Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Attaques de Chupacabras
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Le Chupacabras
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 17 Avr - 19:10 (2008)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Pustunich, Commissariat de Ticul, Yucatán (Mexique)
Le 8 avril 2008.

Synthèse & Traduction Mikerynos


La mort mystérieuse de quatre moutons dans un petit ranch de cette communauté située à 120 Kilomètres de Campeche, a causé de l’inquiétude chez les résidents locaux et une certaine agitation dans la localité, certains prétendent que le « Chupacabras » en serait l’auteur. Des témoins indiquent qu’ils ont vu un grand animal velu et debout mesurant deux mètres dans l'obscurité de la nuit. Une résidente qui a demandé l'anonymat à dit qu'elle a également vu l'étrange créature dans son arrière-cour :
« Peu de temps après que les moutons aient été tués, il était environ 0h30, j’ai donné un médicament à ma nièce qui se sentait malade pour la calmer. Nous avons soudain entendu un grognement, comme font les chiens lorsqu ont leur enlève leurs nourritures. Nous avons entendu cette créature boire de l’eau potable d’un seau que nous avions placé sous une citerne d'eau, elle a bu comme si elle avait une longue langue, comme si l’eau était absorbée, mais pas comme le font les chiens. Comme j’étais situé près de la fenêtre, je me suis levé et j’ai collé mon visage contre la vitre et j’ai pu voir une forme velue. Le bruit que j'ai fait quand je me suis approché de la fenêtre a provoqué sa fuite. Mon fils qui habite à côté, a également entendu le bruit. La créature c’est elle-même, même cogné à deux reprises contre le mur. »

D'autres résidents ont également entendu des bruits cette nuit là. La rumeur se répandant dans la communauté de Delio Beh. Des habitants après avoir entendu des bruits étranges, ont essayé de sortir le soir avec des fusils de chasse pour traquer le prétendu « Chupacabras », Mais la peur a eu le dessus.

Selon les faits, les quatre moutons ont été tués il y a quelques jours sur le domaine de Ligia Couoh, situé rue No 27 sur 16 et 18 à Pustunich. Trois ont été tués le même jour et le quatrième le lendemain. Sur la carcasse des trois animaux, aucune trace de mutilation ni de trace de sang répandu sur le sol, juste deux trous profond au niveau du coup des animaux. La nuit suivante, le quatrième et dernier mouton a été tué de la même façon, mais il portait des traces « d’éraflures» La police et un vétérinaire sont venu pour inspecter la carcasse, ce dernier a déclaré que les trous étaient profonds et ont fait par crocs plutôt recourbés que droit. Mme Couoh indique que l'animal qui revenu tué son mouton devait voler, elle a remarqué des éclaboussures de sang à différents endroits.


 

« C'était mon dernier mouton, et cette créature est revenue le tuer. Peut-être que c’est le Chupacabras, mes voisins ont entendu des cris étranges et perçants d’un animal dans la nuit ou le mouton a été tué. Le jour de sa découverte, j’ai été envahi par la peur et la paralysie en voyant la façon dont ces animaux ont été tués. Je vis ici depuis 47 ans, et je n’avais jamais vu ou entendu parler d’animaux tués de cette façon ». Ligia Couoh déclare aussi que plusieurs familles ont fit qu’elles avaient aperçu une étrange créature ressemblant à un ours haut de deux mètres. D’autres résidents de la localité indiquent que des canards et des dindes ont aussi été vidés de leur sang.

Sources:
http://inexplicata.blogspot.com
( Traduction (c) 2008, S. Corrals, IHU. Remerciements à Leopoldo Zambrano, de la Fondation Cosmos AC)
http://www.yucatan.com.mx
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Lun 25 Fév - 20:54 (2013); édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Avr - 19:10 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 17 Avr - 19:28 (2008)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Parras de la Fuente, Coahuila (Mexique)
Le Dimanche 6 avril 2008.

Traduction & Synthèse Mikerynos
 

C’est un moment d’angoisse et d’inquiétude qu’ont vécu deux habitants de la zone centrale de Parras de la Fuente et de Coahuila au Mexique lors de la découverte des corps de 50 agneaux tués à l’intérieur d’un enclos. L’un des deux éleveurs, Antoine Dávila présume que le responsable de ce carnage est le « Chupacabras » parce que ses brebis présentent des sortes de « piqûres » sur la peau par lesquelles le sang a été extrait. L’homme est triste, cela représente un patrimoine familial qui pratique l’élevage depuis des décennies, et la perte des ses brebis s’élève économiquement à plus de 100 000 Pesos.

