Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Rumeur à l'ONU sur une réunion secrete

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> L'Ufologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 15:02 (2008)    Sujet du message: Rumeur à l'ONU sur une réunion secrete Répondre en citant

Nouvelles des repas ufologiques, par Gérard Lebat
Contact : lebat1@aol.com



Bonjour,
 
Une information importante concernant l'ufologie Française circule depuis quelques jours sur le net. Un Français, ufologue par passion, se retrouve à l'ONU dans une réunion soit disant secrète, ou sont évoqués les OVNI.
 
Pas conscient de l'importance mondiale au niveau ufologique, de cette situation, il se borne  en rentrant de voyage à faire un petit compte rendu au président de son association.
 
C'est ce compte rendu qui va faire le tour du monde !  Évidemment, qui est cet inconnu, fait en vitesse et sans réflexion ni vérification cet écrit comporte quelques erreurs. Celles ci seront vite exploitées par des détracteurs en tous genre sur le net.
 
La communication n'étant pas son domaine, Gilles Lorant assiste, impuissant à cette déferlante mondiale.
Il rassure ses amis, quelques ufologues qu'il connaît, certains interviennent en France, aux Usa, mais la rumeur continue à s'amplifier.
 
Hier soir, il était aux REPAS UFOLOGIQUES PARISIENS pour rapporter à quelques ufologues actifs, ce qu'il a vu et comment cela s'est passé.
 
Le mois prochain, lors du Repas Ufologique Parisien d'Avril, il sera également présent pour, une  nouvelle fois raconter à tous les invités présents son aventure.  Il s'agit vraiment d'une aventure .....
 
Vous trouverez annexé également le compte rendu de Jean Pierre Troadec, des Repas Ufologique Lyonnais, qui a donné une conférence à la représentation Lyonnaise de l'IHEDN; Preuve que les mentalités bougent en France !
 
Enfin, un texte sur l'Histoire de l'ufologie au Maroc, qui prend forme de jour en jour grâce à la participation de nombreux ufologues et témoins de France, d' Afrique et d' Europe. Une troisième édition va prochainement être mise en ligne avec au moins 100 nouveaux cas ! Merci de nous aider dans ce domaine, si vous connaissez des informations sur l'ufologie au Maroc, les observations qui s'y sont déroulées etc...
 
Bonne lecture  et à un prochain mail.
(ce mail est envoyé à tous mes amis et contacts aux quatre coins du monde, certains ordinateurs dénaturant le texte (incidence des claviers avec ou sans accent etc....) je joins le fichier  word de ce texte, dont la reproduction est autorisée.
 
Vous trouverez sur le site de la FEA AIRPLANE le tout dernier compte rendu, précis, qui  vous permettra de compléter, de bonne source, votre information. (http://www.federation-airplane.eu/forum/viewtopic.php?f=4&t=15)
 
Cordialement
Gérard LEBAT 
France :
39, Rue de Fretay 91140 VILLEJUST
Maroc
Boite Postale 42, Bureau de Tasseltante - Rte de l'Ourika, km 8 - 40000 MARRAKECH - Maroc
. Tel fixe : 00 212 24 37 59 86 - Portable 00212 60 89 58 46 (hébergement possible au Ryad Raha si passage ou vacances à Marrakech - http://ryadraha.ifrance.com/
Email : lebat1@aol.com ou lebat1@yahoo.fr
Site Internet des Repas Ufologiques: http://www.les-repas-ufologiques.com
 

  
  
  
QUAND LE TRÉSORIER DE LA FÉDÉRATION EUROPÉENNE « AIRPLANE » (F.E.A.) SE RETROUVE  
EN PLEINE RÉUNION OVNI  A L’ONU. 
  
RUMEURS A L’ONU – AU COURS D’UNE RÉUNION SECRÈTE LE 12 FÉVRIER 2008, ON PARLE OVNI !  
Nous avons évoqué il y a quelques semaines, la réunion à ce moment là présentée comme secrète qui se serait déroulée au siège des Nations Unis à New York .
L’information provenait du Dr Michael E. Salla, responsable du site www.Exopolitics.Org à Kona, Hawaii. Pour plusieurs raisons, nous restions prudent sur cette information car le Dr Salla, à l’époque du faux Tsunami sur les côtes Marocaines annoncé par Éric Julien, s’est allié à ce dernier, ce qui évidemment ne présentait pas son mouvement comme très sérieux. D’autre part, le Dr Salla illumine fréquemment ses informations avec des qualificatifs ou des conclusions très personnelles qui nous font parfois hésiter à prendre au sérieux ce qui est écrit.  Sa crédibilité de ce fait est largement entachée auprès des ufologues.
On apprend, en lisant l’article sur le site du Dr Salla, qu’une Source qui ne souhaite pas se dévoiler, révèle qu’une réunion secrète s’est tenue le 12 février 2008  aux Nations Unis à New York. Elle a eu pour thème le phénomène OVNI.
Michael Salla ajoute «  c’est par un mail  en provenance de Clay et Shawn Pickering, deux personnes dans lesquelles j’ai la plus grande confiance, qui selon une source non dévoilée, les informe qu’une réunion secrète s’est tenue le 12 février 2008, à l’ONU, à la suite  des nombreuses manifestations d’ovni  dans ce pays. ».
La source qui fait partie du Corps Diplomatique a été missionnée pour se rendre à cette réunion confidentielle. Un groupe secret travail sur le dossier au sein des Nations Unis, ajoute cette source.  De nombreux pays sont préoccupés par l’augmentation des observations d’ovni et souhaitent être informés de tout ce qui se passe dans ce domaine. Le fameux groupe d’études aurait donné son aval afin qu’on diffuse progressivement des informations sur le sujet en vu de faire prendre conscience au public des évènements importants qui se préparent dans l’avenir. 2013 est même avancée comme étant la date ou une divulgation officielle  du dossier serait faite ou date choisie par les Extraterrestres pour apparaître au grand jour. Des extraterrestres seraient même impliqués dans cette divulgation.
A la suite de cette bombe « ufologique », les forums et les groupements américains s’animent. On lit tout et n’importe quoi. Les suppositions vont bon train. En Europe l’information nous arrive, mais les ufologues les plus avertis sont méfiant, prennent cette nouvelle avec la plus grande réserve.
En France un ufologue était présent à l’ONU, l’information commence à être divulguée vers le 23 Février. Mais cela reste encore en circuit fermé.
UFO DIGEST INTERVIENT
 
