Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Ile de Pâques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mystères Archéologiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 5 Oct - 09:14 (2008)    Sujet du message: Ile de Pâques Répondre en citant

Ile de Pâques, RAPA NUI : "le nombril du monde"

Le 5 avril 1722, l'amiral hollandais Jacob Roggeveen "découvrait" l'île, le jour de Pâques...Voilà pourquoi elle s'appelle maintenant l'île de Pâques. L'île de Pâques est située loin de tout continent ou archipel : 3700 kms du Chili dont elle dépend depuis 1888 et et 4 000 kms de Tahiti. Sur cette terre isolée, vivent 4000 pascuans. C'est une île volcanique, constituée de trois volcans sans activité : le Rana Kano, le Rana Roratka et Puakatike. Du point le plus haut de l’île, le sommet Cerro Teravaka qui culmine à 507 mètres, on aperçoit toute la circonférence de la Terre.


  
La faune et la flore de l'île
Avant l’arrivée des hommes venus coloniser l’île, il y avait peu d’espèces différentes : essentiellement des oiseaux, en partie migrateurs, et de quelques petits animaux comme les lézards. Par la suite, ce sont les Polynésiens qui ont introduit de nouvelles espèces sur l’île, comme une espèce de rat comestible, des poules et probablement des chiens et des cochons sauvages. Plus récemment, les occidentaux y ont introduit des chevaux qui se retrouvent encore en grand nombre à l’état sauvage. C'est une terre aride et balayée par des vents très violents. Ces conditions climatiques expliquent la faible végétation. Cependant, quelques plantations d'eucalyptus et de cocotiers ont été réintroduites dans les années 1960. Elles se trouvent essentiellement à Poike, à Rano Kau et dans le centre de l'île. Bananes, oranges, citrons, ananas ainsi que des pêches sont également cultivés.

Le mystère des Moai
La matière première de ces gigantesques statues qui recouvrent l'île est avant tout le basalte qui provient du volcan Rano Raraku. Actuellement, 400 moai sont restés sur le site, les autres ont été parsemés sur l’île. Ces statues sont visibles au tiers de leur taille. Les moai les plus anciens sont de taille plus petite, alors que les récents se reconnaissent pas leur taille plus importante. Leurs yeux sont faits d'os ( de requins ou autres vertébrés ) et les pupilles faites par une incrustation de corail ou d'obsidienne. Ils étaient taillés à l'aide de hache " Toki ".
Leur taille se situe en général entre 4 et 8 mètres, certaines allant jusqu'à une dizaine de mètres. Ils portaient tous leur de leur édification une coiffe qu'ils au sommet de leur tête, un Pu Kao (un chignon) pèsant dans les 1,5 tonnes. Ils sont tous tournés vers l'intérieur de l'île le dos face à la mer et leur regard se dirige toujours vers le ciel, on les surnomme régulièrement par " ceux qui regardent les étoiles ". Ces statues reposent sur des Ahus, plates-formes cérémonielles dont les formes et matériaux ont évolués selon les époques.

A voir:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Île_de_Pâques
http://decouvertes.mooldoo.com/iledepaques/
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Oct - 09:14 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pomme golden
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 21 Oct - 14:56 (2008)    Sujet du message: Ile de Pâques Répondre en citant

Extraits du livre de Francis Mazière "Fantastique Ile de Pâques" chez Robert Lafont.

Introduction:
Là, où la grande houle du Pacifique déchire son bonheur sur les eperons de lave,
Là, où les vents de L'Antarctique s'affolent à la rencontre des géants immobiles,
Là, où les huit cents survivants d'un monde oublié se meurent en silence,
Là-Bas où les oiseaux ne viennent plus reposer leur vol,surgit l'île la plus isolée du monde que les hommes appellent Matakiterani - "Des yeux regardent le ciel"- et que les premiers navigateurs du monde de l'orgueil baptisèrent île de Pâques dans le bruit sourd des mousqueteries.
Cet éclat de roche surgi dans l'immensité ne peut avoir de nom, tant que sa présence demeure insolite et grave sur les cartes du monde. L'île des Géants s'est élevée dans le silence et est morte dans l'abandon.
Qui saura jamais si la houle n'as pas recouvert, de son linceul troubleun tout autre monde qui n'a voulu laisser que ce témoignage fragile?
Attaquée, cancérisée par les vagues, l'île se meurt, laissant en garde ces géants de pierre qui dominent encore l'immuable respiration de ces continents d'eau que dirige la lune, et les hommes de l'île parlent cette langue.
Comme dans les scories battues par les vents de l'île, nous ne pouvons que demander au lecteur d'avancer durement dans cet univers trouble et grave que nous avons passionnément ausculté, car il s'agissaitbien des derniers battements d'un coeur.
Nous ne croyons pas l'archéologie des vieillards fortunés, ni à l'ethnographié des gouvernements racistes et nous savons que les hommes de l'île de Pâques ont souffert de cette abominable mystification.
le monde de la mentalité dite primitive à la réceptivité et l'atavisme des oiseaux qui savent le chemin des migrations et la loi des retours et ce cerveau, cette perception, sont proches de ces groupes d'énergie où le monde se reforme et s'attend.
Quand les engins spatiaux, suivant curieusement la ligne de l'équateur magnétique, traversent, la nuit, le ciel de l'île et que les hommes les regardent calmement sous l'auvent des cases, ne pensez pas qu'il soit possible de taire une tout autre lucidité de ce que l'on appelle les Autres.

