Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Les abductions : illusion ou réalité?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Abduction (RR4)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 19:43 (2008)    Sujet du message: Les abductions : illusion ou réalité? Répondre en citant

Les abductions : illusion ou réalité?
par Maya





Le phénomème des abductions (enlèvements extraterrestres) est un phénomène dépassant toute logique et ignoré par la plupart, pire encore, un phénomène qui est contesté et ridiculisé. Les hypothèses sceptiques vont bon train, des hallucinations à la fabulation en passant bien entendu par les inévitables problèmes psychiques des personnes concernées. Nous retrouvons cependant plusieurs facteurs contrant ces hypothèses, des indices qui nous montrent que ces manifestations sont loin d'être illusoires.




Les récits d'abductions sont souvent attribués à une surdose médiatique et seraient un phénomène de notre société moderne. Il est toutefois important de signaler que nous retrouvons le schéma typique du phénomène OVNI moderne dans le passé.
Des récits datant de plusieurs siècles font allusion aux OVNIs et à d'étranges visiteurs. Ces textes nous montrent que des créatures se comportant exactement comme les MIB et les aliens actuels apparaissaient déjà à nos ancêtres. Nous pouvons constater tout au long de ces récits des observations d'engins volants non identifiés n'ayant aucune similitude avec des corps célestes ordinaires, des tentatives d'enlèvements, des blessures, quelquefois mortelles, résultant de rencontres rapprochées, des abductions, des mutilations animales ainsi que le facteur Oz que l'on remarque souvent dans bon nombre de témoignages actuels.


Le premier cas d'enlèvement médiatisé s'étant déroulé en 1961 (ce qui ne signifie pas pour autant qu'il fut le premier cas) et dévoilé en 1966 au grand public fut celui de Betty et Barney Hill.

Nous pouvons constater un fait très important en passant en revue les romans, les films et les séries télévisées de science fiction de cette époque. Bien que des enlèvements y soient parfois mentionnés, ces films frisaient le ridicule plus qu'ils n'effrayaient et les créatures extraterrestres représentées n'avaient aucune ressemblance avec celles décrites par les époux Hill.

Un détail considérable de l'affaire des époux Hill doit être également souligné : Betty évoquera sous hypnose régressive avoir subit un examen médical durant lequel on lui infiltra une longue aiguille par le nombril. Lorsqu'elle demanda la raison de cette procédure, les créatures lui répondirent qu'il sagissait d'un "test de grossesse".
Nous retrouvons fréquemment ce procédé dans les témoignages actuels d'abductées, cette méthode semble être utilisée afin de prélever des ovules.
Nous pouvons donc supposer que déjà, en 1961, les aliens étaient intéressés par la génétique humaine et que Betty a également subit un tel prélèvement, cependant ce procédé médical n'a été développé et utilisé par les gynécologues que dans les années 70. Comment Betty a-t-elle pu avoir connaissance de cette méthode gynécologique, pas encore pratiquée en 1961, mais environ 10 ans plus tard ?

Nous vivons à une époque où les médias tiennent un rôle considérable, on ne compte plus les films et séries de science fiction relatant des OVNIs et entités extraterrestres.

Supposons maintenant que les victimes d'enlèvements soient, selon les hypothèses de certains, influencées par les médias, comment pouvons-nous alors expliquer qu'autant de victimes soient confrontées généralement aux mêmes entités et jamais à ces créatures médiatiques, telles que E.T, Yoda, Mr Spock ou Chewbacca par exemple, connues sur l'ensemble de la planète?

La même question se pose pour les vaisseaux observés par les témoins. Il est quand même étrange que les témoins, soient disant, tant influencés par les médias, décrivent des objets volants non identifiés aux formes variées et parfois étonnantes, mais jamais d'OVNIs de l'apparence du Faucon millénaire (Star Wars) ou de l'Enterprise (Star Trek) par exemple?
Il semble donc que cette hypothèse d'influence médiatique doive être revue et corrigée!





