Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Enlevés -

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Abduction (RR4)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pomme golden
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 12:02 (2008)    Sujet du message: Enlevés - Répondre en citant

Enlevés - des témoignages extrait d'un livre.
 



*Larry Poeter signale le cas étrange d'un homme de Cincinnati qui alla vivre en plein centre ville pour ne pas être remarqué par les aliens.

Clinton baker était persuadé d'avoir été à plusieurs reprises enlevé dans sa ferme de l'Ohio : il pensait qu'on ferait moins attention à lui si il était entouré d'un plus grand nombre de voisins. Evidemment cela n'a pas marché : le 12 mai 1996, Baker contracta Poeter - qui vait noté ses précédents récits d'abduction - depuis la cabine téléphonique d'une station service située dans l'un des quartiers dortoirs de Cincinnati.

Après avoir localisé son correspondant, Poerter se dirigea vers la cabine téléphonique et découvrit Baker, complètement nu et couvert de boue rouge, accroupi sur le sol de la cabine.

Poerter raccompagna Baker jusqu'à son appartement, distant de quelques kilomètres, et l'interrogea sur les évènements de la soirée. Voici ce que Baker lui répondit :

"J'ai rempli la baignoire et j'allais entrer dans l'eau quand je me suis réveillé dans la cabine téléphonique avec une migraine épouvantable"

Poerter était la seule personne que baker connaissait à Cincinnati, c'est pourquoi il l'avait appelé. Arrivé à l'appartement de Baker, Poerter découvrit une baignoire dont l'eau avait refroidi et un tas de vêtements épars, mais pas la moindre trace d'invasion extraterrestre.

En admettant qu'un homme près de 1 m 90 puisse courir tout nu sur 5 km, en admettant encore qu'il le fasse sans se faire remarquer et admettant enfin qu'il parvienne à sortir d'un immeuble hyperprotégé sans déclencher le signal d'alarme, une chose est toutefois certaine : selon la caméra placée dans le hall, ni homme nu ni Baker habillé ne s'est manifesté depuis que ledit Baker est revenu de faire ses courses vers trois heures de l'après midi.





*Quand Lainie Crane de Seattle s'éveilla d'un rêve peuplé d'hommes verts de très petite taille, elle eut la grande surprise de constater qu'elle gisait sur le toit de son nouveau bungalow, en plein mois de février, et depuis assez longtemps pour que son pyjama soit recouvert d'une bonne couche de neige. Apeurée non seulement par la hauteur mais aussi par la perspective de tomber du toit, mrs crane décida d'appeler au secours. Lainie Crane ne fit pas très attention aux traces laissées dans la neige quand on l'aida à descendre du toit et son voisin ne perdit pas de temps à lui demander comment elle était arrivée là-haut sans laisser d'empreintes autour de la maison.

Mrs Crane mit cela sur le compte du somnambulisme et des chutes de neige : très embarrassée, elle remercia son voisin et regagna sa demeure.

C'est seulement au matin qu'elle réalisa qu'aucune fenêtre ne donnait sur le toit, qu'il n'y avait ni arbre, ni treillis lui permettant de grimper et, surtout, qu'elle n'avait pas d'échelle. Son voisin avait dû lui apporter la sienne pour le secourir.





*Le champion du déplacement est sans cotneste Robert Askin.

Mr Askin quitta son bureau de Boston à l'heure habituelle, 18h05, et pris la route de la côte pour retrouver sa famille dans leur maison de Cap Cod, où il devait passer le week end.

Comme il n'arrivait pas, sa femme prévint la police. Quant on le retrouva à 3h35 du matin, sans voiture - laquelle serait signalée dans l'Oklahoma - Rober Askin se trouvait à Buffalo!! Même s'il est possible de parcourir une telle distanceen un peu plus de 7 heures, la police ne comprit pas comment il avait pu déposer sa voiture à plusieurs états de là avant de s'en revenir à Buffalo.

On supposa qu'Askin avait voulu quitter sa femme et ses enfants et qu'un complice s'était chargé de la voiture, mais ça ne collait pas. Askin avait été aperçu, toujours dans sa voiture, à la sortieHyannisport, par un employé de station service qui le connaissait bien.

Un reçu de Carte de crédit le confirma. Askin n'avait donc pas pu allerà Buffalo et encore moins recourir à un complice.

Robert Askin soutient qu'il n'a aucun souvenir de ce qui s'est passé entre la pompe à essence et la rue de Buffalo ou on l'a retrouvé en train d'errer.

C'est bien ce que l'on appelle un "missing time" dans le jargon de l'abduction et deux de ces cas présentés se passent hors chambre à coucher où les enlevés sont des des situations qui recquiert toute leur attention (le Bain de Baker et au volant de sa voiture pour Askin), alors comment les sceptiques peuvent soutenir mordicus la paralysie du sommeil pour expliquer les abductions? Je me le demande........




Alicia Taylor signala un évènement à un club d'ufologues.

Parfaitement technophobe, Alicia était du genre à ne pas savoir régler un magnétoscope - et c'est justement ce qu'elle tentait de faire quand le temps lui échappa. Elle se souvient parfaitement d'avoir regardé sa montre - il était 10 h 22 - avant de régler l'heure du magnétoscope. Le cadran était en train de clignoter sur 12 : 00 quand Alicia se rendit compte qu'elle regardait fixement l'appareil. Elle consulta à nouveau sa montre et fut surprise de voir qu'il était maintenant 12 h12. Un coup d'oeil au poste de télévision lui confirma que le journal télévisé de la nuit était terminé depuis longtemps.