Le 25 février 2008, Robert Morningstar, éditeur de UFO DIGEST consacre un article à cette affaire et rencontre « la source" ( qui a informé Shawn et Clay Pickering) jusqu’alors, inconnue de tous. Cette « source » prouve son identité à Robert Morningstar qui  la valide.  « La source » fait le voyage de Washington à New York pour rencontrer l’éditeur en compagnie de Shawn et Clay Pickering. Nous supposons donc qu’il s’agit d’une source américaine. On peut craindre alors une politique de désinformation, de débunking, mais qu’importe, pour le moment, nous recherchons la preuve que cette réunion a bien eu lieu. On notera dans l’article la réaction de Robert qui note que la « source » est très satisfaite que la politique de divulgation, en marche, fonctionne aussi bien.  La source révèle durant 5 heures de réunion, de nombreuses informations : 50 pays représentés, tous les membres du conseil de sécurité présents ainsi que tous les membres  qui composent l’Union Européenne. On y parle de l’incidence de cette divulgation sur les religions. C’est un point effectivement important et qu’il faut prendre en compte. Beaucoup de chose vont s’écrouler ! On a évoqué comment procéder à cette divulgation, les méthodes, les moyens  et qu’elle serait la contribution des ufologues. Ils seront, certainement indirectement mis en cause,  pour propager et faciliter le processus ! 
 
LA FÉDÉRATION AIRPLANE ENTRE EN SCÈNE – LES RÉUNIONS DU MERCREDI 13 FÉVRIER 2008 ET DU JEUDI 14 FÉVRIER 2008.
 
Vous connaissez certainement la Fédération Européenne AIRPLANE, (la F.E.A.) présidée par Michel Ribardière. Nous avons eu l’occasion de le rencontrer aux Repas Ufologiques de Paris ou il nous a présenté la Fédération AIRPLANE. Nous ne reviendrons donc pas sur les objectifs d’AIRPLANE, qui de plus est un partenaire très fidèle des Repas Ufologiques. Sérieux, posé, compétent et fédérateur, Michel Ribardière à l’œil sur tout ce qui se fait au sein de la fédération. Pratiquement chaque jour, il est en contact avec ses membres actifs grâce à des moyens modernes et fiables de conférence via Internet. Il est à l’origine de tout un vaste travail visant à réaliser les nombreux objectifs de la fédération et il s’entoure pour cela de personnes compétentes, qui n’hésitent pas à travailler, en plus de leurs obligations professionnelles souvent très prenantes, pour que se réalisent les objectifs  définis.  C’est au sein de la fédération, en contact avec les plus grandes organisations mondiales, qu’un de ses membres actifs est par le pure hasard et dans le cadre de ses obligations professionnelles, à New York et à l’Onu plus précisément. 
Voici la première information que va diffuser la fédération AIRPLANE ( F.E.A.), présidée par Michel Ribardière. Elle fera l’effet d’une bombe dans le milieu ufologique américain, qui va alors nous envier :
« Vous avez probablement entendu parler des réunions à huit clos qui ont été tenues à l’ONU, à New York à partir du 12 février 2008, en présence des représentants de plusieurs pays.

Le compte rendu de la F.E.A :


Pour des raisons strictement professionnelles et par un singulier coup du destin, un membre actif de la F.E.A se trouvait invité à l'ONU à New-York la semaine du 11 février 2008. Cette personne a justement assisté au développement des travaux concernant le sujet des OVNI, après la réunion du 12 février. Ces travaux à l'ONU, ont appelé le développement de conclusions et de débats au cours de trois conférences à huit clos, qui ont eu lieu le 13 et le 14 février, auxquelles notre membre a eu l'honneur et le plaisir d'assister.


Voici un résumé du compte rendu que Monsieur Gilles Lorant, invité aux réunions à bien voulu partager avec nous sur ce qui a été dit à l'ONU de New York:


Le 12 février, l'US Air Force et la Garde Nationale auraient effectivement présenté un rapport concernant le sujet des OVNI et les conséquences des manifestations sur de nombreuses communautés aux États-unis. Ce rapport étant considéré comme d’intérêt général pour les pays industrialisés, les représentants de plusieurs pays ont été invités à y assister. Ensuite, à la demande de trois sénateurs américains, un cycle de trois réunions s'est déroulé les jours suivants, en présence de quarante représentants de vingt huit pays membres, dont le Vatican (deux nations n'ayant pas envoyé de représentants). Sur ces deux jours, le sujet des OVNI fut abordé durant 1h30 au maximum comme l'une des causes pouvant affecter l'équilibre social d'une nation, considérant la forte probabilité de récession économique, le discours des contactés, des charlatans, de religieux, de certains scientifiques et les prophéties. Les manifestations d'OVNI amplifieraient fortement le risque de troubles sociaux menaçant jusqu'à leur système politique certaines démocraties émergeantes.


