Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Retour sur les Crop Francais & Assimilés
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Crop Circles & Co
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:11 (2008)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Retour sur les Crop Francais & Assimilés
(Synthèse Mikerynos) 


Diagrammes des Agroglyphes Français
Crop Francais & Assimilés

Saclay, Esonne (91) Mai 1968.
Champ de Blé.


Propos recueillis en novembre 2008 par Anne, Webmestre du site Culture-crop.com
Témoin : DANIEL – 27 ans lors de l'observation - Dessinateur industriel.
Né en 1941 en Dordogne - 68 ans - Dessinateur industriel à la retraite.
Formation découverte dans le département de l'ESSONNE (SACLAY) 91400


Les faits.
« Un matin de mai 68, aux alentours de 8h30, je me rends à mon domicile à Gif sur-Yvette, et je me rends dans la commune de IGNY en passant par le CHRIST SACLAY. En enjambant la 4 voies sur le pont, je constate en contrebas sur ma gauche un rond dans les blés, qui me semble parfait (Je suis dessinateur industriel) d’une quinzaine de mètres de diamètre. J’y prête peu d’attention parce que dans la nuit il y a eu un orage relativement violent (de averses, du bruit, de la pluie, du vent, un bel orage). Je pense que ce rond est dû à un coup de vent qui a couché le blé.


J’en reste là. Quelques jours plus tard, trois à quatre jours, dans un délais assez bref, le blé à l’intérieur du cercle a changé de couleur. J’y passais tous les jours en motocyclette pour aller à mon travail et comme il était dans mon champ de vision, je jetais un coup d’œil. En quelques jours, une semaine, le cercle est devenu jaune couleur de blés mûrs alors que le reste autour restait vert. Les blés restaient aplatis. J’avais d’ailleurs pensé à une sorte de chape de plomb qui se serait posée là tellement les blés étaient au raz du sol.

C’est resté comme ça. Le champ a jauni normalement et a été moissonné. L’année suivante, le champ a été réensemencé avec du maïs et curieusement à cet endroit là rien n’a poussé. J’ai pensé à un oubli de l’agriculteur. Je ne me suis pas rendu à l’intérieur. L’année suivante, il y a eu du colza, dans le cercle, toujours rien. La quatrième année, du blé à nouveau est semé et là au centre géométrique du cercle, rien n’a poussé…sauf un pied de colza en fleur. La cinquième année, un hangar a été construit sur l'emplacement du cercle. Personne à l’époque ne m’a parlé de cela. Malgré les labours, le cercle restait régulier. Je ne pense pas qu’un produit désherbant puisse donner un tel résultat vu les contours bien définis au fil des ans.

Non loin de cette zone se trouve à 800 mètres à vol d’oiseau la centrale nucléaire de SACLAY, le CEA parisien. Orsay est à trois ou quatre kilomètres en contrebas dans la vallée. A cette époque je ne m’intéressais pas aux ovnis, mais à la science fiction. En 1954 on parlait beaucoup d’ovnis, mon père achetait de temps en temps la revue RADAR. Mais j’ai vu une étoile fixe (trois fois l’éclat de Vénus) en 1954, j’avais alors 13 ans. On rigolait « Ho ! une soucoupe volante ! » On était deux copains à avoir vu cela. Cela ne pouvait pas être une étoile ni un ballon. Il y avait un vent à 50km /heure on était à pâques. Aujourd’hui selon mes souvenirs, je pense que cette « étoile » était au dessus de la centrale de SACLAY »


Conclusion.
Depuis ma première rencontre avec Daniel, alors qu’il avait évoqué brièvement les faits, je lui avais proposé de me raconter cette affaire et d’en prendre note afin de la publier sur le site culture-crop.com pour les archives françaises. En novembre 2008, j’ai donc recueilli son témoignage, et c'est à ce moment seulement que j’ai compris que ce fameux cercle se serait produit à proximité du centre de recherche nucléaire. En termes plus clairs : cette affaire ne m’a pas intéressée du fait de la présence du centre nucléaire de SACLAY, mais parce que le témoin était sincère et précis.

Source: Culture Crop
_________________________________________________________________________ 

Crop en France en Août 1981.
Un agriculteur de Sery dans les Ardennes voit en aout 1981 une trace en forme de rond dans le blé faisant une tache plus sombre et donnant l'impression que c'était comme découpé. Un cercle de blé etait couché complétement sur une profondeur de 20cm dans le sens inverse des aiguilles d'une montre ,le cercle était parfaitement parfait sur un diamétre de 1,98 M de diamètre dans la bande de cm les tiges et les épis étaient complétement plaqués au sol ,la terre bien sèche et les épis absolument pas égrenés...
_________________________________________________________________________

Scey En Varais, Doubs (25) France, le 24 Juin 1993.
Champ de Blé.

Le 24 juin 1993 au matin, M. Orly et M. Hervé agriculteurs découvrirent des cercles dans leurs champs. Ces deux témoins déclarent avoir entendu un sifflement dans la nuit du 22 au 23 juin entre 2h30 et 3h00 du matin, une équipe de l’IMSA (1) se déplaça sur les lieux pour une enquête qui n’apportera aucune signification, sinon le constat des cercles situés entre le Chemin de Fressigney et la D101 (25 290 Scey-Maissière)

Date de l’enquête : le 2 janvier 1997.
Rapport d’enquête de Hervé PERTON.

Alors que j’étais en vacances dans ma région d’origine, la Franche-Comté, j’ai eu connaissance d’une observation de Pictogrammes sur la commune de Scey-En-Varais, à une trentaine de kilomètres de Besançon. Cette observation remonte au 24 juin 1993. Je me suis rendu sur les lieux afin de rencontrer les témoins, M. et Mme B., un couple qui possèdent une maison non loin du lieu des faits. Le 24 juin 1993, au matin, un agriculteur du village avait découvert dans son champ de blé, deux pictogrammes circulaires différents. Le premier, orienté en bordure du champ, avait trois appendices, et le second était un simple cercle, plus grand que le précédent et placé à l’extrémités du terrain. Le blé avait été couché dans le même sens et il n’avait pas été coupé, ni endommagé.


Les témoins me racontent ce qu’ils ont vu et me présente des documents intéressants : Je peux voir des photos de ces deux traces prisent par les témoins depuis un promontoire rocheux, une bande vidéo prise le même jour, un croquis métré des traces, et un article de la presse locale traitant du sujet.

J’apprends également qu’un enquêteur de l’IMSA, M. Bernard Redoutey s’était rendu sur les lieux et avait déjà rencontré les témoins. J’avais aussi les coordonnées d’un collègue ufologue qui était sur place au moment des faits. Je lui ai donc écrit et il m’a répondu :
Sur place, au moment des faits, il me confirme que la radioactivité et que le champ magnétique étaient normaux dans la zone concernée, et que revenu sur les lieux en décembre 1993 puis courant 1994, il n’avait rien constaté d’autre qui puisse nous aiguiller davantage (le maïs en culture poussait normalement). J’apprends également par son intermédiaire, que le département du Doubs a connu des observations les 21,23 et 25 juin 1993.





A l’époque de nombreux badauds s’étaient rendus sur les lieux pour voir les traces, ce qui bien sûr, avait eu pour tort de fouler irréversiblement les indices éventuels. La Gendarmerie ne s’intéressa pas beaucoup à cette histoire (du moins officiellement)

Source : Roger Luc Mary, Jean Michel Raoux « OVNI An 2000 », 1996
(1) IMSA : Institut Mondiale des Sciences Avancées fondé en 1978.
Sentinel New No 5 Page 39.


