Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Les « Black Helicopters»

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 7 Nov - 14:38 (2010)    Sujet du message: Les « Black Helicopters» Répondre en citant

Les « Black Helicopters»
Un lien avec les mutilations ?

Ils sont noirs, non marquées et volent généralement de la nuit. « Black helicopters » est un terme qui est devenu populaire aux États-Unis, désignant parfois des rumeurs ou des théories de complot. Ils seraient utilisés par des organismes gouvernementaux, et des milices dans les années 1990. En Grande Bretagne, existe le même phénomène désigné sous le non de « phantom helicopters » terme né dans les années 1970.

Les hélicoptères noirs existent, ils n'ont aucune marque d'identification, ils semblent avoir été observés depuis 1967 aux États-Unis autour des témoins d’apparitions d’OVNI. Ils sont de type Huey UH-1H ou Sikorsky « Black Hawk » aux vitres entièrement teintées, et ils ne portent aucune marque d’identification, à l’identique de ceux qu’utilise la CIA pour ses missions secrètes. Leur présence bien réelle est attestée à ce jour par des centaines de photographies, autant dire qu’il s’agit plus d’un show organisé que de la mise en oeuvre d’une surveillance discrète. Le mystère de cette présence, qui confine parfois au harcèlement du témoin, n’a jamais été élucidé. Mais si l’on se souvient que la première mutilation animale date aussi de 1967, et qu’un hélicoptère fut vraisemblablement utilisé puisque le cheval mutilé fut retrouvé à une centaine de mètres de ses dernières traces de sabots, alors on comprend mieux que les auteurs des mutilations cherchent à accréditer l’idée que les hélicoptères des services secrets n’ont qu’un rôle de surveillance par rapport au phénomène OVNI. Ainsi, lorsqu’un hélicoptère sera aperçu près d’une bête mutilée, on sera tout naturellement conduit à penser qu’il ne fait que surveiller les agissements des extraterrestres. Bien sûr, si cet hélicoptère est vu en train de transporter une vache à l’élingue, comme cela s’est apparemment déjà produit, il sera plus difficile d’accepter cette vision des faits, mais on pourra toujours supposer qu’un hélicoptère de l’armée a été volé par des extraterrestres.


Sikorsky SH-60

Plusieurs témoins qui sont des shériff de comté, ou des représentants de la loi (police d'Etat) déclarent des observations et des rencontres avec ce type d’hélicoptère. Plusieurs policiers ont aperçu, recherché et poursuivi, et même tiré sur ces appareils. En Août 1971 à Lake County (Colorado) Quarante moutons sont retrouvés morts et mutilés sur la propriété d'un éleveur après un qu’un hélicoptère noir est survolé la zone.

Certains témoins particulièrement bien informés ont formellement identifié plusieurs types d’hélicoptères : Des Chinook CH 47s, Hueys, CH-46s, UH-1s, Soviet MI-8 Hips, OH-58 Kiowas (Jet Ranger), Bell OH-58D (i) Kiowa Warriors, et Russian Hinds.

Concernant leurs observations, la chronologie s'étend de1971 à 1994, principalement dans les états de l’Alabama, Arizona, Arkansas, California, Colorado, Georgia, Illinois, Iowa, Kansas, Louisiana, Maine, Massachusetts, Michigan, Minnesota, Mississippi, Missouri, Montana, Nebraska, Nevada, New Hampshire, New Mexico, North Dakota, Tennessee, Texas, Utah, Washington state, Wyoming, New York City, dans l’Alberta et l’Ontario au Canada. Les zones géographiques ont tendance à être rurales, bien que des « Black Helicopters » ont été effectivement observé dans des zones urbaines, telles que la ville d’Atlanta en Géorgie.