Selon Monsieur Gilles Lorant, il fut effectivement discuté de l'ouverture officielle qui devait être envisagée dans l'avenir concernant le traitement public du phénomène OVNI. Une ouverture qui aurait lieu sous deux conditions :

1) D'ici fin 2009, que la paix sociale dans les pays du G8 demeure garantie autour du modèle libéral (version US)

2) D'ici fin 2009, que les manifestations agaçantes de « nos voisins » persistent à travers le monde.

De plus, il fut discuté du positionnement à adopter dans le cas ou une nation non alignée décidait de devancer les pays réunis sur l'officialisation du sujet. L'ambiance était parfaitement sérieuse et selon Monsieur Lorant, les participants étaient même relativement complices, reconnaissants implicitement la présence de « nos voisins» dans notre environnement.

Interrogation, suspicion, manipulation, on envisage, à l’extérieur de la fédération toutes les hypothèses. Mais rien ne ressort des discussions, les faits sont bien là : la confirmation de la fameuse réunion secrète annoncée par le Dr Salla.  Nous pensons que très prochainement, compte tenu que de nombreux détails sont connus quant à la teneur de ces réunions, mais aussi du  niveau de personnalités qui y participaient, que des noms vont circuler et que les langues vont se délier.
Nous rappelons que Gilles Lorant est le trésorier de la fédération AIRPLANE (F.E.A), son CV nous apprends qu'il a été aussi auditeur à l’IHEDN (Institut des Hautes Études de la Défense Nationale), correspondant du CNRS et à la tête d’une entreprise performante. Il a aussi l'occasion de donner des cours en université.  Nous le connaîsons bien, ainsi que de nombreux ufologues Français. Les références sont nombreuses, au sein de l'ufologie active, malgré ce qu'on a pu lire sur certains forums). Il est aussi l’un des « éléments » qui va crédibiliser ce vaste projet qui à l’ONU consiste à changer la politique des états face au phénomène ovni. Un tournant décisif va donc être pris, la communication que feront bientôt les états de notre bonne vieille terre va donc être plus conforme à ce qu’en attendent depuis longtemps les ufologues. Espérons que tout cela est vrai, nous avons encore du mal à l’admettre !
Toutefois, dans des réunions à haut niveau, en compagnie de scientifiques ou de personnalités militaires il est courant de parler du phénomène ovni comme un fait acquis et du fait que des civilisations extraterrestres nous visitent. Cela peut paraître surprenant, y compris lorsque vous avez un esprit ouvert, car, sans preuve formelle, il est difficile de franchir un certain cap. Mais au fait, certains en sauraient t’ils   plus que nous sur ce dossier, qualifié souvent de « Top Secret » ?
Gilles Lorant est en contact avec Ici et Maintenant ou Didier De Plaige, suit particulièrement tout ce qui se passe dans le milieu ufologique américain. Il tient à jour son site http://ovnis-usa.com/ et relate au jour le jour tout ce qui concerne ce dossier. Didier, le 23 février indiquait sur son site, comme provenant de sa « source » (Gilles Lorant)  dont l’identité à cette époque n’était pas encore dévoilée :
Les représentants d’une trentaine de pays ont été réunis à huit clos trois jours de suite, pour évoquer les suites à donner à un rapport présenté par la Garde Nationale.

Celle-ci a mené une enquête de dix ans, à la demande des Sénateurs américains. L’Ambassadeur de France était présent, ainsi que Dominique Strauss-Kahn. Cependant, il faut préciser que ces personnalités se trouvaient là parce qu’elles étaient concernées par le thème général, pas seulement pour débattre du sujet Ovni. Le constat de la Garde Nationale est le suivant : Les prochaines années risquent d’être catastrophiques du point de vue social et économico financier - etc… Les fondamentaux de nos sociétés occidentales risquent de vaciller. Et il faut reconnaître que les manifestations d’Ovnis représentent l’un des facteurs déstabilisants.


Les enquêteurs ont relevé que le climat général favorise et entretient des thèses conspirationnistes, qu’on voit aussi se renforcer divers mouvements qui s’élèvent contre le système établi.

