Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Félin mystérieux d'Australie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> La Cryptozoologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 09:52 (2008)    Sujet du message: Félin mystérieux d'Australie Répondre en citant

Félin mystérieux d'Australie
De jean luc Drevillon


 
Le félin d'Australie est désigné sous divers noms selon les états du continent. A Victoria on a : Le tigre de Briagolong et la terreur Tanjil; dans l’Australie de l’Ouest: Le tigre de Brookton et le couguar de Cordering; en Nouvelle Galles du sud on a  la panthère d’Emmaville, le tigre Jamberoo, la panthère de la vallée du kangourou, le tueur de Kingstown, le tigre de Marulan, Nightgrowler, le tigre de Tallong, le tigre de Tantawanglo et le couguar de Warialda; En Australie du sud on a le tigre Tantanoola; en Nouvelle Zélande on a le tigre Kaiapoi. Ajoutons à cela: Warrigal, Waregal, lion des Montagnes Bleues, monstre de Erskine Gap, panthère de Lithgow, monstre de Megalong et lion du rocher.
        
Apparence physique: Le félin australien semble se présenter sous deux variétés. La majorité des incidents impliquent un félin à l’apparence de léopard d’un noir profond et 30% des incidents impliquent un félin brun clair ressemblant au puma nord américain. Le premier fauve présente sous son pelage d’un noir de jet une puissante musculature, il est de la taille d’un berger allemand ou un peu plus petit. Le second félin a une robe de couleur sable ou gris fauve, il fait 3 - 4 pieds de long avec une queue de longueur égale et la hauteur au garrot est de 2 pieds 6 pouces, des bandes blanches peuvent se trouver autour de sa queue.  Dans les montagnes Bleues de la Nouvelle Galles du sud on a une variation particulière décrite avec une longue crinière hirsute, sa fourrure serait de brun foncé à clair avec un corps d’une longueur de 6 - 7 pieds et une hauteur au garrot de 3 pieds. Les traces laissées par ces félins font jusqu’à 5,5 pouces de diamètre avec quatre doigts et des traces de griffes se montrant occasionnellement. Des marques de griffes ont été remarquées sur des gommiers. Dans les Montagnes Bleues les traces ont une longueur de 5 à 6 pouces pour une largeur de 5 pouces.
   
Comportement:  Les félins sont nocturnes et sont vus seuls en général, quelques fois en couple mâle-femelle ou avec un petit. Il peut courir vite sur de longues distances. Ce sont des chasseurs nocturnes assez performants dont la méthode standard de mise à mort des proies (par morsure dans le cou ou étouffement) indique bien leur nature et les distingue des chiens féraux et autres dingos. Ils tuent principalement des moutons dont ils consomment souvent les organes internes et la majorité des os, la consommation se fait soit par un trou pratiqué dans le bas du ventre soit par un enlèvement de la peau; les lourdes carcasses sont souvent déplacées autre part pour être mangées.  Ces cryptides émettent des cris et des hurlements terrifiants, principalement la nuit. Les chiens en ont peur mais eux n’ont peur ni des humains ni des voitures.
  
Aire de répartition:  Le félin australien a été rencontré dans l’Est de la Nouvelle Galles du sud (montagnes Bleues), dans l’Ouest de Victoria, le sud Ouest de l’Australie de l’Ouest, quelques rapports en Nouvelle Zélande.
   
Observations:   Plus de mille rapports ont été rassemblés entre 1885 et 1994 par Tony Healy et Paul Crooper dans tous les états australiens, sauf la Tasmanie.

En 1889
dans l’Ouest de la vallée de Megalong, Nouvelle Galles du sud, un grand félin qui laissait de grosses empreintes de pattes a fait un carnage parmi le bétail local.

Dans la région de Tantanoola en Australie du sud de 1893 à 1895 de nombreux moutons furent les victimes par un mystérieux animal à rayures. On tua un chien à l’apparence étrange et on l’empailla, statue qui est toujours présente dans le Tiger Hotel de Tantanoola. De quelque manière que ce soit, les descriptions de la créature étaient trop vague pour qu’on puisse déterminer si c’était un félin ou un thylacine.