Elles ont été tuées dans la nuit du dimanche 6 avril, dans un domaine situé au croisement des rues Morelos et de José de las Fuentes Verástegui, un secteur se trouvant dans la municipalité de Coahuila. Il est 5h00 du matin, lorsqu’il a entendu beaucoup de vacarme dans la basse cour ou se trouve en permanence 35 agneaux destinés à être sacrifier à un plus grand âge pour la commercialisation de la viande dans différentes affaires. Cette nui là, Il n’a malheureusement pas donné beaucoup d'importance au bruit parce qu'il pensait que c'était ses chiens qui effrayaient les animaux avec leurs hurlements. Le lendemain à l’aube, Antoine Dávila a remarqué des traces de sang en rentrant dans sa basse cour, il a découvert ses animaux morts. Se rendant chez son voisin qui possède aussi un élevage, il s'est aperçu que la situation était la même : 16 animaux morts dans les mêmes conditions.

Les derniers faits mettant en scène le « Chupacabras » remonte au 4 avril à Champtón, dans les environs de Campeche avec la mort de 18 poules qui sont mortes suite à l’attaque par une créature qui avait l’apparence d’un chien d'une grandeur extraordinaire et de couleur sombre. Cette créature a agressé Mario Suárez Hernández quand il est sorti dans sa basse cour pour défendre ses poules.

Le 1er mai 1996 lors d’un reportage, la télévision mexicaine a alerté à la population sur le nombre croissant de mutilations d'animaux dans les régions de Jalisco, Sinaloa et Veracruz. Les autorités ont spéculés que le responsable était une espèce de chauve souris géante de 1,5 mètres de hauteur pour un poids de 9 kilos.

Source:
http://www.vanguardia.com.mx/
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 18 Avr - 18:01 (2008)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Champotón , Campeche (Mexique)
Le 6 avril 2008.

Synthèse & Traduction Mikerynos
  

Les faits se sont produit dans l’exploitation de la famille Tamay, située dans une localité côtière située à 75 Kilomètres au nord de la capitale régionale, au lieu dit « colonia La Playa » (Rue No 18 et 19). Aurelio Tamay un habitant de Champotón raconte que dans la nuit du dimanche 6 avril, il a entendu du vacarme dans sa cour, comme un rugissement. Il est alors sorti de sa maison à la recherche de la source de ce bruit, c’est alors que dans la pénombre, il a aperçu un animal étrange qui s’éloignait.

Les volailles de Aurelio se trouvaient dans le poulailler, ce dernier décide alors de jeter un coup d’œil et découvre quatre de ses poules et un dindon mort, un coq a survécu à l'attaque. L’animal qui est rentré dans le poulailler n’a pas laissé de trace. Quatre autres poules à l’extérieur ont subi le même sort. L’examen des animaux morts indique qu’ils ont été vidés de leur sang.


  

L'attaque des volailles a les mêmes caractéristiques que les massacres d'animaux enregistrés il y a quelques années dans d’autres parties du pays. Alarmées par ces événements étranges, plusieurs personnes ont intégré une brigade de recherche dans les montagnes voisines sans rien trouver. Les voisins de la famille Tamay prennent déjà des mesures de protections pour éviter une attaque semblable et tous les oiseaux et animaux de basse-cour sont protégés dans les maisons. Aurelio Tamay a demandé davantage de surveillance à la police dont les agents indiquent que jusqu'à présent il n’y a pas de trace de « Chupacabras »

Source :
http://www.vanguardia.com.mx/
_________________


Dernière édition par Mikerynos le Sam 1 Nov - 11:59 (2008); édité 3 fois
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 6 Mai - 23:44 (2008)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Attaque de Chupacabras à Rosario (Argentine)
Le Vendredi 2 Mai 2008 - Traduction & Synthèse Mikerynos
 

Un chien a été retrouvé mort avec une marque de piqûre au niveau de sa gorge et complètement vidé de son sang dans la ville de Rosario. Aucune trace de lutte n’était visible, aucune trace de sang sur le sol près du corps de l’animal. Ce chien partagait une terrasse avec un autre chien qui n’a pas subit le même sort. La mort a probablement eu lieu dans les premières heures de début de la matinée du jeudi 1er Mai. Daniel Angel R. un résidant de la zone Echesortu de Rosario a entendu des aboiements provenant de la terrasse sur laquelle il garde ses chiens, mais n'y a prêté aucune attention, de plus il n'y avait rien d'inhabituel à cette situation.

Selon des informations fournies par le journal local « La Capital », le propriétaire des animaux est monté sur la terrasse vers midi et a trouvé un de ses chiens morts sous le grill. En examinant le corps, Daniel R. n'a pas trouvé des traces de violence a part un profond trou dans le secteur du cou lui permettant de voir l’os après le nettoyage de la blessure, pas de signe de lutte, pas une goutte de sang sur le sol. L’homme un peu effrayé à emmener la dépouille au 6eme bureau de la police de la ville ou il a déposé une plainte. Le corps sans vie a été déposé à l'Institut Medico Légal ou une autopsie serat pratiqué pour déterminer la cause de la mort.

(Translation (c) 2008, Scott Corrales, IHU. Special thanks to Leopoldo Zambrano, Fundacion Cosmos A.C.)
Source: http://inexplicata.blogspot.com/
Origine: http://www.montevideo.com.uy/notnoticias_61317_1.html
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 16 Nov - 09:38 (2008)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Victoria, Entre Ríos (Argentine) Le 12 Novembre 2008
Mutilation d’un lapin et attaque de poulets.