Le rapport de la Garde Nationale américaine estime que la multiplication des phénomènes Ovnis risque de placer les gouvernements en porte-à-faux, parce que les interrogations des populations deviennent plus pressantes. Le rapport note le risque d’une crise de confiance généralisée envers les gouvernements et la communauté scientifique. »
Didier De Plaige ajoute aussi, provenant de sa « source » que la date de 2013 (ou 2017) n’a pas été mentionnée. C’est donc une déduction faite par les informateurs du Dr Salla.  Il relate aussi le fait que sa source lui aurait indiqué que les délégués présents donnaient l’impression d’avoir parfaitement intégré le fait que nous sommes confrontés à des manifestations intelligentes. La question OVNI n’était même plus posée. C’est exactement l’attitude démontrée dans certaines réunions, comme il est dit plus haut. On dirait que certains savent !.....
Une petite anomalie dans la retranscription par Didier des paroles de Gilles Lorant : DSK présent à la réunion du 12 à l’ONU. Hors les milieux  les plus sceptiques de l’ufologie Française, ceux pour qui les ovnis ne peuvent exister, ceux qui s’amusent à dénigrer le travail des ufologues actifs, ceux qui n’apportent rien à l’ufologie, s’emparent de l’anomalie et relèvent que DSK était en Inde puis en Chine à ce moment là. Sur les forums, une campagne de dénigrement de la très sérieuse fédération AIRPLANE commence à se faire. Il faut réagir vite et le président Michel Ribardière lance une nouvelle mise au point sur le forum du JdU, via son directeur de l’information, l’administrateur du JdU Jean Jacques Yvars :
Monsieur Gilles LORANT, trésorier de la F.E.A et consultant auprès de l’ONU pour son entreprise, a bien assisté aux réunions, invité dans le cadre d’un audit sur le fonctionnement de l’ONU. Il a eu la possibilité d’assister à ces réunions, qui se sont déroulées le mercredi dans la salle du Conseil, et le jeudi dans la salle 8 ou 9. Ces réunions à huis clos regroupaient également des représentants de l’ONU, de 28 nations, ainsi que la présence annoncée de Monsieur DSK.
Cependant, Monsieur Gilles LORANT reconnaît ne pas avoir vu DSK en personne. On note au passage que Monsieur Bernard KOUCHNER était attendu, mais il ne s’y est pas présenté et n’a pas non plus été annoncé, contrairement à Monsieur DSK. Il faut imaginer que chaque personne pénétrant dans la salle est systématiquement annoncée. Cependant, nous ne savons pas si le représentant d’une personnalité est annoncé par son nom, ou par celui de la personnalité qu’il représente.
D’ici quelques semaines, un compte rendu officiel sur ces réunions devrait être formulé, à l’attention de la communauté internationale, comme c’est le cas pour toutes les réunions institutionnelles de ce niveau. Cependant, ces comptes rendus de rattrapages, destinés aux pays non représentés lors de ces réunions, ne s’appliquent qu’aux réunions institutionnelles. Pour l’heure, nous ne sommes pas certains que les réunions du 13 et du 14 soient considérées comme des réunions institutionnelles, ou des réunions privées. Espérons qu’il s’agissait de réunions institutionnelles, car les réunions privées organisées par des institutions publiques ou des nations, dans les bâtiments de l’ONU, se produisent aussi. Il n’y a pas encore de certitude sur ce point là et nous recherchons confirmation.


Nous devons nous attendre, si on en croit la teneur des propos tenu lors de ces réunions, à un changement radical de la politique mondiale des divers états dans le domaine des ovnis. Le jeu va consister à préparer durant quelques années la population à recevoir la nouvelle. Les observations d’ovni devraient être de plus en plus nombreuses. La nouvelle finale, si tout se déroule conformément aux  prévisions, devrait intervenir dans les prochaines années, bouleversant religion, économie et de nombreux autres secteurs de notre vie quotidienne. Mais, ne nous affolons pas, on a déjà vu à l’Onu de nombreux vœux pieux entérinés par la majorité des nations au monde, ne pas être suivis d’effet, y compris en matière d’ovni !
Petite information de dernière minute, les agendas de l'Onu en ligne et relatifs à l'occupation des salles concernées indique, pour la majorité des salles, qu'elles sont occupées par des réunions privées et confidentielles. Ceci est très fréquent à l'Onu, car on peut penser que c'est un organisme public et que tout ce qui s'y dit est l'objet de comptes rendus à destination de tous les citoyens de la Terre. (eh oui, c'est nous qui payons !). C'est une erreur que de penser cela, il y a un nombre considérable de réunions "privées" ou les états parlent finances, stratégies, OVNI, sujets qui ne regardent pas le simple mortel que nous sommes ! Donc, compte tenu de cette petite particularité, ne vous attendez pas à avoir, comme on a pu le lire sur certains forums, le compte rendu officiel de ces réunions !  dont acte ...



GILLES LORANT AUX REPAS DE PARIS LE 4 MARS 2008
Une nouvelle fois sur certains forums "des ufologues de l'ordinateurs" (que l'on ne voit jamais sur le terrain, ni a créer quelque chose de positif)  en ont profité pour critiquer selon eux, l'inutilité du Réseau des Repas Ufologiques. Pourtant, c'est le seul mouvement au monde de ce type et qui de plus remporte en France un succès sans précédent. Des milliers de personnes chaque année viennent dans les divers Repas Ufologiques. Faut t'il vraiment les fermer ? Pour le bonheur de beaucoup de personne, une nouvelle fois, les Repas ont démontrés leur importance stratégique, indispensables aujourd'hui aux rencontres et à la communication sur le phénomène ovni et l'insolite, en rassemblant une sélection des plus importants ufologues  de la Région de Paris et de plus loin, pour y rencontrer Gilles Lorant. Évidemment, ceci à titre privé et pour préserver la tranquillité des convives intéressés pas des informations de première main,  nous n'avons pas annoncé publiquement ce fait avant le déroulement du repas. Gilles Lorant était donc bien là, il a pu rencontrer ses amis Didier De Plaige d'Ici et Maintenant, Gildas Bourdais, Jean-Claude Venturini, Jean Luc Rivera et bien d’autres présents dans la salle du dernier Repas Ufologique. Vous souhaitez des confirmation : oui Gilles était bien à l'ONU, oui Gilles est quelqu'un de très sérieux, responsable, patron d'une société d'Audit Internationale, oui Gilles à bien travaillé pour le Cnes, il a bien été auditeur à l'Ihedn et actuellement considéré comme un "ancien" (la limite d'age) il n'exerce plus dans ce cadre, en bref, tout ce qu'a dit Gilles Lorant, bien connu de certains ufologues de terrain,  est tout à fait exact ! Voilà effectivement un point résolu.
 