L'île :
Située par 27° 8' 24'' de latitude sud et 110° 45' 50'' de longitude est, elle est séparée de Tahiti par 2 800 milles et de Valparaiso par 2 600 milles. Au Nord est, l'archipel des galapagos, à quelque 2 000 milles. Au sud, l'Antarctique.
Sa superficies est de  118 kilomètres carrés.
De forme triangulaire, ses trois côtés ont respectivement 16, 18 et  24 kilomètres.
Bien qu'elle soit sujet aux ventsvenus de l'Antarctique, son climat reste tempéré.
La saison sèche s'étend de décembre à fin mai, la saison pluvieuse et froide de juin à novembre.
L'île est entièrement volcanique et l'on y note d'importantes variations magnétiques.
L'îles ne possède aucun port et les ancrages sont tous dangereux.
En 1964, il n'existait qu'un petit aérodrome de terre battue, inutilisable aux avions long-courriers.
Il existe un petit hôpital et un poste émetteur.



Extrait chapitre XIX : L'art des autres hommes.

"Le goître est une morphologie constatée chez beaucoup de populations soit dégénérées, soit déminéralisées, et il est bien certain que cette caractéristique put apparaître à l'île de Pâques à la suite d'une consanguignité rendue obligatoire, ou et surtout à cause de l'eau qui, ici, filtrée par la roche volcanique poreuse, se trouve trop purifiée.

Le docteur Stephane Chauvet a remarquablement étudié ce problème de l'île de Pâques, mais il croit que cette déformation est due à une hyperchlorurisation de l'eau ainsi qu'à une forte déshydratation. Nous savons en effet que le problème de l'eau fut ici crucial comme il le demeure du reste, et bien des navigateurs ont vus des Pascuans boire de l'eau de mer au voisinage des falaises....................

Ces caractéristiques morphologiques sont des faits probants pouvant expliquer le caractère bien spécial et unique de cette statuaire, mais il est quand même étonnant que cet état physique, si celui-ci était chronique depuis des siècles, ait pu inspirer à tel point les artistes et bloquer la représentation humaine sur cet archétype.
On est en droit de se demander si l'île de Pâques n'a pas connu la grave irradiation d'un monde touché par bien d'autres forces.
En présence de certains mystères archéologiques qui impressionnent sur cette île, nous sommes en devoir de ne pas omettre la possibilité d'un contact extra- terrestres qui aurait brutalement irradié cette île, laissant à jamais dans la pensée humaine l'angoisse et l'obligation d'une représentation votive de cette période......

Il est certain que outre l'aspect physique de ces "Moaï-Kavakava", avec nez busqués, rictus des lèvres, l'affaissement des vertèbres lombaires et dorsales sont une grave indication concernant la possibilité d'une irradiation violente."

........."Ce qu'il y a d'interressant, c'est l'indication que donnent les premiers navigateurs, à savoir que les Pascuans cédaient volontiers ces statuettes qui semblaient ne pas leurs appartenir en propre. Actuellement, les indigènes en parlent avec crainte comme d'une chose extérieure à eux-mêmes, dont ils sentent simplement le danger et la force. De toute évidence, on a l'impression que cet art ne leur est pas propre et qu'il représente une autre race. On ne peut retrouver de caractère polynésien, ni dans le faciès, ni dans le traitement de la sculpture corporelle.

