Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Le Groupe VECA
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Crop Circles & Co
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 10:43 (2008)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Le Groupe VECA
Une expérience de reproduction de Crop Circle
  

A l'origine, c'est au cours d'une discussion, lors d'une session du CNEGU en 1988, que Christine ZWYGART et Gilles MUNSCH proposent aux membres du comité ufologique de monter une expédition en Angleterre pour constater l'existence de ce phénomène nouveau dénommé crop circles par nos correspondants d'outre Manche.

En été 1989, le premier voyage est improvisé par quelques volontaires : Christine Zwygart, Yves Chosson, Robert Fischer, Gilles Munsch, Hervé Pierron, Lionel et Raoul Robé.
L'expédition se nomme avec humour : FARC 89 (Force d'Action Rapide du CNEGU).

En 1990, d'autres chercheurs : Isabelle Dumas, Gilles Durand, Eric Maillot, Thierry Pinvidic et Thierry Rocher rejoigent le groupe qui prend le nom de VECA 90 (Voyages d'Etude des Cercles Anglais). Des réunions préparatoires régulières sont organisées pour concrétiser une série de projets d'études spécifiques et notamment, une expérience de reproduction de faux cercle en France est montée avec le concours de Pierdel (truquiste de cinéma) avant le voyage. L'expérience s'avère être un succès très convaincant. Après l'été en Angleterre, l'équipe est de retour en France avec une moisson ... de nouvelles données. Les travaux du Groupe VECA font l'objet d'un article et de la couverture du n°878 de la revue Science et Vie en novembre 1990.

Les 18 - 19 et 20 mai 1991, l'équipe VECA présente ses travaux aux 5ème Rencontres Européennes de Lyon. La synthèse des exposés est éditée par SOS OVNI dans les Actes des Rencontres Européennes de Lyon).

En Juillet, le journaliste ufologue Renaud Marhic se joint à VECA 91 pour constater sur place l'importance médiatique du phénomène. Son reportage parait dans la revue Phénoména n°5 en septembre-novembre 1991.

Le n°46 d'août 1991 de la revue OVNI PRESENCE édite l'article de Raoul Robé : "Cercles et faussaires dans les blés"; c'est cet article que nous vous proposons de lire dans ces pages sur les crop circles.

En 1992, seuls Christine Zwigart, Isabelle Dumas, Gilles Munshc et Robert Fischer partiront en Angleterre pour constater, pour certains, la justesse de l'hypothèse d'origine humaine.

Sous la direction de Thierry Pinvidic, le collectif titré "Ovni vers une anthropologie d'un Mysthe contemporain" paraît aux éditions Heimdal en 1993, il comprend un chapître "crop cicles : l'énigme circulaire" de Gilles Durand.

Gilles Munsch fait paraître son "rapport VECA" dans les Cahiers Zététiques n° 3-4 en 1995 (publication du Cercle Zététique octobre 1995) où il propose un modèle de fabrication de cercle illustré de nombreux plans explicatifs de "construction" de ces merveilleuses figures entérinant définitivement l'hypothèse d'origine humaine. Une somme importante de documents très variés (par leurs natures et leurs supports) a donc été rassemblée dans un fond documentaire spécialisé qui sera mis à disposition des chercheurs aux Archives Départementales de Lorraine à St Julien les Metz (57= grâce au SCEAU dont le CNEGU est membre fondateur. Nous nous proposons donc maintenant de prendre connaissance de l'article de Raoul Robé et de quelques annexes,pour vous faire une opinion sur le phénomène des Crop Circles.

Source:
http://francine.cordier.club.fr/pages/pagecropcircles1.htm


Copie des pages de la revue Science & Vie No 878 de Novembre 1990.
(Document perso)
Couverture


Présentation en Double page




Page 28 à 42


























page 168



_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 25 Juin - 11:06 (2014); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Mar - 10:43 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 11:06 (2008)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Une partie de l'article de 1990 est reprit dans le Science et Vie n°1021 d'octobre 2002.
 











_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 25 Juin - 10:45 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 13:55 (2008)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Les 8 principes soutenant l’hypothèse « Fabrication humaine »

 
Selon un des membres du groupe VECA (1) créateur d’un rapport, il existe huit principes soutenant l’hypothèse d’une création humaine concernant les crop circles. Le rapport VECA reconstitue la chronologie de formation de plusieurs formation de l'été 91 (les Cahiers Zététiques: Numéro 3/4, Eté-Automne 95)

(P1) Principe de visibilité.
Les figures sont créées pour être vues :
Ÿ Elles apparaissent majoritairement en bordure de routes ou de sites touristiques (Avebury, Stonehenge, Silbury Hill, Cheesefoot Head…)
ŸElles sont souvent réalisées à flanc de colline ou à l'inverse en contrebas du point d'observation, de manière à attirer l'attention et de présenter une perspective attractive et esthétique.
ŸLa médiatisation aidant et la recherche aérienne devenant systématique, ce principe de visibilité a évolué et devient « secondaire » du fait qu'aujourd'hui la visibilité est assurée par les « chercheurs de crops » qui informent la presse de leur présence, ce qui n'était pas le cas avant 1990.

