Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Un tueur en série de lapins près de Niort ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Insolites & Paranormal
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 20 Déc - 11:46 (2009)    Sujet du message: Un tueur en série de lapins près de Niort ? Répondre en citant

Mercredi 16 Décembre 2009

POITOU-CHARENTES. Un mystérieux tueur en série décime depuis quelques jours les clapiers de Coulonges- sur-l'Autize (79). Une centaine de lapins ont été tués. Mais qui veut la peau des lapins ? Coulonges-sur-l'Autize est une commune française, située dans le département des Deux-Sèvres et la région Poitou-Charentes.

Pour que les proches des petites victimes puissent faire leur deuil, il aurait au moins fallu que le tueur prenne la peine de les passer à la casserole. « Mais non, ce malade ne fait même pas ça pour les manger », s'indigne Henri Millet, le premier habitant du hameau à avoir prévenu les gendarmes au lendemain de l'assassinat de ses 11 lapins. Depuis la fin du mois de novembre, près d'une centaine d'autres bêtes ont ainsi été retrouvées les cervicales brisées, systématiquement et proprement alignées au pied de leurs clapiers à travers Coulonges-sur-l'Autize, ce gros village du Marais poitevin flirtant avec les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime.


Déjà huit plaintes recouvrent désormais le bureau de l'adjudant-chef Couvrat, ce militaire jusqu'alors plus habitué à jouer les pacificateurs au Kosovo plutôt qu'à dresser le profil psychologique d'un insaisissable serial killer de lapins. « Et l'on s'est depuis aperçu que les « crimes » ont débuté au printemps, sauf que les gens ne nous en avaient pas parlé, par peur du ridicule sans doute. » Très vite, pourtant, les enquêteurs balaient l'hypothèse canine. « Un chien intelligent, qui sait ouvrir les clapiers, ça n'existe que dans les cirques. D'autant que les animaux ne sont pas égorgés mais bien méthodiquement occis. Jusqu'à 27 en une seule fois dans la nuit du 8 au 9 décembre, il faut être un rural pour savoir faire ça. »

Mais si l'affaire permettait, hier, d'enchaîner les conversations autant que les tournées de vin chaud d'un bout à l'autre du zinc du Café des Sports, elle commence aussi à semer le trouble dans l'esprit des villageois. « Que les poulets courent après un tueur de lapins, ça nous fait bien rigoler, mais les rumeurs se multiplient, bientôt on va nous parler d'éléphants assassinés », confirme le cafetier Éric Neau. « Ce matin, j'ai plaisanté avec un jeune client en lui disant qu'une patte de lapin dépassait de la gueule de son pit-bull... Deux heures plus tard, toute la place du marché était persuadée que c'était vrai. Chacun cherche maintenant à savoir qui est le tueur. »

Rumeurs et sorcellerie
Soulignant que la monstruosité de son mode opératoire va crescendo, certains redoutent alors que l'assassin des clapiers ne soit bientôt tenté de pousser la porte des maisons dès la nuit tombée. Outre une lapine éventrée puis vidée de ses petits, les gendarmes reconnaissent ainsi qu'un enfant a retrouvé son lapin de compagnie décapité sur le chemin de l'école. Sans qu'aucun suspect ne soit, pour l'heure, envisagé, l'adjudant-chef Couvrat ne cache pas d'ailleurs le profil psychologique inquiétant de l'auteur. « Ce type a deux câbles qui se sont touchés, c'est sûr. Il n'a jamais volé aucun lapin. C'est juste un prédateur sadique et pervers qui travaille à la chaîne. Le problème, c'est que personne ne semble l'avoir aperçu. Ou bien alors les gens ont peur de parler. »

Peu ou pas d'indices donc, mais la quasi-certitude que cet adepte du coup du lapin frappera à nouveau. « Son mode opératoire est une véritable signature, probablement un fou en quête de reconnaissance », espèrent désormais des enquêteurs qui ont appris hier l'envoi exceptionnel de renforts. Car, au-delà du terrible serial killer de chiens et de chats qui avait ensanglanté la Corrèze au début des années 2000, les annales de la criminalité contemporaine ne recensent qu'un seul autre « génocide » de lapins sur le territoire français. Près de la frontière allemande, où les gendarmes avaient alors mis plus d'un an avant de confondre l'odieux lapinophobe.