. QUAND GILLES LORANT RENCONTRE LE RESPONSABLE DES REPAS UFOLOGIQUES
 
Petite anecdote :
 
Lors du Repas Ufologique de Janvier 2008, présent à Paris, je rencontre une nouvelle tête à ce repas. Je le remercie d'être venu et j'ajoute:
 
- Vous êtes un nouveau dans le domaine, on ne vous connaît pas encore dans le milieu ufologique !
 
Ce Monsieur me répond :
 
- Oui, mais je vais bientôt le devenir !
 
Ce Monsieur, c'était Gilles Lorant !
 
Gilles Lorant  m'appel ce jour, (7 mars 2008) via une communication téléphonique à mon domicile de Marrakech  et me rappelle cette anecdote en ajoutant :
 
- Oui, mais j'étais loin de penser que cela se ferait dans ces conditions !
 
Véritablement, l'information lui échappe, il travaillait à l'Onu dans le cadre de sa mission, c'est vraiment par pur hasard, toutefois en essayant d'en savoir plus sur les interventions de Jacques Vallée à l'onu, qu'il est invité par ses interlocuteurs à participer à ces deux réunions cruciales pour les ufologues. Il n'a pas conscience de l'importance de la chose et arrivé en France, fatigué par le voyage, il prend tout de même un peu de temps pour faire un compte rendu rapide, sans peser ses mots, pour le président d'AIRPLANE (F.E.A.), Michel Ribardière. C'est ce compte rendu qui fera le tour du monde ! Inconnu du monde ufologique il y a un mois, aujourd'hui tous les grands du milieu ufologique Mondial, souhaitent le rencontrer !....
 
POUR LES INVITÉS DES REPAS UFOLOGIQUES PARISIENS, GILLES LORANT LEUR FAIRA LE PLAISIR DE VENIR 
  
AU REPAS DU MOIS D'AVRIL 2008,  RACONTER SON AVENTURE ! 
   

 
Exclusif Lyon : les phénomènes aérospatiaux non identifiés intéressent la défense nationale. QUAND LES UFOLOGUES SONT PRIS AU SÉRIEUX PAR L'IHEDN L’ « AR14 », la branche régionale lyonnaise de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale recevait en février dernier Jean-Pierre TROADEC * pour une intervention « Objets volants non identifiés, les rapports officiels », dans l’enceinte du Cercle Mixte de la garnison militaire de Lyon, quartier Général Frère. Une soixantaine de membres de l’IHEDN, uniquement sur réservation, assistait à ce déjeuner/conférence, accompagné d’une projection de documents, pour certains inédits. Parmi les auditeurs présents de l’IHEDN se trouvaient des représentants du CNRS, de l’Ecole centrale de Lyon, du Haut comité français pour la défense civile, des militaires de hauts rangs et un certain nombre de personnes issues du monde politique et des corps constitués Le Président de l’IHEDN Lyon étant lui-même attaché à la Mission Sécurité Globale, auprès du Maire de Lyon. Au nombre des invités figurait un Général de l’Armée de l’air, qui un moment fut le supérieur hiérarchique de plusieurs des rédacteurs militaires du rapport Cométa et qui par là même, confirma le sérieux du document. Plusieurs témoins, membres de l’IHEDN donnèrent quelques détails sur plusieurs observations militaires et civiles dont ils avaient été les observateurs. Un Général, pilote de chasse, souligna même « J’ai plusieurs fois en vol de mission été témoin de phénomènes vraiment très étranges. Pour la plupart des cas une explication existait, mais je reste convaincu que dans le dossier ovni existe un corpus de cas sur lequel véritablement il y a une énigme. Ces cas sont très rares, mais j’affirme qu’ils existent ». J.P. TROADEC a rappelé la part que l’IHEDN avait joué dans l’approche officielle du phénomène ovni, au travers du rapport Cométa, mais aussi dès 1976 avec la rédaction d’un premier document « Rapport sur les phénomènes aériens non identifiés », étude présidée par le Général Jacques RICHARD et qui disait en substance «…Il y a un problème OVNI…la masse énorme des témoignages représente à elle seule un fait dont il est impossible de ne pas tenir compte… ».

Le rapport de 1995 de la Direction du Renseignement Militaire fut également abordé : « Implication militaires du phénomène des ovnis ». Ses conclusions étaient nettes : « Il serait dangereux de nier les témoignages (ovnis) sous prétexte qu’ils se rapportent à des choses apparemment extraordinaires… ». Pour mémoire : l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale  -IHEDN - est placé sous l’autorité du Premier ministre, responsable de la Défense nationale aux termes de la Constitution, par l’intermédiaire du Secrétaire général de la défense nationale (SGDN).

L’IHEDN a été créé par décret constitutif du 30 janvier 1949 pour préparer des hauts fonctionnaires, des officiers généraux ou supérieurs et des personnes particulièrement qualifiées au point de vue économique et social, à tenir les emplois les plus élevés dans les organismes chargés de la préparation et de la conduite de la guerre via des formations et études.

La mission de l’IHEDN est d’aider les cadres de la nation à se forger une perception de la défense, de développer une sensibilité à ses enjeux, de contribuer à l’acquisition de la culture de défense. Comme le veut sa vocation, l’IHEDN est doté d’une structure mixte, à la fois civile et militaire. Il est dirigé par un officier général ou par un haut fonctionnaire de rang équivalent, assisté d’un directeur adjoint. L’encadrement est constitué de personnels civils et militaires recherchés pour leur compétence dans les domaines diplomatique, civil, militaire, économique, scientifique et technique. * Jean-Pierre TROADEC est Directeur de Cabinet et de la Communication, également journaliste politique et économique. Il est l’auteur d’un grand nombre d’articles et du livre « Les Ovni », avec Michel DORIER, publié aux Presses Universitaires de France, dans la collection Que Sais-je ?
 