(P2) Principe « d'économie » (ou du « moindre effort »)
L'opération consistant à faire un crop est :
Risquée car illégale et secrète (pour préserver le mystère)
Fatigante car très répétitive, nécessitant un réel effort physique (à des heures inhabituelles : concentration, stress, nuit)

Pour ces raisons, l'équipe doit :
ŸAgir le plus rapidement possible.
ŸNe pas laisser de traces visibles de son passage.
ŸCommuniquer le moins possible durant les opérations (silence)
ŸDisposer d'une méthode bien au point et transposable d'un site à l'autre et d'une figure à une autre.
ŸPrévoir à l'avance le motif à réaliser et la procédure à suivre.
ŸOptimiser au mieux les déplacements pour en réduire le nombre et la longueur.

Par conséquence, il est logique de s'attendre à observer les caractéristiques suivantes :
ŸFigures situées en majorité en bordure de champ.
ŸAccès au champ possible pour un véhicule motorisé (route ou chemin)
ŸEmplacement discret pour garer le véhicule
ŸEntrée aisée du champ (portail, entrée d'engins agricoles, ...) en évitant les clotures, fossés, haies ...
ŸAccès aisé aux figures grâce aux tramlines (il y en a toujours qui bordent le champ en le longeant)
ŸMotif réalisé en « continuité » (ou « enfilade ») pour éviter les allers et retours intempestifs (plus rapide et moins de traces)
ŸMatériel réduit, voire rudimentaire, pour éviter le poids et les risques d'oubli (voire faciliter la fuite).
ŸRécurrence des lieux pour réinvestir dans les solutions éprouvées et connaissance du lieu. Cela comporte un risque de se faire surprendre ( surveillance accrue du lieu) mais à contrario met du piment et du mystère.
ŸRechercher les champs de blé (tramlines plus larges et figures plus jolies).

(P3) Principe de « Limitation »
Les limites de l'homme sont assez faciles à connaître et devraient se révéler en rapport avec le niveau de difficulté observé dans la réalisation des empreintes céréalières, comme par exemple :

ŸLimitation géographique (essentiellement le Hampshire et le Wiltshire).
Les dimensions réalisées sont fonction des « instruments » disponibles (y compris le corps humain) et par conséquent sont relativement limités. De plus elles s'en trouvent fréquemment récurrentes d'une figure à l'autre ou au sein d'une même figure (largeur d'un pied, d'une personne, longueur finie d'une corde, largeur d'un rouleau)
ŸLa figure ne peut être réalisée de façon aléatoire et encore moins d'un seul coup (à l'emporte-pièce). Il est donc obligatoire de suivre une chronologie de construction précise, depuis un « point de départ » (facilement accessible) vers un ou plusieurs « points d'arrivée » selon le nombre de ramifications (ou divergences) de la figure. Cette chronologie doit donc transparaître, grâce aux divers « recouvrements des épis » observés.
ŸNe pouvant se soustraire à une « culture mathématique » (même élémentaire) sous-jacente, l'intelligence à l'origine de ces figures utilise certaines règles de géométrie pratique lui permettant de tracer simplement des contours apparemment complexes mais en fait simples à obtenir (exemple : propriétés du rayon ou du diamètre d'un cercle)

NB : Le cercle (élément de base des crop circles) est une figure très difficile à réaliser au juger, c'est à dire sans instrument. Il devient la figure la plus aisée à produire dès que l'on dispose d'un centre et d'un rayon, une corde suffit donc.

Ÿ La nécessité de disposer des centres de ces cercles conduit à des déplacements préalables pouvant laisser des traces dès que ces déplacements s'écartent des tramlines, d'autant que les cercles constituent généralement le « squelette » des figures. Mais les traces qui en découlent sont ensuite recouvertes par les épis couchés ce qui ne permet pas de les voir en première analyse.

ŸCes traces doivent essentiellement consister en de fins « sentiers » révélant le passage d'une personne dans les épis dressés, sauf bien-sûr si des précautions rigoureuses sont prises ou si la personne en question s'applique à poser ses pied entre les rangs d'épis. Dans ce dernier cas l'opération n'est facile (surtout de nuit) que sur de petits déplacements rectilignes et parallèles aux tramlines (orientation des rangs)

NB: nous avons testé (et filmé) cette manoeuvre à plusieurs reprises. Celle-ci s'avère souvent possible, notamment dans les champ de blé :
ŸLe rapport surface couchée / temps passé tend vers une limite finie qui dépend de plusieurs paramètres mais dont le plus important est sûrement la difficulté de tracé et de couchage. Il est donc logique de penser que si la surface couchée augmente, c'est que la difficulté diminue. Ceci est particulièrement illustré par l'apparition des « pictogrammes » Ceux-ci impressionnent par leurs géomètries paradoxales et leurs surfaces importantes mais il faut aussi considérer la simplicité de réalisation qui les caractérise bien souvent. (Ce qui est moins vrai aujourd'hui)

ŸLes acquis méthodologiques sont réinvestis dans les figures suivantes afin de bénéficier du « savoir faire » et de l'expérience acquis. Il en découle de nombreuses similitudes (partielles ou globales) entre les figures, tant dans les formes que dans les défauts observés ou la méthode utilisée.

