Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Dolmen de « La Pierre Levée »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Mégalithes en Touraine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 798
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 30 Déc - 12:15 (2010)    Sujet du message: Dolmen de « La Pierre Levée » Répondre en citant

« La Pierre Levée » (Civray-Sur-Esves)
Le Dolmen dit de « La Pierre Levée » se trouve au lieu dit « Le champ-Bergeon » non loin du moulin de Menard, présente aujourd’hui une dalle de 4 mètres sur 1,70 mètre, celle ci recouvrait une chambre dans laquelle on a retrouvé quelques ossements, des objets funéraires et des silex du Néolithique. Le dolmen est maintenant à moitié enfoui dans la terre. Une légende rapporte qu’un détachement de soldats Romains à la recherche d’un gué auraient été massacré par les Gaulois et que les officiers auraient été enterrés à proximité du dolmen.

A 2,400 km à l’Est de Civray, à 400 mètres Nord-Est du Moulin Ménard. Ruine de dolmen ou menhir ? Cette pierre unique couchée, à demi enterrée de 1,70 m de large sur 4 m de long est en calcaire. Elle était autrefois debout, quoiqu’un peu penchée rapporte Bousrez. La légende raconte qu’elle était un lieu de réunion des fées et une « Bogue à Gargantua »...
__________________________________
Source : Gérard Cordier « Inventaire des mégalithes de la France, I. Indre-et-Loire » 1963

Localisation.


« La Pierre Levée » (Civray-Sur-Esves)
Un mégalithe en danger de Jacques ROUGÉ.


Il existe, dans la Touraine méridionale, un dolmen, qui va disparaître. Ce monument se trouve situé (1) sur le territoire de la commune de Civray-sur-Esves (canton de La Haye-Descartes, arrond. de Loches), et sur une parcelle faisant partie de la vieille forme fortifiée « La Pierre », un ancien fief.

Le mégalithe est placé à six kilomètres de Ligueil, à un kilomètre huit cents mètres du lieu-dit « Les Fontaines Blanches », et à un kilomètre environ du « Pont ďAleth » (2). Du mégalithe, on voit Civray et sa vieille église (abside en coupole), les deux tours de Bagneux et le haut clocher de Bournan, un nom bien, celtique. On nomme traditionnellement dans le pays cette pierre « La Pierre Levée » . Ce terme semble lui convenir assez peu, car elle est à demi enfouie. Son histoire est bien simple. Ce monument n'est indiqué ni dans les Monuments celtiques de la Touraine, publiés par M. l'abbé Bourassé dans les premiers bulletins de la Société archéologique de la Touraine, ni dans « Inventaire officiel des Monument» Mégalithiques de France », dressé en 1880. «En 1894, dans son Inventaire des Monuments mégalithiques du Département ď Indre-et-Loire (3), M. Louis Bousrez plaça ce mégalithe parmi les menhirs» (?) Il indiqua qu'il avait déjà été signalé par C. de Busserolle et par l'abbé Baranger, ancien curé de Ligueil (Petite histoire de la petite ville de Ligueil, page 9), par l'abbé Baranger; 1876)

Dans son livre. Les Monuments mégalithiques de la Touraine (4), M. L. Bouserez s'exprime ainsi, au sujet de « La Pierre » (page 70) : « Ayant pu obtenir un renseignement « certain de l'ancien fermier du champ où se trouve cette pierre, j'ai su qu'elle était autrefois debout, quoiqu’un peu penchée, mais que des fouilles, pratiquées au pied, avaient amené assez rapidement son affaissement complet. D'après ce que m'a dit à la même personne, une pierre portant une inscription que paraît-il, on n'aurait pu déchiffrer, ce trouve à côté et on prétend qu'il serait facile de la dégager ». Ces renseignements sont purement « traditionnistes » J'en ai recueilli d’autres du même genre. La Pierre Levée m'ont dit les paysans, « marquait autrefois un lieu où les Fées se réunissaient ». En 1861, l'abbé Baranger, curé de Ligueil, lequel signala le premier La Pierre Levée, se proposa de la fouiller. Il s'y rendit avec deux hommes ; mais Mademoiselle de Pierre (5), alors propriétaire du dolmen (?), ne permit point les fouilles ; La Pierre Levée, cependant, fut fouillée, à cette époque, plus tard et tout dernièrement ! Bientôt peut-être, elle n'existera plus...

En effet, ce mégalithe, était autrefois large d'une « chaînée » (mesure de Touraine, qui équivaut à peu près à huit mètres carrés), racontent les gens de La Violette, dernière- ferme de la commune de Ligueil, mais proche de la Pierre. « A c't'heu (6), elle est affaissée dans le sol, la terre là couvre, on l'enterre à plaizi aux laboure, bientôt on ensemencera dessus », disent les paysans qui la connaissent.

Déjà, plusieurs fois j'ai visité ce mégalithe. A chaque nouvelle reconnaissance, je me suis aperçu, que La Pierre perdait du terrain. Le 30 août dernier (1906), je revins au monument: Sous lui, une fouille semblait toute récente, j'aperçus un berger que ma présence n'étonna pas :
A qui appartient cette pierre ?
A Adam, M'sieu, ou à tout l'monde, répondit le berger.
Et qui a fait cette fouille?
M Mouâ », Msieu.
Et quand ?
Hier, et c' ma tin.
Et tu vas continuer,?
Ben sûr.
As-tu seulement gratté la terre sans toucher à la pierre ?
Oh ! c'teu piarre, ça sert de ren, on peut ben la casser.