Complément: (2)
Le 24 juin 1993 au matin, M. Orly et M. Hervé agriculteurs découvrirent des cercle dans leurs champs. Ces deux témoins déclarent avoir entendu un sifflement dans la nuit du 22 au 23 juin entre 2h30 et 3h00 du matin, une équipe de l’IMSA (1) se déplaça sur les lieux pour une enquête qui n’apportera aucune signification, sinon le constat des cercles.
(1)IMSA : Institut Mondiale des Sciences Avancées fondé en 1978.
(2)Source : Roger Luc Mary, Jean Michel Raoux « OVNI An 2000 », 1996

_________________________________________________________________________ 

Guigneville sur Essonne (91)
Champ de Blé.


Observation de cercles de blé
Description détaillée
Vers le 03 juillet 1993, le propriétaire d'un champ de blé constate des traces suspectes. Le blé est couché dans de grands cercles reliés par des lignes droites. Après enquête un témoin architecte paysager expliquera qu'il s'agit de dessins qu'il pratique lui-même et expliquera la marche à suivre et la méthode. Il n'est pas l'auteur de ces cercles mais la technique utilisée est la même. Ce crop se situe à 30 mètres de la route et à été découvert par la propriétaire du champ le 3 Juillet 1993 vers 20h00. Les blés sont couchés par mouvement circulaire dans les cercles, les couloirs sont réalisés par couchage longitudinal. Une corde à été trouvé quelques jours auparavant dans un des cercles, elle possède un nœud coulant et mesure 3,50 mètres de long. Il s’avère que d’autres crop circles sont apparues dans la région le 9 juin 1993, le 9 Juillet 1993 et sur une commune proche le 11 Juillet 1993.

Compte-rendu de l'enquête : Aucun.
N° 1993309716
PV No 01567/93 du 19 Juillet 1993.

http://www.cnes-geipan.fr/geipan/regions/ile/etude_1993-07-01314.html









Diagramme:


_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mar 16 Juin - 18:09 (2015); édité 32 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:11 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:14 (2008)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Châtillon sur Indre (36) 1993
Observé le : 25/07/1993
Région : Centre
Département : Indre
Classe : B
Résumé:
Cercle de blés couchés dans un champ

Description détaillée
Le 25 juillet 1993 un agriculteur en train de moissonner son champ découvre un cercle de blé couché. Aucune explication formelle n'a été trouvée sur cette constatation bien que l'enquête de voisinage permet sans doute de privilégier l'hypothèse d'une action humaine, peut-être de voisins.
Compte-rendu de l'enquête : Aucun.

Témoin
Date de l'observation 25/07/1993
Numéro de Pièce N° 1995307728
Age Adolescent (de 13 à 18 ans)
Profession Etudiants
Sexe Masculin
Réaction Curiosité Passive
Crédibilité Crédibilité Normale
Conditions
Environnement Domicile
Condition Météo Non-précisé
Heure de l'observation Chiffrée : 22 heures - 24 heures
Cadre de référence Ciel ou nuages
Distance entre phénomène et témoin Eloignée (de 200 m à 1 km)
Début de l'observation
Fin de l'observation
Localisation
Angle du site Non-précisé
Direction d'observation Nord-Est
Cap Sud-Est
Trajectoire Ligne droite
Description
Nature de l'observation Objet;Termes descriptifs (lumières, etc)
Caractéristiques de l'observation Unique
Forme globale Conique, triangle
Couleur Rouge
Taille apparente Non-précisé
Vitesse apparente Lente, constante
Bruit Sourd
Effet sur l'environnement Non-précisé
Nombre d'objets

PV No 95307728-481-93-R
http://www.cnes-geipan.fr/documents/95307728-481-93-R.pdf







Diagramme:


_________________


Dernière édition par Mikerynos le Jeu 13 Jan - 00:02 (2011); édité 4 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:15 (2008)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Novéant Sur Moselle, Gorze (57) 10 Juillet 1994.
Champ de Blé.

Pas d'information sur cette formation. En cours...


_________________________________________________________________________

Gongelfang (57) Le 7 Juillet 2002.
Champ de Blé.

Thionville, le matin du 2 juillet, Jean-Michel Streit, éleveur à Gongelfang (annexe de Waldwisse), est averti par son grand-père d'un phénomène bizarre apparut dans un champs de blé dont il est le propriétaire. Au départ il pense que c'est simplement un groupe de farceurs qui a voulu faire un clin d'œil aux hélicoptères du Tour de France passant à quelques kilomètres de là le 8 juillet. Sur une quinzaine d'ares, les blés ont en effet été en partie écrasés, laissant apparaître deux cercles parfaitement dessinés, au beau milieu du champ. Peut-être l'esquisse d'un vélo... Mais depuis quelques jours, sur place, promeneurs, simple curieux et spécialistes des ovnis se succèdent et chacun a sa petite idée sur le sujet, comme nous l'avons relaté dans notre édition de Thionville. M. Mathis, membre de l'association Avenir, spécialisée dans les énergies, évoque un possible phénomène tellurique. « Il faut rappeler aux gens qu'à cet endroit, il y a une faille terrestre. Sur cette zone l'énergie qui vient du sol est donc plus forte qu'ailleurs ». Il est possible que des champs électriques créés par des forces externes se soient propagés à la surface de la terre. D'autres y voient des « Crops Circles »


Comme ceux qui ont été découverts ces dernières années dans le sud de l'Angleterre. De leur côté, les anciens du village ne comprennent pas ces gens qui viennent voir « ces bêtises ». Pour eux, il n'y a rien de surnaturelle : « Il suffit de planter un piquet dans le champ, d'y accrocher une corde et de délimiter un cercle, ensuite vous aplatissez la paille avec un rouleau. » Les faits n'en restent pas moins troublant : si farceurs il y a, se sont de véritables géomètres car les cercles sont minutieusement tracés, c'est un véritable travail d'orfèvre. De plus, selon Jean-Michel Streit, l'œuvre représente six à sept heures de travail au clair de lune, car aucune source de lumière n'est présente à proximité du champs. Être aussi précis en pleine nuit tient véritablement de l'exploit. Autre fait étonnant, le matin du 2 juillet, autour des deux cercles, le champs était vierge de toutes traces de passage. Pour Gérard Grun, le Maire de Waldwisse, l'explication est simple : les joyeux drilles qui ont fait le coup « ont emprunté les sillons creusés par les roues des tracteurs. » Mais pour l'instant, le mystère demeure. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Waldwisse. »

Source: Le Républicain Lorrain du 12-07-2002
_________________________________________________________________________

Fontaine au pire (59 157) Le 8 Septembre 2003
Cercle dans du Maïs.

Fontaine-au-Pire est une commune française située dans le département du Nord (59) et la région Nord-Pas-de-Calais. MM. Claude Naglin, Gérard Lemaître, ainsi que Jean Marie Bigorne se demandent si c’est un crop circle simplifié qui a été découvert récemment dans le Pas-de-Calais, laissons la parole à Claude Naglin :

« Fontaine-au-Pire est une commune rurale au Sud-Est de Cambrai, la région très plate est consacrée presque exclusivement à la culture céréalière. La visibilité s’étend loin autour de la trace (découverte le 8 Septembre) Les premières habitations sont à un ou deux kilomètres. On ne peut accéder au site en voiture avec grande prudence par un chemin de terre étroit et défoncé, fréquentable uniquement par les tracteurs agricoles. C’est le propriétaire du champ, J.-J Ramette, 33 ans, agriculteur à Beauvois-en-Cambrésis (commune mitoyenne) qui a découvert la trace, accompagné de plusieurs ouvriers agricoles. Ils ont stoppé les deux engins qui servent pour la récolte, afin de mieux regarder cette anomalie »

Chronologie.