(P4) Principe d'optimisme (ou de « naiveté»)

Que ce soit par choix raisonné ou par négligence, il semble bien que certains points ont été considérés comme acquis par les créateurs de crop circles, à savoir :

ŸQue les traces cachées ne seraient pas découvertes ou, le cas échéant, seraient mal interprétées.
ŸQue la logique d'ensemble ne serait pas recherchée ou, le cas échéant, resterait incomprise.
ŸQue les évolutions des figures suffiraient à dérouter les tentatives allant dans ce sens.

(P5) Principe de faillibilité

L'homme commet toujours des erreurs ou tout au moins des maladresses. Son travail traduit toujours ces imperfections. Les conditions nocturnes, la situation illégale, les aléas du terrain, les difficultés de coordination, le passage de témoins potentiels, la surveillance « sauvage » sont autant d'éléments susceptibles d'induire des défauts de création. Ceux-ci doivent donc rester parfaitement observables, comme par exemple :
ŸDes figures inachevées.
ŸDes traces anormales (erreurs de couchage, épis non couchés, traces d'accès ou de retrait)
ŸDes défauts de géométrie (symétrie, alignement, rectitude, circularité)
ŸDes défauts d'orientation (exemple: flèches sensées être pointées sur des sites comme les White-horses, Silbury Hill, Old Sarum).

Un exemple : Le pictogramme de Barbury Castle (1991) jugé exceptionnel à l'époque (qualifié de « Géant ») présente plusieurs de ces défauts (biens visibles du ciel) Les super-pictogrammes apparus ces dernières années révèlent aussi ne nombreux défauts mais les gens ne regardent que la globalité de la figure et s'intéressent plus au symbolisme (qu'ils imaginent) qu'à la figure elle-même, dans ses plus fins détails.
Ça fonctionne un peu comme une illusion d'optique. Pour bien voir, il ne faut pas simplement regarder mais scruter attentivement et réfléchir.

P6 - Principe de « Feed-back »

Le principe de visibilité présuppose un intérêt manifesté par les auteurs des crop circles pour les réactions du public, des médias, des céréalogistes, des autorités, ... voire des « concurrents ». En conséquence, il est logique d'attendre quelques signes montrant que ces réactions suscitent à leur tour un réajustement du phénomène.

ŸEvolution des figures pour relancer l'intérêt médiatique ou par effet de "surenchère" vis-à-vis de la concurrence.
ŸIdem, en réaction aux hypothèses avancées ou constantes répertoriées en vue de les rendre caduques et de brouiller les pistes. (Nombreux exemples comme le fait que les premiers pictogrammes étaient majoritairement alignés sur les tramlines en 1990 et à l'inverse, ne l'étaient plus en 1991 ou 1992, alors que cette caractéristique avait été largement évoquée).

NB : Ces réactions révèlent un suivi de la grande presse mais aussi de la littérature céréalogiste.
ŸSigne probable d'une concurrence allant croissant, le besoin de revendication qui transparaît dans ce qu'il ait convenu de qualifier de signatures (1990 à 1992 au moins)
Ÿ La récurrence liée aux « dates anniversaires » fait aussi figure, sans exclure d'autres possibilités, de réaction symbolique des plus humaines.

(P7) Principe d'imitation.

Il est certain que certaines figures ont été réalisées par des hommes selon diverses techniques. Ces personnes n'étant pas à l'origine du phénomène, elles ont donc agit par instinct d'imitation (sauf les cas de motivation provoquée : à titre de recherche expérimentale (Verdes), concours ). Or, de tout temps, qui n'a cessé d'imiter l'homme si ce n'est que d'autres hommes. Cet argument pris isolément reste assez limité mais prend tout son intérêt en regard du principe suivant.

(P8) Principe « d'indiscernabilité »

Malgré certaines publications très affirmatives, personne n'a, à ma connaissance bien-sûr, fourni un protocole clair, précis et objectif permettant de différencier un vrai crop circle (c’est à dire d'origine non humaine) d'un faux avéré (C’est à dire qui se différencie à coup sûr comme tel, avant même d'en recevoir la preuve formelle).

Ceci tend à prouver que le phénomène original n'est pas clairement caractérisé d'une part et que, d'autre part, l'homme serait en mesure de l'imiter au point d'aboutir à une indiscernabilité. Le phénomène originel serait-il si peu complexe ? Serait-il rusé au point de se laisser volontairement imiter ? Ou plus simplement l'imitateur ne serait-il pas à l'image de son modèle ?

Voici donc énoncés les 8 principes vous permettant d'examiner les figures céréalières sous un angle différent ou un regard nouveau. Je le rappelle, une fois encore, ceci date de 1995 et ne prétend plus être au top niveau de l'investigation en ce domaine. Cependant, pour avoir évidemment suivi de loin le sujet, je n'ai rien vu ces dix dernières années qui remette véritablement en cause ma vision du problème.
Les déclarations et affirmations de convaincus se sont succédées mais les études critiques véritablement étayées sont restées très rares, me semble-t-il. Mais le débat continue.

