Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Troglodytes en Touraine.

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Le Monde Souterrain
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 530
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 30 Nov - 11:18 (2010)    Sujet du message: Troglodytes en Touraine. Répondre en citant

Troglodytes en Touraine.

L'Indre-et-Loire est sans doute le département qui compte le plus de monuments historiques au kilomètre carré, elle est aussi l’une des rares régions de France où l’on trouve encore des habitats troglodyte. L'habitat troglodytique est une architecture présente dans différentes traditions consistant à aménager des habitats sous-terrains ou creusés dans le rocher à flanc de montagne. Les maisons troglodytiques sont souvent creusées dans la roche tendre de type calcaire, mollasse ou grès. Le mot « troglodyte » vient du latin « troglodyta », lui-même du grec ancien « τρωγλοδύτης », de « τρώγλη » (« caverne »), et « δύειη » (« pénétrer dans », « plonger »). En France, il en existe plus que ce qu'on pourrait croire, et elles sont toujours occupées, notamment en Anjou, Touraine et Saumurois. Une belle façon de se rappeler qu’en Touraine, il n’y avait pas que des gens vivant dans les châteaux. On recense environ 45.000 troglodytes dont 5000 servent aujourd'hui d'habitation en Val de Loire...

 

« Le renouveau est apparu dans les années 1970 et s'est amplifié ces dix dernières années, Ce mode d'habitat devient très en vogue car il incarne des valeurs de la société actuelle : écologie, nature, authenticité » explique Bernard Tobie, président de l'association Carrefour Anjou-Touraine-Poitou (CATP), basée à Saumur (Maine-et-Loire)

Les Tourangeaux appellent les troglodytes les « maisons à l'envers ». Au sommet du coteau, le passant marche en effet sur le toit de l'habitat. Le « troglo » est revenu à la mode, et les gens de Loire, en dignes descendants de Pantagruel, y jouent aux épicuriens. Les constructions sont en tuffeau (Une pierre blanche locale, comme de la craie qui s’est formée il y a 90 millions d’années dans les sédiments déposés au fond de la mer) et l'habitat troglodyte y ait incrusté dans le coteau. Il se rencontre sur les pentes abruptes et souriantes des bords de Loire, les plus beaux exemples abondent autour de Rochecorbon.

Dans certaines communes autrefois, les habitations étaient presque toutes troglodytiques et les indices d’une présence humaine étaient peu visibles en surface. On associe souvent ce type d’habitat à une population pauvre. Certes, ceci a été pendant des siècle l’habitation des populations modestes : paysans, carriers, bateliers de Loire…mais on trouve aussi des habitats seigneuriaux troglodytiques, de grands pigeonniers (fuies) symbole de privilèges nobiliaires, des édifices religieux, les chapelles souterraines.

__________________________________
Sources :
http://www.cavites37.fr/
Inventaire préliminaire des cavités souterraines de l'Indre-et-Loire - Etat d'avancement.
http://www.brgm.fr/Rapport?code=RP-51942-FR
Inventaire des cavités souterraines de l'Indre-et-Loire - Rapport final.
http://www.brgm.fr/Rapport?code=RP-52318-FR
Le BRGM (Le BRGM est le service géologique national français)
http://www.bdcavite.net/donnees_liste.asp?DPT=37
Atlas Archéologique de Touraine
http://a2t.univ-tours.fr/notice.php?id=82&menu=Texte
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 30 Nov - 11:18 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 530
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 3 Déc - 23:42 (2010)    Sujet du message: Troglodytes en Touraine. Répondre en citant

Abris Trogodytique dit « La grotte de la Sybille »
Panzoult

Ce site privé et inscrit se trouve au lieu-dit « Bois Girault » sur la commune de Panzoult. Sa datation remonte au 16e - 17e siècle. On ignore depuis quand les cavités ont été utilisées, mais leurs occupations remontent au 16e siècle, dans la partie basse, l’une d’entres-elles est équipée d’une cheminée, datable du 17e siècle. Rabelais s’est inspiré du lieu pour y situer un épisode du Thiers Livre, où Epistemon va consulter la Sybille afin de savoir s’il doit se marier.