Le lundi 8 Septembre 2003, vers 7h00 du matin, il se rend sur son champ avec une équipe d’ouvriers afin de récolter son maïs. Cela se fait en deux temps : La coupe avec un engin spécialisé tiré par un tracteur, puis les épis sont déversés dans une remorque tirée par un autre tracteur, qui suit la coupeuse. Tout se passe normalement, jusqu’au moment ou le conducteur du premier tracteur aperçoit devant lui une trouée bizarre. Devant lui, ce trouve un très grand cercle ou les tiges de maïs sont couchées de manière étrange, comme si on les avait écrasées, a droite pour une moitié, et a gauche pour l’autre. Au centre, suivant le diamètre, une bande était couchée perpendiculairement aux tiges des deux moitiés. Les tiges étaient pliées si bas que la machine qui coupe à 15 centimètres du sol, ne pouvait les atteindre. De sorte qu’après son passage, la trace était quasiment intacte quant à son aspect et à l’orientation des tiges et épis.

Le Mardi 9 Septembre, le propriétaire du champ rencontre M. olivier, du cercle d’astronomie de Caudry, très intéressé par l’ufologie, et lui relate sa découverte. S’étend rendu sur place, ce dernier trouve aisément la trace dans le champ récolté. Il avertit Gérard Lemaître président du cercle d’astronomie de Caudry, qui m’alerte aussitôt.

Le Mercredi 10 Septembre, vers 15h30, nous nous rendons tous les trois sur les lieux, pour constater qu’effectivement cette trace ne semble pas due au hasard. La machine n’a pas coupé les tiges pliées et, mis à part le passage (peu marqué) du tracteur, on peut la considérer comme intacte. Il s’agit d’un cercle presque parfait de 14 m de diamètre, coupé en deux parties égales par une bande de 1,40 m de large. Cette dernière est orientée exactement Nord-Sud (vérifié avec une boussole) A droite de cette bande, les tiges couchées sont orientées vers l’Est, sur la bande centrale vers le Nord, et sur la partie gauche, vers l’Ouest. A l’Est du cercle, à une distance pratiquement égale au diamètre, passe une ligne HT (2 200 Volts) orientée également Nord-Sud. Un peu plus à l’Est, on trouve un champ de Betteraves et à l’Ouest, il n’y a qu’un grand champ de maïs récolté. Au Sud, à quelques 1500 mètres, se trouve le seul chemin d’accès, déjà cité.


Photographie de la trace, on aperçoit les enquêteurs. La ligne HT et la voiture sur le chemin d’accès. Sur la gauche, le champ de Betteraves.


Dans certains cas d’observations avec atterrissage, on peut relever une déviation magnétique sur la trace, ici l’aiguille de la boussole ne bouge pas. Gérard Lemaître ayant apporté un compteur Geiger, nous pouvons constater qu’il n’y a aucune différence de rayonnement entre la trace et le reste du champ. Etant donné les lignes de plantation et la distance qui les sépare, il aurait possible à quelqu’un de passer entre les tiges sans les coucher, pour arriver 150 mètres plus loin et former ce cercle. Il aurait fallu employer une corde, et un minimum de matériel, puis faire preuve d’un très grand soin pour coucher les tiges telles que nous les avons trouvées. Ce n’est pas impossible, mais... Nous avons examiné le champ de Betteraves voisin, aucune trace de passage.

Des personnes ayant choisi cet endroit pour se divertir, n’auraient pas couché les tiges de cette manière, et n’auraient pas étendu leurs méfaits sur plus de 150 mètres carrés. Nous n'avons retrouvé aucun emballage de boisson, aucun papier, étuis de cigarettes, aucun indice qui puisse indiquer un quelconque passage en ces lieux avant l’arrivée des ouvriers agricoles. Leurs aurait-il été nécessaire d’aller aussi loin du chemin, alors qu’au bout d’une dizaine de mètres dans un champ de maïs, on n’aperçoit plus personne ? On se trouve là loin de toute agglomération, et dans un lieu peu accessible.

Il est troublant de constater le parallélisme entre la ligne HT avec l’orientation N-S des tiges. Il n’y a pas eu d’orage dans la région ces derniers temps, un coup de foudre semble à exclure, car il n’y a aucune trace de brulure. Le champ magnétique émis par la ligne HT ne devrait pas donner un résultat aussi ponctuel et précis. Les épis de maïs ne montrent aucun signe d’altération ni de pourrissement, bien que la plupart soient plaquée sur le sol, ce qui permet peut-être de penser que la trace n’était pas très ancienne au moment de sa découverte (48 heures ?) Les tiges sont restées sèches, car pliées près du sol à 3 ou 4 centimètres.

Un appel à témoignage passé dans la presse locale et volontairement imprécis, ne nous a apporté que quelques appels de curieux. Le propriétaire du champ, M. Ramette a refusé l’intervention des services officielles (Gendaremerie, agriculture...) par crainte d’une médiatisation excessive, néfaste pour sa tranquilité et son exploitation.

Conclusion.
Si nous admettons que cette empreinte ait pu être faite par des hommes, cela impliquerait qu’ils se soient donnés beaucoup de mal et qu’ils auraient pu mieux faire, eu égard aux magnifiques agroglyphes déjà connu dans le monde. Nous pensons plus logique, jusqu’ici, opter pour une trace actuellement non expliqués, et regrettons de n’avoir pu la photographier depuis un avion ou un hélicoptère. Nous n’avions pas la possibilité d’en disposer. La question reste donc posée : Qui ou quoi ? Comment et pourquoi ? Nos remerciements vont à M. Ramette pour son témoignage et l’autorisation d’accéder à son champ. A messieurs Olivier et Lemaitre et au journal « l’Observateur du Cambrésis » pour leur précieuse collaboration.

Source : LDLN No 370 Page 30.


_________________


Dernière édition par Mikerynos le Dim 1 Aoû - 13:38 (2010); édité 8 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:16 (2008)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Rapport sur la formation circulaire, découverte en France près du Mans en Mai 2003
http://www.culture-crop.com/formation2003france.htm
_________________________________________________________________________

Boussy Saint Antoine (91) Le 25 Juiin 2004.
Champ de Blé.

Le bilboquet de Boussy Saint Antoine par Gilles Durand
Le crop se situe dans un champ d'un méandre très serré de l'Yerres. Difficilement accessible à cause des herbes sauvages hautes et denses (orties et autres), des bois, du terrain très inégal et des berges de l'Yerres. Le crop à proprement dit, c'est plutôt du style travail d'amateur (pas très éclairé). La technique utilisée semble un peu hésitante et la figure n'a pas une esthétique très poussée.

Hypothèse :
Nous avons évoqué la blague de lycéens montée pour mystifier, donc un petit canular par une bande de copains est très plausible en vue de "gazer" une de leurs amie, sur le sujet à la rentrée. Il est aussi envisageable que le fait que le lieu soit peu visible (ce qui contraire à le tendance générale, évidemment) soit dû à ce qu'il s'agisse là d'un essai (ou une répétition) avant d'en réaliser un (ou des) autre(s) plus visible(s) et plus réussi(s). Nous avions nous-mêmes (VECA) procédé à des essais en 1990 et pour cela nous n'avions pas recherché un endroit "touristique", bien au contraire. Un autre élément pouvant s'avérer intéressant : cette formation n'est visible que de quelques maisons, ce champ est régulièrement abîmé par des jeunes des environs, et l'un d'entre eux s'est même fait embarqué par la police l'année dernière.