Traduction & Synthèse Mikerynos

Dans cette ville de province, un nouvel événement s’est produit concernant des animaux. Le mardi soir à 20h00, la propriétaire viens nourrir ses animaux. Le lendemain matin, elle découvre un de ses petits lapins mutilés. Sur ce dernier toute la partie avant est dépouillée jusqu’aux os : La tête et les deux pattes avant, un trou est aussi visible au niveau des oragnes de rproduction. Le lieu est fermé par un mur de brique mais ne possède pas de toit, l’ensemble est divisé en deux parties, d’un côté les lapins et de l’autre côté, les poulets et les poules.


Cliquez sur les photos pour un agrandissement.

Cette nuit là, malgré la présence de chiens, personne n’a entendu quoi que ce soit. Mais la nuit suivante, vers 2h00 du matin, la famille à entendu un énorme vacarme dans le poulailler. Les propriétaires apeurés suite a l’événement de la veille, se sont levés avec beaucoup de crainte. Selon les déclarations de la prioritaire une silhouette haute de un mètre était acculée dans un coin du poulailler en en abandonnant cinq poulets, malgré la clarté de la lune, l’être était de couleur sombre et possédait des griffes à la place des mains. Elle a pensé qu'elle pouvait être attaquée et a crié à son enfant de s’en aller, puis en se retournant, elle a constaté la disparition de l’être.


Cliquez sur les photos pour un agrandissement.

Le lendemain, la première chose qu’elle a fait, c’est de tuer ses poulets, estimant qu'ils pouvaient être affectés par quoi que ce soit. Elle a aussi sacrifié un coq qui avait un comportement curieux et qui ne pouvait plus bouger à l’endroit même ou se tenait la créature. À l'heure actuelle, un autre coq dans la même situation. Sur les lieux des événements, poussent des champignons noirs et les plantes se sont desséchées. Des échantillons ont été prélevés, le lapin et le coq seront examiné par les vétérinaires de la faculté de médecine & d’agronomie de la ville de Buenos Aires. L lieu est tenu confidentiel, afin de préserver l’anonymat du propriétaire et d’éviter les visiteurs, afin de poursuivre l’enquête.

Source : Silvia Perez Simondini et Pablo Tratando.
http://www.diariovictoria.com.ar

_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 19:56 (2009)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Le 27 Mars 2009, Macaya (Chili)
« la bête de Macaya » Attaque dans un élevage au Chili.


Le mois dernier, plusieurs rapport concernant d’étranges attaques ont eu lieu dans la ville de Macaya qui est une ville située à 102 Kilomètres à l’Est d'Iquique. Les résidents de la ville sont un peu paniqués suite à la mutilation d’une Jument le 15 Janvier dernier. Vers 5h00 du matin, Leonardo Ticuna entend des bruits inquiétants dans le Corral ou se trouve sa jument, ce dernier décide de voir ce qui se passe et découvre que sa jument est sauvagement attaquée par une créature qu’il qualifie de « très laid, de couleur plomb, ressemblant à un chien mais sans poils », lorsque la créature a aperçu l’homme, elle a rapidement quitté l’enclos du corral.

Une habitante de la ville Margarita Donaire, fille de Nelson Donaire, déclare que les résidents sont préoccupés, que la panique s’installe parce qu’ils ne savent pas à quelle créature ils ont à faire. Ce qui est le plus inquiétant, c’est que la « Bête » peut recommencer à s’attaquer aux animaux ou même aux habitants. Dans les précédentes attaques, il y a eu plusieurs jours de suspense, les habitants évitaient de se promener dans la rue dans l'après-midi, car ils ont entendu des bruits qu'ils ne connaissent pas.

A cette époque, plusieurs voisins ont déclaré avoir trouvé des traces et enregistrés des bruits bizarres ne correspondant pas à un animal connu. Le SAG (Servicio Agrícola y Ganadero) Service de l'agriculture et l'élevage déclare que la créature est probablement un chien ou un renard. Mais les habitants croient toujours qu'il s'agit d'une bête inconnue, parlant même de « Chupacabras ».

Source : La Estrella de Iquique - Juan José Podestá
Publicado por BESTIARIO « de lo cotidiano y extraordinario »
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 18:38 (2010)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Rio Grande, (Argentine) Le 7 Mai 2009.
Observation d’un Chupacabras


Río Grande est une ville argentine située sur la partie Nord de la grande île de Terre de Feu. Elle est considérée comme la capitale industrielle de la province argentine de la Terre de Feu. Depuis quelque temps, les observations d’une créature viennent troubler la tranquillité ders résidents de cette ville. Il existe maintenant trois nouveaux cas qui viennent se rajouter aux autres, et il ya déjà plus de dix témoignages de personnes qui ont vu cette étrange créature : La description générale est celle d'une créature marchant sur deux pattes, portant beaucoup de poils sur tout le corps, mesurant 1,60 m possèdant des yeux rouges et de grandes griffes. Des plaintes ont été déposées à la police provinciale, qui a organisé une recherche à pieds sur le terrain le vendredi 8 Mai.

