Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


La Bête Pharamine de Vergisson

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> La Cryptozoologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:01 (2008)    Sujet du message: La Bête Pharamine de Vergisson Répondre en citant

LA BÊTE PHARAMINE DE VERGISSON
Légende mâconnaise du XVIIIè siècle



 

Publiée pour la première fois par l'abbé Ducrost dans les Annales de l'Académie de Mâcon en 1888, la Bête Pharamine fit l'objet d'un tirage à part devenu rapidement introuvable. Elle est pour les Mâconnais, la Tarasque de notre région. Cette légende, comme toute honnête histoire, finit par une morale. Celle-ci peut se résumer dans ces quelques mots : beaucoup de bruit pour rien. Le conteur avisé a su maintenir l'intérêt jusqu'à la fin. L'horrible monstre plumé et flambé pesait en tout un quarteron, c'est la montagne qui accouche d'une souris.
Cette légende est-elle a la base d'un fait réel...

Au ciel dès que cet oiseau point
D'où vient que le soleil s'éclipsa ?
Ce monstre ne serait-il point
La Bête de l'Apocalypse ?
Tremblez, fuyez, Vergissonnais !
Avec raisons vous frissonnez :
Au ciel que l'éclair illumine,
Voici la bête pharamine.
Le vieux savant qui se promène
Tenant en main son manuscrit
Se croit bien seul dans son domaine :
Dans l'air, la Bête a fait son cri,
Et cet animal amphibie
Sur le cahier fait, cadédis !

Ce qu'une hirondelle jadis
Fit dans les yeux du vieux Tobie.
Quand la patrie est en danger
Ses fils savent mourir pour elle :
Tes fils, épousant ta querelle,
O Vergisson, vont te venger...
Dans la nuit propice aux grands coups
Ils arrivent l'un après l'autre :
Quand le soleil luit sur le plateau
Pas un ne manque au rendez-vous.
"Braves chasseurs", leur dit le maire
Quand il les voit tous réunit,
"C't'usiau-là n'est pos un'chimère,
"On en parle tant qu'à Cluny :
"Vous ai du plomb dans v'tes gibernes,
"Vous ai du coeur sous v'tes tetons,
"Et, quand ça s'rait l'hydre de Lerne,
"Astujord'hi nous l'abattons."



Où courent-ils, tous ces grands coeurs ?
Est-ce à la mort ? à la victoire ?
En tous les cas c'est à la gloire :
Ils reviendront morts ou vainqueurs...
Ils vont, déchirants aux bouchures
Leur culotte et même leur peau ;
Et plus d'un dans cette aventure
Perd son sabot ou son chapeau.
Les bons chasseurs ont vu la Bête,
Mais la Bête aussi les a vus :
A les combattre elle s'apprête,
Elle pousse des cris aigus.
La troupe aussitôt se rassemble,
Tous les héros sont sur les lieux

Et pas un seul d'entre eux ne tremble...
Que va-t-il se passer, grands dieux ?
Mais les chasseurs de Vergisson
Ne sont pas des couyons, ma chère :
Sans un émoi, sans un frisson
L'un d'eux fait feu sur l'adversaire ;
L'oiseau crie, atteint en plein vol,
Et de Tramayes à Serrières
Quand il s'écroula sur le sol
Chacun sentit trembler la terre.
Le bec ouvert, l'oeil en furie,
On voit contre eux l'oiseau bondir :
C'est une effroyable tuerie,
Car il faut vaincre ou bien mourir...
Homère, il me manque ta lyre
Pour chanter ce combat fameux !...

Mais enfin l'animal expire,
Et le soleil lui, radieux.
A l'aide de grands "pots" de benne,
Joyeux, chantant sous le ciel bleu,
Quatre hommes portent avec peine
La dépouille du noir Peteu...
Et vous, femmes de Vergisson,
Arrachez-lui plume après plume :
Et, pour le bucler sans façon,
Allons ! que le bûcher s'allume !
Mais quand on eut plumé la Bête,
Le monstre jadis triomphant,
Il n'étit pas, foi de poète,
Gros comme le poing d'un enfant ;
Et cette bête épouvantable
Qui fit trembler les environs
(La chose est à peine croyable)
Ne pesait pas un quarteron.
 