Description.
L'anneau principal est d'environ 12m, l'autre cercle de 7,20m. Il est à noter que la plupart de nos mesures font apparaître la récurrence de multiples de 0,80m
- Anneau : 1,60m = 0,80m x 2 (plutôt irrégulier - pas tout à fait circulaire et aplati par sa "face" Nord)
- Cercle : 7,20m = 0,80m x 9
- 2 petits cercles : + ou - 3,20m = 0,80m x 4 (dont un semble fait dans la foulée du chemin - comme un ? fermé.)
- Largeur de l'allée joignant les cercles : 0,80m ! > la taille de "l'outil" ?
- Échancrure en demi-cercle au bord de la partie dressée délimitée par l'anneau, face à la jonction allée/anneau : 1,20m (seule mesure significative non multiple de 0,80m)


La surprise de la soirée était donc l’intervention de Gilles Durand et Mathieu « Coza.net » http://signes.coza.net/cropcircles/perigny-062004. Les deux chercheurs étaient venus présenter leur enquête (disponible sur Internet) sur le crop circle découvert avant le 25 juin dans une boucle céréalière de l’Yerres, près de Périgny (Essonne). La figure représente un cercle et un anneau reliés par une allée sinueuse. Un travail d’amateur effectué sans finesse sur un terrain moteleux et dans un blé hétérogène. Le sol est vide de graines, mais constellé d’excréments d’oiseaux. Deux hypothèses prédominent : un canular fait à l’attention du témoin principal ou un essai à échelle réduite. Nos deux intervenants ont répondu à quelques questions avant de conclure en revenant sur les quatre cas franciliens de 1993.
_________________________________________________________________________

Amilly (45) Le 28 Mai 2006.
Champ d'Orge.

Hier à Amilly, des formes géométriques qui rappellent étrangement celle du film « Signes » du réalisateur M. Night Shyamaln. Etrange vision du côté d’Amilly, près de Montargis. L’alerte a été donnée par un automobiliste qui circulant sur la RN60, pour le moins intrigué par ces formes bizarres apparues en tout début de semaine, dans un champ d’orge, cultivé par le lycée agricole du Chesnoy, à Amilly. Des formes géométriques parfaites, complexes, des sortes d’empreintes laissées au sol... Par des objets volants non identifiés ? A moins que ce ne soit là des répliques exactes des fameux signes du film culte de M. Night Shyamaln, justement intitulé « Signes » et diffusé ces derniers jours sur le petit écran. Mystère... L’enquête, parce que plainte à été déposée, penche évidement sur cette seconde thèse. Il semblerait que ce cas ne soit pas unique et que d’autres signes aient été repérés dans le département. En attendant, les « drôles » de petits bonhommes verts, fins artistes du Land Art, n’ont toujours pas été identifiés, alors qui sait...


Source: Article (NR03 04-06-2006)
http://www.culture-crop.com/2006amillyfrance.htm

_________________________________________________________________________

La Couarde (79) Le 29 Mai 2006.
Champ d'Orge.


Le surnaturel s’installe en Deux-Sèvre !
Quatre cercles, deux d’une dizaine de mètres de diamètre et deux autres plus petits trônent au beau milieu d’une parcelle de blé à la Couarde, dans le Sud des Deux-Sèvres. Les épis y sont uniformément couchés, tous dans le même sens, comme si une pale d’hélicoptère les avait plaqués au sol dans un tourbillon. Etrange, voir surnaturel ! Un examen approfondi de la parcelle laisse perplexes les enquêteurs en herbe qui se déplacent depuis que la nouvelle de cette étrange apparition a fait le tour des villages de la Couarde et de Beaussais. Marc Amilhat, maire de la Couarde, sourit et reste perplexe. « On peut échafauder n’importe quoi » souligne-t-il, hésitant encore entre la plaisanterie d’un noctambule ou le fait d’un épisode climatique.


Source : Courrier de l’Ouest du 31 Mai 2006.
http://www.culture-crop.com/2006lacouardefrance.htm
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Sam 7 Aoû - 09:35 (2010); édité 15 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:17 (2008)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

La Mothe-Saint-Heray (79) Le 16 Juin 2006.
Champ de Blé.

Quatre nouveaux cercles étranges sont apparus sur une parcelle de La Mothe-Saint-Héray. Les « Crop circles » (Cercles dans les champs) sont de retour. Après la Couarde, c’est à La Mothe-Saint-Héray que sont apparus quatre nouveaux ronds. A moins de quatre kilomètres de la Couarde ou sont apparus quatre ronds dans un champ d’orge le 30 Mai dernier, quatre cercles mystérieux ont été découverts il y a huit jours et aperçu seulement hier sur une parcelle située sur le territoire de La Mothe-Saint-Héray, en lisière de la forêt de l’Hermitain. Pour l’heure, le mystère reste entier. Les enquêteurs de la gendarmerie présents sur place dès le matin, suspectent l’œuvre d’un ou plusieurs adeptes des « Crop circles » phénomène prisé en Angleterre depuis quelques décennies. Décidément, le secteur de La Mothe-Saint-Héray attire le surnaturel ou la plaisanterie grandeur nature. Pour la seconde fois en deux semaines, quatre cercles sont apparus dans un champ de céréales à quelques lieues de distance.


Identification scientifique.
Fin Mai, les habitants étaient restés dubitatifs, voir interloqués par l’étrange apparition que la gendarmerie a qualifiée au bout de deux jours de plaisanterie de farceurs locaux. Cette fois encore, le discours reste le même de la part des enquêteurs qui ont été dépêché hier matin sur place les spécialistes de l’Identification scientifique. Ces derniers ont remarqué des traces de pas, des marques au centre des cercles laissant supposer la mise en place d’un pieu, des centres dispersées. « De nombreux indices laissent croire à une mise en scène ont été identifiés » confirme l’un des enquêteurs en évoquant les quatre ronds dont le plus important à un diamètre de près de 37 mètres. Les trois autres cercles sont de taille plus « raisonnable » avec des rayons de 12,60 m, 6,20 m et 3,20 m sur la même parcelle appartenant à M. Philippe Turpault, demeurant à Bois-Guérin de Souvigné. Les gendarmes poursuivent leurs investigations dans la région Morthaise alors que les agriculteurs voient d’un oeil mauvais ce deuxième accroc dans les cultures, cette « tradition anglaise » importée en Deux-Sèvres dont ils se seraient bien passé.
____________________________________
Source: Courrier de l’Ouest du Vendredi 16 Juin 2006.
http://www.culture-crop.com/2006lamothestheray.htm
Les 4 pages sur les crop Francais de l'été 2006 - Source Top Secret No 28 (P20 à P23) - Scanne Mikerynos








_________________


Dernière édition par Mikerynos le Sam 7 Aoû - 09:20 (2010); édité 8 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 21:19 (2008)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Deux crop circles français inaperçus.
Non médiatisé dans les journaux, deux formations découvertes en Lorraine, dans le département de la Moselle (57) en 2006. A Hilbesheim et à Sarraltroff (5 km au Nord de Sarrebourg) en 2006. Le premier est composé de deux arcs de cercles, le second de 8 cercles de taille décroissant formant un cercle, il a été découvert dans la même parcelle que celui découvert 2 ans plus tard le 11 Juillet 2008. Le type de culture est soit de l’orge ou du triticale.

Les deux formations ont été découvertes du ciel par Arnaud Thiry qui est pilote d’avion de tourisme, habitant Sarraltroff. Personne n'avait connaissance de ces formations, sauf les habitants des villages environnants, donc aucune constatation sur le terrain n’a été effectuée à l’époque. Les faits n’ont été rapportés seulement qu’en 2008. Les diagrammes et les mesures ont été faites à partir des photos disponibles, il peut donc y avoir une légère dérive concernant les dimensions.

Source: Encore merci à Daniel Harran, Arnaud Thiry, Umberto Molinaro et Christian Comtesse pour avoir répondu a mes demandes de renseignements.
http://www.crop-circles.eu/
http://www.cerclesdanslanuit.com/

Hilbesheim (57) Été 2006.
Champ de Triticale ou d'Orge.

Aucune donnée.



Sarraltroff (57) Été 2006.
Champ de Triticale ou d'Orge.

Aucune donnée.




______________________
Source: http://www.crop-circles.eu/pages/lorraine_agroglyphes.php?lang=fr
Photos: Arnaud Thiry
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Lun 30 Aoû - 15:15 (2010); édité 10 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 20:09 (2008)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Hilbesheim (57) Été 2006.
Champ de Triticale ou d'Orge.