Le témoignage concerne celle d’une femme qui avec deux amies ont pris un taxi à l’angle de la route nationale No 3 et du boulevard Islas Malvinas, vers 3h30 du matin. Juste avant d’entrée dans le quartier « Chacra XI » le chauffeur indiqua alors aux trois femmes de regarder sur le côté, elles ont alors vu un animal qui se déplaçait à grande vitesse sur ses deux pattes. Il avait deux bras courts, un museau allongé, les yeux rouge et le corps couvert de poils. Le chauffeur du taxi à voulu faire demi-tour pour voir ce qu’ils avaient vu, mais les femmes n’étaient d’accord et ont préféré continuer leur chemin. Plus tard, l'une d’entre elle a déposé une plainte au siège de la police.

Le second témoignage provient d’un homme qui vit dans le même quartier. Alors qu’il allait chercher sa fille au collège et avant d'arriver dans une zone plus urbanisée, il a lui aussi aperçu la même créature sur le bord de la route. Il a alors appuyé sur la pédale d’accélérateur et pris la fuite. Ce témoignage a aussi été enregistré par la police.

Source :
http://www.visionovni.com.ar
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 1 Sep - 16:39 (2010)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Attaque d’une créature surnommée « La Gargouille » à Puerto Rico.
Le 29 Août 2010.

Synthèse et traduction Mikerynos

Une créature étrange avec des ailes ressemblant à celles d'une chauve-souris a attaqué plusieurs animaux et un homme selon des témoignages des résidents de Guánica sur l’île de Puerto Rico, cette créature est surnommée « La Gargouille » par les habitants de la région. Les attaques de cette créature ressemblent à celles du mythique Chupacabras jusqu’a un certain degré, puisqu’elle opère à l’abri de l'obscurité et exsangue ses victimes. Quelques personnes déclarent qu’il s’agit du Chupacabras, cependant des avis différents déclare qu’elle est une créature différente. La tanière de celle-ci serait au lieu-dit « Barrio Ensenada » une usine en ruine de canne à sucre comportant de nombreux tunnels, ou des squelettes de ses victimes ont été retrouvés.

« La Gargouille » à déjà de nombreux exploits à son actif depuis de nombreuses années, surtout dans la région de Guánica, mais aussi dans celle du Lajas et de San Germán. Les personnes qui ont vu la créature évitent de témoigner officiellement à la police, par peur du ridicule ou d’être prisent pour des déséquilibrés.
Car « La Gargouille » est une créature mythique, un mélange d'homme et d'oiseau, représenté par des statues en pierre sur les corniches des cathédrales ou d’autres constructions.

Pourtant, un homme dénommé Valdo à été attaqué par cette créature, sur son bas ventre la blessure est encore visible, elle ressemble à des griffures. Le témoin soulève son t-shirt sobrement et exhibe les marques. Il déclare que la créature l’a surpris alors qu’il était dans l’arrière cour sa maison, elle l’a ensuite agressé. Celui-ci a aussitôt alerté les policiers qui patrouillaient dans le secteur. Ce témoignage date du milieu des années 1990 et à eu lieu près de la lacune de Guánica.

L’officier de policier Miguel Negrón déclare lui aussi qu’il a vu cette créature, mais il y a seulement deux mois, lors d’une patrouille dans le secteur de « Barrio Ensenada ». Il était accompagné d’un autre officier, lorsqu’ils ont entendu un puissant battement d'ailes provenant du toit d’une des grues de l’usine. Miguel Negrón indique que certains témoins décrivent « La Gargouille » comme un très grand oiseau, émettant une forte odeur d’œuf pourrie (Sulfure d'hydrogène) « La Gargouille » chasse la nuit et attaque des animaux sains, à la différence d'un prédateur qui recherche des animaux malades ou faibles. Elle s’alimente sur des animaux vivants, comme des chats, des chiens, des chevaux ou des chèvres en drainant leurs sangs, les laissant morts et exsangues. Elle disparait aux premières heures du jour, et c’est pour cette raison qu’il n’y a aucune photographie ou de vidéo de celle-ci. « La Gargouille » chasse la nuit et attaque des animaux sains, à la différence d'un prédateur qui recherche des animaux malades ou faibles.
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 1 Sep - 16:41 (2010)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Attaque de Chupacabras au Mexique ?
Le 30 Août 2010.

Synthèse et traduction Mikerynos

Les bergers de différentes communautés dans la province de Puebla au Mexique sont effrayées par de nombreuses attaques sur leurs troupeaux. Ils soupçonnent la présence de prédateur naturel ou un Chupacabras. Les autorités ont décidé d’ouvrir une enquête.