(1) Source :
http://ufo-logic.xooit.com/t116-VECA.htm?start=30
http://rr0.org/science/crypto/ufo/enquete/projet/VECA90.html
http://www.zetetique.ldh.org/cahiers.html
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 26 Avr - 18:09 (2008)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Les crops-Circles : vérités et contre-vérités
Article de Jean-Marc Donnadieu (Pseudo Nemrod34)
 

Beaucoup de choses se disent au sujet des crops-circles, la plupart servant à appuyer une ou plusieurs théories sur le «comment» se forment ces dessins.

Théories allant de :

- Simples humains armés de planche en bois et de ficelles (la meilleure pour moi et ce jusqu’à preuve du contraire, ce que je vais tenter de vous démontrer).
- Aux extraterrestres que j’appellerai « zitis » pour aller plus vite : un ET, des Ets (et là on fait la liaison).
- L’armée américaine qui teste une nouvelle arme à partir de satellite ou avion secret.
- Anciens druides qui les feraient par la pensée.
- Jusqu’à “gaîa” la mère terre qui nous enverrait des messages (avec parfois une touche de zitis et avec qui certains médiums parlent par télépathie).

Je vais donc tenter de prendre point par point les allégations lues ça et là et voir pourquoi cela ne valide aucune autre hypothèse que celle des humains et ce pour tous les crops-circles connus à ce jour.


Lien de téléchargement

http://bourseauxlivres.jexiste.fr/crops-circles-jmd.pdf

Cet article est paru dans :
Les Mystères De l'Est
(La revue comporte 150 pages. Vingt exemplaires sont d'ores et déjà réservés, il n'en reste donc que trente de disponible au prix de 22 euros frais d'envoi inclu (ou 24 euros pour l'étranger). Vous pouvez passer vos commandes auprès de Christine ZWYGART, 22 rue de la Maladière, 52000 CHAUMONT.)
Source:
http://ovni-languedoc.com/
http://agora.zetetique.org/forum/forum/viewthread?thread=20&offset=510
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 18 Mai - 19:06 (2008)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Des pro. du crop en action en plein jours pour les médias...
Démonstration vidéo pour un crop circle moche et banal
Source: Culture crop.

La perfection du travail accomplie en combien de temps ?
Perfection, c'est de l'humour...  Asymétriques plutôt.


 

_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 25 Juin - 11:09 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 20 Mai - 22:17 (2008)    Sujet du message: Les « papys farceurs » : un argument qui ne tient plus Répondre en citant

Les « papys farceurs » : un argument qui ne tient plus
 

Les sceptiques expliquent souvent la formation de Crop Circles en se référant aux fameux "papys farceurs", 2 hommes âgés qui ont révélé au début des années 1990 être les auteurs des formations avec l’aide de simples planches et cordes. Le phénomène a été circonscrit à ces 2 individus, comme si celui-ci s’était achevé à la date de la ‘confession’ ! Rien n’a été dit sur tout ce qui s’est passé durant la période postérieure à cette date, le phénomène ayant perduré jusqu’à nos jours. Les journalistes de l’émission ont complètement passé sous silence toutes les données qui montrent l’existence d’un phénomène authentique se différenciant des diverses contrefaçons.

Dans cette émission destinée à informer le grand public, aucune mention n’a été faite sur l’extension du phénomène dans diverses parties du monde, ni sur les analyses faites par certains chercheurs à propos des modifications sur la structure cellulaire des blés dans certains agroglyphes, ou sur les boules lumineuses observées et filmées en relation avec la formation de cercles…

Cette émission est un exemple parfait du manque d’objectivité des journalistes impliqués, et elle est symptomatique de la légèreté avec laquelle ils traitent un sujet dès lors que celui-ci leur apparaît fantaisiste. Peut-on seulement parler d’ignorance totale sur le sujet alors qu’il suffit de consulter la littérature spécialisée ou Internet pour constater la complexité du problème ? Cet exercice de désinformation n’est pas anodin, car une telle émission a touché des millions de personnes. Elle contraste avec une autre émission diffusée sur la même chaîne en mai 2006, « Les 30 Mystères », qui avait correctement présenté le sujet...


Une désinformation orchestrée dans l’ombre ?
Dans l’édition du 9 septembre 1991 du journal à sensation "Today", on lisait sur 5 colonnes à la Une : « Ces hommes nous ont trompé. » Ce journal à scandale évoquait une supercherie organisée par Doug Bower (67 ans) et Dave Chorley (62 ans), les 2 ‘papys farceurs’, aujourd’hui décédés. Au cours d’une nuit de beuverie de l’été 1978, ils sont censés avoir piétiné plus de 200 champs de blé pour y faire des cercles, munis de cordes, de planches et d’un capuchon de baseball (pour l’orientation). Lorsque les 2 ‘artistes’ voulurent faire une démonstration de leur art devant les caméras du monde entier, ils n’improvisèrent que des cercles irréguliers dont les tiges étaient brisées et dont les bords n’étaient pas nets.

