Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Pathologie des victimes de rencontre de près et d’abduction

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Abduction (RR4)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 19:21 (2010)    Sujet du message: Pathologie des victimes de rencontre de près et d’abduction Répondre en citant

Pathologie des victimes de rencontre de près et d’abduction
Par le Dr. Jacques Costagliola
Article de Ufomania No 51

I. Les domaines de la réalité du phénomène Ovnien de Vallée-Davis
I.1. Le domaine physique
I.2. Le domaine exophysique
I.3. Le domaine psychique
I.4. Le domaine somatique
I.5. Le domaine exopsychique
I.6. Le domaine socioculturel

II. Les effets Somatiques
II.1. Sensations et perceptions physiologiques étranges
II.2. Sensations et perceptions paroxystiques pathologiques
II.3. Effets pathologiques classiques
II.3.1. Conjonctivite photonique
II.3.2. Atteinte rétinienne
II.3.3. Lésions cutanées
II.3.4. Brûlures.
II.4. Effets neuropathologiques spécifiques au P.O.
II.4.1. Neutralisation de la volonté et du libre arbitre
II.4.2. Neutralisation de la mémoire de fixation
II.4.3. Neutralisation de la motricité volontaire
II.5. Suites de la rencontre et séquelles
II.5.1. Séquelles somatiques
II.5.2. Séquelles psychiques
II.6. Le problème des implants I

III. Les effets Psychologiques et Psychiques.
III.1. Les effets psychiques immédiats
III.2. Pendant la rencontre et l’abduction
III.3. Le domaine surpsychique du phénomène
III.4. Projection de propriétés paranormales sur un Terrien

IV. Les Effets socioculturels.
IV.1. Données statistiques
IV.2. Approche du phénomène par l’homme, la société, l’humanité
IV.3. L’incommensurabilité et l’ethnocide de contact

V. Les Effets sur les animaux et les plantes.

VI. Conclusion

________________________________________________________________________
 
I. Introduction.

Si nous refusons l’absurdité et l’irrationnel de la rencontre, nous n’en saurons jamais plus sur eux (Aimé Michel) et nous maintiendrons leur hégémonie sur nous (William Striebler)

I.1. Les trois types d’incidents ovniens
Les incidents ovniens sont en gros de trois types qui résument les cinq types de rencontres dites rapprochées d’Hynek :

1. L’observation lointaine d’une lumière ou d’un engin aux performances impossibles selon notre physique ; cela ne produit ordinairement aucun trouble ni séquelle psychique ou physique, sinon mais pas toujours un changement d’attitude vis-à-vis du problème, voire de conception du monde ; on peut ici parler de témoin ou d’observateur, avec conservation du libre arbitre. Ce cas correspond à la RR1 ou rencontre rapprochée du 1er type, mauvaise traduction de closed encounter, ce ne sont pas les rencontres qui sont rapprochées mais les protagonistes de la rencontre. Rencontres rapprochées signifierait rencontres itératives, fréquentes. L’ufologie manque de rigueur sémantique, première condition du traitement scientifique d’un phénomène.

2. Une rencontre de près avec un engin atterri ou en semi atterrissage, émettant souvent une énergie lumineuse et thermique intense, et avec ses occupants, bipèdes hominiens le plus souvent du type banalisé par la publicité, nain blanc mégalocéphale mégalophtalme, munis de moyens physiques et psychiques et d’armes hors normes. Cette rencontre avec l’inconnu, sous dominance mentale et physique du phénomène, provoque des troubles psychiques etpsychologiques intenses parfois durables et des troubles somatiques, le plus souvent transitoires ; ce n’est plus un observateur ni un témoin mais une victime, même s’il peut parfois observer et témoigner. Ce sont les RR2 & 3 d’Hynek.

3. Une abduction ou enlèvement par des aliènes d’un humain ou d’un couple suivi d’examen clinique et cœliochirurgical. Dans ce cas et a fortiori si l’enlèvement se répète, les dégâts psychologiques sont importants. Ce sont les RR4 & 5. Mais quand une rencontre de près a duré plusieurs heures, on peut soupçonner une abduction à la clef.Pour ces véritables séances de torture, ces rapports de maître à esclave, de prédateur à prisonnier, les ufologues décalquent le mot anglais "experience" qui en réalité signifie mésaventure, épreuve pénible. Ce mot bien adapté en anglais à la situation, est ce que les linguistes nomment un faux ami. Parler d’expérience en français ne reconnaît pas l’état de victime, en fait quelqu’un qui maîtrise l’événement, s’enrichit d’une expérience, alors qu’il a été totalement sous commande du phénomène, et même quand il dit s’être enrichi, être devenu meilleur. Le mot gomme la souffrance des victimes Si l’on ajoute que la société prend ces gens pour des cinglés ou des coupables, on voit que la victime l’est deux fois, du phénomène et de la société, d’où sa répugnance à parler et son retard à consulter, ne pouvant avouer l’origine de ses troubles sans passer pour un dérangé mental et risquer les quolibets ou l’hôpital psychiatrique.