Les bergers et propriétaires de troupeaux des provinces de San Martín, Los Reyes Metzontla, Cañada Ancha et de Puebla State, se plaignent ces derniers jours, de nombreuses attaques qui ont causé la mort de plus de 300 chèvres en seulement un mois et demi. Ils accusent les chiens sauvages, le mythique Chupacabras ou une autre créature d’en être responsables. Un coupable qu'ils ont été incapables de pourchasser. Felix Martinez Hernández, maire de San Martin, déclare le 14 Août vers 7h00 que plus de 36 chèvres ont été retrouvées mortes dans une zone située à 18 km de la ville. La présence d’un prédateur naturel ou du Chupacabras est soupçonné. Les résidents qui vivent dans la communauté ont expliqué que les attaques ont augmenté après les pluies. Ils ont demandé l’assistance des autorités pour résoudre ce problème, car ils sont effrayés par la façon dans les chèvres sont tuées.

  

Anacleto Enrique Montiel Barbosa parle de ses préoccupations et ses craintes à propos de ce qui arrive dans la région de Zapotitlán : Dans cette communauté du sud de l'état, la plupart des familles possèdent du bétail. Anacleto témoigne, il est propriétaire d’une exploitation d’environ 120 chèvres : Il a d’abord entendu des coups de feu provenant de son terrain, arrivé sur place, il découvre son unique employé Alvaro Mendoza qui tirant au fusil contre ce qu’il pense être des chiens qui s'enfuyaient du secteur. Des voisins ont accouru pour voir ce qui se passait et ils ont constaté que 36 chèvres avaient été décapitées d'une façon étrange, puisqu’il n’y avait pas une seule goutte de sang présente sur le sol.

Les policiers locaux sous le commandement de Leonardo García Sánchez ont décidé de patrouiller dans le secteur à la recherche d’indices concernant le ou les responsables de cette tuerie. Ils ont seulement découvert deux chiens qui ont été aussitôt tué par les habitants de la région. Ces chiens ont ensuite été ouverts, ils ne contenaient pas de trace de sang ou des morceaux de chair provenant des chèvres. La légende du « Nahual » est revenu en mémoire dans la population. Un Nahual est un être humain qui a le pouvoir de se transformer lui-même en animal (1)

Le SAGARPA qui est l’organisme officiel de la faune et la flore dans ce pays, décide d’ouvrir une enquête et d’examiner la question, malgré le fait qu’elle n’a reçu aucun rapport sur la mort de ces chèvres. De nombreuses spéculations ont été émises au cours des derniers jours, et les experts veulent déterminer la cause de la mort. « Dans un premier temps, nous allons faire une recherche concernant des substances dans la chair et le sang » déclare Ignacio Carrasco Sandoval qui est le responsable fédéral du district de la SAGARPA dans la région. « L’agence intervient seulement dans les affaires impliquant la mort par maladie, ce que les exploitants nous ont exposé jusqu'ici, semble impliquer des attaques félines. Si c'est le cas, l'Agence aurait une intervention en tant que telle.»

Depuis Lundi, la préoccupation des éleveurs a augmenté, des équipes ont été formées pour faire de la surveillance. Le week-end dernier, un agriculteur a signalé la présence d’un félin, d’un tigre ou de quelque chose de similaire. Il en a informé les autorités qui ont fait des recherches au cours de la nuit et le lendemain matin. Les habitants de la région sont inquiets et s’occupent de leurs familles, leurs conseillant de ne pas sortir après 20h00, quand la lumière naturelle s’estompe. Les éleveurs ne veulent plus perdre de nouvelles bêtes et sont prêts à faire face au « Nahual » ou toutes autres causes.Il n'y a aucune preuve scientifique de l'existence des Nahuales. Felix Martínez Hernández déclare que ces attaques touchent économiquement les éleveurs, que ceux-ci veulent que l’enquête des autorités aboutisse, que l’état devrait les indemniser pour le préjudice subi. Eliseo Barragán Guevara, qui a subi la perte de 62 chèvres (toutes avec des morsures au cou) explique qu’elles ont été tuées pendant la nuit, et que 10 autres avaient de graves blessures. Il semble que des chiens sauvages aient été impliqués, mais pas des chiens normaux, selon lui. Pour conclure, il faut ajouter que d’autres attaques similaires sur du bétail ont été signalées en Mars 2010 à Guanajuato dans un autre état mexicain, celui de Yuriria. Une affaire sérieuse qui à fait la une de la télévision mexicaine:

 

_______________________________________
(1) Dans le folklore du Mexique central, un nahual est censé avoir la capacité de se métamorphoser en coyote de couleur sombre, en jaguar ou autre. Ces magiciens seraient possédés par les esprits des montagnes qui leur donneraient le pouvoir de se transformer en animaux
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 1 Oct - 18:19 (2010)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Campo Viera (Argentine) Le 30 Septembre 2010.
Attaque de Chupacabras ?

Synthèse & Traduction Mikerynos.

