysans.
  


Les emplacements de cercles de champignons sont plus petits et plus irréguliers que les cercles protohistoriques.
  

Source:
http://www.archeologie-aerienne.culture.gouv.fr/
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Ven 19 Déc - 16:45 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 01:23 (2008)    Sujet du message: Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel Répondre en citant

Les Cropless Crop Circles, un phénomène de mode ?
 

Le 03 février 2005 , plage de San Francisco.
Crée par des artistes freelance qui aiment la géométrie et la conception, et aussi par amusement pour des expériences interactives entre amis.  La géométrie est méticuleuse et sacrée et le travaille se fait avec les cycles de la nature et de l'esprit (le reflux et l'écoulement des marées).

la plage est nettoyé avant par respect de la nature, les outils employés sont de simple de corde, des râteaux et des truelles lisses. La conception des motifs et faites sur ordinateur, et la réalisation prend entre une ou deux heures.



 

Source:
http://www.phidelity.com/cms2/index.php?option=com_content&task=view&am…

13 septembre 2005,  Byron (australie)

 

Un phénomène nouveau, peut-être par opposition aux créations terrestres, les cercles de sable. Les artistes gardent généralement une photographie de leurs création, néanmoins elle est intrigante sur certain  aspect, le sable est plat et lisse, les cercles du symbole sont parfaitement formées et parfaitement réguliers. Cette formation du 13 septembre 2005 sur la plage de Byron Bay en Australie reste pour le moment une énigme par comparaison à d'autre création comme celle-ci moins bien réussi:


 

Source:
http://www.x-cosmos.it/cropcircles/
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 670
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 23 Déc - 08:21 (2008)    Sujet du message: Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel Répondre en citant

Norvège, 15 Février 1969
Un cercle de 30 à 40 mètres de diamètre dans la rivière Nidelva, au nord de Stavne Jernbanebro, situé au sud de la ville de Trondheim (Norvège)
Comme l'indique l'article du 15 Février 1969, celui ci à été créer en raison des courants dans l'eau de la rivière.

 


Suite de cette partie:
Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel (02)
Tree Cercles, Ice Cercles, Sand Circles, Ground & Ring circles...
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:21 (2017)    Sujet du message: Un Phénomène relatif… Les cercles dans le milieu naturel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Crop Circles & Co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com