Le gros œuvre est en calcaire, le front du coteau est creusé de multiples cavités, les entrées les plus basses ayant été renforcées par des murs en moellon. Creusé dans le coteau et invisible de l’extérieur, un escalier étroit permet l’accès au niveau supérieur qui débouche sur une grande cave percée de trois ouvertures verticales et d’une porte. Le plafond est recouvert d’un enduit brun rouge qui a conservé des traces de décor, des arabesques et semble-t-il de bordure que l’on peut dater de la fin du moyen age.
______________________________________
Source : RANJARD R. La touraine Archéologique.
Réf. Mérimée IA37000393
_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 530
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 3 Déc - 23:57 (2010)    Sujet du message: Troglodytes en Touraine. Répondre en citant

Abri Troglodytique de « La Perrière »
Crouzilles.


Ce site privé et inscrit se trouve au lieu-dit« La Perrière » sur la commune de Crouzilles. La datation exacte est inconnue, ainsi que le maitre d’œuvre. L’ensemble date sans doute du Moyen Age. Les dates successives de creusement de ces cavités ne sont pas connues. Elles sont creusées dans le tuffeau. Le débitage irrégulier des parois au moyen de coins en bois gorgés d’eau qui font éclater la roche indique un creusement manuel. Plusieurs puits d’aération circulaires sont bien conservés.

__________________________________
Source :
Réf. Mérimée IA37000394


_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 530
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 4 Déc - 12:35 (2010)    Sujet du message: Troglodytes en Touraine. Répondre en citant

Les abris troglodytiques du canton de Chinon.
Observations générales.


L’origine de l’habitation troglodytique nous est inconnue. Nous observons que les bourgs les plus importants du canton sont implantés sur des sites qui mêlent à la fois l’aspect défensif et la possibilité de demeure troglodytique : Candes, Chinon, Lerné (avec le hameau de la Vaubelle) Partout ailleurs, si on exepte le bourg de Rivière (ancien lieu de pèlerinage et gué sur la Vienne) les maisons s’égrainent le long des coteaux percés de caves demeurantes. Ces caves artificielles ont permis d’extraire artisanalement la pierre pour construire probablement les premiers édifices religieux et les châteaux (la tradition orale rapporte que pendant la mauvaise saison, les paysans allaient « faire de la pierre ») Actuellement, la plupart des ces caves sont abandonnées, surtout celles situés au fond des vallées perpendiculaires à la Vienne (Vallée de la Crotte, des Veaux...) Celles qui sont conservées sont situées dans l’axe principal de la Vienne aux débouchés de ces vallées ou bien sur les coteaux ensoleillés de Cinais.

La Roche-Clermault, Lerné, Seuilly... Mais si elles ne sont pas devenues des résidences secondaires, comme à Lerné par exemple, elles sont souvent reléguées comme dépendances (buanderie à cause de la cheminée, caves à vin, atelier..) Ces demeures ne répondent pas à des modules précis. Il n’y a pas de plan type, la maison se crée au hasard de l’extraction de la pierre. On peut rencontrer de véritables ensembles : Pièces d’habitation, caves à vin, pressoir, étables, écuries, poulailler, clapiers à lapins, ateliers, le tout creusé dans le rocher, comme par exemple à « La Ruchaie » à Thizay, « Morin » à Lerné. Aucune cellule ne communique avec l’autre, à chaque fois il faut sortir dans la cour. C’est un type de demeure économique : Entretien facile et température constante hiver comme été, environ 11° C. Nous avons noté que cet habitat troglodytique est presque toujours encaissé, enterré, caché lorsqu’il est implanté sur des falaises de tuffeau dominant la vallée. Ainsi, la cour fermée devant la cave demeurante est plus basse que le chemin qui permet l’accès au coteau comme « Les Piottes » à Seuilly, le coteau de « Reuffé » à La Roche-Clermault. Même si la cave est au Sud, les rayons du soleil ne l’atteignent guère car elle est dissimulée par des dépendances adjacentes ou par des murs de clôture.