Le mégalithe, La Pierre Levée de Civray-sur-Esves (Indre-et- Loire) est donc en danger immédiat ! Déjà, j'ai signalé ce monument à la Société archéologique de Touraine. Le Président de cette Société a bien voulu écrire (25 octobre 1905) au propriétaire de la ferme et du . mégalithe, M. Simon de la Mortière, château de Saint-Ustre, ingrande (près Châtellerault), Vienne .

Dans l'inventaire des Sites et Monuments (Œuvre du Touring-Club), au Comité tourangeau, j'ai aussi indiqué l'état de La Pierre Levée. Si personne ne vient à son secours, elle sera, un jour ou l'autre cassée (comme « Les Palets de Gargantua » au village de Malicorne, commune de Tauxigny, Indre-et-Loire), et servira à empierrer les routes... La Pierre Levée pourrait aussi, avant longtemps, être enterrée. Afin d'agir plus sûrement, il faudrait demander au propriétaire de permettre le classement de ce monument: et, ce qui serait beaucoup plus facile, faire avertir, par la préfecture d'Indre-et-Loire, le maire de Civray-sur-Esves ou le conseiller d'arrondissement à La Haye-Descartes, afin que le monument soit au moins protégé. J'attire la bienveillante attention de la Société Préhistorique de France sur ce mégalithe en danger. Le mégalithe de Civray-sur-Esves devait être un dolmen, et non un menhir. En effet Je suppose que, vers 1860, la pierre était soutenue au sud par des piliers. Alors, les gens qui fouillèrent le mégalithe cassèrent, sans doute, ces supports. Les pierres qui gisent près du monument en seraient les vestiges. Après avoir fouillé le dolmen et brisé les piliers, on abattit probablement la pierre, qui, au Nord, resta adossée au coteau, tandis qu'elle s'affaissa, au midi, tout en surplombant légèrement au-dessus de terre, à cause de l'irrégularité de la surface du sol et du mégalithe lui-même.

M. Marcel Baudouin « Permettez-moi de mettre en vedette quelques points très intéressants de la communication précédente. A quoi a-t-on affaire en l'espèce ? Est-ce un menhir tombé comme le dit L. Bousrez ? Est-ce un dolmen ? D'après la description ci-dessus et la photographie, il me semble, à moi aussi, qu'il s'agit d'un dolmen, c'est-à-dire d'une grotte artificielle sépulcrale. A ce propos j'ai remarqué qu'à chaque fois que les Fées interviennent en matière mégalithique, c'est presque toujours de sépulture de cette sorte qu'il s'agit. (On connaît de nombreuses allées couvertes, qui s'appellent la Grotte des Fées) rarement, les Fées viennent autour des menhirs (7). Cela tient sans doute à ce qu'il fallait un abri pour dérober ces dames à certains regards... D'autre part, la forme et la nature pétrographique de la pierre (roche granitoïde) indiquent une table, car le sol est calcaire, et les pierrailles voisines doivent être des débris de piliers cassés, d'ailleurs ils ne peuvent provenir que d'un monument à sépulture (8). L'opinion de M. Bousrez s'explique sans doute par ce fait qu'autrefois ce mégalithe fut alors un dolmen en crapaud, devenu une simple table effondrée. »

« Il est très regrettable qu'on n'ait pas pu protéger plutôt ce monument. Aussitôt prévenu par M. Rougé, j'ai, au nom de la Société, fait le nécessaire, c'est-à-dire écrit les lettres demandées (9). Je ne sais si nous arriverons à un résultat. Mais j'avertis notre dévoué collègue que le Classement est une mesure qui demande, pour l’instant au moine, le consentement préalable du propriétaire du sol, et qu'il vaut mieux passer par l'intermédiaire de la Commission départementale des sites et des monuments, créée par la loi de 1906 »

______________________________
(1) Sur la rive droite de l'Esves, dernier affluent de la Creuse.
(2) Pont sur l'Esves, en face du Château d'AIeth.
(3) Louis Bousrez. « Les Monuments mégalithiques de la Touraine » Tetus, 1894.
(4) Loc. cit.
(5) De Pierre (ou Piers) de Fontenailles (d'Epigny).
(6) A c’ ť beu => maintenant
(7) Ou bien il y a un dolmen au voisinage, comme peux le grand menhir (Loekmariaquer).
(8) En effet, dans ces conditions de sol, les blocs de calage des menhirs sont généralement en calcaire. Or, les débris sont ici en roche granitoïde.
(9) Voir plus haut.
__________________________________
Source : In: Bulletin de la Société préhistorique française. 1906, tome 3, N. 8. pp. 343-346.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Déc - 12:15 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Guillaume Tessereau
Membre Régulier

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2017
Messages: 67
Localisation: Poitou-Charentes
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Sam 14 Oct - 22:45 (2017)    Sujet du message: État en octobre 2017 Répondre en citant

Voici l'état du monument lors de notre visite d'octobre 2017 :





_________________
Site internet :
https://naturamagnifica.jimdo.com/

Chaîne youtube :
https://www.youtube.com/user/Guillaumepaganmind/videos
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:33 (2017)    Sujet du message: Dolmen de « La Pierre Levée »

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Les Mégalithes en Touraine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com