Source : Ovni-Sentinel-UFO-News No 32, p12.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Nov - 14:38 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 539
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 19:54 (2010)    Sujet du message: Les « Black Helicopters» Répondre en citant

Le rapport Rommel passe presque totalement sous silence les observations d’hélicoptères dans les zones de mutilations, alors que T. Adams a établi un catalogue de 188 observations d’hélicoptères dans les régions touchées par le phénomène, sur une période de 1973 à 1978. Dans le comté de Sharpy en 1974, suite à une vague de mutilations accompagnée de nombreuses observations de « Black Helicopters » le shérif Thomas Paton inquiet, contacta les officiels à l’aviation et s’informa des vols autorisés. Il apprit qu’aucun appareil ne devait se trouver là où il avait été aperçu. Les observations cessèrent quand les journaux en parlèrent, les mutilations aussi. Le 25 Février 1974, le shérif du comté de Kaufman reçut un appel téléphonique d’un fermier affolé, affirmant qu’un hélicoptère tournait au-dessus de ses pâturages à bovin à Prairieville. S’étant rendue rapidement sur les lieux, une patrouille trouva l’engin au sol. « Il n’y avait aucun feu allumé et dès qu’il fut éclairé par nos phares, il décolla. Alors, qu’aucune mutilation n’avait été découverte dans la région jusqu’à ce jour, il y en eut plusieurs après... » Déclara l’officier de police.

Toujours selon T. Adams, les hélicoptères n’ont pour la plupart du temps, aucune marque distinctive sur la carlingue ou alors celle-ci est recouverte de peinture ou d’un autre camouflage. Leur couleur varie du noir au grisâtre, de l’argent au blanc. Les rares photos qui ont été prises, furent réalisées de trop loin pour que l’on distingue la réelle couleur ou les signes distinctifs. C’est vrai que de ce point de vue, comme le souligne R. Schaffiner, le fait de ne pas avoir de numéro d’immatriculation est déjà une première infraction au code de l’aviation...

Cependant, il faut bien reconnaitre que malgré les nombreuses observations d’hélicoptères au-dessus des pâturages dans le Middle West, ce moyen aérien est le moins approprié pour s’approcher du bétail, parce qu’il est trop bruyant et qu’il doit littéralement paniquer les bovins, qui dans ces conditions, seront impossible à capturer selon la technique du lasso. Pour contourner le problème, il suffirait de paralysé l’animal et de descendre depuis un vol stationnaire au-dessus de la victime, comme une nacelle ou prendrait place les « chirurgiens » et leur matériel de découpe et de récupération. Mais cela ne résous pas le problème du bruit. Ce contre argument du bruit ne tient pas quand on apprend que certains hélicoptères sont anormalement silencieux. Alors, ces appareils sont-ils des engins issus des dernières technologies dans ce domaine ?


Troupeau affolé à l’approche d’un Boeing CH-47 Chinook de l’armée américaine. 


Des appareils qui ont un total mépris des règles de l’aviation (plan de vol, altitude basse, vol de nuit sans feux de signalisation) au point que l’on se demande comment la défense aérienne de ce pays (surtout lors du survol de zone sensible) composé de radar, de missiles et de chasseurs n’interviennent pas. Plus difficile à comprendre la totale indifférence de ces engins aux conditions climatiques, l’hélicoptère est un appareil très sensible aux déplacements d’air et il ne peut décoller par tout les temps. Certains témoignages et rapports indiquent des vols de « Black Helicopters » dans des périodes ou le vent était tel que l’Air Force interdisait à ces appareils de décoller.

Reste la question du coût de ces expéditions en quêtes d’organes. John Keel déclare « S’ils utilisent un hélicoptère à chaque mutilation, pensez à la somme d’argent qui doit être engagée. Un appareil coute ¼ à ½ million de dollars et on peut rajouter pour le carburant au moins 9 dollars de l’heure, plus l’entretien... » C’est un lourd prix à payer pour du sang de vache ajoute R. Schaffiner. Selon le D. Dewitt, a calculé que l’organisation responsable des mutilations, si elle utilise des hélicoptères et un équipement chirurgical, à dépenser en 10 ans au moins 8 millions de dollars. D’où l’hypothèse qu’une telle opération à l’échelle d’un pays comme les USA, ne peut être que l’œuvre d’une agence gouvernementale. Le mystère reste entier...

Source : Michel Granger
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:09 (2016)    Sujet du message: Les « Black Helicopters»

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Mutilations animales & Co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com