Sarraltroff (57) Été 2006.
Champ de Triticale ou d'Orge.



_________________


Dernière édition par Mikerynos le Sam 28 Aoû - 13:03 (2010); édité 6 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 17 Nov - 23:11 (2008)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Anomalie dans un champ de blé à Rivières (16) Poitou-Charentes.
Rivières est une commune située à 1 km au Nord de La Rochefoucauld et à 23 km au Nord-Est d'Angoulême. Cette « anomalie » dans un champ de blé à été photographié par sur la commune de Rivières (16110) en Charente par M. Jacques DASSIÉ le Jeudi 6 Août 1998 à 8h10 alors qu’il faisait de la prospection aérienne pour l’archéologie. Rien n’indique que cette « anomalie » photographiée dans ce champ ne soit un agroglyphe, il a cependant la forme d’un neuf dont une partie est tronquée sur la parcelle voisine. Cette parcelle n’existe plus, les travaux de contournement entre la RN10 et RN141 à La Rochefoucauld seront terminés fin 2010.

Localisation : 44° 45’ 41.75’’ N 0° 2’ 02.91’’ E
Entre Rivières et La Rochefoucauld le long de la route D88.

Diapositive N° 1998020-16 RIVIERES (16) Pelle-Buse.
Carte IGN 1/25000e N° 1831, "La Rochefoucauld", feuille Ouest.
Coordonnées Lambert II : X = 446780, Y = 2084880, Z = 100 m.
Mission N° 789 du 06-08-1998. Heure de prise de vue : 08:10 GMT
Film FUJI Sensia 100 ASA, 36 poses, 38 exposées.
Avion : DR 400-180 Robin. Cockpit plexiglass, qualité optique.
Scanner : Nikon Coolscan IV. Traitement : Photoshop CS4
En PJ, au format jpg : "Rivières-Pelle-Buse-16.jpg"
_______________________________________________
Source : Un grand merci à Jacques DASSIÉ pour les informations qu’il m’a fournis.
Photo sous copyright
http://archaero.com/archeo01.htm#Menu





_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mar 31 Aoû - 19:44 (2010); édité 12 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 10:38 (2010)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Sarrebourg (Moselle) le 25 mai 2007.
Champ de Blé (Triticale)

Hesse (57) : Étranges figures dans un champ (48° 42’ 03.60’’ N 7° 02’ 45.76’’ E) Des agriculteurs viennent de découvrir une bien curieuse composition géométrique au milieu de leur champ. Une figure circulaire et parfaitement dessinée de 80 mètres de long, surprise réservée à deux frères, agriculteurs à Hesse (57), au milieu de leur champ de céréales. Selon les exploitants de la parcelle, un pareil travail, parfaitement géométrique, ne peut avoir été réalisé à la main. Il a donc nécessité des moyens matériels que la gendarmerie s'efforce de déterminer. Un dessin pour le moins étrange, qui pourrait laisser interpréter un message apporté par un OVNI...

Un étrange dessin
Passé l'effet de surprise, les agriculteurs, qui ne croient nullement à une manifestation surnaturelle, en sont à l'heure des comptes. La "plaisanterie" leur fait perdre entre 5 et 5,5 tonnes de céréales, soit l'équivalent de nourriture de 5 taurillons pour un an. Peu enclins à encourager cette nouvelle forme d'expression artistique, ils ont déposé plainte. Un précédent a eu lieu en juillet 2002, près de Sierck-lès-Bains (57), où la figure avait attiré des centaines de curieux. Les auteurs de "l'œuvre" courent toujours et pourraient bien avoir récidivé.


Le 29 Juin 2007
Cette formation est un hoax. Du vandalisme pur ! Les images seront présentées sous peu. Visiteurs, ne vous rendez pas dans cette formation, sous peine de poursuites. Les lieux sont surveillés par les gendarmes. Messieurs ou Mesdames les hoaxeurs, vous n'avez rien de mieux à faire ? Est-ce une affaire de business encore ?

1- Il y a eu un orage violent en fin de journée du samedi. Après l’orage les ULM sont sortis, il n’y avait pas de crop.
2 - L’agriculteur est prévenu d’un accident d’ULM, dans un autre champ de céréale qu’il cultive, l’après midi de dimanche. C’est en se rendant sur place qu’il a remarqué la formation.
3 - La gendarmerie a fait avec lui les constatations et ils ont découvert un briquet dans la formation, ainsi que le chemin emprunter par les saboteurs.
4 - Il s’avère que durant les deux années précédentes il y a eu un champ par an où une formation est apparue. 1ère année, 2 cercles plein. 2ème année 5 ou 6 cercles pleins en forme de croix.

Il est probable que se soient les mêmes saboteurs qui se sont entraînés pour en arriver au crop de cette année. Il s’agit d’une culture de TRITICAL, un hybride de seigle et de blé. L’emplacement du crop se trouve sur la partie du champ la plus productive, 100 quintaux l’hectare ce qui représente pour la formation une perte de près d’une tonne de céréale. C’est proprement scandaleux. Il faut bien préciser que près d’une tonne de céréales sont à terre et qu’ils sont tellement aplatis, que la moissonneuse ne sera pas en mesure de les récolter même avec les dispositifs spéciaux. L'agriculteur a déposé plainte pour cette destruc

Source:
http://www.culture-crop.com/2007sarrebourg.htm
Voir sur le site du CNEGU la partie dédiée au Crop Circles.
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 10:39 (2010)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Sailly-Achâtel (57) Le 17 Mai 2008.
Champ d'Orge.


Lundi 19 Mai 2008 - Faits divers à Sailly-Achâtel (57)
« Crop circle » dans un champ d'orge. Un Ovni s'est-il posé dans un champ d'orge, sur la commune de Sailly-Achâtel (Moselle). le long de la D 955 ? Hier matin, le propriétaire de cette parcelle a constaté un mystérieux phénomène. Deux gros cercles, dont le plus important mesure une trentaine de mètres de diamètre, sont apparus au milieu du champ en aplanissant les plants d'orge.


Ces deux figures géométriques, que l'on pourrait apparenter à des « crop circle » (cercles de céréales), sont reliées entre elles. Ce phénomène est apparu, en Angleterre, au début du XXe siècle, avant d'être largement médiatisé et amplifié dans les années 80.Alors plaisanterie ou phénomène surnaturel ? La question reste posée, même si les gendarmes de la communauté de brigades de Vigy privilégient la première explication. En effet, aucune trace de brûlure, ni relevé suspect n'a été effectué sur les lieux. Quant à l'agriculteur, il a déposé plainte, hier, pour dégradation de cultures. Une enquête va être ouverte. Un phénomène qui n'est pas sans rappeler celui survenu il y a presque un an, près de Sarrebourg. Le 28 mai 2007, un dessin géant était apparu dans un champ de blé, au lieu-dit Hazerloch entre Sarrebourg et Hesse. le long de la D44. En 2002 déjà, c'est à Gongelfang, près de Thionville, que pareille énigme avait été posée avant que le mystère ne soit résolu en avril 2003.


Ni extraterrestres, ni phénomène paranormal, ces cercles de Gongelfang avaient tout simplement une explication technologique. La solution se trouvait du côté d'un grand fabricant de machines agricoles qui avait mis au point un engin capable de recoller sur un nouvel épi les quatre rangées de blé traditionnelles. Quant à la cinquième, elle était gardée pour l'ensemencement et semée directement au moment de la moisson.

