Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Au Prieuré de Saint-Cosme, les vestiges d‘une église de l'an mil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Édifices religieux en Touraine.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Macha
Membre VIP

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 45
Localisation: Ile de France
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 20 Juil - 20:38 (2010)    Sujet du message: Au Prieuré de Saint-Cosme, les vestiges d‘une église de l'an mil Répondre en citant

(Source : http://archeologie.cg37.fr/Actualite_portail.php?branche=archeologie&theme=4&idactualite=91


Au Prieuré de Saint-Cosme, les vestiges d‘une église de l'an mil 


La campagne de fouilles archéologiques qui a débuté le 3 juin 2009 s'est achevée le 15 février 2010. Menée par une quinzaine d'archéologues du SADIL, les découvertes sont importantes et permettent de mieux comprendre l'évolution du site et la vie du monastère… 
 
Le prieuré Saint-Cosme à La Riche : un haut-lieu de l'esprit millénaire  
 
par Bruno Dufaÿ  
 
 
 
Le prieuré Saint-Cosme était pour les moines du 12ème siècle « un paradis sur terre permettant d'atteindre plus facilement le vrai paradis », à moins d'une heure de marche de Tours. La longue histoire de ce monastère vient d'être révélée par de grandes fouilles archéologiques menées par Bruno Dufaÿ, archéologue du Conseil Général d'Indre-et-Loire auquel l'édifice appartient. Il est pour l'heure plus connu comme « demeure de Ronsard », qui en fut prieur de 1565 à 1585, y est mort et y est inhumé (voir encadré). Un projet de mise en valeur du site vise à redonner aux lieux toute leur dimension historique et spirituelle, sans oublier le « prince des poètes ». La pose des vitraux de Zao-Wou-Ki aux fenêtres du réfectoire des moines s'inscrit dans cette longue tradition de spiritualité et de poésie, qui se perpétue notamment par la collection de « livres pauvres » présentée dans ces lieux ainsi que les nombreux festivals de musique et de poésie.  
 

Autrefois, Saint-Cosme était une île dans le cours de la Loire, comme nous l'apprennent les textes médiévaux et encore les poèmes de Ronsard. Elle a été rattachée à la terre ferme seulement au 17ème siècle. Les fouilles ont montré qu'elle était née voici deux mille ans, à l'époque gallo-romaine, où l'on y décèle une occupation légère. A partir de la fin du 9ème siècle, un village de pécheurs s'y installe, propriété de la collégiale Saint-Martin de Tours, haut-lieu de la Chrétienté bâti sur le tombeau de Saint-Martin, fondateur du monachisme européen. C'est cet emplacement que, peu après l'an Mil, le trésorier de la collégiale Hervé de Buzançais choisit pour construire un petit monastère. A cette époque, à la suite des raids vikings sur la Loire, la collégiale et tout le quartier adjacent est en reconstruction ; Hervé « délocalise » une partie de la communauté des chanoines, comme il l'a fait dans un autre lieu pour un monastère de femmes situé à l'ombre de la collégiale.  
 

Ce premier monastère, inconnu jusque là, a été révélé par les fouilles. Une petite église à une nef, aux murs peints, et un grand bâtiment pour les religieux ont été mis au jour. Pendant près d'un siècle, ce monastère va accueillir des moines de divers horizons, y compris d'autres régions. Son occupant le plus célèbre est Bérenger, grand théologien qui a pris des positions philosophiques et sur l'Eucharistie très novatrices, qui auront leur prolongement dans le protestantisme ; condamné par l'Église, il se retira à Saint-Cosme, où il fut également enterré, en 1088.  
 

En 1092, le monastère prend une nouvelle importance. La collégiale Saint-Martin le réorganise et le reconstruit. Une église romane, encore partiellement visible, est alors édifiée, dotée d'un des premiers déambulatoires de l'époque romane, avec trois chapelles rayonnantes et des chapiteaux sculptés. Un Christ en Majesté peint sur la voûte ornait la chapelle axiale. Les bâtiments pour la vie des moines suivent, autour du cloître, avec une salle capitulaire surmontée d'un dortoir, donnant sur l'église. Un grand réfectoire est bâti en face de celle-ci, ainsi qu'un bâtiment pour les novices et les hôtes. Une infirmerie bien chauffée est ajoutée, divisée en deux pour préserver la sépération des sexes. Des bâtiments aux fonctions indéfinies se groupent autour de l'ancienne église, maintenue jusqu'au 18ème siècle.  
 

Dès lors, la structure générale du monastère est fixée. Il sera embelli et agrandi à plusieurs reprises. D'abord dès 1140 par le trésorier de la collégiale Henri, fils et frère de roi de France (respectivement de Louis VI et de Louis VII), puis peut-être par un roi de France lui-même, Louis XI, du temps qu'il habitait à quelques centaines de mètres en son château du Plessis-lès-Tours, à la fin de sa vie. C'est pourquoi l'église, dont il ne reste qu'une partie du choeur et le transept sud, possède un aspect composite romano-gothique.  
 
 Tous ces bâtiment ont souffert des vicissitudes des temps. En 1563, le prieuré est saccagé par les Huguenots. Il connaît une brève renaissance du temps de Ronsard et de ses successeurs au début du 17ème siècle. Pourtant, ils ne sont plus que quelques moines (six du temps de Ronsard). Son enceinte est fortifiée, le logis du prieur amélioré puis carrément reconstruit au bord de la Loire, joli manoir se dressant au-dessus d'un jardin à la française en pente douce vers la berge. Puis, comme la plupart des monastères à cette époque, le prieuré est victime de la crise des vocations du siècle des Lumières, comme des difficultés économiques qui mèneront à la Révolution. En 1742, il est dissous et une partie des ses bâtiments sert de carrière de pierre.  
 
 Un monastère, c'est aussi un cimetière : traditionnellement les moines sont enterrés sur le lieu où ils ont vécu. C'est pourquoi un grand programme d'archéologie funéraire accompagne l'étude des bâtiments. Près de quatre cents sépultures ont été fouillées, réparties dans deux cimetières et dans l'église. Cela permettra aux archéologues d'écrire l'histoire d'une communauté sur la longue durée, de suivre l'évolution des rites funéraires, mais aussi de son état sanitaire. On pourra aussi mettre en évidence la gestion différente des cimetières selon les époques, car on s'est rendu compte qu'ils étaient plus ou moins ouverts à d'autres que les moines : quelques femmes et enfants y sont également inhumés. Cette étude fera référence, parce qu'il est très rare d'avoir l'opportunité de fouiller complètement des cimetières ; les conclusions ne seront pas tronquées à cause d'un échantillonnage aléatoire. C'est pour cela d'ailleurs que les défunts seront réinhumés sur place, dans un caveau spécialement construit. Il sera accessible aux chercheurs qui souhaiteraient reprendre des études quand les méthodes et les questionnements auront évolué. Ainsi sera ménagé le respect des morts et celui de la connaissance. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Juil - 20:38 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 20 Juil - 20:44 (2010)    Sujet du message: Au Prieuré de Saint-Cosme, les vestiges d‘une église de l'an mil Répondre en citant

Lieux que j'ai visité il y a pas mal d'années... Que de souvenir. Merci Macha.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:34 (2017)    Sujet du message: Au Prieuré de Saint-Cosme, les vestiges d‘une église de l'an mil

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Édifices religieux en Touraine. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com