Touraine Insolite Index du Forum

Touraine Insolite
Mystères & Etranges


Crop circle : avez-vous bien compris ce qui se passe dans le colza ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Crop Circles & Co
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 2 Mai - 10:06 (2011)    Sujet du message: Crop circle : avez-vous bien compris ce qui se passe dans le colza ? Répondre en citant

  
  Crop circle : avez-vous bien compris ce qui se passe dans le colza ?    
 
 
Observer et comparer l'évolution des plants de colza  
Depuis plusieurs années maintenant, Culture-crop suit avec attention les formations qui apparaissent dans le colza en Angleterre. Sous l'effet des planches, les tiges de cette culture ne se comportent pas tout à fait de la même façon que celles du blé ou de l'orge. Les tiges étant plus grosses et donc plus difficiles à aplatir, l'effet généré par la pression mécanique est plus visible et l'évidence saute aux yeux. Pliures, fractures, éraflures sont légions. Cela n'arrête pas pour autant les farceurs, au contraire, ils s'acharnent chaque année !   
En mai 2005, au pied de la fameuse colline de Golden Ball Hill près d'Adam's Grave, nous repérons une formation présentant des caractéristiques surprenantes. Sur le terrain, les traces d'activités humaines telles décrites plus haut ne sont pas clairement identifiées, au contraire... nous remarquons que les tiges présentent des courbures importantes, que celles-ci se maintiennent presque à l'horizontal et que la formation présente un " tapis de fleurs " comme si la surface de la culture était tout simplement descendue d'un niveau.  
 
 

Image de gauche extraite de la galerie photos de William Betts - Image de droite : Lucy Pringle ©
1 jour après sa découverte
Le "tapis de fleur" de Golden ball Hill - 2005  
 
Dès lors, nous commençons à archiver et à observer méticuleusement les crop circles qui apparaissent dans le colza et nous guettons l'arrivée d'une prochaine formation équivalente. Cela va se produire en avril 2009 à Rutlands Farm, juste à côté du très touristique site d'Avebury.  
 
 

Image de gauche extraite de la galerie photos de William Betts - Image de droite : Lucy Pringle ©
10 jours après sa découverte
Le "tapis de fleur" Rutlands Farm - 2009  
 
Il nous a donc fallu attendre 4 ans depuis l'évènement de Golden Ball Hill. Quatre années pendant lesquelles nous avons vu défiler une armada de crop circles qui s'apparentaient plus à des champs de bataille qu'à autre chose.   
 
Une simple question, qui en amène d'autres...

Est-il possible qu'une équipe d'hoaxeurs ( agissant mécaniquement sur les cultures ) ait été capable de courber - durablement - des plans de colza sur de larges surfaces sans laisser de traces ?
  
  • Si la réponse est oui : quelle est leur méthode et pourquoi dans ce cas, toutes les formations de ce type ne présentent-elles qu'un spectacle de désolation ? Pourquoi les hoaxeurs ne mettent-ils pas systématiquement tout en oeuvre pour mystifier les curieux ? Pourquoi ne travaillent-ils pas proprement à chaque fois ?
    N'y aurait-il qu'une seule équipe capable de le faire qui n'officierait que très rarement ?  (on peut estimer que 2 formations en 4 ans ce n'est pas beaucoup au regard du nombre de crop circles dans le colza chaque année en Angleterre )  

  • Si la réponse est non : comment les courbures sont-elles produites et qui se cache derrière le phénomène ? Laissons le " pourquoi " de côté pour le moment.

