Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Paralysie du sommeil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Insolites & Paranormal
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 16 Oct - 15:07 (2009)    Sujet du message: Paralysie du sommeil Répondre en citant


La paralysie du sommeil est souvent associée à la narcolepsie et s’accompagne de cataplexie (perte soudaine et inattendue du tonus musculaire). C’est le sentiment d’être un « zombie vivant » car vous « ne pouvez pas parler, pas bouger, ni remuer la main, ou respirer profondément, ni même ouvrir les paupières pour voir ». Même si la paralysie du sommeil est souvent associée à la narcolepsie, certaines personnes saines l’ont déjà vécue de façon sporadique : à l’endormissement ou au réveil, le sujet conscient, éveillé se trouve incapable de bouger. Il peut avoir l’impression d’une présence plus ou moins agressive

La paralysie du sommeil est le terme employé à la fois pour décrire l'atonie musculaire normale qui apparaît naturellement lors du sommeil paradoxal mais aussi le trouble pendant lequel la conscience est maintenue alors que le corps se paralyse durant l'entrée dans le sommeil (paralysie hypnagogique) ou lorsqu'il reste paralysé au réveil (paralysie hypnopompique). Pour différencier la paralysie naturelle du sommeil et le trouble, on peut se référer au trouble du sommeil comme étant l'éveil pendant la paralysie du sommeil.

La paralysie du sommeil normale.
La paralysie normale du sommeil est due à des mécanismes dans le tronc cérébral, en particulier les neurones réticulaires, vestibulaires, et oculomoteurs, qui empêchent les mouvements corporels, bloquent l'influx sensoriel et fournissent au prosencéphale l'activité interne qui caractérise l'activité cérébrale pendant le sommeil paradoxal. Pendant le sommeil paradoxal, phase pendant laquelle le cerveau est particulièrement actif, l'activité des muscles est bloquée, à part les muscles de la respiration, de la circulation sanguine et des mouvements oculaires rapides. Cela empêche que l'on vive physiquement les rêves, avec des mouvements induits qui pourraient s'avérer dangereux pour soi ou les autres.Comme les yeux ne sont pas paralysés par ce système, cette exception a été employée pour montrer que le rêve lucide était un phénomène objectivement vérifiable.

Éveil pendant la paralysie du sommeil.
Le trouble connu sous le nom de « paralysie de sommeil » peut se manifester aussi bien au moment de l'endormissement (état hypnagogique) que du réveil (état hypnopompique). La personne est réveillée, mais se retrouve complètement immobilisée et ne peut même plus respirer profondément. Seules les paupières peuvent encore bouger. La paralysie du sommeil est souvent accompagnée d'hallucinations, ce qui la rend particulièrement angoissante pour la personne qui en fait l'expérience. La paralysie du sommeil dure entre quelques secondes et plusieurs minutes mais rarement plus de 10 minutes. La personne revient ensuite spontanément à son état normal.

Causes possibles.
On connaît peu de choses sur la physiologie du trouble de l'éveil pendant la paralysie du sommeil. Cependant, certains suggèrent que cela pourrait être lié à l'inhibition post-synaptique de motoneurones dans la région pontique du cerveau. En particulier, de bas niveaux de mélatonine peuvent stopper le courant de dépolarisation des nerfs, ce qui empêche la stimulation des muscles. Ce trouble est fréquemment associé à la narcolepsie. Cependant diverses études suggèrent qu'environ 25% de la population générale l'expérimente au moins sous une forme légère une fois ou plus dans la vie. Il a été noté que divers facteurs augmentent la probabilité de paralysie et d'hallucinations:

* Dormir sur le dos.
* Avoir des horaires de sommeil irréguliers, siestes ;
* Stress important ;
* Changement de style de vie ou d'environnement ;
* Certains exhausteurs de goût, contenant notamment du glutamate de sodium.
* La lumière ambiante.

Hallucinations connexes.
Ces hallucinations varient généralement selon l'individu, mais certaines sont plus communes à l'expérience que d'autres :
La plus courante
* Peur
Très courantes
* Sensation de « présence » (souvent maléfique)
* Sensation de pression, d'écrasement ou d'étouffement
* Sentiment de danger ou de mort imminente
Assez courantes
* Hallucinations auditives (respirations, bruits de pas, voix, grognements, bourdonnement, chants, etc.)
* Hallucinations visuelles (dont silhouettes, ombres autour du sujet)
Moins courantes
* Sensation de flottement
* Hallucinations tactiles (par exemple, contacts ou saisie par une main)
* Hallucinations agréables (par exemple, présence "protectrice")
Rares
* Sensation de chute
* Vibrations (avec parfois impression d'électrocution)
* Interaction sexuelle

Solutions au trouble
Mettre fin à une paralysie du sommeil: Le fait de se concentrer sur les extrémités de son corps (le bout des doigts par exemple) et d'essayer de les faire bouger peut mettre fin à la paralysie. Mais en faisant disparaître la peur qui accompagne le phénomène, on fait aussi disparaître les expériences désagréables. En général, les épisodes de troubles se déroulent sur une période de temps limitée[réf. nécessaire]. Plus l'âge augmente et plus la probabilité de tels troubles diminue.

Apprendre à contrôler ses paralysies du sommeil: La paralysie du sommeil n'est pas obligatoirement un phénomène effrayant. Il semblerait que les sensations effrayantes, les hallucinations qu'expérimentent les personnes victimes d'une paralysie du sommeil ne viennent en fait que de leur état d'esprit. Le fait d'être paralysé provoque la panique et la panique déclenche des hallucinations désagréables. Plusieurs personnes étant victimes de paralysie du sommeil ont découvert qu'il était possible de contrôler les hallucinations durant une paralysie du sommeil[réf. nécessaire]. Il vous suffit d'imaginer par exemple que vous flottez à la surface d'un grand lac pour immédiatement sentir votre corps flotter dans de l'eau avec des sensations parfaitement reproduites. Chaque sensation imaginable peut-être ressentie pour peu que l'on garde son calme, sachant qu'une paralysie du sommeil ne représente aucun risque. Une paralysie du sommeil peut aussi conduire à un rêve lucide, c'est à dire un rêve où l'on sait qu'on rêve, dont il est alors possible de prendre le contrôle et où les sensations sont en général fidèles à la réalité.

Dans le folklore.
Il a été établi que la paralysie du sommeil joue un rôle non négligeable dans la génération des témoignages d'enlèvements par les extraterrestres ainsi que dans d'autres événements en apparence paranormaux (visions de fantômes ou de démons par exemple).

Source:[/url]http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeilWikipedia
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Oct - 15:07 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Insolites & Paranormal Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com