Dix moutons ainsi que des brebis ont trouvé la mort lors d’attaque ses dernières semaines dans le pâturage d'un agriculteur proche de la ville de Campo Viera (1) Les attaques ont eu lieu à deux reprises et toujours de nuit. Les éleveurs et la police restent en alerte, la possibilité qu’un animal étrange erre dans la région inquiète les habitants des zones rurales. En effet, l’animal a laissé des traces assez claires pour jeter la suspicion, que pour l’instant la police ne préfère pas commenter. José Fraga est le propriétaire des animaux qui ont été tués. C’est lui qui a alerté la police, cette dernière lui a conseillé de porter plainte de façon à ouvrir une enquête. Fraga déclare qu’il a découvert dans son enclos l’empreinte d'un pied avec trois doigts longs et profonds, comme s'il s'agissait d'un oiseau, mais quelque chose de beaucoup grand. Il dit aussi, que tous les animaux ont été mordus au cou. Un autre élément observé par José Fraga est le comportement étrange des fourmis qui ont envahi le corps, avant de venir mourir à la hauteur de la blessure de la tête. Le terrain de José Fraga est situé à environ 4 km de la station balnéaire dans le centre de la province, pratiquement collé à la localité de Oberá.




En plus de la dizaine de moutons tués, une vache, deux moutons et une brebis ont survécu à l'attaque. Dans ce domaine de terrain rocailleux de 175 hectares, vivent actuellement 18 moutons et brebis, 50 vaches et leurs veaux. C’est pourquoi des rondes, avec des policiers provinciaux, sont organisées toutes les nuits. Le commissaire de police Andrés González confirme les deux attaques. Il précise aussi que les animaux n’ont pas été dévorés, qu’ils ont des morsures au cou et qu’ils sont exsangues. Il indique, que lui-même et un vétérinaire professionnelle de Campo Viera, se sont rendu sur place pour faire les constations et prendre des d’échantillons (traces de mucus retrouvé sur le corps des moutons) les analyses détermineront la race du prédateur responsable. Le vétérinaire M. Arno Stockmanns, qui a pratiqué une autopsie sur un des moutons confirme qu’il n’y a plus une goutte de sang dans le corps. La plupart des brebis qui sont mortes étaient enceintes. La plupart des blessures nettes et précises ont été trouvées dans le cou ( jugulaire) ou derrière la tête. La vache a été mutilée au niveau de ses mamelles.

Sur l’un des animaux restés vivant, le vétérinaire a injecté différents antibiotiques pour une durée de 48 heures, sans succès contre le processus d’infection (antibiotiques IRONDEL LA et IRONDEL PLUS (2) Un autre vétérinaire M. Penz de la localité d'Oberá a essayé d’autres antibiotiques, mais le résultat n’a pas varié.

Observation sur le terrain.
Les corbeaux et les vautours survolent les carcasses, sans s'approcher des zones des blessures liées à l’attaque, comme si quelque chose les éloignait. Cependant, Ils ont mangé dans d'autres parties des carcasses. Les fourmis sont aussi venues sur les cadavres des brebis ou moutons, mais après être arrivé à la zone du cou, elles sont subitement mortes, et n'ont plus avancé. Dans la même zone, sur le sol, des empreintes à trois doigts a été découvertes. De nombreuses photographies ont été prises.

Blessures découvertes chez les moutons.
- Coupe de la chair jusqu’au niveau de l'os maxillaire avec disparition des tissus, des tendons et des ligaments.
- Coupe dans la région du larynx, sans déplacement de l'os hyoïde.
- Incision dans le nez de l’animal.
- Trace sur le dos avec disparition de la laine.
- Incision circulaire profonde dans le cou et extraction de la totalité du sang.
- Lacération de la zone du visage sur un des moutons.
- Coupe circulaire le nez d’un autre animal.
- coupe avec Incision dans le pavillon auriculaire.

Traces ou empreinte.
Près des carcasses ont été retrouvées des empreintes, bien défini, avec trois doigts se terminant comme des griffes d’une longueur approximative de 18 cm. Ces empreintes ressemblent à celles laissées par des oiseaux. Ces traces ont été découvertes sur différents sols (sable, boue) Ce type de trace a déjà été découvert dans trois cas : celui du porc retrouvé vivant à Victoria (Entre Ríos), de Rosario (enquête de Elías Kolev) et d’un cas de mutilation dans la Pampa (enquête de Salvatore Carta)






Début d’enquête.
Andrea Perez Simondini et son équipe de « Visión Ovni » a contacté les autorités locales, elle a été reçut très aimablement par M. Juan Carlos Ríos, le maire de la ville, qui a donné quelques détails concernant les faits. Rarement dans nos recherches, nous avons eu l’occasion d’avoir tous les éléments en main qui puissent apporter des réponses, et finalement un début de conclusion concernant ce phénomène. Rapidement, nous avons été en contacte avec l’éleveur José Fraga qui a fait une description détaillée des événements.

