Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Polissoire fixe (Polissoir fixe)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Mégalithes en Touraine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 9 Mai - 12:57 (2009)    Sujet du message: Polissoire fixe (Polissoir fixe) Répondre en citant

Polissoir fixe (Saint Cyr sur Loire)

En présentant, l'an dernier, à la Société d'Anthropologie de Paris (1) le polissoir fixe des Bordes, dans la commune du Petit-Pressigny, canton du Grand-Pressigny (Indre-et-Loire), j'insistais sur la rareté de ce genre de monuments dans la Touraine. C'était, en effet, le second gros polissoir fixe trouvé jusqu'à présent en place dans le département ; le premier étant le polissoir de Luzillé, dit pierre de Saint-Martin. Le hasard, qui favorise les chercheurs, m'a permis de découvrir, avec M. Henri Guerlin, un troisième polissoir fixe en Indre-et-Loire. Nous le rencontrâmes, en juillet dernier, dans la vallée de la Choisille, sur le territoire de la commune de Saint-Cyr-sur-Loire, au Nord de la Loire et à 3 kilomètres environ N. 0. de Tours.

Il était posé sur la limite d'un champ, le long du chemin vicinal n° 1, qui est parallèle à la Choisille, dans la parcelle cadastrale n° 1194 de la 2eme division de la section E, au sud de la ferme de Livière et à l'Est de la ferme du Bois (2). Là, se trouve un champ de blé ; tout au long de ce champ, vers l'Ouest, une haie vive servait de clôture ; De distance en distance des blocs de pierres étaient disposés dans la haie, pour, évidemment, marquer de façon précise les limites de la propriété. Cette haie ayant été détruite, il y a quelques années, les blocs sont devenus très visibles ; on peut en compter, une dizaine dont plusieurs sont profondément enfoncés dans le sol. Tous ces blocs sont de même nature. Ce sont des poudingues silicocalcaires de teinte rougeâtre. Ils se distinguent très nettement d'autres poudingues voisins qui ont une teinte jaunâtre. Sur l'un de ces blocs, de forme très irrégulière, nous remarquons plusieurs rainures, qui nous permettent d'affirmer que nous sommes en présence d'un polissoir.

Les rainures sont au nombre de trois : deux sont complètes et une incomplète. Voici leurs dimensions :

Rainure I: Longueur: 310 mm - Largeur : 60 mm - Profondeur : 39 mm
Rainure II: Longueur: 270 mm - Largeur : 45 mm - Profondeur : 62 mm
Rainure III (Incomplète): Longueur: 70 mm - Largeur : 60 mm - Profondeur : 39 mm


En examinant ce bloc, on reconnaît fort aisément des traces de cassures sur deux de ses faces; ce n'est donc pas un morceau complet, mais une partie d'une roche beaucoup plus considérable qui a été brisée. Evidemment les blocs servant de bornes au champ précité sont des fragments de cette roche. Leur couleur caractéristique le montre fort bien, ainsi que les traces de cassures que l'on constate sur plusieurs d'entre eux. Cela nous a donné l'idée de soulever et de déterrer quelques-uns des blocs voisins, dans l'espoir d'y rencontrer d'autres rainures du polissoir. Jusqu'ici nos recherches ont été vaines; peut-être serons-nous plus heureux plus tard. Il paraît assez plausible de penser que ces blocs ont été pris non loin

du champ, lors de l'établissement du chemin vicinal n° 1, il y a environ un siècle. Ce polissoir fixe, que nous avons transporté à Tours et qui va entrer dans les collections de la Société archéologique de Touraine est intéressant plus d'un point de vue. Il a été trouvé au Nord de la Loire. Or, jusqu'à présent on n'a rencontré en Touraine qu'un seul polissoir au Nord de ce fleuve, c'est celui de la Varenne de Limeray, appartenant à la Société archéologique de Touraine, et qui a figuré, l'an dernier, à l'exposition préhistorique du Plessis-lès- Tours, sous le numéro 116. C'est un polissoir portatif de grande dimension en silex jaune cire de forme rectangulaire mesurant 44 centimètres sur 45, et d'une épaisseur de 10 à 14. centimètres. Il possède cette particularité de présenter des rainures sur une face, et une large cuvette sur l'autre face. La présence de ce polissoir fixe sur le territoire de Saint Cyr dénote l'existence d'un atelier à cet endroit. De fait, on a recueilli dans ce champ et aux environs un certain nombre de silex taillés et polis de bonne facture. La proximité de cet atelier de la ville de Tours, est une précieuse indication pour l'histoire des populations préhistoriques des bords de la Loire.

______________________________________________
(1) Communication faite à la séance du 7 décembre 1911. Bull, et Mém. de la Société d'Anthropologie de Pans. 1910, page 647.
(2) Le cadastre, et après lui plusieurs cartes et plans indiquent uu seul lieu dit :
Bois-Livière ; en réalité il y a deux lieux de norm différents : Le Bois et Livière qui
sont bien distingués par les habitants de cet endroit.

Source:
http://www.persee.fr/
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Mai - 12:57 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Mégalithes en Touraine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com