L'un des arguments favoris des sceptiques est d'expliquer le phénomène des abductions par des problèmes d'ordre psychopathologique chez les abductés. Un fait important est que des récits semblables sont rapportés par des personnes d'origines, de couches sociales différentes, vivant éloignées les unes des autres et ne se connaissant pas. La plupart des personnes concernées ne portaient, avant de prendre conscience de leurs expériences, aucun intérêt au phénomène OVNI et encore moins aux abductions.

Nous avons actuellement la possibilité de différencier, par de nombreux tests, des personnes psychiquement malades à des personnes saines d'esprit, c'est à dire de pouvoir faire la différence entre les vraies expériences et les récits imaginaires.
Des études ont été menées à ce sujet et ont montré que les potentiels abductés ne présentent aucun problème psychopathologique, que nous avons à faire à des personnes équilibrées et saines d'esprit.
Le fait est que ces expériences déclenchent chez les victimes un réel traumatisme, proche du syndrome de stress post-traumatique. En général, ces personnes semblent être enlevées régulièrement et depuis leur petite enfance, leurs proches semblent être également concernés.

L'éventualité d'abus sexuels durant la petite enfance qui pourraient expliquer un tel traumatisme peut être, dans la grande majorité des cas, écartée.
Pourtant, cette hypothèse revient souvent, ces hallucinations d'une réalité frappante (et laissant des traces physiques) seraient dues à un traumatisme s'étant déroulé durant la petite enfance, des abus sexuels sans doute. Cela n'explique en rien les divers aspects du phénomène.
Ces victimes d'abus sexuels auraient toutes les même hallucinations? Elles devraient toutes faire face aux mêmes créatures, subir les mêmes expériences et présenteraient des marques physiques inexplicables, apparaissant du jour au lendemain?


Aucune interprétation psychologique ne peut expliquer les abductions. Nous avons à faire à des personnes saines d'esprit qui donneraient beaucoup pour que ces expériences cessent enfin. Certaines victimes avouent qu'elles préfèreraient souffrir de problèmes psychiques qui pourraient disparaitre grâce à une aide médicale. Ce n'est, malheureusement, pas le cas.

Le somnambulisme est également un argument mentionné, il pourrait expliquer certaines blessures et certaines situations désagréables dans lesquelles les abductés se retrouvent parfois, mais cette hypothèse ne peut expliquer non plus les autres facettes des enlèvements. Les victimes rapportent souvent s'être réveillées dans de drôles de situations : dans leur jardin, en pyjama ou même nues, dans leur salon ou dans leur voiture, alors qu'elles s'étaient endormies dans leur lit.
Comment expliquer qu'une victime se réveille dans son grenier, enfermée, et que la clef de cette pièce se trouve dans un tiroir à l'étage inférieur? Comment expliquer qu'une personne se réveille dans sa chambre et porte un pyjama qui n'est pas le sien?

Une autre explication aux enlèvements extraterrestres serait la paralysie du sommeil. Ce trouble du sommeil survenant durant la phase d'endormissement (état hypnagogique) ou de réveil (état hypnopompique) provoque, pour quelques minutes, des effets très désagréables : l'individu se trouve dans l’impossibilité de bouger ou de parler, peut ressentir des présence inquiétantes et être sujet à des hallucinations. Ce trouble du sommeil ne peut expliquer, encore une fois, certains aspects des enlèvements. De nombreuses victimes sont enlevées alors qu'elles sont éveillées, au volant de leur voiture, par exemple, ou font une balade en campagne. De plus, les diverses traces physiques sur les victimes ne peuvent être expliquées par des troubles du sommeil.





Des traces physiques fourniraient des preuves scientifiques concernant les enlèvements et nous aideraient enfin à nous libérer du cliché psychologique dont les abductés sont trop souvent et injustement accusés.

