Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Les « Danges »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Archéologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 564
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 9 Jan - 12:08 (2011)    Sujet du message: Les « Danges » Répondre en citant

Les « Danges » (Sublaines)
Les Danges, à la limite des trois communes de Sublaines (cadastre, section B, feuille 2, n° 1433-1514), de Luzillé (cadastre, section G, feuille 2, n° 574-585) et de Saint Quentin (cadastre, section A, feuille 1, n° 1 à 36). Dans cette grande pièce de terre se trouvent deux mottes artificielles de terre, connues dans la région sous le nom de Danges de Sublaines.

Non loin de la route de Luzillé, on trouve deux monticules ou Tumulus appelés les « Danges », autrefois nommés « Motte de Dangé », d’après une tradition que rien ne confirme, ils auraient élevés par Clovis et Alaric pour fixer les frontières de leurs états. Une autre opinion en fait des tombes celtiques, la vérité est que leur origine est inconnue. Ils ont été fouillés entre 1962 et 1968 par Gérard Cordier, du mobilier de l’époque du Hallsttat (500 av J.c) a été mis à jour. Deux cimetières Mérovingiens ont également été explorés.

Les Danges de Sublaines sont deux buttes situées à 2 kilomètres au Sud-Est de ce bourg, près des limites de trois communes : Sublaines, Luzillé, Saint-Quentin. Elles sont distantes de 190 mètres de centre à centre et situées sur une ligne voisinant la direction Est-Ouest. Elles sont figurées sur l'atlas cadastral rénové de Sublaines, section B, lieu dit « Les Buttes », la butte Ouest, la plus petite est dans la parcelle В 949, la butte Est s'étend en partie sur les parcelles В 972-971-970. La hauteur de la première paraît voisiner 2 à 3 mètres, celle de la seconde 4 à 5 mètres. Les Danges de Sublaines occupent depuis longtemps une place importante dans la littérature archéologique tourangelle. Cependant, s'il en a été beaucoup parlé, il n'en a été dit qu'assez peu de choses substantielles et, positivement nous en restons à ce qu'écrivait de Salies en 1874 : « Quant aux Danges, elles reposent sur un terrain où l'on a trouvé déjà bien des débris romains, vases funéraires, couches de ciments, briques à rebord, médailles, etc. En fouillant dans la plus grande des Danges on a aussi trouvé des lames d'épées fort rouillées... Il est certain que le mystère qui enveloppe ces étranges et historiques monuments serait curieux à découvrir. Leur présence dans une plaine dont la terre s'attache tellement aux pieds lors qu'elle est mouillée qu'elle y forme des monceaux énormes avant qu'on puisse s'en défaire a aussi inspiré une singulière légende aux habitants du pays. Ils prétendent que ces éminences sont la terre que Gargantua secoua de ses bottes un jour qu'il traversait la Champagne après une grande pluie et ils les appellent en conséquence les dépatures de Gargantua... Dans des fouilles faites en tranchée dans l'une des Danges il y a quelques années, on est arrivé à des pierres volumineuses qui pouvaient bien former une base... Mais l'argent destiné aux fouilles étant alors épuisé, on n'a pas poussé plus loin les investigations... ».

Par la suite divers préhistoriens ont considéré les Danges comme des tumuli et cette opinion est très vraisemblable... quoique l'on puisse également lire qu'elles furent élevées par Clovis et Alaric pour borner leurs états. De Salies attirait déjà l'attention sur les vestiges romains et signalait en particulier « qu'une voie romaine qui coupe le plateau entre Sublaines et Luzillé, vient passer entre les Danges ». Remarquons à ce propos que l'on a déjà été frappé par de fréquentes relations entre voies romaines et monuments préhistoriques et que, du reste toute la région est remarquablement riche en vestiges préhistoriques.

Un rapprochement entre ce que nous savons des Danges de Sublaines et la trouvaille dans leur voisinage d'un objet qui fait sou vent partie du mobilier rituel des défunts dans les sépultures chalcolithiques et du Bronze, ne laisse pas d'être très troublant. Evidemment, il est extrêmement déplorable que nous ignorions, étant donné son ancienneté, les circonstances précises de cette trouvaille. Quant au « mystère » des Danges, il reste à résoudre. Seule une fouille méthodique pourrait apporter la lumière sur leur nature et leur âge. On ne peut guère regretter qu'une question « d'argent » ait provoqué l'interruption des anciens terrassements dont parle De Salies. Par contre, il est attristant de constater qu'actuellement, toute fouille reste conditionnée, au moins partiellement, par une
question du même ordre.
______________________________________
Source : In: Bulletin de la Société préhistorique française. 1950, tome 47, N. 11-12. pp. 542-550.

Localisation:


Voir sur le forum.
Commune de Sublaines
Dolmen de Villaine.
Menhir de « La Pierre de la Croix de la Main »
Dolmen « La Pierre aux Oeufs »
Polissoir fixe « Les Pas de Saint Martin »
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Jan - 12:08 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> La Touraine -> Archéologie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com