L'explication que donnent actuellement (*Note : attention, cet ouvrage à 38 ans environs) les indigènes de la naissance de cette sculpture est curieuse et semble, comme bien d'autres légendes de l'île, avoir été inventé de toutes pièces.
Elle dit que le roi Tuu-Ko-Ihu vit, en passant sur la colline du Panapau, deux esprits qui dormaient. Effrayé par leur aspect, il sculpta immédiatement leur représentation. Cette histoire d'esprit entrevu subitement pourrait être interprétée de bien des manières. Mais une chose demeure et je la trouve importante : ces esprits avaient une terrible réalité et la figuration que le roi en fit n'a rien de magique. Il y a figuration d'une réalité, il n'y a pas invention.
Les détails sont trop précis, trop voulus.



Ce songe du roi n'est peut être que la représentation de ces survivants de la première race qui peupla ce lambeau de terre.".......


Extrait Chapitre XX : Le grand mystère des tablettes de bois gravé.

"Le problème le plus insolite qui demeure est sans nul doute, l'existence, à l'île de Pâques, d'une écriture que l'on a dite idéographique, pictographique, mais dont on n'a, jusqu'à présent, jamais pu définir l'exacte valeur.
Cette écriture est d'autant plus anormale dans cette île que, jusqu'à présent, aucune écriture ne fut découverte dans les archipels polynésiens.
Bien des études ont été menées pour tenter de déchiffrer ces idéogrammes, cela depuis la découverte des premières tablettes analysées par l'évêque Tepano Jaussen, jusqu'aux récents travaux du professeur Thomas Barthel, de l'université de Hambourg





Tablette Mamari face A



Tablette Mamari face B[/quote]

Pomme Golden a écrit:

Aucune n'a vraiment encore apporté une véritable interprétation de ces tablettes.
Reprenons le problème à la base et essayons de savoir le sens exact de ce que l'on a appelé "bois parlant".
Il y a ici une première interprétation phonétique qui fausse toute la base des recherches.
On a traduit "Kouhou Rongo Rongo" par "bois parlant". Kouhou veut en effet dire "bois parlant", mais la prononciation exacte est "Kohau" qui veut dire inscription et d'autre part,  "Rongo Rongo" veut dire "commissionnaire-transmetteur".

Ce qui nous donne une interprétation beaucoup plus littérale et beaucoup plus précise.
Les tablettes étaient des "tansmetteurs d'inscriptions ou d'écritures".............

Jaussen :
.........."D'autre part, il faut bien penser que cette écriture d'initiés possédait peut être trois sens comme les hiéroglyphe égyptiens ; à savoir, une interprétation ésotérique, un sens hiératique, une pensée démoniaque."........

M. de Hevesy :
.........."mettait en comparaison les idéogrammes de l'île de Pâques et ceux qui furent exhumés, lors des fouilles de Mohenjo-Daro et d'Harrapa, dans le moyen-Indus. Il semble bien que cette direction de recherches ne fut pas totalement exploitée et que les affirmations de M. de Hevesy présentent un intérêt considérable.".......

.........."Pour ne citer que deux exemples ; tous les primitifs reconnaissent et interprètent immédiatement deux signes qui nous paraissent étranges. D'abord ces lignes concentriques, que l'on retrouve à Carnac, ou partout ailleurs, et qui symbolisent les ondes de vies ; ensuite cette fameuse croix gammée dont, à l'origine, les branches cassées tournaient évidemment à l'inverse de celles dont à tant parlé, et qui, du tibet à l'île de Pâque, symbolisent la mise en mouvement par l'homme des deux axes de vie, immuables, qui, inscrits dans le cercle, représentaient à l'origine l'incarnation et la sublimation, c'est à dire l'atome des vies, dont une certaine science silencieuse sait le dangereux point d'intersection.".........


Extrait du chapitre XII : Comment se déplacèrent ces géants de pierre.



"Problème.....:
- Les plus grandes statues acheminées sur AHU, atteignent 20 tonnes. Le problème n'a aucune comparaison, si l'on songe que le terrain n'est qu'un immense couche de lave craquelée."

-Il y a quand même une chose terriblement anormale sur la falaise du volcan. Des statues ont été descendues par dessus des dizaines d'autres, sans laisser de traces. Or, 10 ou 20 tonnes posent un problème.

Réponse :
"...d'autres ont parlé de traineaux. Oui certes, les cordes ont existé, et nous connaissons leur texture. Elles étaient assez solides mais, pour le reste, il est impossible de croire à de pareilles suppositions. Fait d'autant plus remarquable, ces statues ne portent aucune trace de coup ou de rayure ; or, vu la relative fragilité de ce tuf volcanique, si celles-ci avaient été traînées sur des kilomètres, sur des rouleaux de bois, il en resterait des traces."....