Extrait du rapport de la base aérienne de Drachenbronn (Est de la France). Un radar militaire enregistre durant 3 mn le passage d’un phénomène non identifié, corroboré par un témoin au sol, le 6 août 1998. Doc
Altair.
  
================================== 
  
L’HISTOIRE DES OVNI AU MAROC 
  Nous venons de mettre en ligne sur Internet, la deuxième version Nr 2 de l’histoire des ovnis au Maroc. Ce document renferme tout ce qui concerne le phénomène ovni et qui se passe au Maroc. Ce projet lancé en Janvier 2008 à la particularité d’être commun à toutes les personnes qui voudront bien y contribuer, il est aussi à la disposition de tous sur le net. Vous pouvez donc y accéder lorsque vous le souhaitez et surtout suivre l’évolution de ce projet.
 
La version 2, comporte de nombreux documents nouveaux, des observations tout d’abord, mais aussi diverses informations collectées grâce à la participation de vous tous.
 
Vous pouvez accéder à « L’histoire des Ovni au Maroc » à l’adresse suivante :
 
http://www.les-repas-ufologiques.com/les%20repas%20ufologiques%20marrakchi%20-%20marrakech.htm
 
Nous vous livrons ici, extrait de ce document collectif,  trois observations qui se sont déroulées au cours de ces  soixante dernières années au Maroc  
 
Rabat, 25 mars 1950.
En divers points du Maroc, des habitants ont signalé depuis 48 h le passage dans le ciel « d’objets bizarres ». A 40 km de Rabat, notamment, une dizaine de personnes ont aperçus avant-hier, vers 18h, un objet qui se déplaçait à vive allure, de l’est vers l’ouest, laissant une traînée lumineuse rougeâtre qui persistait quelques secondes.

La couleur des objets étaient, affirment les témoins, très exactement celle du ciment séché, avec de vagues reflets métalliques.


Hier soir, à Tanger, diverses personnes ont observé « un objet lumineux de grand diamètre » qui se dirigeait très rapidement vers l
’ouest, laissant également derrière lui un sillage « phosphorescent ».

15 septembre 1954 - Sahara, Maroc.
Le samedi, 15 Septembre à environ 19:00, M. Guitta conduisait le long d'une route droite déserte entre Bouznika et le pont de Wadi Mafifik. Soudain, il a vu dans son miroir arrière quelque chose de gris, plongeant vers lui. Il a saisi le volant direction et s'est instinctivement baissé, et quelques secondes plus tard, la chose grise l'a dépassé du côté gauche au niveau du sol et à très grande vitesse terrible.
 
Le dépassement de l'objet a été suivi d'une rafale violente d'air froid, qui, en dépit de l'effort de M. Guitta de garder sa route, a causé une forte aspiration et a tiré la voiture vers la gauche. Les freins grinçaient alors que la Renault passait à travers la ligne centrale. La Renault est venu s'arrêter sur l'accotement ensablé de la route.
 
Guitta a trébuché hors de la porte latérale du conducteur, étonnée trouver toujours un froid étrange dans le ciel. Il a du se munir d'un cric pour réparer ses pneus à plat.
 
16 Janvier 2008 – RABAT – Monsieur Badr O. nous communique un rapport d’enquête, conservé dans les archives des Repas Ufologiques Marrakchi et dont comme de rigueur nous ne donnerons pas les coordonnées sur le web.

Badr à 26 ans, il est célibataire et exerce une profession dans le domaine informatique. Il habite dans le quartier Agdal à Rabat.

 Le 16 janvier 2008, vers 21 h00, il est témoin de l’observation qui va suivre, dont il nous fait la description :


« j’étais sur le toit de l’immeuble ou je pouvais admirer un ciel clair, en face de l’immeuble se trouve un jardin public d’une grande superficie (jardin d’essai) ce qui implique que la vue était dégagée, c’était le soir vers 21h et j’étais la depuis plus d’une heure avec une tierce personne, vers 21h j’ai aperçu une lumière très brillante qui avançait très lentement dans le ciel, il n y avait aucun clignotement,  et à mon avis l’objet se trouvait à ce moment la entre rabat et salé puis à un certain moment la lumière s’est intensifiée encore plus un court moment puis elle est revenu à son état initial, après cela , l’objet brillant commença a descendre tout en avançant vers l’est jusqu'à ce qu’il disparaisse derrière les immeubles ».

Le phénomène dura environ 5 minutes, on ne distinguait pas une forme précise et son aspect n’a pas varié si ce n’est qu’une intense intensification de la lumière qui a durée 10 à 15 secondes. La couleur du phénomène était d’un jaune très clair, presque blanchâtre. Aucune variation dans la couleur. Le  témoin évalue la grosseur de l’objet à celle d’une très grosse étoile, mais inférieur à la lune. Il précise même ; «  plus grand qu’une étoile ».  