 
Quand une tige de colza rencontre une forte pression mécanique,
soit :
  
  • elle se courbe et se redresse rapidement
  • elle se plie à la base
  • elle se fracture
Nous sommes donc très intéressés, quand nous trouvons sur de larges surfaces, des plants de colza courbés presque à l'horizontal. Ce que nous n'avons pu clairement constater que deux fois depuis 2005.   
En Angleterre, l'année 2010 a été pour nous, intéressante et instructive. La saison avait du retard et plusieurs formations dans le colza nous ont apporté des données complémentaires sur le comportement de cette plante. Il faut admettre que nous sommes assez peu renseignés sur cette culture et qu'en général, nous n'avons pas à nous préoccuper de ses différents états. Début mai 2010 donc, deux crop circles arrivent dans du colza à peine mature. L'un se situe à Old Sarum, quant à l'autre il flirte avec le célèbre site mégalithique de Stonehenge.  
 
      

Les crop circles de Old Sarum & Stonehenge 2010
Images de Lucy Pringle ©  
 
Ils présentent tous deux les mêmes caractéristiques :  
  • des fractures nettes à la base
  • des tiges couvertes d'éraflures
  • des tiges qui se sont très nettement relevées une fois la pression mécanique passée quand elles n'avaient pas été fracturées.

Tiges Fracturées du crop circle de Old Sarum - 2010  

Les tiges du crop circle de Old Sarum 2010 se sont relevées  

Tiges Fracturées du crop circle deStonehenge - 2010  

Les tiges du crop circle de Stonehenge 2010 se sont relevées  
Ces deux formations vont faire la joie des curieux, mais ne sont que de mauvaises farces. Nous serons sur les lieux pour constater et archiver les faits et les données.   
 
Puis un nouveau crop circle...
  
Vers la fin du mois de mai 2010 une formation arrive dans un autre champ de colza à Wilton Windmill près d'un moulin à vent et cette fois la culture se rapproche de la maturité des deux formations " étranges " des années passées. Le lendemain de sa découverte un ami anglais, Robert Hulse, va réaliser un mini reportage en filmant et commentant l'état général du crop circle ainsi que les détails importants.  
 

Le crop circle de Wilton Windmill 2010
Image de Lucy Pringle ©  
Voici ce qu'il constate :  
  • les tiges sont fracturées ou pliées à la base
  • il n'y a pas de tiges courbées à l'horizontal
  • les tiges portent de nettes éraflures

 
 
 

Wilton Windmill 2010 - Images extraites de la Vidéo de Robert Hulse
Les fleurs au sol sont très abîmées par endroit - Éraflures et fractures sur les tiges sont présentes dans toute la formation  
 
Cette formation a été incontestablement faite avec des planches par une équipe " expérimentée ". Expérimentée, certes, car elle a su créer un motif complexe dans une culture qui n'est pas si facile à aplatir... mais, pas assez expérimentée pour réussir à courber les tiges de colza ? On en revient à cette fameuse question : pourquoi ne travaillent-ils donc pas proprement tandis qu'ils tentent de mystifier leur monde par tous les moyens ? Pourquoi ne reproduisent-ils pas l'effet généré sur le colza du crop circle de Golden Ball Hill ( 2005 ) ou encore de Rutlands Farm ( 2009 ) ?  
Il est probable que la réponse soit assez simple : ils en sont incapables..   
Mystifier les gens qui s'intéressent aux crop circles était le but premier de cette formation. Toutes ces lignes n'étaient pas disposées au hasard puisque qu'un théorème mathématique, une formule savante se cachait derrière le " tralala ". Hormis le fait que la formule n'ait pas été correctement retranscrite en "langage crop circle", le travail au sol n'a pas mystifié les observateurs sérieux qui l'ont inspectée. L'équipe ou la bande d'hoaxeurs qui a produit ce crop circle aurait mieux fait d'apprendre à travailler correctement (si cela est possible façon planches ou rouleaux) pour éviter d'anéantir, nous le verrons plus loin, une partie de la culture et éviter ainsi une perte financière pour le cultivateur. En d'autres termes, messieurs les hoaxeurs, si vous lisez ces lignes, puisque vous ne savez pas mystifier proprement, abstenez-vous !  
Courber le colza ? Nous aussi nous en sommes incapables.   
Et vous ?  
Eh oui depuis 2005, que se soit en France ou en Angleterre, nous sommes incapables de courber durablement ce type de tiges. Nous avons alors proposé aux curieux de tenter l'expérience à leur tour et de publier leurs résultats en images ou en vidéo ( ce genre d'expérience est à réaliser impérativement avec l'accord du propriétaire des cultures ) Courber du colza, " durablement " est bien plus compliquer qu'il n'y parait. À ce jour, personne n'a encore pu, même sur une faible surface nous en démontrer la faisabilité. Pourtant, quelqu'un ou une équipe y est bien parvenue en 2005 puis en 2009 dans le Wiltshire en Angleterre. C'est donc, a priori, un phénomène reproductible avec des moyens mécaniques. Ceux qui ont réussi l'exploit avec ces deux crop circle restent bien dans l'ombre et n'ont, semble-t-il, pas souhaiter communiquer leur méthode aux nombreux hoaxeurs qui continuent de ravager les champs d'Angleterre. Se faire remarquer de la sorte peu s'apparenter à un défi : «Faites comme moi, si vous le pouvez ! ».   