Un massacre de moutons fut commis près de Marulan et de Tallong en Nouvelle Galles du sud entre 1927 et 1930, on mit la responsabilité sur le dos d’un félin à rayures.

L’officier de surveillance de la pèche et de la chasse, Rod Estoppey enquêta sur la présence d’un mystérieux félin qui avait soit disant mangé un mouton adulte depuis le milieu des années 1930 jusqu’au milieu des années 1950, près de Briagolong à Victoria.

En avril 1945, quatre félins à crinière traversant la vallée de Cedar, Montagnes Bleue, par un groupe de randonneurs sur le Mont Solitary.

En octobre 1955 des fouilles étendues furent réalisées par la police et des résidents dans la brousse entre les régions de Wentworth Falls et de Blaxland-Glenbrook, Montagnes Bleues, pour rechercher un grand animal hirsute ressemblant à un lion.

De 1956 à 1962 la panthère d’Emmaville fit parler d’elle. Près d’Emmaville en Nouvelle Galles du sud, l’animal était décrit comme ressemblant à une panthère de couleur noire, il fit sa ré-apparition en 1969, 1973 et 1995, avant la deuxième guerre mondiale des incidents ont aussi été signalés dans la région. Cet animal avait la réputation d’attaquer les moutons de nuit et son plus grand forfait a été de s’être acharné sur une seule ferme possédée par un certain Clive Berry en 1956 et 1957, faisant un butin de 340 moutons tués. L’abattage d’un gros sanglier noir et d’un dingo âgé ne fit pas se terminer le carnage.

Dans les années 1960, pendant deux ans les moutons de la région de Brookton en Australie de l’Ouest firent les frais d’un mystérieux carnivore. Le chasseur Harry Butler abattit un dingo scalpé et battu qui avait perdu sa queue et laissait des traces difformes. 

En 1969 à Byaduk, Victoria, Lee Rentsch observa un félin semblable à un puma avec une robe gris argentée scintillante pendant cinq à six minutes, il avait deux grandes canines supérieures.

George Moir  trouva plusieurs de ses cochonnets morts à Kulja, Australie de l’Ouest en septembre 1972; ils avaient les cœurs arrachés et la gorge ouverte. Il observa deux animaux noirs avec des queues qui encerclaient ses moutons, il essaya de les poursuivre avec l’aide d’un garde chasse mais ne put pas les rattraper.

Un juin 1975 un animal ressemblant à une panthère noire a été observé par 32 personnes autour de la montagne de Cambewarra en Nouvelle Galles du sud, des traces de léopard furent examinées et dans la région on signala la disparition ou la mort de chiens, de vaches, de chèvres, de poulets et de moutons.

En 1977 dans le district de Mulgoa de la Nouvelle Galles du sud, ce qui semblait être un lion s’est approché de trois chasseurs, ils lui tirèrent dessus et il s’enfuit dans la brousse.

De nombreux fermiers ont signalé la présence d’un grand félin similaire à un puma à partir de 1977 dans la région de Cordering, Australie de l’Ouest. Des moutons furent tués, beaucoup ne furent pas mangés mais ceux qui l’étaient avaient été écorchés et leurs côtes dégarnies de chaire. On trouva aussi des kangourous morts avec des blessures pénétrantes à la tête.

En été de 1979 Peter Bruem observa près de Bendeela en Nouvelle Galles du sud un couple de félins se promenant ensembles, l’un était noir ressemblant à un léopard, l’autre était brun ressemblant à un puma.

 Entre 1968 et 1981 on signalait fréquemment dans la région de la vallée de Kangaroo, Nouvelle Galles du sud un animal noir ressemblant à un félin. Il gagna ses lettres de noblesse après l’assassina d’un poney de valeur en juin 1981 près de Budgong. On déclara le cas résolut officiellement après la capture d’un chat féral en 1977 et d’un wallaby mélanique en 1981.

En 1978, Rex Gilroy trouva des grandes traces de félin vieilles de quelques jours dans une grotte des Montagnes Bleues.

Le zoologiste norvégien Per Seglen rencontra un animal sombre ressemblant à un léopard le 21 août 1982 près du parc national de Badgingarra en Australie de l’ouest, il avait une longue queue tachetée ou recouverte de rayures.