Nous retrouvons tout d'abord de petites cicatrices, appelées communément "scoop marks", qui peuvent être rectilignes ou circulaires sur le corps des victimes, un fait particulier et troublant est que la chair semble avoir été creusée. Les victimes possédant ce genre de scoop marks ne peuvent expliquer leur origine. Dans plusieurs cas, on retrouve les même marques sur plusieurs membres d'une même famille, ces traces peuvent dater de la petite enfance mais également apparaître d'un coup, la victime se rend compte de cette anomalie à son réveil.

Certains abductés se réveillent avec des coupures cicatrisées, alors qu'aucun incident ne peut expliquer une telle entaille et que rien ne se trouvant à proximité de leur lit, ou dans celui-ci, pourrait expliquer une telle blessure. En général, il n'y a aucune trace de sang, ni sur les draps, ni sur les vêtements de nuit. Ces marques rectilignes peuvent mesurer jusqu'à une vingtaine de centimètres.

Des cicatrices internes ont également été constatées. Certaines victimes présentent des marques (utérus ou sinus par exemple) comme si un objet pointu avait percé les tissus. Seule une intervention chirurgicale pourrait laisser ce genre de marques. Comment expliquer cette anomalie lorsque ces personnes, enlevées plus ou moins régulièrement, n'ont jamais subit d'interventions sur cette partie de leur corps?

Parmis ces différentes anomalies corporelles, s'ajoutent également des marques ressemblant à des brûlures, représentant des motifs géométriques ainsi que des hématomes et des problèmes de santé tels que des douleurs physiques, nausées, vomissements, diahrrées, irritations cutanées, etc.


Des implants sont fréquement décelés dans le corps des victimes. Leur présence est prouvée par des radios, IRM et scanner et montrent nettement une anomalie et un corps étranger.

Quelques uns de ces implants ont été analysés par des scientifiques (par le Dr Pritchard en autre) et n'ont montré qu'une constitution de carbone, d'oxygène, de sillicone et quelques composantes métalliques. Il n'a pu donc être défini si ces implants sont d'origine extraterrestre ou pas, à la grande joie des sceptiques.

Ceux-ci argumentent souvent le fait qu'il pourrait sagir d'objets s'étant introduits naturellement dans le corps des patients. La procédure de cette "implantation", pour les victimes qui se souviennent, est une expérience traumatisante puisque ces objets ont été implantés à l'aide d'une longue aiguille infiltrée par les fosses nasales, l'oreille ou la cabité oculaire. Budd hopkins rapporte plusieurs cas de personnes implantées sur lesquelles on a décelé des corps étrangers qui disparaissaient comme par enchantement durant la nuit - radios à l'appui.

Comment expliquer les implants dont la présence a été attestée par les médecins, décelés dans le crâne des patients et disparaissant du jour au lendemain ? Et surtout, pourquoi ne retrouve-t-on ces marques physiques et ces implants que sur le corps des victimes d'enlèvements?



L'un des phénomènes les plus traumatisant pour les abductées est le syndrome du foetus manquant.

Budd Hopkins a jusqu'alors rescensé plus de 200 cas. Les victimes rapportent être involontairement tombées enceinte, cette grossesse est, dans la plupart des cas, attestée par un gynécologue. Vers la 12ème semaine de grossesse, le foetus disparaît tout simplement, sans que la patiente n'ait subit de fausse couche.

Ce phénomène déjà traumatisant pour les femmes concernées est aggravé par le comportement des gynécologues qui refusent de témoigner de crainte d'être poursuivis en justice pour erreur médicale.

En général, ces femmes seront confrontées lors d'enlèvements à des bébés hybrides petites créatures chétives et laides, mi-humaines, mi-aliens, qu'on les obligera à materner.

Comment expliquer la disparition d'un foetus, alors qu'une grossesse a été attestée par un gynécologue, sans que la femme ne subisse de fausse couche (et toute femme ayant vécu une fausse couche sait que ce n'est pas une mince affaire qui passe inaperçue) ?


Les expériences vidéos effectuées afin d'obtenir d'éventuels résultats physiques et une preuve de la présence des aliens n'ont pas été très concluantes si ce n'est que les appareils étaient mis hors fonction durant les enlèvements, ou bien que les victimes, manipulées, les éteignaient elles-mêmes.