I.2. Les six domaines de réalité du phénomène ovnien de Vallée-Davis

Avant d’analyser les effets physiopathologiques du phénomène sur les victimes, hommes, animaux, végétaux, il convient de les situer replacer parmi les manifestations attribuées au phénomène. Il est trivial de dire que toutes les disciplines sont ou seront concernées par le phénomène. Pour ce faire nous emprunterons à Vallée et Davis (2003), en modifiant quelque peu leur terminologie, leur classement des aspects éminemment polymorphes du phénomène et de leur retentissement sur les humains, en six domaines d’information ou de réalité, classement appelé à remplacer celui d’Hynek qui se limitait aux aspects visibles du phénomène.

1. Domaine physique. Ce sont les aspects physiques du phénomène interprétables dans le cadre de la science terrestre : formes géométriques, déplacements en 3d, phénomènes lumineux, électromagnétiques, visibles, audibles, enregistrables…

2. Domaine exophysique. Les performances fantastiques des engins volants et des appareils utilisés au sol par les aliènes relèvent d’une physique suprahumaine : énergie quasi illimitée, miniaturisée et transportable ou omniprésente, luminosité quasisolaire, vitesses et manœuvres impossibles, antigravitation, manipulation de la lumière, de la matière, et du temps…

3. Domaine psychique Il s’agit des états de conscience modifiée du témoin pendant et après la rencontre relevant de la psychologie et de la

psychiatrie terrestre :
- avant la rencontre, ces gens sont normaux avec les guillemets d’usage ;
- pendant la rencontre, ils se sont efforcés d’interpréter rationnellement leur observation jusqu’à être acculé à l’inexorable diagnostic : inconnu ;
- pendant et après l’observation, l’impact psychologique et psychique sur le témoin, plus souvent négatif, peur, panique, angoisse, abattement,
prostration, dépression, ou plus rarement, euphorie, sentiment d’amour universel, exaltation, adhésion sectaire, mysticisme…


4. Domaine somatique (soma : corps) ou physique. La physiologie est l’étude des fonctions normales des organes, la pathologie celle des troubles fonctionnels et des lésions des organes, la physiopathologie du passage des perceptions physiologique à la pathologie par intensité du stimulus créant la perception. Physiologie, pathologie, physiopathologie, s’appliquent au somatique et au psychique. Les ufologues parlent depuis 60 ans de troubles physiologiques, termes antinomiques, oxymore (pygmée géant). Un trouble est pathologique par définition. Physiologique s’oppose à pathologique, somatique s’oppose à psychique. C’est le domaine somatique que nous traitons, ne faisant qu’esquisser les problèmes psychiques.

5. Domaine exopsychique. Manifestations surpsychiques attribuées aux aliènes : communication télépathique, manipulation du cerveau de la victime, polterguestes, manifestations paranormales, parfois partiellement transmises aux humains.

6. Domaine culturel
- typologie des témoins : toutes les classes, QI, âges, sexes, métiers, sont représentés dans les RR1 ; les RR2-3 semblent épargner enfants, adolescents et vieillards, les abductions commencent dans l’enfance et durent jusqu’à la fin de la période d’activité reproductrice ; mais on n’a qu’un exemple de grand de ce monde parmi les enlevés, un secrétaire général de l’ONU:
- les observations ont lieu au cours des activités habituelles socioprofessionnelles des victimes ; on note l’appréhension ou l’inappréhension du phénomène par l’homme, par la société, par l’humanité : des réactions contradictoires au concept d’intrusion extraterrestre, rejet irrationnel et abstention coupable des scientifiques, ambiguïté des pouvoirs politiques et militaires, couvercle de ridicule et de désinformation appliqué par les médiats sur le phénomène, incompréhensible car d’habitude ils sont plutôt friands du sensationnel, il est vrai qu’il n’est plus nouveau:

- le problème de l’incommensurabilité probable entre nos psychismes, nos organes des sens, et les leurs, posant le problème de
- l’ethnocide de contact ou de désintégration de la société dominée dans une rencontre asymétrique, telle une tribu amérindienne visitée par des
ethnologues. Quand nous en saurons plus sur eux, le classement sera à compléter par un 7e domaine exobiologique et un 8e exoculturel.