L’objet s’est déplacé très lentement depuis l’ouest vers l’est, puis à fait une descente tout en continuant d’avancer dans la même direction. Au début le mouvement étant lent, j’ai du prendre un repaire avec une  antenne  située bien plus bas pour réellement noter que cela avançait. L’Ouest ou est apparu l’objet,  correspond à une direction située, par rapport à mon point d’observation (Agdal)  entre Rabat et Salé.
La hauteur apparente peut être estimée à 15° par rapport à l’horizon, au début de l’observation et à 7° en fin d’observation. (Relativement à  l’horizon depuis une position au sol. Aucun bruit n’a été entendu. Au niveau météorologique, ce soir le ciel était clair, dégagé, sans nuage et pas de vent.

Il y avait deux témoins a observer ce phénomène, qui a fait l’objet d’un appel, sur un forum au Maroc, mais sans résultat, personne d’autre ne l’ayant observé.

« La Mémoire collective » de toutes les personnes qui ont déjà participées à ce projet nous a permis de réunir, pour le plaisir de tous ceux qui voudront bien lire ce document et y porter un peu d’attention, plusieurs dizaines d’observations qui se sont déroulées sur le sol Marocain. Si besoin en était, ce document démontre, bien qu’il n’en soit qu’au stade préliminaire, que les «  ovnis » sont bien présents au Maroc, comme dans tous les autres pays au monde. Il est donc important, pour que toute l’histoire de ce phénomène au Maroc soit collectée et regroupée en un seul document disponible pour tous, que vous nous teniez informé de toutes les informations, les observations, dont vous avez connaissance – informations personnelles ou recueillies auprès de votre famille, vos amis etc….- . Merci à tous pour votre contribution à ce Projet qui devient de jour en jour une réalité !

Il est important de rappeler que le dossier des ovni est un problème mondial, qui fait l’objet d’études scientifiques de la part de plusieurs pays (en France, c’est le GEIPAN, qui au sein du CNES à en charge le dossier). En conséquence, la question n’est plus depuis bien longtemps de croire ou de ne pas croire, puisque ce phénomène existe comme le prouvent des centaines de milliers d’observations, des relevés sur radar, des poursuites par des pilotes chevronnés d’objets inconnus etc. …. D’où viennent-ils ? Pourquoi ?  Qui ou que sont-ils ? à ces questions nous ne pouvons pas répondre aujourd’hui car les études menées à ce jour ne nous ont pas encore apporté les preuves nécessaires à la résolution de ces interrogations. Le dossier « ovni » a été pris en considération que trop récemment pour qu’il nous ait livré tous ses secrets.  Notre travail n’est donc pas inutile, il permettra peut être de relever, à travers des observations nouvelles, des indices qui nous permettrons de faire avancer l’étude de ce phénomène. 








_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 15:02 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 9 Mar - 09:39 (2008)    Sujet du message: Rumeur à l'ONU sur une réunion secrete Répondre en citant

REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE « GILLES LORANT » A L’ONU !

Nous vous informions en primeur et écrivions sur notre site Internet, entre autre, le paragraphe suivant :

« Nous rappelons que Gilles Lorant est le trésorier de la fédération AIRPLANE (F.E.A), son CV nous apprends qu'il a été aussi auditeur à l’IHEDN (Institut des Hautes Études de la Défense Nationale), correspondant du CNRS et à la tête d’une entreprise performante. Il a aussi l'occasion de donner des cours en université.  Nous le connaisons bien, ainsi que de nombreux ufologues Français. Les références sont nombreuses, au sein de l'ufologie active, malgré ce qu'on a pu lire sur certains forums) »

Ce dossier a été  réalisé, comme indiqué à partir de communications avec des ufologues, les propos tenus par  Gilles Lorant auprès de la presse, ce qui s’est dit et passé lors du dernier repas ufologique, une conversation avec Gilles Lorant, le recoupement de tout cela et  pour terminer des relectures externes. Nous avons donc tenu compte des déclarations de chacun et nous avons adressé ce « point » comme indiqué à tous nos contacts personnels, afin  de faire connaître à tous ce dossier et éventuellement de réagir en conséquence.

Dans la journée du 6 Mars 2008, un correspondant et ami, (1) bien connu dans le milieu ufologique, me demandait à ce que Gilles Lorant, dont nous avions pris soin de prendre les coordonnées lors de notre récente conversation téléphonique, prouve avec documents à l’appui tout ce qu’il avançait au niveau professionnel et notamment sa dernière « qualité » : « Pilote de Chasse ». (Propos tenu à moi-même et à mon correspondant notamment par Gille Lorant.)  En effet mon correspondant doute fortement depuis le début de l’affaire, du CV présenté par Gilles Lorant, et de tout ce que nous avons appris depuis à ce niveau! (il ne serait pas correct d’accabler encore plus Gilles Lorant, c’est pourquoi, je ne donnerais pas tout ce qu’il a dit avoir fait !). J’ai communiqué cela dans la matinée du 6 Mars à Gilles Lorant.  Dans la soirée, mon correspondant insistait. Je lui indiquais que peut être Gilles Laurent était à Kourou, comme un de ses amis m’avait signalé. Je m’étonnais de ne pas avoir de réponse. Je n’en ai d’ailleurs toujours pas à l’heure ou ce courrier est rédigé !
La surprise est évidemment de taille, il y a quelques minutes, lorsque je lis un mail de Gilles Lorant me demandant de publier le démenti suivant :

 

De  Monsieur Gilles LORANT,
  Tous les organisateurs des repas ufologiques

Objet : DEMENTI concernant les liens de Gilles LORANT avec l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale
Messieurs,

Compte tenu des proportions médiatiques prises par l’affaire de « la visite à l’ONU » je me dois de vous demander de rectifier au plus tôt les informations concernant l’IHEDN. En effet, je n’ai jamais déclaré avoir été un auditeur de cet institut, ce qui doit relever d’un statut formel et déclaré dont je ne peux me prévaloir : Je n’ai pas de lien avec l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale.