Le point important de cette affaire, est naturellement l'animal qui resté vivant, et c'est pourquoi nous faisons de grands efforts le déplacer à l'Université Nationale de la Pampa, où le Dr Albert Pariani nous a offert de mener une étude sur les blessures. Mais comment travailler avec un animal vivant et qui est atteint d’un processus infectieux, qui malgré les tentatives faites par le vétérinaire, ne peut être contrôlé ? Celui suggère un nouvel antibiotique et nous attendons les résultats de cette action.

Il faut noter que les autorités locales agissent timidement et nous pensons qu’elles sont dans l’incapacité de fournir des conclusions satisfaisantes sur les événements. Nous sommes aussi en attente du résultat des analyses menées par le centre médico-légal de Oberá.
_________________________
(1) Campo Viera – Sección 9º - (Departamento de Oberà, Pcia. de Misiones)
(2) http://www.proveturuguay.com/index.php/pequenos-animales/antibioticos-inyec…
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 23 Fév - 11:09 (2011)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Tapachula, province de Chiapas (Mexique) Le 21 Février 2011.
Attaque de Chupacabras ?

Synthèse & Traduction Mikerynos

Des appels téléphoniques ont alerté les autorités le lundi matin, 21 Février : Quatre moutons adultes (deux bruns, un noir et un blanc) ont été découverts dans les environs de la gare non loin des installations pétrolières de la société PEMEX, un ancien champ servant à une époque de stockage pour l’entreprise, devenu aujourd’hui une décharge publique. Dans cette parcelle herbeuse, de nombreux chevaux et moutons y viennent se nourrir. Le lundi, vers midi les policiers se déplacent sur les lieux : Les animaux portent des traces de morsures énormes qui ne correspondent à aucune espèce connue. Les carcasses éparpillées étaient exsangues (confirmé par les autorités), une trace de perforation impressionnante était visible au niveau de la gorge, selon Mme Amalia García qui était présente sur les lieux. Seul le mouton noir à un trou bien visible dans le cou, tandis que les autres ont des traces de sang visible au même endroit.


Une morsure de chien à des caractéristiques qui auraient été identifiées rapidement, et es policiers soupçonnent un acte de sorcellerie. Une première version des faits indique que les moutons auraient pu être lancé d'une voiture en marche, la seconde version est celle du « El Chupacabras ». Selon les habitants, le chupacabras serait de retour 12 ans dans la région, après son premier méfait qui remonterait pour la première fois au 1er mai 1999, concernant une dizaine de moutons et de volailles.
____________________
Source : http://www.lapoliciaca.com
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 11:34 (2011)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Chihuahua (Mexique) Février 2011.
Attaque de Chupacabras ?

Trois attaques ont eu lieu en une semaine à Chihuahua au Mexique, la première attaque a eu lieu dans la nuit du Mercredi 16 Février, et la découverte le lendemain de 12 moutons tués et 10 autres portant de graves blessures. Le propriétaire déclare que les animaux étaient dans un enclos entouré d’une clôture haute de deux mètres, qu’aucun prédateur naturel ne peut franchir. Les animaux attaqués n’ont pas été dévorés mais son exsangue, certains d’entres eux portent la trace d’une morsure mesurant plus de 20 centimètres, suggérant que le mystérieux prédateur ait une mâchoire qui pouvant s’ouvrir de cette largeur. Les agneaux avaient la tête écrasée.

La seconde attaque à eu lieu dans les premières heures du Lundi 21 Février sur la l’exploitation agricole de M. Roberto Villalobos, avec la perte de 20 moutons et 25 autres blessés. La troisième attaque a eu lieu de nouveau sur la même exploitation, mais le 25 Février, cette nuit là, le gardien de nuit a vu ce qui se passait, et il a lâcher son chien (un grand danois) contre un animal qui était dans l’ombre, mais le chien s'est enfuit après avoir reçu un coup. Cette troisième attaque se solde par la perte de 15 nouveaux moutons.

La région rurale ou ces événements sont survenus s’appelle Estación de Terrazas, elle est située à 40 km de Chihuahua. Les résidents locaux ont maintenant peur de sortir le soir, déclarant que depuis maintenant une semaine, ils sont les victimes des attaques d'un animal inconnu. Il convient de noter que des attaques similaires ont également été signalées à Tapachula, au Chiapas (Sud-Est du Mexique) le 22 Février.
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 22 Mar - 01:40 (2011)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Las Compras, Veracruz (Mexique) Le 18 Mars 2011.
Mutilation de moutons.

Par Ana Luisa Cid.

Le journal « Notiver » a fait un article sur des incidents qui ont eu lieu dans un ranch situé dans la communauté de Las Compras, à deux kilomètres de Veracruz. Selon le lieutenant de police, Oscar Leonel Rojas, un mouton appartenant à Andrés Bretón, à été découvert exsangue dans son enclos. Le propriétaire déclare qu’il a découvert l’animal le mardi matin, puis il a trouvé dix-sept autres moutons sans vie dispersés partout dans le ranch, alors qu’il était sur le point de les alimenter : « Je n’est rien entendu aux premières heures du jour. Il n'y avait aucun bruit ou quoi que ce soit. Sur les animaux, une marque de morsure était présente dans diverses parties du corps, mais principalement dans le cou » déclare ce dernier.