Tout en multipliant les planques et les patrouilles nocturnes, les militaires ont seulement, à l'heure actuelle, écarté la piste d'une vengeance. « Même s'il sait où se trouvent des clapiers parfois bien dissimulés, le tueur semble agir à l'aveugle, en rentrant au hasard chez des victimes qui n'ont aucun lien entre elles. Mais bon, il va peut-être falloir que l'on exhume les affaires de sorcellerie d'il y a cinquante ans. » Parfaitement conscient que les scénaristes hollywoodiens des « Experts » ne tarderont plus avant de racheter les droits de l'histoire, l'adjudant-chef refuse encore, malgré tout, de faire appel aux spécialistes de la police technique et scientifique. « D'abord, cela coûte cher, et puis les fortes pluies de ces derniers jours ont hélas lessivé les scènes de crime. Sans compter que le coupable n'est pas forcément dans nos fichiers. »

On remplit les congélos
Enfin, et ce n'est pas là le moindre des effets pervers des agissements du pervers, la plupart des propriétaires de lapins épargnés auraient déjà anticipé sa récidive en remplissant à la va-vite leurs congélateurs. « Le tueur nous en a laissé deux vivants, mais on ne va pas prendre de risques », promet Henri Millet, toujours traumatisé par le massacre commis dans son jardin alors qu'il regardait l'élection de Miss France chez des amis.

Et les marchands de dindes déjà de faire la grimace en comprenant qu'au soir de Noël, le lapin aux marrons sera certainement servi à toutes les sauces sur les tables de Coulonges. À moins que, d'ici là, l'opiniâtre adjudant-chef ne parvienne à crier « Haut les mains, peau de lapin » sans pour autant que la maîtresse du village finisse en maillot de bain.
______________________________________
Source: s.cottin@sudouest.com

Lapins retrouvés morts à Coulonges- sur-l'Autize : six plaintes déposées.
Le massacre de lapins se poursuit à Coulonges-sur-l'Autize. Après les quatre plaintes déposées mercredi, les gendarmes de la commune en ont enregistré deux nouvelles, hier. Au lieu-dit « Tourteron », où deux habitants ont déjà perdu bon nombre de leurs animaux, douze lapins ont été retrouvés morts la nuit dernière. Les gendarmes enquêtent sur ce qui s'apparente à des exécutions, en plein milieu des exploitations.
______________________________________
Source: www.lanouvellerepublique.fr/

Les lapins de Coulonges-sur-l’Autize, au nord de Niort, tremblent! Un tueur en série de lapins près de Niort?
Entre le 5 et le 13 décembre, une cinquantaine de lapins ont été décimés tués chez plusieurs habitants d’un hameau de la commune. Les gendarmes ont ouvert une enquête et sont à la recherche de "quelqu’un d’assez perturbé." En fin de semaine, les gendarmes de la commune ont reçu d’autres plaintes, pour des faits plus anciens, avec, à chaque fois, au moins une demi-douzaine de lapins trucidés.
______________________________________
Source: http://www.charentelibre.com/

A Tourteron, de mystérieux massacres de lapins. Depuis une semaine, un inconnu s’attaque aux basses-cours à Tourteron, près de Coulonges-sur-l’Autize. Cinquante lapins et des poules ont été tués.
Henri Millet n’a plus que deux lapins. Et chaque matin depuis une semaine, il se demande s’ils sont encore là. Les onze autres, lapereaux compris, ont été massacrés le week-end dernier. « Le dimanche matin, ils étaient tous éparpillés morts, explique ce retraité, avec peine. La semaine d’avant, on m’avait dit, “ fais attention à tes lapins ”, ce serait arrivé trois fois à Coulonges déjà ». Mais il était loin d’imaginer que le paisible hameau de Tourteron, où il vit depuis 76 ans, serait concerné à son tour. Dans la nuit de mardi à mercredi, le mystérieux tueur a pourtant frappé de nouveau, à quelques centaines de mètres, chez Michelle et Jean-Pierre Geffard. Là, vingt-six lapins ont été retrouvés morts. « Tués par un chien, explique Michelle, on voyait les traces de crocs. »


Le lapin d’un enfant décapité
Mais pour les époux Geffard, il n’y a pas qu’un chien : « On pense que le maître sort les lapins des clapiers et les lui jette. Peut-être pour dresser le chien à tuer. Il est bien dressé, en tout cas, on n’a rien entendu ». Des traces de pas suspectes ont été retrouvées, ainsi que les empreintes d’un chien, a priori de bonne taille. La nuit suivante, deux autres massacres sont encore commis, à quelques centaines de mètres. Une douzaine de lapins sont tués chez les voisins des Geffard. Détail sordide : une femelle pleine a été éventrée.