Mais il est naïf de croire qu'un Gris se laissera filmer durant un enlèvement, passera devant la caméra en disant "cheese!". Ces entités ont des capacités supérieures aux notres, une technologie supérieure à la notre et cherchent par tous les moyens à camoufler leur présence, ce n'est donc pas une caméra de surveillance qui va les empêcher de poursuivre leurs plans et qui les "piègera".

Quelques cas ont pu être examinés scientifiquement, les résultats obtenus sont très intéressants et nous montrent que les abductions sont bel et bien un phénomène matériel et non un phénomène spirituel.

D'étranges empreintes, ressemblant à des empreintes digitales ont été découvertes sur le miroir de la chambre d'une abductée australienne. Des échantillons de ces empreintes ont été relevés et examinés, aucun ADN humain, ou d'autres organismes vivants connus, n'ont pu être décelés. En outre, une quantité de culture bactérienne élevée et inconnue a été retrouvée dans ces empreintes.

Des restes fluorescents ont été également découverts sur plusieurs abductés. Cette substance présente sous la peau des personnes concernées ne pouvait être éliminée et est restée visible durant deux semaines environ, puis a été absorbée par le corps. Le plus étonnant est que cette même substance a été découverte sur des animaux mutilés aux USA!

De minuscules particules de verre ont été relevées dans la poussière chez des personnes ayant été enlevées. Ces micro-particules de verre n'ont pu être décelées dans les logements de personnes qui n'avaient aucune relation avec le phénomène OVNI et celui des enlèvements.

Nous avons donc des résultats physiques constatés sur et chez les abductés.
Pourquoi ces traces physiques sont-elles ignorées?





Le phénomène des abductions est malheureusement toujours et encore catalogué comme le produit d'affabulateurs désirant attirer l'attention. Il est important de signaler que la grande majorité des victimes désire avant tout rester anonyme, ce qui semble également être ignoré par la communauté sceptique qui considère bien souvent que ces personnes cherchent à attirer l'attention du grand public.

Supposons maintenant que les témoignages d'abduction soient le fruit d'une imagination débordante, d'affabulation ou de mythomanie, comment expliquer que des personnes vivant dans des régions isolées et non médiatisées du globe, n'ayant aucune connaissance du phénomène OVNI et se trouvant dans l'impossibilité de se documenter, rapportent les mêmes faits et décrivent les mêmes entités?

Nous retrouvons des créatures différentes mais toujours présentes dans les récits des victimes.
Tout d'abord les petits Gris qui semblent être chargés de venir chercher la victime et de la ramener ensuite, puis viennent les grands Gris qui semblent chargés des interventions "médicales". Ces entités communiquent avec les ravis sous forme de télépathie et ont la capacité de contrôler totalement les personnes se trouvant sous leur emprise. Nous retrouvons en arrière plan des entités insectoïdes (ressemblant à des mantes religieuses) qui semblent être les "supérieurs hiérarchiques". Les victimes décrivent ces insectoides de façon identique et, détail très important, portant une sorte de cape et mentionnent souvent un médaillon doré. Nous retrouvons également dans bon nombre de témoignages les "nordiques" ou "grand blonds", créatures d'apparence humaine, aux yeux bleus ainsi que des créatures de genre reptilien. Ces dernières années, de nombreux témoignages rapportent la présence de créatures hybrides qui joueraient le même rôle que les petits Gris.

Ne serait-il pas plus logique de la part d'une victime africaine ou de la région amazonienne, vivant dans un petit village éloigné de toute civilisation, qui rapporte avoir vu un de ses "ancêtres" descendre du ciel de nous décrire cet "ancêtre" en tant que tel? Pourquoi cette personne va-t-elle nous décrire un petit Gris à la place de l'ancêtre qu'elle a cru voir?
Pourquoi retrouve-t-on les mêmes créatures dans chaque récit, peu importe l'origine des victimes?