Dans la chaîne de montagnes de Grampians, Victoria, depuis les années 1940 des félins noirs ou bruns ressemblant à des pumas ont fait le malheur des éleveurs locaux. Les déprédations augmentèrent considérablement en 1969 et restèrent stables durant les années 1970 et 1980. En août 1989 Rob Wallis observa un grand fauve musclé noir près de Moyston, traversant la route devant son véhicule, il a estimé que l’animal faisait avec la queue 8 pieds de long et pesait autour de 250 livres. Il localisa ses traces le matin suivant qui ressemblaient à celles d’un puma bien que les griffes étaient visibles et fit un moulage d’une.

Deux broussards observèrent dans la zone sauvage de Wollangambie en février 2001 un animal noir de cinq pieds de long perché dans un arbre et se nourrissant d’un Wallaby.
   
Explications: L’hypothèse qui vient le plus à l’esprit est une supposée survivance du lion marsupial (Thylacoleo carnifex), cette hypothèse a surtout été avancée par Rex Gilroy pour expliquer l’existence du Warrigal dans les Montagnes Bleues. Le lion marsupial était un animal carnivore arboricole de la taille d’un léopard avec une hauteur au garrot entre 2 pieds et 2 pieds 6 pouces. Sa mâchoire était dépourvue de canines mais possédait d’énormes incisives et deux paires de longues dents carnassières. Ses pattes antérieures et postérieures possédaient des doigts au lieu de coussinets avec un pseudo pouce opposable muni d’une griffe, conçus pour le déplacement dans les arbres, donc il n’aurait pas laissé les traces félines attribuées aux félins australiens.

On suppose que des léopards mélaniques (Panthera pardus) aient pu s’échapper de zoos ou que des mascottes des régiments américains de la deuxième guerre mondiales stationnés en Australie on été relâchées dans la nature. Le mélanisme est courant chez les léopards en Inde et dans le sud est asiatique mais les taches d’origine de l’espèce sont toujours visibles en pleine lumière, or, les témoins n’ont jamais décrit de taches sur les corps des félins en dehors de la queue. De plus il n’est pas dans l’habitude des léopards de faire des massacres à grande échelle dans le bétail en dehors de toute nécessité vitale et de plus ils ne peuvent pas courir sur une longue distance.

On peut supposer que des descendants des pumas amenés sur le sol australien par les régiments américains se soient adaptés et aient constitué une population viable. Le puma a une robe qui va du brun sableux au gris argenté avec un ventre blanchâtre, sa longueur est de 3 pieds 6 pouces - 4 pieds  6 pouces avec une queue de 3 pieds - 3 pieds 6 pouces de long pour une hauteur au garrot de 2 pieds 6 pouces. Ces animaux sont de bons sauteurs mais ne peuvent pas courir sur de longues distances, de plus ils sont farouches et fuient l’homme.

Les dingos peuvent avoir une responsabilité, ce sont les descendants des premiers chiens domestiqués amenés sur le continent par les aborigènes. Ils peuvent chasser le bétail en hordes mais leur protocole de mise a mort des proies n’est pas standard comme chez les félins et on remarque autour des cadavres des signes de lutte. Néanmoins on pourrait confondre facilement les traces de dingo avec celles de félins dans des mauvaises conditions.

Des chats féraux pourrait être impliqués dans les meurtres de petit bétail, le chat n’étant pas endémique à l’Australie et ayant été importé, lorsqu’il est lâché dans la nature peut faire d’énormes dégâts non seulement sur le bétail mais surtout sur les animaux sauvages autochtones. Dans certaines villes de l’Australie la possession de chats domestiques est réglementée et il est obligatoire de les maintenir à l’intérieur des maisons.

On peut supposer une présence continentale du diable de Tasmanie qui expliquerait certains petits animaux noirs surtout à Victoria. 

Source:
http://jeanluc.drevillon.club.fr/encyclo_felins_australiens.html
Voir aussi:
http://jeanluc.drevillon.club.fr/felides.html
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Mar - 09:52 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> La Cryptozoologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com