Le tueur frappe aussi chez les Saivre, un peu plus loin. « On savait qu’il y avait eu des lapins tués chez les Millet et les Geffard, explique Brigitte Saivre. Mon fils de dix ans était inquiet, il avait donc déménagé son lapin domestique, un bélier avec de grandes oreilles, du hangar à l’abri de jardin. Jeudi matin, avant d’aller à l’école, il a retrouvé son lapin avec la tête arrachée. » Le rôdeur a aussi frappé dans le poulailler de la famille. Six poules tuées. Un carnage commis visiblement « par un homme » : aucune trace de morsures. Les poussins sont morts aussi. Dans Tourteron, l’affaire suscite bien sûr l’inquiétude. « Comment savait-il qu’il y avait un lapin dans cet abri de jardin ? s’interroge la mère de famille. On a beau chercher dans l’entourage, on n’imagine pas qui peut faire ça. Ici, beaucoup de gens ont des poules ou des lapins. Ceux qui n’ont pas encore été touchés pensent à monter la garde. »

“ Juste pour le plaisir de tuer ”
Plus mystérieuses encore sont les motivations de celui qui sème la mort dans les basses-cours. « On comprendrait davantage que quelqu’un vole des lapins pour manger », poursuit Brigitte Saivre. « Là, c’est juste pour le plaisir de tuer, se désole Henri Millet. Je suis curieux de connaître ses raisons, mais c’est un malade. »
Les gendarmes ont ouvert une enquête, qui associe trois autres « tueries », commises précédemment dans le secteur. Elles étaient apparues jusque-là comme des faits isolés, voire anecdotiques. Fin novembre, un habitant de Coulonges avait ainsi retrouvé ses deux cochons d’Inde tués.
______________________________________
Source: nr.niort@nrco.fr - Sébastien Kerouanton - la Nouvelle République
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Déc - 11:46 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 20 Déc - 11:52 (2009)    Sujet du message: Un tueur en série de lapins près de Niort ? Répondre en citant

Le mystère du tueur de lapins
On l’a prévenu, il a entendu les bruits courir. « Fais attention à tes lapins ». Trois types du coin auraient déjà retrouvé leurs animaux déchiquetés... Henri Millet, retraité dans un paisible hameau près de Niort (79), n’y a pas prêté plus d’attention. Ce dimanche 6 décembre, dans le froid du matin, il n’y a même plus pensé en poussant la porte de sa basse-cour. Il a du en faire une tête, le Riton, quand il a découvert onze de ses lapins massacrés. Un bain de sang. Même les lapereaux sont en morceaux…

Deux nuits plus tard. A quelques centaines de mètres, le couple Geffard connait la même surprise désagréable : cette fois, ce ne sont pas 11 mais 26 lapins qu’ils retrouvent trucidés. Mais pour le coup, les enquêteurs ont quelques indices à se mettre sous la dent. Des traces de crocs sur les corps des animaux et des traces de pas…Un fêlé aurait-il dressé son chien – de bonne taille, d’après les empreintes – à bouffer tous les Jojo lapin du coin ? La tuerie continue. La nuit suivante, c’est le tour des voisins des Geffard : une douzaine de lapins occis – dont une femelle pleine (enceinte) éventrée… Sale histoire. Quelques minutes plus tard, c’est chez les Saivre que le prédateur poursuit son œuvre. Six poules liquidées et un lapin bélier.

serial killer Le mystère s’épaissit. Car le fils Saivre, au courant du danger que courait son animal, avait pris soin de le déplacer du hangar pour le planquer dans un abri de jardin. Et pourtant, au matin, avant d’aller à l’école, le petit a retrouvé son lapin bélier avec la tête arrachée… « Comment savait-il qu’il y avait un lapin dans cet abri de jardin ? » s’est demandé la mère. La peur monte. Y a-t-il un espion dans les environs ? Un détraqué à la recherche d’un lapin à décapiter ? Les gendarmes se souviennent alors d’autres cas similaires au cours des semaines précédentes. Fin novembre, par exemple, un propriétaire avait retrouvé ses deux cochons d’Inde tués. Les enquêteurs confirment rechercher « quelqu’un d’assez perturbé »… L’histoire en rappelle une autre qui s’était déroulée en Allemagne dans la vallée du Rhur. Du printemps 2008 au printemps 2009, des dizaines et des dizaines de lapins, des cochons d’Inde… avaient été massacrés chez des particuliers. En général, les rongeurs étaient décapités et leur tête avait été emportée. Exaspérés par une enquête qui piétinait, la fédération des éleveurs avait promis une récompense de 15.000 euros à qui trouverait le coupable. La police avait envisagé plusieurs pistes : rituels satanistes, vampirisme…

Au mois de mai dernier, un jeune homme de 26 ans avait finalement été interpellé alors qu’il transportait deux caisses contenant onze cochons d’Inde, à deux heures du matin. A son domicile, on avait retrouvé des dizaines de cadavres d’animaux…Un vrai serial killer.
______________________________________________
Sources: Libération, La Nouvelle République
et Montauk
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:39 (2017)    Sujet du message: Un tueur en série de lapins près de Niort ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Insolites & Paranormal Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com