Lorsque les 200 fermiers concernés portèrent plainte contre Doug et Dave pour trouble de l’ordre public et dégradation du bien d’autrui, les plaintes furent rejetées par le tribunal pour « insuffisance de preuves permettant d’établir la responsabilité ». Doug et Dave étaient-ils vraiment 2 escrocs et toute cette histoire un canular médiatique ? George Wingfield et Colin Andrews ont subodoré quelque chose d’autre. L’article paru dans ‘Today’ était signé « copyright MBF services », « une simple agence de presse » selon la rédaction du journal. Mais il n’existe aucune agence de presse qui porte ce nom. Il n’existe que 2 sociétés dans toute l’Angleterre qui utilisent ces initiales : une imprimerie de formulaire en Ecosse et un laboratoire ultrasecret travaillant pour le programme d’Initiative de Défense Stratégique dans le comté de Somerset ! En outre, un journaliste américain de CBS a reçu un avertissement d’un scientifique du gouvernement français de ne pas compromettre sa notoriété en enquêtant sur les cercles de blé, car le gouvernement anglais était sur le point d’engager 2 artistes pour les présenter comme les créateurs des cercles de blé « afin de mettre un terme à tout ce fâcheux tintamarre »…

Source: Le monde de l'inconnu
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 19:34 (2008)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Rapport VECA
Le GEIPAN a estimé utile pour le débat de mettre en ligne une étude intéressante, et jusqu'à présent restée confidentielle, sur les crop circles rédigée en 1993 par Gilles MUNSCH après plusieurs voyages d'études sur place. Ce document met en oeuvre une méthode rigoureuse d'analyse mais les conclusions n'engagent que son auteur et non le GEIPAN qui n'a pas fait de recherches précises sur ces phénomènes.

Gilles Munsch, 1993. Contribution à l'étude sur les crops circles réalisée à partir d'enquêtes réalisées sur place.
Disponible en fichier PDF sur le site du GEIPAN:
http://www.cnes-geipan.fr/documents/Rapport_VECA.pdf
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 22 Juil - 16:23 (2008)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Dessine-moi un Crop Circle
(Cereal Killer - 2007)

Dessine-moi un Crop Circle est un documentaire diffusé uniquement sur internet à ma connaissance, réalisé par un homme se faisant appelé Cereal Killer. Il faut bien comprendre l'histoire de ce film. Le travail de Cereal Killer a très souvent été méprisé par certains chercheurs francophones en matière de Crop Circles.

On peut facilement comprendre cet énervement puisque le but de Cereal Killer était uniquement de démontrer deux choses : le fait que les gens sont très crédules et sont prêts à avaler n'importe quoi, même en l'absence de preuves (ce qui est absolument vrai, et ce documentaire le démontre bien) ; et le fait que les Crop Circles sont tous construits par des équipes bien humaines, armées de planches, de cordes, et autres accessoires rudimentaires. Pour moi, cette dernière affirmation est faite sans prendre en compte toutes les formations apparues sur tous les supports de part le monde depuis des dizaines, voire des centaines d'années. Pour ce qui est des néoagroglyphes dans leur forme moderne, la question est certes plus complexe.

Ce que démontre ce documentaire en revanche, c'est que les formations apparues ces dernières années à Waterloo en Belgique sont le résultat d'un travail mécanique humain, et c'est tout à fait vrai! Et pour cause! En effet, le "patron" de l'équipe ayant réalisé ces Crop Circles n'est autre que Cereal Killer lui-même, le réalisateur du documentaire.

Après avoir créé dans la nuit avec des amis ces formations, avoir ouvert un site internet pour les commenter (en faisant croire qu'il ne connaissait pas les auteurs) (http://www.CropCircleWaterloo.be), et réalisé ce documentaire internet pour filmer les réactions des visiteurs, il a tout révélé l'histoire dans une émission de télévision diffusée en Belgique. Voici le reportage en question, diffusé par la RTBF1 et réalisé par des journalistes. Ici encore, cette enquête ne prouve qu'une chose : des Crop Circles sont créés mécaniquement par des humains, et des personnes soit-disant "experts" en la matière sont souvent soit des mystiques, soit des ignorants. Cependant, il n'y a pas ici la preuve que toutes les formations découvertes de part le monde sont d'origine mécanique humaine :

Alors bien sûr, on peut crier au scandale, en disant que cette opération a été créée pour ridiculiser le phénomène, etc. Peut-être, en partie. Mais néanmoins, ce documentaire et le reportage télévisé apporte un réel éclairage sur la crédulité des foules face à quelque chose qu'ils ne connaissent pas, ainsi que la manière dont des sectes (comme les dangereux Raëliens qu'on aperçoit dans le film) récupèrent le phénomène.

Source: http://cropcircles.hautetfort.com/
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 19:00 (2008)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Les crop circles étudiés par le groupe VECA en 1991
(Voir le rapport pour plus d'information)










Ce qui m'a permis de découvrir une petite erreur sur la page 24:

_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 25 Juin - 10:51 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 30 Nov - 11:07 (2008)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Verdes (Loir- et-Cher) Le samedi 16 juin 1990.
Champ de blé.