D.-A. D. Source : Le Républicain Lorrain du 19/06/08
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 18 Juin - 18:28 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 10:39 (2010)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Marly près de Metz (57) Le 7 juin 2008.
Culture : Orge d’hiver (escourgeons)


Découvert le samedi matin 7 Juin, à 5h40, par Jean Louis Josselin qui indique qu’il n’y avait rien dans le champ la veille à 21h30. ce dernier affirme malgré ses recherches n'avoir pu relever aucune trace de pas ni indice de passage dans les champs, malgré un temps humide et de fait un sol mouillé cette nuit là. La parcelle se trouve en contrebas et à quelques dizaines de mètres de la voie rapide. L'exploitant agricole plus concerné par la perte de récolte a porté plainte le 9 Juin pour destruction auprès de la gendarmerie de Verny qui selon lui n'a pas souhaité pousser son enquête plus loin car les traces potentielles ont été effacées par les très nombreux visiteurs.

Localisation : Latitude 49°3’44’’ N et longitude 6°11’31’’ E
Route N 431 sortie Marly.


Source: Le Républicain Lorrain du 08/06/08
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Dim 29 Aoû - 11:44 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 10:40 (2010)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Le 29 juin 2008, Verdun (Meuse)
Champ de blé.


Apparition d'un Crop Circle en Saône et Loire
Un mystère sans aucun début d'explication
La main de l'homme a-t-elle pu créer le cercle des Trois Arbres ?
Par Valérie Monin


Par une nuit de pleine lune, un agroglyphe s'est posé sur un champ de blé au lieu-dit « Les Trois Arbres ». Ce troublant cercle de 24 mètres de diamètre est matérialisé par des épis de blé parfaitement couchés. Qui en est l'auteur ? C'est la première fois que l'on voit une chose pareille par ici. Hier, sur le marché de Verdun-sur-le-Doubs, les badauds étaient unanimes : de mémoire de Verdunois, on n'avait jamais vu ça ! Pensez donc : des épis de blés parfaitement couchés autour d'un point central jusqu'à former un cercle parfait de 24 mètres de diamètre dans un champ au lieu-dit les Trois Arbres, voilà qui est pour le moins étrange. « Surtout qu'il n'y a aucune trace de passage dans le champ et que rien ne permet de comprendre comment sont entrés « Ceux » qui ont fait ça » nous indique-t-on. Voilà qui rend la chose encore plus mystérieuse.


Source: Journal de Saône et Loire 29 et 30/06/08

Mardi 1 juillet 2008 - Verdun-sur-le-Doubs
Mystérieux cercle des Trois-Arbres : L'enquête se poursuit

Le cercle des Trois-Arbres apparu dans un champ de Verdun-sur-le-Doubs en Saône-et-Loire commence à amuser plus qu'il n'intrigue. Michel Granger, spécialiste des phénomènes inexpliqués et auteur d'une rubrique dans le Journal de Saône-et-Loire est très clair : « A moins que l'on détecte de la radioactivitré, pour moi, ce sont des humains qui ont fait ça ». Et après s'être rendu sur place il précise : « Je n'ai pas été très impressionné. Par rapport au crop circle découvert à Metz au début de ce mois qui comporte plusieurs cercles reliés entre eux, le moins que l'on puisse dire c'est que celui de Verdun est des plus basiques. J'ai senti une odeur de fermentation assez prenante. Je n'ai en revanche pas vu d'effet de tourbillon, j'ai estimé que les épis couchés n'étaient pas très bien rangés. »

Côté gendarmerie c'est aussi le scepticisme qui prédomine : « D'après nos constats, nous restons sur l'option d'une plaisanterie », explique-t-on, « nous pensons qu'ils ont dû être au minimum deux pour le faire à l'aide de planches et de cordes en utilisant les traces déjà laissées par l'engin agricole ». Donc, rien de surnaturel . « Des habitants de la région sont prompts à nous signaler tous les faits qui ne leur semblent pas ordinaires et c'est nuit-là , rien d'anormal ne nous a été communiqué ».
Par ailleurs, les enquêteurs n'excluent pas définitivement la thèse d'une panne d'hélicoptère même si selon eux, « l'herbe aurait été alors couchée différemment et l'arrêt entre le blé couché et le blé debout aurait été moins net ».

Source : Le Journal de Saône et Loire
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 10:40 (2010)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

CERCLE DES TROIS-ARBRES à VERDUN-SUR-LE-DOUBS
Les cercles ne sont pas tous faux



Michel Granger, l'auteur de notre rubrique dominicale « Mystère », n'a pas manqué de se pencher sur l'agroglyphe de Verdun. Il nous donne son sentiment sur le phénomène.

Le JSL - Vous vous êtes rendu sur place. Quel a été votre premier sentiment en arrivant devant le « cercle des Trois-Arbres » ?
« Je n'ai pas été très impressionné. Par rapport au crop circle* découvert à Metz au début de ce mois qui comporte plusieurs cercles reliés entre eux, le moins que l'on puisse dire c'est que celui de Verdun est des plus basiques. En me rendant sur place, j'ai senti une odeur de fermentation assez prenante. Je n'ai en revanche pas vu d'effet de tourbillon, j'ai estimé que les épis couchés n'étaient pas très bien rangés. »
Selon vous, y'a-t-il un doute sur l'origine de ce cercle ?
« À moins que l'on détecte de la radioactivité, pour moi, ce sont des humains qui ont fait ça. Un tel cercle se réalise en 1 heure, 1 h 30. L'effort est dérisoire. Il suffit d'utiliser une corde, des planches ou des rouleaux. Des sites internet révèlent le procédé. Reste le problème de l'accès au champ. Il faudrait aussi analyser la plante afin de savoir si elle a subi un traumatisme chimique. Il faut rester circonspect, mais, a priori, cet agroglyphe petit et très simpliste a été réalisé par la main de l'homme. Mais ce n'est pas parce que celui-ci est faux que tous les cercles sont faux. »
Se pourrait-il que le cercle ait été produit par l'atterrissage d'un hélicoptère ?
« Un hélicoptère n'aurait pas pu donner un tel cercle, aussi précis. À moins qu'il se soit posé sur ses pâles. Ce qui me paraît très improbable ! Quant aux engrais, je n'y crois pas. »
Alors quel est le message que les auteurs de ce crop circle ont voulu faire passer ?
« Ce n'est pas pour attirer les touristes, sinon il faudrait flécher le parcours ! Ils peuvent vouloir s'adresser aux fermiers du coin ou simplement embêter le propriétaire. Le message est difficile à déchiffrer. »
Avez-vous déjà vu de vrais crop circles, des dessins dont on ne peut expliquer la réalisation ?
« Il n'y a pas de preuve que les agroglyphes français puissent être attribués à autre chose que l'homme. En revanche, en Angleterre, on peut se poser des questions. Des dessins aussi élaborés en une nuit… Je crois qu'il y a quelque chose, je crois au phénomène ovni, mais pas au niveau des cercles céréaliers. Et puis, les ovnis, ce ne sont pas forcément des vaisseaux spatiaux venant d'ailleurs. Soit l'homme a projeté ses fantasmes sur des lumières non identifiées, soit ça vient d'une autre dimension, soit ça vient d'ailleurs, mais pas de l'espace. Du futur par exemple. C'est pour cette raison qu'Ils ne nous contactent pas afin de ne pas modifier le futur. Il y a plus de 100 thèses ! »
Parlez-nous des premiers crop circles
« C'est dans les années 70-80 que l'on a commencé à signaler l'apparition sporadique d'étranges motifs, généralement circulaires, imprimés dans l'épaisseur végétale des étendues céréalières du sud de l'Angleterre quelques semaines avant les moissons. On les appelait les « nids à soucoupes ». On les a attribués au diable, à des champignons, à des cerfs en rut, à des grêlons géants, à des forces telluriques et même à des hérissons qui, paraît-il, devenaient fous et tournaient en rond. Aujourd'hui, le phénomène a gagné d'autres pays et la Suisse a eu ses premiers crop circles l'été dernier. »
Y'a-t-il eu un précédent en Saône-et-Loire ?
« À Branges, en 1979. Il s'agissait d'un cercle de 20 à 25 mètres de diamètre avec un couloir tout autour, dans un champ de maïs. Mais les tiges étaient coupées. Aujourd'hui, on ne sait toujours pas qui en est à l'origine. »
Le cercle de Verdun peut-il faire des émules ?
« À ma connaissance les épidémies sont rares. Mais qui sait ? »

Propos recueillis par Valérie Monin

*
Crop circle : cercle de culture.