_________________


Dernière édition par Mikerynos le Lun 2 Mai - 10:08 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Mai - 10:06 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 2 Mai - 10:06 (2011)    Sujet du message: Crop circle : avez-vous bien compris ce qui se passe dans le colza ? Répondre en citant

Récapitulatif : où en sommes-nous concernant les formations dans le colza ?
 
⇒  Personne n'a encore revendiqué le crop circle de Golden Ball Hill ni celui de Rutlands Farm qui sont les deux formations qui nous mettent " au défi "
⇒  Personne n'a été surpris en train de les fabriquer.
⇒  Aucun crop circle présentant des caractéristiques équivalentes n'a été revendiqué.
⇒ Personne n'a encore publiquement expliqué le mode de fabrication, preuve à l'appui.

... et, bien évidement, des tentatives de plagiats se produisent chaque année depuis la mise en évidence de ces caractéristiques. Des tiges sont présentées courbée, mais on ne voit sur les photos que leurs bases en gros plans, tandis qu'un pied ou une main peut les maintenir dans cette position. Selon l'angle de prise de vue, un effet " tapis de fleur " peut sembler exister mais ne résiste pas à un examen attentif et encore moins à une visite in situ. Il y a également des tiges naturellement courbées au niveau de la racine haute qui une fois déterrées vont être présentées comme des tiges anormalement courbées, ou bien encore des tiges qui situées dans les voies de tracteurs sont déformées et montrées comme courbées tandis qu'elles n'ont fait que pousser de travers etc. 
 
Évolution de la culture dans deux formations bien distinctes par leur mode de fabrication : 
De nombreux mystères entourent le phénomène des crop circles. Si les questions abondent, toutes ne trouvent pas de réponse. C'est ce que nous constatons avec cette affaire de colza. Pourtant nous sommes " dans le concret ", " sur la terre ferme " et de toute évidence il existe une méthode de fabrication qui ne doit pas relever de la magie... alors pourquoi personne n'est encore en mesure d'expliquer les faits très concrètement justement ?
 
Pour tenter d'y voir plus clair, nous avons suivi jusqu'à la moisson, l'évolution du support de ces crop circles : le colza. Cela a été réalisé pour deux formations bien distinctes :
 
  • l'une reste encore non expliquée : Rutlands Farm - 2009, le crop circle en forme de soleil ou d'étoile scintillante.
  • tandis que l'autre a clairement et immédiatement été identifiée comme une mauvaise farce : Wilton Windmill - 2010, le crop circle " réservé aux matheux ".