"...Et si certains hommes, à une certaine époque avait pu utiliser des forces électro-magnétique ou la force d'anti-gravitation?"..........

"...La parapsychologie trouvera peut être sa vibration dans cette île au magnétisme trouble"......

"....On peut aussi se fonder sur d'autres constructions cyclopéennes élevées en Polynésie ( *Note : je trouve bizarre la comparaison de l'auteur, cela  fait penser à l'atlantide....), constructions dont nous connaissons parfaitement les techniques des chaussées levées. La seule objection est que ces monolithes n'étaient pas des sculptures de 20 tonnes qui devaient et pouvaient êtres maniées d'une façon toute différente. Et les chignons de pierre rouge placés à 10 mètres de hauteur, une fois la statue érigée? Nous avons vainement cherché les traces de ces remblais qui auraient dû avoir au moins 100 mètres de long.

Conclusion de cette partie :

On peut tout penser.....mais, en face de la statue de 22 mètres (c'est à dire, la hauteur d'une maison de sept étages), qui demeure en état de finition sur la falaise du Rano Raraku, plus aucune logique n'est possible. Songez, tête et cou, 7 mètres sur 3 mètres de diamètre, longueur du nez 3,40 m, hauteur du corps, 13 mètres. 50 tonnes! Il y a actuellement peu de grues au monde capables de soulever pareille masse.


Et pourtant cette statue est là, encadrée de ses deux couloirs d'accés, déjà aux trois quarts terminés."........

".........Quand on pense que, pour enlever la fameuse statue appelée la "briseuse de vagues", haute de 2,30 m, il fallut plus de 500 hommes munis de treuils et de tout le matériel nécessaire - et que la corvette française "la Flore" ne put, malgré son matériel et ses hommes, que remporter une tête, du reste en fort mauvais état! Sans arbres, sans grandes possibilité de fabriquer sans cesse de nouvelles cordes, je ne vois pas comment, ces statues furent transportées. L'île de Pâques, avec ses quelques 5000 habitants, n'est pas l'Egypte, ou Tihuanaco, où certains archéologues se complaisaient à penser que l'on pouvait employer une armée d'esclaves. Alors vaut mieux dire que
le mystère reste intact ou que la solution est tout autre. Quelle est fantastique!"............
 

Expédition Française de l'île de Pâques placée sous les Hauts patronages de M. Maurice Herzog de la fédération Internationale Scientifique du Musée Royal des Sciences Naturelles de Belgique et de la Marine Nationale.

Sujet que je complèterais par la suite.

Mon avis personnel :

Je ne peux m'empêcher de songer à une intervention d'une entité extra terrestre, notemment en ce qui concerne les déplacements de ces gigantesques statues....bien que je sois ouverte à l'hypothèse de l'auteur concernant la forces électro magnétique ou anti gravitationnelle.....mais cela relève d'un savoir qui ne correspond pas aux connaissances humaines, de plus à l'époque où ces statues sont arrivées sur cette île.

Autre point qui m'intrigue... le regard des statues sont dirigées sur un axe Nord-ouest - Sud-est, et c'est assez régulier comme placement (voir le dessin), l'auteur le compare à une projection de la carte du ciel.....mon sentiment est que cette disposition ne doit rien au hazard (je rejoins l'auteur sur ce point) mais mes connaissances en astronomie sont nulles, donc je ne peux pas confirmer si cela reste possible, peut être y-a-t-il une relation avec le magnétisme de l'île.....

Quand j'ai fait des recherches sur le web...une évidence m'a sauté au yeux : c'est l'association entre les statues de l'île de Pâques et les ruines cyclopéennes de Polynésie, elles-mêmes associées à l'atlantide (MU?)...coincidences? Peut -être...peut -être pas. La question reste posée.

Les tablettes : Voilà encore une belle enigme de cette îles. Puisque apparemment, l'écriture n'a pas pris origine sur l'île....ni dans les archipels alentours. Je suis restée sur ma faim, surtout lorsque l'auteur dit que des "primitifs" ( sous entend t-ils qu'il a présenté ces idéogrammes aux tribus dites primitives? Et qu'elles en aient reconnues certains?) ont réussit à identifier certaines écritures....


Le lien source pour les tablettes (images):
http://www.geocities.com/ctesibos/francais/ile-de-paques/index.htm

Le site de Ahu :


Le site de Rano :



Explication du site Ahu :


color=red]Relevé effectué sur le regard des statues :[/color]



© AFDP ufologie pomme golden
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:46 (2017)    Sujet du message: Ile de Pâques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mystères Archéologiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com