BIBLIOGRAPHIE
L'Abbé DUCROST :
Les Annales de l'Académie de Mâcon. 1888.
Le Journal de Saône-et-Loire, N°261 du 23 septembre 1895
Georges PROTAT :
Le Peteu de Vergisson. 1966.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:01 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 19:10 (2008)    Sujet du message: La Bête Pharamine de Vergisson Répondre en citant

La Faramine, légende ou réalité ?

La bête Faramine peuple l'imaginaire de nos campagnes. On l'y nomme aussi Vouivre ou Mélusine. C'est la femme métamorphose, animale et instinctive.
Serpent ou dragon, elle vit dans les marécages ou dans les grottes. Animal des profondeurs, à la fois terrien et aquatique, elle symbolise le travail sur soi et la pensée créatrice. Le serpent a souvent été associé au féminin et notamment aux déesses Mères. A la fois créateur et destructeur, il représente la force vitale.
Appelée "FARAMINE", on la rencontre notamment dans les légendes du BERRY, du MACONNAIS ou du POITOU. Croyance ancestrale, elle plonge ses racines dans les légendes païennes.


Source de peur, elle est d'abord l'animal à combattre. Incarnation du mal et de l'inconnu, elle exalte la force et le courage. Le dragon représente l'image archaïque des énergies primitives, des pulsions barbares, des peurs et des angoisses refoulées. Qu'est elle venue faire à Meung sur Loire ? Ville aux multiples souterrains, entrelacée de canaux, elle en était l'élément tout naturel. Le dragon de Meung sur Loire est célèbre pour son haleine pestilentielle ! Trois de nos Saints ont dû l'affronter en leur temps : Saint Mesmin, St Liphard et St Dyé. Au commencement de notre histoire, la grotte en question est encore un lieu de réunion druidique. Le moine St Mesmin y est en pleine mission évangélique et il s'efforce de lutter contre les croyances païennes.

Liphard, quand à lui, s'installera sur le bord de la Mauve, sur les ruines d'un ancien oppidum gaulois. Son combat contre la Faramine va consister en défrichage, assainissement, drainage, construction d'une chapelle, culture des terres et des âmes. Il fondera même à Meung sur Loire une école qui va très vite prendre de la renommée. La lutte des hommes contre le dragon est au départ un combat contre les éléments et la nature hostile qu'il faut maîtriser ; mais elle revêt très tôt un aspect plus spirituel. Elle symbolise la quête de l'homme, contre les ténèbres, pour son accession à la connaissance, à l'immortalité, à la sagesse ou au ciel.
Dragon ailé, la Faramine porte une "escarboucle" sur le front. C'est une énorme pierre précieuse qui stimule la convoitise de qui l'aperçoit. L'escarboucle est un clin d'oeil aux croyances orientales. C'est le troisième oeil, celui de Shiva, récepteur de lumière ; c'est l'unification, la trinité annoncée et le feu. Feu du troisième oeil ou feu du Dragon, c'est tout un. C'est l'organe de la vision intérieure.

L'escarboucle brille d'un tel éclat que, volant la nuit, la Vouivre-Faramine laisse derrière elle comme une traînée de feu. C'est la plus précieuse des pierres car elle a des vertus magiques : celui qui la possède comprendra le langage des oiseaux, soignera tous ceux qui l'approcheront et verra l'or à travers la terre. Rappelons nous la formule des alchimistes : "visite l'intérieur de la terre, et en rectifiant, tu trouveras la pierre occulte".

La Vouivre représente les courants d'énergie tellurique qui innervent la terre considérée comme vivante. Sur les hauts lieux, son énergie rejoint l'énergie cosmique. La Vouivre-serpent est aussi femme-poisson, femme sirène, Mélusine, Vierge mère. Elle est alors symbole de la connaissance et de la culture traditionnelle. Sous le parrainage de la Faramine, l'artiste ira au fond de lui-même. Par son travail sur la couleur, il mettra ses ombres en lumière, éclairera les marais où il s'enfonce et tranchera dans le vif de ses attachements. il deviendra ainsi ce qu'il est en réalité.
 
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:57 (2016)    Sujet du message: La Bête Pharamine de Vergisson

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> La Cryptozoologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com