 
Voici en résumé et en images, ce que nous avons constaté : 
La formation de Rutlands Farm en 2009 a présenté des tiges courbées presque à l'horizontal, qu'elle a gardé ainsi jusqu'à la période de la moisson. Le " tapis de fleurs " s'est transformé en un tapis de plants secs et les fleurs ont été remplacées par des cosses pleines de graines. Ces cosses pointaient toutes vers le ciel, car les fleurs ont eu la force de réagir par phototropisme et/ou gravitropisme et se sont ainsi redressées. Les grosses tiges sont donc restées comme figées au raz du sol mais ont permis aux plus petites branches supportant les fleurs de réagir. Elles sont restées ainsi 12 semaines d'affilé et malgré les nombreuses visites dues à la proximité du site d'Avebury, le crop circle ne s'est pas transformé en champ de bataille. Il était aisément repérable des alentours ( comme des remparts de Avebury ) et n'a pas manqué d'attirer l'attention. Pourtant, seuls quelques passages étaient piétinés. On peut en profiter pour ajouter que les visiteurs et les amateurs de crop circles, ne sont pas forcement des vandales et qu'ils respectent les cultures. Vous trouverez plus bas des images démontrant ces faits ainsi que des liens pointant les différents dossiers. 
Ce crop circle a forcément été fabriqué de nuit 
 
La formation de Wilton Windmill en 2010 a présenté immédiatement des tiges littéralement plaquées au sol. Elles étaient quasiment toutes fracturées ou pliées à la base. Sept semaines après sa découverte, les passages empruntés par les visiteurs étaient dépourvus de plantes au sol ( toutes piétinées et écrasées depuis longtemps ). Un véritable " champ de bataille ". L'état extrêmement dégradé de la culture est visible sur les images présentées plus bas. Les herbes folles ont repris possession des lieux et quand de rares tiges ont survécu et n'ont pas pourri, les fleurs au sol ont été remplacées par des cosses. Les cosses ne pointaient pas vers le ciel, car les petites branches des fleurs n'ont pas eu la force de réagir par phototropisme et/ou gravitropisme. Elles ne se sont pas redressées. Une fois la plante tombée et fracturée, toute sa sève et sa vigueur ont été réservées en priorité à la constitution des graines qui ont donc mûri au sol. Entre le jour de la découverte et le jour de notre dernière visite, seulement 8 semaines (ou 56 jours exactement) se sont écoulées... mais le crop circle était dans un état lamentable. Précisons que ce lieu était éloigné de tout site touristique. Le moulin n'était pas visible des grands axes routiers. 
Ce crop circle a probablement été fabriqué en plein jour
Il n'y avait que deux habitations à proximité " à gérer " 
 
   
Comparons en image l'évolution du colza dans ces deux formations : 
----- > Première Visite <-----

Rutlands Farm 2009

Image de Lucy Pringle ©

Wilton Windmill 2010

Image de Lucy Pringle ©
Crop circle découvert à Rutlands Farm le 23 avril 2009
Près du site touristique d'Avebury
Signes d'activité humaine (action mécanique):
NON TROUVÉS
Crop circle découvert à Wilton Windmill le 22 mai 2010
Près d'un moulin à vent dans un coin reculé
Signes d'activité humaine (action mécanique):
IDENTIFIÉS IMMÉDIATEMENT

Image extraite de la galerie photo de William Betts

Visite du 2 mai 2009,
soit 10 jours après sa découverte


Positionnement - Cliquez pour agrandir
 

Image extraite de la vidéo de Robert Hulse

Visite du 23 mai 2010,
soit 1 jour après sa découverte


Positionnement - Cliquez pour agrandir
 




Image extraite de la galerie photo de William Betts

Les tiges sont presque toutes courbées à la base
Quelques tiges sont fracturées (/chemins de passage)
10 jours après sa découverte
 




Image extraite de la vidéo de Robert Hulse

Les tiges sont presque toutes fracturées à la base
Les jeunes tiges fines se sont elles relevées.
1 jour après sa découverte