Mrs Taylor pensa qu'elle avait fait une sorte d'attaque - ce qui expliquerait le goût désagréable qu'elle avait dans la bouche - et elle alla consulter son médecin traitant.

Les examens médicaux furent incapables d'expliquer comment 1h 50 min avaient pu disparaître.





Conception Guierrez n'avait jamais remarqué ses absences jusqu'au jour où, au lieu d'aider sa fille à faire ses devoirs à la maison, elle se retrouva dans une rue à 2 pâtés de maisons de là. Quant elle se rendit compte qu'elle n'était pas là où elle aurait dû être, elle tourna les talons et courut jusqu'à chez elle - pour déboucher devant une voiture.

La déclaration de Conception fut assez confuse, selon l'officier de police, mais pas moins étonnante que celle du chauffeur. Il ne dit pas qu'il ne l'avait pas vue, comme le fait tout conducteur de voiture dans la même situation. Non il déclara "Elle n'était pas là"!! Selon le rapport de police, aucune voiture en stationnement ne pouvait lui boucher la vue. C'était un quartier neuf : il n'y avait donc pas d'avenues bordées d'arbres susceptibles de créer des blocs visuels. Personne ne les crut et rien ne put prouver la véracité de leurs dires, mais il demeure que les deux seuls témoins de cet incident déclrent la même chose :
Conception est "apparue" sur le trottoir.

Interrogée, la petite fille de Conception déclara : "Elle n'était plus là, alors je suis allée me coucher."

Le sentiment d'étrangeté est encore renforcé quand le mari de Conception expliqua qui lui arrivait de temps en temps de disparaître depuis le jour de leur mariage.

Pourquoi n'avait-il rien dit? parce qu'il l'aime et qu'il ne voulait pas la forcer à en parler si elle ne le souhaitait pas.

C'est remarquable comme l'entourage des abductés ne semble pas choqué des phénomènes étranges qui entourent parfois les abductions, comme si une chose qui nous paraîtrait pas normale rentrait tout à coup dans la normalité du reste du quotidien....La manipulation ne s'étendrait peut être pas qu'à l'enlevé, mais aussi à son entourage proche.

Quelle enfant irait se coucher ne voyant plus sa mère d'un seul coup? Quel mari ne sauterait pas sur le téléphone voyant subitement sa femme "disparaitre" de la maison ? Non personne ne s'affole et tout cela rentre dans le quotidien comme se passer le sel.....

La plupart des victimes d'abductions sont parfaitement consciente de leur disparition (pas toute mais une partie).





Tyrell Cobb lui aussi pense avoir été enlevé plusieurs dizaines de fois et ses souvenirs sont on ne peut plus clairs. En 1987, il entra volontairement dans une clinique pschiatrique et demanda qu'on le surveille pendant son sommeil, "pour être sûr qu'il était tout le temps là".

Les internés volontaires jouissent normalement d'une grande liberté que les autres patients, mais il y avait chez Tyrell Cobb quelque chose d'étrange qui incita un des medecins à le placer au quartier des suicidés, plus exactement dans une chambre équipée de camera de surveillance en circuit fermé. Un mur de verre permettait au personnel médical de voir ce qui se passait dans les chambres , et Tyrell Cobb ne fut pas gêné de laisser les rideauxgrands ouverts.

Après ce qu'il apela " sa vraie nuit de sommeil depuis 2 ans", Cobb rencontra 2 psychiatres et entreprit de leur raconter son histoire. Bien qu'il ne détînt aucune preuve matérielle (ce qui est très courrant dans les abductions, les seules preuves étant les témoignages en eux-même, ou les scoop marks et implants, mais qui sont plus rares), il prétendait avoir servi de cobaye à bon nombre d'expériences aliens, avoir reçu des drogues qui effaçaient des jours entiers de sa mémoire et être certain que les "autres" finiraient leur travail.

Il est inutile de préciser qu'on lui fit passer une batterie d'examens destinés à démontrer la présence de drogues dans son organisme. Les tests ne révèlèrent rien, mais ils montrèrent aussi que ce n'était pas une sorte de drogué délirant.

Cobb passa 8 jours à la clinique. Il n'en disparu jamais physiquement, mais présenta des tracés d'EEG très étonnants et ce à 2 reprises. Il fut totalement impossible d'expliquer pourquoi les ondes émises par Cobb pouvaient être parfaitement plates pendant 32 minutes de suite !!!

Le mystère Cobb ne s'arrêta pas là. Quant il sortit de clinique, il reprit son travail à l'hôtel, fit sa journée normale, passa la porte et disparut. Nul ne l'a jamais revu depuis novembre 1987.

Le cas Cobb pose plus de questions que de réponses. Non le fait qu'il disparaisse définitivement : combien de personnes, de plus au états unis, disparaissent sans que les EBE soient impliquées? remarquez, l'inverse est aussi vrai, combien de personnes sont enlevées alors que l'on impute cela à des raisons criminelles ou de fugues?

Non c'est la démarche de cet homme qui se fait interné pour pouvoir être "tranquille"...Personnellement je ne trouve pas qu'il y a là preuve et certitude de folie ou de problème psy, mais d'une façon désespérée de se protéger contre quelque "chose" dont à a visiblement du mal à combattre. mais ne voyez là qu'un avis personnel.

cela pose aussi une autre question : est ce que les abductions peuvent être définitives? Un rapt à vie? Sans jamais revenir chez soi? Si oui....Cela rend encore plus obscur les raisons des enlèvements d'êtres humains.

© AFDP ufologie Pomme golden
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 12:02 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Abduction (RR4) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com