La cave demeurante évolue dans son aspect extérieur, peu a peu les gens sortent de leur « trou » Car se sont de véritables « trous » comme « La Vaubelle » à Lerné ou « Le Cruchon » à Beaumont en Véron. Au 19e siècle, les cours sont aménagées : Murs de clôture, portail (le coteau de Seuilly) des murs de façades sont élevés pour masquer le tuffeau (« L’Arsenal » à Seuilly) et peu à peu la maison sort du rocher sous la forme d’une maisonnette cubique avec un toit en appentis. Puis cette maisonnette se détache du rocher et constitue une nouvelle forme d’habitation le long du coteau, certains exemples remontent parfois au 17e siècle, voir même au 16e siècle, comme sur le coteau de Seuilly au-dessus de l’abbaye. Cette petite maison conserve les caractéristiques d’un bâti à bon marché, le toit en appentis économise la charpente, la cheminée se trouve sur le plus petit côté et le triangle rectangle du comble forme le grenier. La maison hors rocher se présente de deux manières :

    

Dans les deux cas de figure présentés, il y a étage à surcroit accessible directement par la rue avec une charrette ou une remorque pour rentrer les récoltes. La partie habitée est au rez-de-chaussée semi-enterrée par rapport à la rue et devant la cave dans le cas No 1 ou bien complètement en deçà de la rue (le dénivelée permettant le plus souvent deux niveaux d’habitation) en partie sur et devant la cave dans le cas No 2. Naturellement, le cas No 2 offre la possibilité de plus vastes programmes moins limités par le relief. Il nous est impossible de déterminer quelle forme d’association bâti- troglodytique a eu le plus de fortune. Il semblerait que la présence de l’un ou l’autre cas varie suivant l’époque, les moyens matériels des usagers et l’espace disponible. Néanmoins, dans l’état actuel de la recherche, le cas No 2 nous apparait très fréquent à la fin du 19e siècle (entre 1875 et 1900)
Les étapes de la transformation qui acheminent peu à peu l’habitat hors de son « trou » sont reconnaissables mais pas chronologiques : Toutes les formes ont existé en même temps, et on note encore durant la deuxième moité du 19e siècle, dans les matrices cadastrales, de « caves habitées » parmi les constructions nouvelles. L’aspect économique de ce mode de logement, qui nous parait pauvre dans le canton de Chinon, n’est pas toujours évident. Comment expliquer « La Raisonnière » à La Roche-Clermault, « L’Arsenal » à Seuilly ou « La Rochinerie » à Lerné, demeures à étage avec tourelle d’escalier, à demi-construites et à demi-souterraines ? Ces observations posent le problème de l’origine de l’habitation troglodytique en Touraine.

Nombre de « caves habitées » et de maisons par commune en 1841 d’après la première matrice cadastrale dans le canton de Chinon.

CommunesCaves habitéesMaisonsCumul
Avoine0212212
Beaumont En Véron90400490
Candes Saint-Martin60150210
Chinon25120862337
Cinais65113178
Couziers5447101
Huismes20430450
Marcay0236236
Rivière05252
La Roche Clermault59173232
Saint Germain Sur Vienne110183293
Savigny En Véron0604604
Seuilly89103192
Thizay5755112
Lerné159161320
Total85550056019

_____________________________________
Source :
Réf. Mérimée IA00011817

Carte de la densité des habitations troglodytiques par rapport à l’ensemble des demeures en 1840 (Ref. matrices cadastrales) Canton de Chinon.

    

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:39 (2016)    Sujet du message: Troglodytes en Touraine.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Le Monde Souterrain Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com