_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 2 Mai - 10:07 (2011)    Sujet du message: Crop circle : avez-vous bien compris ce qui se passe dans le colza ? Répondre en citant



Image extraite de la galerie photo #2 de William Betts

Pas d'éraflure sur les tiges courbées
10 jours après sa découverte 




Image extraite de la vidéo de Robert Hulse

Des éraflures sur toutes les tiges
1 jour après sa découverte 
  
-----> Deuxième visite <-----
Visite du 25 juillet 2009



Image extraite de la galerie photo #3 de William Betts

Dans le crop circle on ne voit pas le sol
les tiges sont vivantes

96 jours après sa découverte (3 mois et 2 jours)
Visite du 17 juillet 2010



Image extraite de la galerie photo de William Betts

Dans le crop circle tout pourrit au sol
les herbes folles envahissent les lieux

56 jours après sa découverte (1 mois et 26 jours)




Image extraite de la galerie photo #3 de William Betts

Dans le crop circle la culture est vivante

96 jours après sa découverte (3 mois et 2 jours) 
 




Images extraites de la galerie photo de William Betts

Dans le crop circle la culture est quasi morte

56 jours après sa découverte (1 mois et 26 jours) 
 




Image extraite de la galerie photo #3 de William Betts

Au centre du crop circle
la culture est toujours là, courbée

96 jours après sa découverte (3 mois et 2 jours) 
 




Image extraite de la galerie photo de William Betts

Au centre du crop circle, les herbes folles reprennent le dessus, il ne reste rien de la culture

56 jours après sa découverte (1 mois et 26 jours) 
 
  
-----> Les échantillons <-----




Image extraite de la galerie photo #3 de William Betts

Échantillon de l'intérieur de la formation
Prélevé le 25 juillet 2009



Image extraite de la galerie photo de William Betts

Échantillon de l'intérieur de la formation
Prélevé le 17 juillet 2010
On peut remarquer que les cosses se sont relevées vers le haut, vers le ciel. Malgré la courbure et l'aplatissement de la tige, les graines sont arrivées à maturité et la moisson a pu être réalisée. Toutes les tiges ou presque étaient dans cet état.
Ici, on peut remarquer que les cosses sont restées dans le prolongement de la tige, qu'elles ne se sont pas relevées vers le ciel. La tige a été fracturée et est restée ainsi, le reste du temps, à l'horizontal. Seuls quelques plants de colza n'ont pas pourri au sol, comme celui-ci. Ce qui restait de la culture n'a pas pu être moissonné.




Image extraite de la galerie photo #3 de William Betts

Gros plan sur les cosses




Image extraite de la galerie photo de William Betts

_________________
Revenir en haut
Mikerynos
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 4 673
Localisation: Tours
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 2 Mai - 10:07 (2011)    Sujet du message: Crop circle : avez-vous bien compris ce qui se passe dans le colza ? Répondre en citant




Image extraite de la galerie photo #3 de William Betts

Gros plan sur la base de la tige qui est courbée





Image extraite de la galerie photo de William Betts

Gros plan sur la base de la tige qui est fracturée





Image extraite de la galerie photo #3 de William Betts

Tige contrôle prélevée dans le champ à l'extérieur de la formation.



Image extraite de la galerie photo de William Betts

Tige contrôle prélevée dans le champ à l'extérieur de la formation.
 
Aucun doute n'est possible, ces deux formations n'ont pas été réalisées dans les mêmes conditions. A quoi cela tient-il ? La maturité du colza était à peu près identique. L'année 2010 ayant été très froide, la croissance des cultures a été ralentie. Les paramètres qui diffèrent le plus se trouvent au niveau des outils utilisés puisque dans l'une des formations, ils ont clairement laissé des traces, tandis que dans l'autre, ces traces n'existaient tout simplement pas.  
Vous imaginez peut-être que de gros rouleaux bien moelleux ont fait un travail propre. Dans ce cas essayez par vous-même et constatez la réaction des plantes. Voyez si elles ne se relèvent pas, si la courbure à la base des tiges existe et perdure, voyez si la force de votre poids ne les brise pas, si vos pieds n'ont, sur les tiges, aucun impact non plus... et montrez le résultat publiquement et clairement sur l'internet. Nous sommes très intéressés et souhaitons dans l'idéal un rapport couvrant toute l'expérience et ce jusqu'à la période de la moisson.  
 