Le samedi 16 juin 1990, à Verdes (41240) dans le Loir- et-Cher, sur la parcelle dite « Chicheray », route de Semerville dans un champ de blé de dur de variété « Cando ». Le groupe VECA 90 contact Pierdel (un spécialiste du trucage à la retraite) un cahier des charges rigoureux lui est proposé afin de réaliser un crop circles :  La fabrication d'un « quintuplet » dont le cercle central mesure 15 mètres de diamètre qui possède deux anneaux et quatre satellites diamétralement opposés, le diamètre total de la formation est de 70 mètres). L'auteur et ses deux assistants réalisent l'ensemble avec une corde, un piquet, un rouleau et surtout un plan. Le travail est effectué en une heure  (de 19h15 à 20h15) sous contrôle d'un huissier de justice Monsieur LE CAM (Orléans la Source) qui dresse un procés verbal de constat. Des photos aériennes seront prisent à partir d’un ULM.

Un rouleau de jardinier et un plan du dessin à réaliser ont suffi à André Delepierre pour créer, à la demande du groupe VECA 90 et sous contrôle d'huissier, une des figures les plus compliquées observées en Angleterre. En une heure tout juste, il a exécuté un quintuplet de 70 m d'envergure. Il n'a laissé aucune trace de son passage dans le blé alentour ; ni pour accéder au site, ni pour le quitter. Le rouleau mesurait un mètre de long. Son poids, 26 kg, a été calculé pour coucher définitivement les blés, mais sans écraser les épis.


Photo Gilles Durrand
    
Cette expérience fut riche d'enseignements car, sans aucunement démontrer que les « cercles » étaient construits de main d'homme, elle apportait cependant la preuve d'une certaine « faisabilité ».

Sources :
Science & Vie No 878 de Novembre 1990
Le C.N.E.G.U
Rapport VECA (GMH)
Durand, G.: "Crop cicles : l'énigme circulaire", Ovni vers une anthropologie d'un Mythe contemporain, Heimdal 1993, sous la direction de Thierry Pinvidic
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 11 Juil - 22:18 (2009)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Épisode #5 : Les agroglyphes
Interview: Jean-Marc Donnadieu.

Lien:
http://pangolia.com/blog/?p=76


Cannings Cross Farm, nr All Cannings, Wiltshire. Reported 9th July. 


Cela dure 30,12 minutes, et ça vaux le coup d'être écouter...
Nous discutons dans cet épisode avec l'ufosceptique Jean-Marc Donnadieu ... kezako ?
Le gars qui fait l'interview semble hésitant... Une voix nasillarde !
Est-ce que monsieur Donnadieu va s'énerver comme il le fait sur le web, être grossier, ou pas ? Pas de risque, c’est son pote Jean-Michel Abrassart. Une Interview neutre ou orientée dans le sens du poil ? Monsieur Donnadieu aime bien la critique, mais ce n’est pas réciproque.

L’interview démarre... Monsieur Donnadieu sait-il ce que veux dire VECA ? Non... Il ne savait déjà pas pour le CNEGU... ça démarre fort !
Ensuite, Il nous rabâche les huit principes de VECA....

Que les agriculteurs se fasse du fric avec les crop ca ne le dérange pas, par contre ceux qui écrive des livres sur le sujet si... Ce n'est sans doute pas le même business pour lui, ou alors il vie cela comme une frustration. Bien sur, il nous ressort la fameuse baraque à frite payante qui se trouve à l’entrée du champ... Cela existe-il toujours, nous ne le saurons pas... Encore des faits anciens, rien de nouveau.

Il déclare que les agriculteurs ne subissent peu ou pas de dommage, il oublie ceux qui rasent l’agroglyphe, ou ceux dont le champ est saccagé par les centaines de curieux... Ceux qui ne font rien payer, c’est à dire la plus grande majorité.

Il déclare que faire un crop c'est rapide, mais dire le temps qu’il faille pour le faire, c'est autre chose... Mais c'est rapide qu’il nous dit, c’est précis... Oups ! nous sommes sur un site de science...

Bref ! Sans le rapport VECA, monsieur Donnadieu n'est rien, il l'avoue lui-même à la fin. Mais attention ! Ce n'est pas du plagia. Comme il le déclare, il a aussi ses propres réflexions. Ayant lu son article, je n’ai pourtant rien trouvé d'innovant.

Il nous dit plus loin, que les circlemakers répondent aux défis lancés... Crop dans Le colza, le lin... « Et Patati et Patata » sans blague ! Ou sont les preuves ? c’est seulement un ressentie ? Ou monsieur Donnadieu fréquente des circlemakers... Mystère !
A quand un agroglype ou tout le champ est couché, sauf le motif en négatif ? Bref ! Rien de nouveau, je n'ai rien appris, ayant lu moi-même le rapport VECA.

Nous arrivons dans la partie la plus risible : monsieur Donnadieu n'a pas les moyens de visiter un crop, qu'il en fabrique un... Au moins il n' aura pas de reproche. Il lance aussi un défi : Un crop dans une vigne, quel rapport avec des céréales, pourquoi pas avec des pommiers.

Que fait Donnadieu a part citer ou recopier le rapport VECA ? Rien... monsieur Donnadieu préfère être grossier ou moqueur sur le web, c'est plus facile. Attendons la suite de son article, il y aura surement des news... Prises à droite ou a gauche, comme sur ce forum. Ou est la science là-dedans ?
Dans le fond, monsieur Donnadieu n’est qu’un croyant... Croyant en sa propre croisade... Et rien d’autre.