Une méthode contestée des sceptiques est celle de l'hypnose régressive.

La régression s'avère être la seule possibilité d'aller retrouver des souvenirs (in)volontairement enfouis dans notre mémoire. Environ 40% des cas d'abduction étudiés concernent des personnes qui se souviennent sans l'aide de l'hypnose. Dans le cas contraire, ce sont des incidents (missing time, marques sur le corps, observations d'OVNI,etc) qui mettent la puce à l'oreille et qui feront que ces personnes auront recourt à une régression.

Il faut savoir qu'il y a une grande différence entre l'hypnothérapie, dont l'hypnose régressive fait partie, qui est utilisée pour guérir, soulager un patient afin d'atteindre son but et de l'aider à résoudre ses problèmes (tabac, alcool, prise de poids, douleurs, etc) et l'hypnose ou l'on suggère à une personne de changer de comportement par exemple. L'hypnothérapie est une méthode efficace, mais à court terme, c'est à dire que le patient devra suivre plusieurs séances avant d'atteindre l'objectif final.

Durant une régression, le thérapeute suggère au patient de revenir à une certaine période de sa vie, celui-ci va revivre ensuite des moments complètement refoulés ou (in)volontairement oubliés.
Les patients victimes d'enlèvements revivent des scènes terrifiantes avec les mêmes émotions.

Un bon hypnothérapeute n'utilisera la suggestion que pour renvoyer la personne à une période de sa vie, interviendra également pour la calmer si nécessaire. Durant la séance, des questions seront posées afin que le patient décrive ce qu'il voit et ressent....

L'un des arguments favoris des sceptiques est que le thérapeute influence son patient pour obtenir les réponses qu'il désire recevoir. C'est faux !
Un abducté ne se laisse pas influencer par le thérapeute, si celui-ci essaie de le mettre sur la mauvaise voie, le patient le contredira et restera sur SA version des faits. Une séance de régression, si enlèvement il y a eu, sera très éprouvante car la victime va revivre des situations effrayantes et revivre les émotions et sensations du moment.

Des expériences ont été faites sur des personnes n'ayant pas vécu d'abductions. On a essayé, sous hypnose, de leur suggérer un enlèvement selon le schéma typique des expériences rapportées. Le résultat a été que leur récit, sous hypnose, était complètement différent du récit des véritables abductés, de plus, le tout était rapporté sans aucune émotion.

John E.Mack l'a expliqué : on ne peut suggérer des émotions à un patient et lui faire revivre une fausse situation avec de fausses émotions. Un patient ne peut retrouver de faux-souvenirs avec des émotions, un souvenir avec des émotions est un souvenir authentique et non une hallucination ou un fantasme de la part de la personne concernée.




Je n'ai présenté ici que quelques aspects déconcertants du phénomène des enlèvements.

Tout en acceptant un certain sceptissisme tout à fait compréhensible face à ce phénomène ahurissant, il faut se rendre a l'évidence que les enlèvements représentent un phénomène déroutant, dépassant toute logique qui peut être difficilement expliqué par des problèmes psychiques où une hallucination collective.

Nous nous retrouvons face à des faits stupéfiants, peu importe la situation sociale de la victime, son origine, le même genre d'expérience, les mêmes créatures reviennent dans les témoignages et des traces physiques sont démontrables.

Nous remarquons que la grande majorité des abductés (il y a malheureusement quelques cas faisant exception à la règle) ne sont ni des névrosés, ni des psychopathes, mais des gens tout à fait normaux n'ayant aucun problème pyschopatologique. Ces personnes sont victimes d'un stress psychique considérable et souffrent terriblement de cette situation.

Ces faits sont malheureusement ignorés de notre société, des médias, des gouvernements et, pire encore, de la plupart de nos contemporains qui préfèrent tourner ce sujet à la dérision plutôt que d'admettre qu'effectivement, quelque chose de terrifiant et d'inconcevable se déroule pour des milliers de personnes.

L.K  

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Mar - 19:43 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Abduction (RR4) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com