Conclusion 
Le crop circle le plus ancien, le plus proche des touristes, le plus exposé aux regards et à la curiosité des intéressés, est celui qui a été le moins abîmé alors qu'il a forcement été créé de nuit.. et il est resté moissonnable. Inversement, celui qui a pu être créé tranquillement à l'abri des regards, celui qui a attiré le moins de touristes parce qu'isolé dans la campagne et qui a eu la durée de " vie " la plus courte se trouve être celui qui a été totalement détruit. Il n'a pas résisté au temps... et n'a pas été moissonnable. C'est à l'oeuvre que les créateurs ont généré les dégâts. Mais si de simples rouleaux peuvent épargner les cultures, pourquoi continuer à vandaliser les champs ? Car oui, c'est du vandalisme ! Pour Golden Ball Hill et Rutlands Farm, non, ça n'est pas tout à fait du vandalisme. Nous n'encourageons nullement les gens à créer des crop circles, nous appuyons sur le fait que LA CULTURE RESTE MOISSONNABLE... parfois, dans de très rares cas et que dans ces cas précisément, nous ne trouvons pas de signes nets indiquant qu'une bande de gars soit venue sur place pour aplatir la culture et la piétiner.

⇒ Avis aux amateurs de crop circles et aux vrais curieux : comme vous le constatez, les crop circles dans le colza n'arrivent pas tout à fait pendant la période des grandes vacances d'été. Si une formation intéressante arrive vers avril-mai, vous pourrez toujours l'inspecter jusqu'en juillet de la même année, puisque les caractéristiques " étranges " de ces formations perdurent. Vous pourrez donc, le cas échéant, constater par vous-même les courbures et les tiges intactes.

Avons-nous à faire à une " équipe particulière " qui officie toujours de nuit, à la même période (fin avril-début mai), qui choisit toujours des endroits proches de l'épicentre du phénomène des crop circles, donc, des endroits potentiellement surveillés ? Une équipe si "particulière" qu'elle est la seule à détenir le secret ou la recette magique qui bluffe le petit monde des crop circles ? Une équipe qui n'opère que très rarement... mais pourquoi ?

Ce que nous savons d'elle, c'est qu'elle souhaite attirer l'attention ...de cela nous n'avons aucun doute ! Et.. elle y arrive parfaitement. 
   
Références :

Le site de Lucy Pringle pour les vues aériennes 
Les différents dossiers sur le colza
Les premiers crop circles de la saison 2010 en Angleterre ou " La grande mascarade " (qui nous a été utile)
Ce défi dans le colza, que personne n'a relevé encore (2007/2010)  mais on ne désespère pas ( quoique ! )
Golden Ball Hill 2005 / Botley 2006 - La comparaison contestée ou quand un " ufologue" s'improvise " expert en crop circle "
2006 - Expérience dans le colza Les planches... "c'est pas l'idéal !" 

_________________
Revenir en haut
Alix
Membre VIP

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 398
Localisation: CHAUVIGNY - Vienne
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 13:58 (2011)    Sujet du message: Crop circle : avez-vous bien compris ce qui se passe dans le colza ? Répondre en citant

Comme ça c'est plus clair, en tout pour moi, et pour le colza.

Bravo pour cette synthèse
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:50 (2017)    Sujet du message: Crop circle : avez-vous bien compris ce qui se passe dans le colza ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Touraine Insolite Index du Forum -> Généralités & Autres sujets -> Les Crop Circles & Co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com