Si vous avez des questions pour monsieur Donnadieu sur ce sujet, n’hésitez pas il connait déjà les réponses...

A voir:
MAN-MADE crop Pattern for a Shabby TV Documentary
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 15:16 (2009)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Participation de la revue "ufomania" à la conférence d'OVNI-Languedoc (Pérols (34) le 18 avril 2009.
E.Lassalle à commencé tout d'abord par présenter les divers intervenants au public, avant de ceder la parole à Jean Marc Donnadieu qui à ouvert les hostilités par une intervention sur les Crops-Circles. Ce Membre d'Ovni-Languedoc à commencé en jetant un pavé dans la marre en affirmant que tout les crops sont d'origine humaines. Sa présentation à était fort partiale et plutôt inégalement entrecoupé de choses fort juste (crops-makers) et d'autres complètement fausses, se qui démontre non seulement une maladresse mais également une manque de connaissance totale des points les plus importants du dossiers des Crops Circles.

Jean Marc Donnadieu n'a fait que survolé le dossier en ne parlant que des choses qui l'arrangé dans la démonstration, puisqu'il part du postulat que tout les crops circles sont réalisé par des hommes, sans nuances par rapport au travaux des divers scientifiques britannique étudiant le phénomènes depuis dejà une dizaines d'années. C'est faire ombres à leur études.... Ces arguments ne comporté aucunes références avec lequel il aurait pu s'appuyer, mais hélas il affirmé lui même " Je ne me suis pas rendu sur place car de toutes façons sa ne sert à rien puisse tout les cercles sont expliqué par l'activité humaines." C'est dans ces conditions que l'invité de la soirée (Jacques Patenet) à débuter sa conférence, non sans avoir au préalable corrigé les divers bêtises irritants, énoncé par Jean Marc Donnadieu.

Didier Gomez (Responsable de la revue ufologique UFOMANIA)
Source: Ufomania, No 59, p 34
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 13 Nov - 20:41 (2009)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

Faussaires et artistes du paysage

Dans une séquence d’une émission diffusée le 13 décembre 2006 sur TF1, le phénomène a été expliqué par le travail réalisé, pendant quatorze ans, par deux hommes âgés (Bower et Chorley), lesquels ont « révélé », au début des années 1990, être les auteurs des formations avec l’aide de simples planches et cordes. Les « révélations » des « papys farceurs » sont simples : ils sont à l’origine du phénomène, leur œuvre a été ensuite poursuivie et développée (avec une complexification des formes géométriques) par des « artistes du paysage » et autres mystificateurs. Le « mystère » est donc résolu et le débat est clos.
Il ne faut pas s’étonner que de nombreux auteurs aient relayé cette explication de l’ensemble des crop circles, tous les grands médias s’en étant fait l’écho. L’ufologue Thierry Pinvidic avait « expliqué », dans le numéro de novembre 1990 de « Science et Vie », que les crop circles étaient le résultat de supercheries. Pour Patrick Gross, le seul lien véritable avec la question des OVNIs concerne les déclarations de Bower et Chorley à propos de l’observation au Queensland australien en 1966, des plaisantins de la région ayant commencé à faire des cercles en aplatissant des céréales dans les champs. Bower, qui vivait à l’époque dans cette région, a alors eu l’idée de faire la même chose en Angleterre. D’autres personnes ont alors exporté le « phénomène » dans d’autres pays, et c’est ainsi, dit Gross, que le « mystère » est né.

L’origine purement humaine d’au moins une grande partie des crop circles est mise en évidence par les éléments suivants :
- La création revendiquée de crop circles par des « faiseurs de cercles ».
- L’existence de concours de fabrication de crop circles.

Voici un exemple. Le 3 août 2000, les artistes du groupe « CircleMakers » ont annoncé qu’ils allaient créer, dans les 48 heures, une formation de seize anneaux intriqués, quelque part en Angleterre. Ils ont publié le plan de la formation qu’ils allaient faire, cette formation devant être faite de nuit. Ils estimèrent qu’ils avaient besoin, pour réaliser celle-ci, de trois heures. Cette construction a été filmée par la chaîne télévisée Channel 4 en utilisant des caméras infrarouges, le tournage ayant été réalisé le 5 août 2000. Le même groupe a fait publiquement de nombreuses autres formations céréalières. La question qui se pose est celle-ci : tous les « agroglyphes » s’expliquent-ils de la sorte ?

Les tenants d’une origine « exotique » ou « inexpliquée » de certains crop circles mettent en avant certaines caractéristiques censées différencier les « vrais » des « faux » agroglyphes. Dans le « listing » des anomalies, la prudence s’impose. Dans le numéro 325 (daté d’avril/mai 2007) de « Le Monde de l’Inconnu », j’ai ainsi listé six caractéristiques (« notions clefs ») censées s’opposer à la thèse de l’origine uniquement humaine. Or, l’exemple des « mouches mortes », la première de ces caractéristiques jugées inexpliquées, n’a pas le caractère probant que l’on croyait. On a en effet trouvé, dans certains crop circles, des mouches mortes collées sur les grains des épis de blé. Sur seize rapports d’enquête de crop circles listés par Levengood, seul un (celui de juillet 1998, Cherhill, Wiltshire, Angleterre) comporte la mention d’insectes morts. Les mouches mortes ne sont donc pas une caractéristique habituelle des crop circles.