II. Les Effets Somatiques.

Les effets du phénomène ovnien sur l’homme relèvent :

1. de sensations et perceptions physiologiques mais étranges ;
2. de sensations et perceptions paroxystiques, intolérables, voire pathologiques ;
3. une pathologie somatique connue de la nosologie classement des symptômes, syndromes, maladies, lésions physiques ;
4. une neuropathologie spécifique au phénomène, par action physique et ou psychique, sur la volonté, la mémoire, la commande des
mouvements volontaires...

II.1. Sensations et perceptions étranges.

Il s’agit plus souvent de sensations primaires, car la nouveauté absolue de la scène perçue ne permet pas toujours l’interprétation en perceptions. Une sensation est basique, une perception est une sensation interprétée. En effet, on ne connaît pas, on reconnaît. D’où la profusion et la contradiction des réponses par analogie données par chacun au même stimulus qui témoignent de réactions successives d’étonnement, d’inconfort, de peur, de panique.

Des perceptions optiques bizarres : objets et lumières aux vitesses et manœuvres impossibles, aéronefs discoïdes, triangulaires, elliptiques ou rectangulaire ; des entités étranges, le plus souvent des nains blanc-gris à grosse tête ovoïde et à yeux noirs immenses sans pupille, aux membres et au tronc graciles ; des couleurs jamais vues auparavant, probablement effets d’ionisation ; des tubes de lumière solide, interrompus avant d’atteindre le sol, sans diminution de l’intensité avec la longueur, cylindrique à section franche, avançant ou reculant lentement, des faisceaux courbes, morcelés, l’éclairage plein jour de tout un secteur au milieu de la nuit sans vision de la source, etc ;

Des sons divers : bourdonnements, sifflements, rugissements, bruit d’abeilles, voire assourdissants, mais le plus souvent un silence vrai, celui étonnant du phénomène, mais aussi celui de la Nature, de tout ce qui vit, vole, rampe, et se planque, confronté à l’inconnu ; Des vibrations, trépidations, perçues par nos sens internes ; Une sensation inattendue de déplacement d’air, brise ou bourrasque ; Un changement de température, chaleur, froid ;Des odeurs d’œuf pourri, soufre, moisi, musc, ozone, goût de métal ;Des frissons, tremblements, crampes, paresthésies cutanées (sensations inhabituelles et sans signification).


II.2. Sensations et perceptions paroxystiques traumatisantes, par exposition à de puissantes sources énergétiques, lumineuses et autres, transformant la sensation en agression physique : Lumières éblouissantes, rendant aveugle momentanément, et provoquant une réaction conjonctivale, rougeur et larmoiement immédiats. On ne peut et doit pas plus regarder un ovni lumineux proche que le Soleil ; Odeurs déclenchant nausées et vomissements, «odeur âcre écœurante» (D.S. Desvergers, Palm-Beach, Floride, 19.08.1962), «odeur âcre, métallique» qui fait vomir les enfants à Flatwoods le 12.09.1952)… Froid extrême, chaleur obligeant à quitter sa voiture, à s’éjecter d’un avion (02.04.1954, N-Y DC).

II.3. Effets pathologiques classiques

Ce sont les signes fonctionnels, lésionnels et généraux présentés par le témoin d’une rencontre de près, constatés après la rencontre ou apparus le lendemain. Ils ne sont pas étudiés par les médecins tous sceptiques; ils sont maladroitement rapportés par les enquêteurs et chercheurs qui ignorent bien sûr la clinique, l’anatomie, la physiologie et leur terminologie mais ont négligé de prendre langue avec les rarissimes médecins qui se sont intéressé au phénomène. Ces effets semblent collatéraux et dus, comme les précédents, à l’impact des fortes énergies émises par l’ovni. Bien entendu ces troubles ne sont jamais tous réunis. Le rencontré n’en présente que deux ou trois.

■ Troubles ophtalmiques, les plus fréquents,
Conjonctivite photonique palpébrale et oculaire, allant du larmoiement avec sensation de sable sous les paupières, au coup d’arc et à la conjonctivite des neiges ; rougeur, œdème, hyperhémie, écoulement persistant après l’exposition, pouvant devenir purulent ; le sujet consulte tardivement par peur de la dérision (Haravilliers).Atteinte rétinienne : plus grave, phosphènes*, scotome* (taches aveugles), baisse de l’acuité visuelle, cécité, tous transitoires ou durables, un ufologue qui lors d’une observation en Corse s’est avancé plus que les autres y a laissé 50% de son acuité visuelle.

■ Lésions cutanées et sous cutanées


A suivre...
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 19:21 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Abduction (RR4) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com