Aussi je vous demande de bien vouloir diffuser ce démenti auprès de toutes les organisations des repas ufologiques qui relèvent de votre responsabilité.

Dans l’attente de votre action, je vous pris Messieurs, de bien vouloir accepter par avance mes remerciements et l’expression de ma confusion à n’avoir pas réagi plus tôt.

Le 07/03/08 à Courbevoie   
Gilles LORANT


 Je donne donc une suite favorable à ce démenti, ce qui me semble être la moindre des choses afin que la vérité éclate. Je l’adresse à tous les responsables des Repas Ufologiques comme demandé, mais aussi à tous mes correspondants et amis  qui ont reçu mon mail d’information contenant cette nouvelle, ainsi qu’aux lecteurs du site Internet des Repas Ufologiques. Pour que la vérité soit connue, je sollicite aussi   tous mes correspondants et amis qui ont reproduits cette information ou qui envisageaient de le faire,  de reproduire ce démenti. Tous les organes d’informations qui ont publiés l’information inexacte dans les semaines précédentes et qui liront ce communiqué sont invités à faire de même.

 Je n’épiloguerais pas davantage sur cette affaire, elle est pénible pour nous, pour tous ses amis qui ont témoigné de son honnêteté, de sa rigueur et le monde de l’ufologie. Selon Gilles Lorant, ce sont les Informations des Repas Ufologiques, qui ont alarmés certains organismes des plus sérieux et respectueux des règles et du droit. En conséquence, si Les Repas Ufologiques ont contribués à rétablir la vérité, c’est une bonne chose, mais les honneurs en reviennent à ces mêmes organismes qui nous lisent, pour avoir fait ce qu’il fallait afin que cette vérité soit rétablie.

Cet « incident » ne remet pas en cause la participation de Gilles Lorant aux réunions à l’Onu, jusqu’à preuve du contraire malheureusement, mais jette un doute sur tous ses commentaires, certainement réels pour la majorité. (À nouveau souhaitons le !). Nous espérons qu’il s’agit d’une maladresse, quelques fausses prétentions pour se mettre en valeur. Cela est compréhensible, il pensait peut être que cela resterait « entre amis », mais certainement pas que cela ferait le tout du monde ! Le courage que Gilles Lorant démontre en demandant le rétablissement de la vérité est tout à son honneur. Ne l’accablons   pas plus, la leçon lui profitera très certainement. 

 Nous avons une pensée pour la FEA AIRPLANE, pour tous ses membres qui étaient en permanence en rapport avec Gilles Lorant et qui en appréciaient ses qualités.  Ce démenti ne met aucunement en cause le sérieux de cette fédération, de ses objectifs et du travail qu’elle accompli, ses membres sont certainement aussi touchés que nous tous par cette nouvelle.

(1) je n’ai pas le temps de le consulter pour vous donner son nom, je préfère vous tenir informé au plus tôt, mais ultérieurement s’il est d’accord je mentionnerai son nom.

Rédigé après lecture de la demande de démenti, le 7 mars 2008 16 H OO

Gérard LEBAT
Responsable du Réseau des " Repas Ufologiques".

 
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 9 Mar - 17:22 (2008)    Sujet du message: Rumeur à l'ONU sur une réunion secrete Répondre en citant

Un français à l’ONU : un canular ?

A la lecture de nombreux mails, issus de tous les contacts pris pour réaliser le point publié en début de semaine sur le dossier relatif à la présence d’un Français à deux réunions, et de quelques autres personnes, il en ressort que rien de ce qu’a déclarer ce personnage ne serait à retenir ! En effet, parfaitement informé du contenu du point que nous avions réalisé, il l’a entériné lors de notre entretien téléphonique, se disant, entre autre, même prêt à communiquer la copie de son billet d’avion et à justifier tout ce qui serait demandé.

Or nous apprenons qu’il a déclaré ne pas pouvoir présenter ce billet d’avion. En tant que responsable de société, il a obligation de justifier fiscalement ses dépenses dans sa comptabilité ! ( facture, frais d’hôtel, taxi, billet d’avion etc…..) . Il semble être dans l’incapacité de le faire et en conséquence nous pouvons penser que ce déplacement et toutes les déclarations l’entourant, ne sont que pure fiction ! Nous avons demandé pour notre part communication de documents justificatifs ainsi qu’il nous l’avait proposé lors de notre conversation téléphonique. Pas de réponse ! Il nous a parlé de sa brève carrière en tant que Pilote de Chasse ! Il vient de déclarer que c’était faux …..

A ce personnage d’apporter un début de preuve, chose qu’il n’a pas été en mesure de faire, malgré nos demandes et bien au contraire, il commence à apporter des démentis et à se rétracter sur tous les points avancés.
Dans l’état des choses, cette affaire est un canular, malheureusement, dans les décennies à venir on l’évoquera encore comme une réalité, ainsi que je le constate parfois dans le cas de l’affaire Franck Fontaine, alors que, plongé au coeur de ces dossiers, nous avons suivi au fils des jours le dossier, participé à ses conclusions et donné clairement les conclusions a retenir.
Nous espérons ne plus avoir à revenir sur cette malheureuse affaire.

Source:
http://www.ufofu.org
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:57 (2016)    Sujet du message: Rumeur à l'ONU sur une réunion secrete

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> L'Ufologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com