A contrario, il convient de se méfier tout autant des affirmations péremptoires « du camp d’en face », celui des rationalistes qui ont réponse à tout. Ainsi, le 24 octobre 2007, la première partie d’une émission (« Questions à la Une ») de la télévision belge (RTBF) a été consacrée aux « crop-circles ». Le reportage était de Bruno Clément et Michel Mees. Depuis deux ans, lisait-on dans le texte de présentation de cette émission, les « cercles » sont aussi massivement visibles en Belgique. On en a compté dix en 2007, dont trois dans la seule région de Waterloo. On ‘‘apprend’’ que « Questions à la Une » « a percé le mystère de ces graffitis champêtres et a, pour la première fois en Belgique, trouvé l’explication définitive du phénomène ». On se doute bien que la prétendue « explication définitive » est celle faisant intervenir les artistes du paysage. Or, l’affirmation de ces journalistes est à la fois péremptoire et erronée, certains éléments (qui ne sont pas mentionnés par eux) invalidant celle-ci. C’est ici qu’il convient de mettre l’accent sur le point suivant : il n’existe aucun documentaire objectif, télévisé ou vidéo, sur les crop circles, que la thèse défendue soit celle de la fabrication par des humains ou toute autre explication.

Si l’on veut être objectif il est nécessaire, pour évaluer scientifiquement des échantillons extraits de crop circles, de :
- Comparer les plantes d’un crop circle susceptible d’être « authentique » (d’origine « exotique ») avec celles d’un crop circle réalisé de main d’homme.
- Procéder à une étude en « double aveugle ». Le chercheur examinant les plants ne doit pas savoir si ceux qu’il analyse appartiennent au crop circle supposé être « vrai » ou au « faux ».

Le problème majeur, c’est que ces deux procédures n’ont pas été suivies. Et on comprend donc pourquoi les sceptiques (comme Patrick Gross) « jubilent ».
Une étude a été faite sur un crop circle découvert en Moselle le 10 juillet 2008. Il était composé de deux croissants de lune enlacés et de plusieurs cercles de diamètres différents. L’étude a été réalisée par Jérôme Frasson et Michel Desnoes, du groupe « UFO-Science » créé par Jean-Pierre Petit. Comme on peut le voir sur les clichés pris par Michel Desnoes, le pliage intervient à la base des tiges de blé, en dehors des noeuds, ce qui est compatible avec l'obtention de ce résultat par « une planchette ». Jean-Pierre Petit note qu’un autre crop circle avait été découvert dans l'Est de la France. Hervé Lamarre s'était rendu sur les lieux et avait cette fois constaté que les plis avaient été ménagés au niveau des nœuds, phénomène que Jérôme Frasson avait pu reconstituer en soumettant des graminées à des micro-ondes.

Il y a ainsi « deux sortes de crop circles » :
- Ceux où les blés présentent des pliures au niveau des nœuds.
- Ceux où ce phénomène n'est pas présent. (www.jp-petit.org)

Source: http://www.mondeinconnu.com
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 17:15 (2009)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

« En voici un autre qui je pense n’est pas d’origine humaine. Je le pense simplement en regard
de sa complexité. Il apparut près d’Oxenwood dans le Wiltshire le 7 août 2005.
»



«Manque de chance, ce crop a été réalisé le 5 août 2000, à Farm World à Erddig près de Wrexham, sa conception a été filmée à l’aide d'une caméra infrarouge (de nuit et sans lumière) par la chaine Channel 4 et diffusée en octobre 2000. Ce joli crop circle de 200 pieds, constitué de 16 anneaux imbriqués a été réalisé par ces 3 personnes : Rod Dickinson, John Lundberg, et Wil Russell. » Ce n'est un secret pour personne... Sauf pour certaine personne qui lise trop vite et publie encore plus vite, sans vérification.

sources : http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/userfiles/file/crops-circles-jmd.p…

Il faut noter que sur le site Culture Crop, dénonce d'ailleurs que c'était une farce, mais une farce de 2005, donc je vois pas comment ce crop serait passer en l'an 2000 à la TV ...Les personnes présentent sur place en 2005, ont rencontré Andreas Muller avec qui ils ont discuté, ce crop était particulier et ils ont mis des heures pour le trouver sur le terrain a l’endroit ou il a été crée. Bref, il n’y avait pas besoin le faire en pleine nuit avec le matériel de commandos des Circlemakers... On peut dire que Nemrod34 est drôlement approximatif ou qu'il manque de chance, ou que quand il a décidé que... même devant des faits et des données, il a décidé que...c'était comme ça et pas autrement...
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 20 Mar - 22:18 (2010)    Sujet du message: Le Groupe VECA Répondre en citant

De toute façon l'auteur de Les Crop Circles Vérités et contre vérités ! ne connait rien de plus que nous sur le sujet... Et même sans doute encore moins. Ce n'est pas moi qui le dit:


_________________


Dernière édition par Mikerynos le Mer 25 Juin - 11:13 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:00 (2017)    Sujet du message: Le Groupe VECA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Crop Circles & Co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com