____________________________________________________________________________

« Le crop circle des Trois-Arbres, c'était nous »
Interview par Valérie Monin


Il s'est vanté de l'avoir fait sur un forum consacré aux crop circles : Christophe, 22 ans, revendique le mystérieux cercle de culture apparu dans la nuit du 17 au 18 juin 2008 dans un champ de blé au lieu-dit Les Trois Arbres. Nous avons réussi à le contacter. Il nous livre sa version, photos à l'appui. En attendant que d'autres, inspirés par sa confession, n'aient l'idée d'en faire autant… Le monde des «céréales killers» recèle parfois bien des surprises !


Pourquoi avez-vous décidé de concevoir un crop circle ?
Je ne suis pas spécialement un passionné, mais j'avais repéré les crop circles depuis longtemps et j'avais regardé un documentaire pour voir un peu ce que le monde en pensait. J'étais avec un ami et l'idée d'essayer, de tester pour constater par nous-même si c'était difficile à faire, nous est venue. C'est un joli mensonge, amusant, et avec le bon matériel et les bonnes personnes, on peut arriver à de belles choses.
Comment avez-vous procédé ?
Il faut juste de la logique et du bon sens. Je ne me souviens plus exactement de la date, mais c'était le soir de la pleine lune : je me souviens très bien que les jours précédents il pleuvait et que nous avons pensé que la lumière de la lune nous aiderait. On a agi à deux et cela nous a pris je pense 1h30, pauses comprises. Nous avons utilisé une ficelle et une planche munie d'une corde. Pour rentrer dans le champ, nous avons suivi les traces de roues de tracteur car à ces endroits il n'y a pas de blé. Mon ami s'est décalé de ces «chemins de roues» pour déterminer le centre du cercle.
Pourquoi un cercle et quelle était la signification de la petite queue qui a tant fait parler ?
Un cercle, parce que c'est une forme simple à réaliser. Et la petite queue était là parce qu'au moment où nous avons fini le cercle, nous nous sommes dit qu'on allait rajouter quelque chose pour faire parler les gens. Ça a marché ! Ce n'était pas une queue mais tout simplement le chiffre 1.
Qu'avez-vous pensé de la réaction des habitants ?
Nous nous sommes rendus sur place avec le plus grand sérieux pour voir les réactions des gens. Plus on montre quelque chose d'énorme et plus les gens sont stupides! Il y a beaucoup d'exemples... A certains moments, c'était drôle : un couple avait même installé un stand pour vendre des photos ! Ils ne voulaient pas croire que des hommes avaient pu faire ça. De notre côté, nous n'avons rien dit à personne.
Avez-vous compris la colère du propriétaire du champ ?
Il a fermé l'accès parce que des Raéliens sont venus voir le cercle et se faire de la pub. Mais le crop n'allait pas empêcher sa culture d'arriver à terme.
Comment avez-vous réagi aux allégations des experts en tout genre qui se sont précipités à Verdun ?
Qu'ils se soient déplacés est déjà suffisant pour dire qu'ils sont dans l'erreur puisque les cercles sont faits par l'homme.
Votre crop a fait la Une des médias. En avez-vous tiré une certaine fierté ?
C'était drôle et triste à la fois. Drôle qu'une chose aussi stupide intéresse tant de monde, mais triste car les gens ne sont plus intéressés que par des choses fictives, sans doute pour échapper à un quotidien stressant imposé par le monde moderne.
Sur un forum, vous dites qu'il y aura d'autres cercles cet été. Justement, un cercle ou plutôt un anneau est apparu non loin du cercle de l'année dernière (2). En êtes-vous l'auteur ?
Non il n'est pas de moi et je ne sais rien de celui-ci. Je ne pense pas refaire un crop, l'expérience m'ayant apporté la réponse que je voulais: savoir si c'était faisable de réussir un rond assez régulier avec simplement une ficelle et des planches.
Si c'était à refaire, referiez-vous le crop de l'année dernière ?
« Certainement pas le même… »
_________________________________________
(1)Prénom d'emprunt
(2)Un nouveau crop circle est apparu la semaine dernière dans un champ de céréales route de Verjux à Verdun-sur-le-Doubs. Situé à quelques encablures du cercle de 2008, il représente un simple anneau. La figure fait à peu près 30 mètres de diamètre.
C'est sous couvert de l'anonymat que Christophe a accepté de répondre à nos questions. Nous l'avons sollicité suite à la lecture d'un post déposé sur un forum consacré aux phénomènes paranormaux. Dans le même temps, un de nos lecteurs nous indiquait l'existence d'un nouveau cercle céréalier à proximité du premier.

Source: Le Journal de Saône et Loire
http://www.lejsl.com
Publié le 15/06/2009
Pour INFO: Reportage : Crop Circle à Verdun-sur-le-Doubs
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Dim 29 Aoû - 11:45 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 10:41 (2010)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Sarraltroff, Sarrebourg (Moselle, Dept 57) France, le 11 Juillet 2008.
Champ de tritical (céréale issue d'un croisement blé/seigle)

Sarraltroff est une commune française, située dans le département de la Moselle et la région Lorraine, un crop circle d’environs 30 mètres de long et presque autant de large à été trouvé dans un champ à la sortie Sud Est du village qui est situé à 4 kilomètres de Sarrebourg, dans un champ le long de la D43. Selon l’article du républicain Lorrain du 11 juillet. C’est le quatrième crop Français de la saison 2008.


Plus d'info, voir sur le site http://cropcircles.hautetfort.com/france-2008/


Enquête UFO-science sur un Crop Circle
Suite à un article paru le 11 juillet 2008 dans le Républicain Lorrain concernant la découverte d’un crop cercle d’une trentaine de mètres dans un champ à Sarraltroff qui est situé à 3 kilomètres de Sarrebourg, une intervention ufo-science est décidée. Jérôme Frasson se rend donc sur les lieux avec un membre de l'association Michel Desnoes. Voici leur rapport :

compte-rendu :
Compte rendu de l'analyse du « Crop Circle » de Moselle
Météo sur site du samedi 12 juillet 2008:
température 15°C, ciel de traine avec Cumulus congestus et averses de pluie, témoignant du passage récent d'une perturbation.

Intervenants sur site :
DESNOES Michel
FRASSON Jérôme

Analyse :
FRASSON Jérôme

Contexte géographique :
Département de la Moselle, 3 km au nord de Sarrebourg. Bordure Ouest du village de Sarraltroff.
Cultures de blé à champ ouvert (« openfield »), de nombreuses verses du blé sont visibles dans la région, témoignant d'importantes averses.
« Crop circle » à géométrie simple (disques et arcs)

Procédure :
2 relevés à la sonde pH-hygrométrie et 2 prélèvements de terre ont été effectués dans la trace, et de même en dehors de la trace
Dans la trace l'examen visuel montre un pliage des tiges à la base ou entre les noeuds, lesquels ne sont ni pliés, ni allongés ou éclatés. De même aucun torsadage des tiges.
Certaines tiges à l'intérieur de la trace sont restées intactes, sur pied. Certaines plantes adventices (1) montre une décoloration en forme de liseré rouge sur le bord de la feuille, évoquant une possible carence potassique.
Présence d'un lombric vivant lors du prélèvement de sol (trace) , de même un lombric de petite taille (vivant) trouvé dans l'échantillon de terre venant de la trace.