Les voisins accusent le Chupacabras, car les blessures ont les mêmes caractéristiques que celles laissés par cette créature dans la région. Alarmé par la présence dans la région d’un animal inconnu, les habitants se sont déclarés en état d'alerte et organisent eux-mêmes des patrouilles, ils ont aussi pris des mesures pour empêcher de nouvelles attaques. Pour le moment, Oscar Leonel Rojas indique que les opérations ont été intensifiées dans la région pour retrouver l'animal responsable. C’est le troisième incident de ce type au Mexique, le premier concernait la localité de Chiapas et le second, celle de Chihuahua.
____________________
Source :
http://www.notiver.com.mx/index.php/primera/125009.html?secciones=3&sec…
http://www.micartago.com/index.php?news=3382
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 16 Juil - 08:12 (2011)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Parras, Coahuila, Mexique - Le retour du Chupacabras
Dimanche 26 juin 2011 , alors qu’elle se rend au corral pour nourrir son troupeau, la propriétaire d’une petite exploitation située à l’est de Parras (Etat de coahuila,Mexique), a la désagréable surprise de découvrir une partie de son cheptel soit mort soit agonisant. S’apercevant, que toutes les bêtes portent des marques de perforation au cou (huit moutons, sept chèvres et un chevreau), elle donne l’alerte, et charge ses employés de chercher ce qui a causé la dévastation de son troupeau, peine perdue aucune trace humaine ou animale n’est découverte aux alentours de l’enclos à bestiaux.


Par ailleurs, sur la photo, aucunes traces de sang ne sont visibles,
ni sur le sol, ni sur la gorge de la chèvre .

Ce n'est pas la première fois
Il y a un mois, son troupeau ayant déjà subi des pertes similaires, la propriétaire avait décidé de parquer son cheptel dans un corral accolé à l’habitation principale, non loin des chiens de l’exploitation Une précaution sans effet, les canidés n’ayant manifesté aucunes réactions ou aboiements lors de la nuit du « crime ». Depuis quelques années l’Etat du Coahuila (comme d’autres régions du Mexique) est victime d’un « prédateur » non identifié qui a la particularité de laisser ses victimes animales avec des traces de perforations et parfois exsangues de sang. Si on a référencé un certain nombre de témoignages sur la présence d’Ours noirs et de puma dans les environs, ces prédateurs font réagir les chiens de gardes et leurs morsures au cou ne se limitent pas à des traces d’un seul côté (cet aspect n'est pas précisé dans l'article du "vanguardia"). Toutefois, à ce jour, aucune information vétérinaire ne nous informe si les vertèbres des animaux furent brisées (mâchoires d’un prédateur), s'ils sont morts par étranglement ou si les bêtes furent vidées de leur sang .
__________________________________
Source: http://www.rhedae-magazine.com/
Via http://inexplicata.blogspot.com/2011/07/mexico-chupacabras-report-from-parr…
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 529
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 21:12 (2012)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras Répondre en citant

Possible attaque de Chupacabra à Michoacán (Mexique)
Le 5 Mars 2012.


Dans les premières heures du jour le Jeudi 1er Mars 2012, 35 brebis ont trouvé la mort dans d’étrange circonstance. Elles étaient dans un enclos de 2500 m2 entouré d’une clôture de 2 mètres de haut, C’est Agustín Carrillo, le propriétaire qui a fait la triste découverte. Dans cet enclos, se trouvaient également des chevaux, des vaches et des porcs qui n’ont pas subit de dommage. Six béliers étaient aussi présent, mais trois d’entres eux sont morts. Une inspection complète du périmètre n’a pas permis de trouver la moindre trace d’effraction dans la clôture. La majorité des blessures sont visibles sous le cou des animaux et ressemblent à une coupe faite au rasoir, il y a aussi des marques de griffures et de crocs. La personne qui s’occupait de la bergerie déclare avoir vu l’identité qui a attaqué les animaux, et selon son témoignage elle était pourvue de canines, de griffes et d’ailes. Elle avait aussi un déplacement très rapide.


Loren Coleman, directeur du « The International Cryptozoology Museum » de Portland dans le Maine suggère que les animaux aient succombé à une sorte de maladie plutôt que d'une attaque prédatrice. Ce dernier indique « Cela a été rapporté comme étant une attaque chupacabra, selon le chercheur Scott Corrales du site Inexplicata, mais je ne vois rien qui indique une attaque extraordinaire. En dépit de ce qui est dit, tous les moutons ne sont pas morts, et les carcasses ne montrent pas beaucoup de marque de mutilation. Seulement un seul animal a une entaille au cou dans la vidéo. »


_____________________________
Source: Ana Luisa Cid & Diario ABC (Michoacán)
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:00 (2016)    Sujet du message: Attaques de Chupacabras

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Le Chupacabras Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com