Hygrométrie du sol :
75 à 80% dans la trace et à l'extérieur, à 10 cm de profondeur, le sol est quasiment à saturation, de toute évidence à cause des fortes pluies des jours précédents et d'une température très modérée.
Mesure du pH à la sonde, in situ :
7,5 dans la trace à 7,6 ou 7,7 en dehors.
Texture :
Sol assez plastique, terre « lourde », compacte, collant aux instruments, présence abondante d'argile et de limons. Petite quantité de sable
Au toucher la texture limon-argileux ou eventuellement Argilo-limoneux domine.

Test Hcl (présence de carbonates) : faible effervescence en comparaison d'un échantillon de terre calcaire (région du Vaucluse) : le sol est pauvre en calcaire actif.
Éléments chimiques du sol :
Les mesures ont été effectuées à l'aide d'un test semi quantitatif utilisant des réactifs chromogènes et d'une échelle colorimétrique
Dans la trace :
Azote nitrique (dont nitrates) : surcharge importante
Phosphates : surcharge très importante
Potassium : fortement déficitaire
pH mesuré de nouveau en laboratoire : 7,5 (2)
Hors de la trace :
Azote nitrique (dont nitrates) : surcharge
Phosphates : surcharge très importante
Potassium : déficitaire
pH mesuré de nouveau en laboratoire : 7,6 à 7,8 (2)


Synthèse et conclusion :
Concentrations en Azote et phosphore fortement élevées caractéristiques d'une culture intensive, signes de carences en potassium sur les feuilles, corroborés par le dosage en laboratoire.
Pas ou peu de différence de concentrations en nutriments minéraux dans et hors de la trace, tout au plus pouvant s'expliquer par :
- des phénomènes de lessivage (pluies)
- une action physico-chimiques des racines des blés sur pied affectant possiblement légèrement le pH, ou absorbant légèrement le surplus en minéraux.

Au niveau de l'aspect des blés en lui même, rien ne correspond aux caractères d'étrangeté relevés dans certains « crop-circles », à savoir courbure, allongement ou éclatement des nœuds, insectes ou animaux morts, le pliage étant de toute évidence mécanique. Le faible niveau de complexité et l'étendue relativement modeste de cette formation ne sont pas incompatibles avec une conception d'origine purement humaine, effectuée avec des moyens peu sophistiqués.
___________________________________________________________________________
(1) Plantes coexistant dans les champs de cultures avec les cultures elles mêmes.
(2) La méthode fait ici appel à d'autres modes opératoires que celui employé sur le terrain, elle est donc indépendante.

Comme on peut le voir sur les clichés pris par Michel Desnoes le pliage intervient à la base des tiges de blé, en dehors des nœuds, ce qui est compatible avec l'obtention de ce résultat par « une planchette ». Il y avait eu un crop circle également dans l'Est de la France. Un lecteur, Hervé Lamarre, qui s'était rendu sur des lieux avait cette fois constaté que les plis avaient été ménagé au niveau des noeuds. Un lecteur, Rémi Morin, fait remarquer que sur la photo du dessus, si les blés sont pliés aux noeuds, ce mouvement tend à les redresser. Nous n'avons pas été sur les lieux, et pris nous mêmes ces clichés. On ne sait pas si la pliure près du sol s'effectuait sur un noeud ou correspondait ou non à un écrasement mécanique. Rémi suggère que cette déformation, au niveau du noeud pourrait correspondre à un mécanisme naturel de la plante, pour tenter de remettre ses épis et feuillure vers le soleil. Il faudrait expérimenter en ce sens. Autre hypothèse : Jérôme Frasson avait pu reconstituer ces pliures en soumettant des graminées à des micro-ondes ( de même qu'un lecteur, sur des tiges de blé )


Pliures sur des graminées obtenues par ramollissement du nœud par action de micro-ondes

Que conclure ?
Qu'il y a « deux sortes de crop circles » :
- Ceux où les blés présentent des pliures au niveau des noeuds
- Ceux où ce phénomène n'est pas présent

Il serait intéressant que des lecteurs puissent joindre la rédaction pour connaître l'identité de la personne qui, la première, serait censée avoir découvert la formation décrite dans l'article du Républicain Lorrain du 11 juillet 2008. Dans le phénomène ovni il y a des confusions avec des phénomènes naturels, ou avec des « lanterne thaïlandaises », c'est sûr (dans ce cas précis on aurait aimé que l'enquête sur les phénomènes Bretons , à défaut d'être largement médiatisée eut été plus claire et plus documentée. Qui a vu quoi ? Où ? Comment ? ).

Au sein de la multiplicité des manifestations du phénomène OVNI il est bien difficile d'adopter une position systématiquement réductionniste. En matière de Crop Circles l'ufologue Thiérry Pinvidic ( beaucoup d'ufologues « brûlent ce qu'ils ont adoré » ), qu'on peut voir, de même que le « sociologue »Pierre Lagrange dans l'émission d'Arte de 2004 « le 11 septembre n'a pas eu lieu »), fait d'intenses efforts pour le compte du Geipan pour montrer que le phénomène des Croip Circles peut se réduire à des « canulars ». Mais que conclure à propos de formations ultra-complexes et précises, faites de « pixels » où les blés sont couchés de manière différente d'un « pixel » à l'autre ? Nous sommes face à un ... mystère non-élucidé, c'est tout, qui prend de plus en plus d'ampleur avec le temps. Toutes les explications doivent être envisagées, au cas par cas. Les tenants de l'hypothèse du canular devraient nous proposer une démonstration, en réalisant, de nuit, une trace complexe et de grandes dimensions ( certaines atteignent 800 mètres ). Pourquoi cela n'a-t-il pas encore été fait ?

Source :
http://www.jp-petit.org/UFOSCIENCE/enquete_crop/enquete_crop_circle.htm
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 10:42 (2010)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés Répondre en citant

Valence, Drôme (France) Fin Juin 2008.
Champ de Blé.

Nous avons été contactés hier soir, le 15 juillet 2008, par un agriculteur de la confédération paysanne pratiquant l'agriculture biologique, au sujet de ce qui semblait être un crop-circle. Je me suis aussitôt rendu sur place pour découvrir ces 7 agroglyphes réalisés il y a près de trois semaines semble-t-il dans du blé en Rhône Alpes.Les agriculteurs n'avaient prévenu personne de peur que leurs champs deviennent un disney-land...


Le propriétaire du champ est perturbé, voire traumatisé, il se demande pourquoi cela est arrivé chez lui. Ses mains et ses bras "chauffent" et il ne dort plus la nuit. Son fils est sourcier, il a été témoin il y a trois semaines de trois tourbillons "en cheminé" pour reprendre ses termes, au dessus du champ concerné mais il ne s'en est pas préoccupé de suite. C'est un peu plus tard qu'ils ont été prévenus par leurs voisins. Il ressent "des forces" dans les cercles et il sent des picotements sur tout le corps.


Les crop circles sont trop anciens pour pourvoir discerner d'éventuelles traces dues à l'action mécanique humaine (planches, rouleaux etc). J'ai fait des prélèvements de terre et de tiges pour des examens ultérieurs. La localité a déjà été soumise à ce genre de phénomène il y a plus de 50 ans... J'ai passé la nuit sur place, les batteries de ma caméra et de mon appareil photo ce sont anormalement vidées, ce qui est un phénomène connu sur ce type de site...J'ai expliqué à l'un des agriculteurs pas mal de choses sur l'envers du décor d'un système qui nous ment et sur ces agroglyphes, il acquiesçait en citant en exemple Monsanto...

Eric Boutarin

Source & Dossier photos sur:
http://www.culture-crop.com/juillet2008cropcirclefrance.htm
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 18 Juin - 18:26 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:07 (2016)    Sujet du message: Retour sur les Crop Francais & Assimilés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Crop Circles & Co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com